Etude - Place des jeunes - 0901

Publié par

Lumière surla place des jeunes dans les lieux décisionnelsÉtudesur l’île de MontréalAvant-propos1Les jeunes sont-ils présents dans les instances décisionnelles montréalaises ?L'organisation de la vie commune est décentralisée et démocratique dans la sociétéquébécoise actuelle. À Montréal, particulièrement, une myriade d'institutions d'enseigne-ment et de santé, de groupes communautaires, de syndicats et d'organismes de toutessortes jouent des rôles très importants dans la vie des citoyens. Tous ces organismes ouActuellement,presque sont dirigés par des conseils d'administration, des comités exécutifs ou autresinstances décisionnelles qui sollicitent la participation de la population à leur gouverne.une personneCertains de ces organismes s'adressent à l'ensemble de la population, alors que d'autressont centrés sur des groupes spécifiques, tels que les jeunes.sur cinq estLes jeunes représentent une proportion importante de la population montréalaise.âgée de 15 àActuellement, une personne sur cinq est âgée de 15 à 30 ans sur l'Île. Pourtant, laprésence des jeunes dans les lieux décisionnels n'atteint pas la même proportion.30 ans suurrFormellement, seule l'exigence de l'âge légal limite leur accès à certains conseilsd'administration, comités exécutifs et autres instances. Il se pourrait cependant que desl'Île.facteurs moins visibles agissent et restreignent la présence des jeunes à ces instancesdécisionnelles. Pour plusieurs jeunes, ces lieux de pouvoir ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 52
Nombre de pages : 76
Voir plus Voir moins
Lsej ueen sostni- plsserés ntnsdasel sni cnatd seionnécis'orgel1Ltaoinasil  a nedmmcoe vit ese unartnecédte eésilocsi ecad qééuéb Montréatuelle.Àèiluemerap,lcitrenymett ,unt mneg or,éedastnd  eutaimuna comupesroscidnys ed,ser res dntuejos testnanad al seiv esôlrè tims rtpos no tidirég sap des citopresquesinimda',noitartcos der  dlseinsenllisnoius seq standeindécices n io ldeicrtatipl tnap ailloeticsmes s'as organisnd  eec aeCtriantsoa  ldee blemsne'l à tnesserdcifi spéupes grod ses rurtséc neseréep runt enntroporp epmi noit,telquese les qunueL sejnuse sejnnsosue cir  enqâ ts eég1 ed à 5ortante de lActuleelemtnu,enp reennoisicéd xueilor Fnteitt'a nlsed scn eéres03p les ans es djeunil letim egâagélmiadstnieu ld'r ,teslu eemllmenece de l'l'exigensnstaes i.Il ncessfitucéxrtua te ,contira eésitomprésencvuiopo ue vc,areprs-éelrud ny'Laisnioate r ?nU o? n  laénortM ,b às  eelnrtsapll eé éttin  urpos e  siéger faction imda'dl i
Avant-propos
na suslrÎ'el.
3
Lumière sur es eunes dans lesl ali epulax cde édcisi ojnnels sur l’île de Montréal
gétâdee 5  10 à3nnosrusenic se qmentelle per,unecAut
s len ridiam, s euq eplieuilcerp edutplac la ltaméqi dnsvacéd secetes inlennosiir suîll'e bolaol cière surLumr nopédétnitargp tro ne
4
Dans ce texte, le masculin a été utilisé dans le but d’en alléger la lecture.
l sel eien sadsn des jeula placenniosel duxiséc
23TÉ :VIEURCCA  IPRUA REPI ejunes p27283013367393muLreièur s placeladansnes  jeu descésixud l eil seselnnio5A  LDE R148
Recher che etrédact ion Rock Beaudet Frédéric Lapointe de Asynchrolab Comit é de suividel’ét ude Steve Francoeur Nicolas Fournier Julie Richard Niki Messas Coor dinat ion Caroline Rioux Conceiption fngogr aphique et raphie: Daniel Vigneault 
Pour le de Floîrleu md ej eMuonnetsse réal août 2001
35722S22TAIRPTÉSus2ne55224r3ét2sséne
sees e sntacte oiesb
53
NES 40 42 46 46
Lumière sur la place des jeunes dans les lieux décisionnels
68 70 S74
s â
N
65
63
61
ION
en05UAEJ XUN94U  AESS
pas,leelsiioatnsoinnlesitsnsceannestsisn,taoile et lenlnnoisicéeje des 
7
Lumière sur des es dans lesl ali epulax cde écisiojenunnels
ectser a
nrét gi 0120és de vitlensionirtne étii fsblaineyoticel,que  ihtuaG oi ntad cpitaoi neyicot  relur visato sbemqu msseinoute ét
La société q u é b é c o i s e é t a n t profondément animée par d e s v a l e u r s démocratiques, la participation à c e l l e - c i s ' a c c o m p a g n e implicitement de l'exercice de la c i t o y e n n e t é .
vit ca omperniquolitpt scsuritp  ontiorss éfaiamuèiLl  aon àl snad senuej se dcela plaur srennelssel eixud césioi8 àet nne tteanéte té él edxe' tp e dar
énecss  itnoiuttéi e'lxerej uense.etuo.Tleuqiti » isej uede d parQ éuebéagisnvnevemune inàu ».n4 seejnue  dd  uoce drandenel tg ive ér leovenlut uvai po selbarux décisionnelsen sadsnl sel ei placelaes deu jmuLerèirus   t02nne m
Depuis au m o i n s 2 0 a n s , l e s jeunes qui entrent sur le m a r c h é d u travail gagnent 20 % de moins que ceux qui les ont précédés.
9sen «: riaf ed ins ersoéhd ud no,attt elioit dnsaus ifluencihmque ssia
lleurs ugrans danpatro slt uoeserié ocenf sau jeunesa  ed édicete llre somdn eelru sessliilie snu à us tila,c en )sneuqi hpa psehcrcnatsni ul spp alrus sed ecalmilireièumLl eixud césioinn jeunes dans les01sel seuqleiliem xu,lsentisa co ljnOn ne s leuanel iarm niéteruq imes jecti ro'irvuept adoE.fs,les sd'a nal
La question d e l a jeunesse au Q u é b e c suscite un vif intérêt dans les milieux académiques aussi bien que p o l i t i q u e s .
o,ilueccaLumièrcalped eus e alran dles jes esunlit jiquePour céd isic
I l f a u t assurer aux jeunes une participation effective aux i n s t a n c e s décisionnelles.
11
slenx eulis onsicidértceioatcs meis.entas,nrès.pr Pa t'svac en autnmraigv se llta mud re irteenoloicos tentu é xolac,lu sein . rerussael sel tec,mébed xu'infler jeu, eal,urtstcon pepe uo uejquness« mi sns oit s lefdionimo uttoé ecéb Qu ' dueqid
sn ies ldéciseuqit je sesmelba% 3 2rtlaéosg eCs.M ed ela poe l ede l'îl-e-ttsta alotnérfferc ihs jeune esei snninmol,red0, 2e gmêmd nont sée rpas itnoiasendre ntsecn aux  ctnnnioaleelnns.osui tnéérdiffs Lumière du itnonsdaes leu js neecalsed rus p al duxie lnnioisécsle
Les jeunes de l'île de M o n t r é a l représentent 25 % de la population du Québec âgée e n t r e 1 5 e t 2 9 a n s .
12
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.