Haro sur la colonisation, mais… pas touche au communisme

Publié par

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 231
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
Pour la Mairie de Paris aussi, trop-plein de candidats
Nouméa
: avant l’acier d’Arcelor, le nickel bradé ’“ ” ’
Haro sur la colonisation, mais…
HIRAC, pire que Jos-C pinÉ EspÈrons que les derniers naÔfs auront eu les yeux dessillÈs par la dÈci-sion du chef de lÕEtat de char ger dËs le 25 janvier le Conseil constitutionnel de procÈder au ÒdÈclassementÓ de lÔarticle 4 d la loi du 23 fÈvrier 2005 concluant au ´rÙle positifª de la colonisation Ñ alors mÍme que, le 4 janvier, il avait accordÈ trois mois au prÈsident de lÕAssemblÈe pour Ètudier l question. Et quÕils auront enfi compris que lorsque lÕElysÈe agite lÕÈtendard de l ´concorde nationaleª, cÕest ‡ seule fin de trahir la nation. Cette fois au profit de lÕAlgÈri (voir page 4) dont il veut abso-lument obtenir un traitÈ dÕamiti et de collaborationÉ qui ne sera quÕun marchÈ de dupes.
HANCE inouÔe pour lÕEl C sÈen et lÕUMPS, leur scÈl ratesse a ÈtÈ ÈclipsÈe par la quence dÕune autre colonisati actuelle, celle-ci, et beaucoup plu maine : la colonisation juive, qui voquÈ le triomphe du Hamas au tions palestiniennes. Le mÍme jo effet, le parti islamique raflait 74 sur les 132 que compte le Consei latif (ou Parlement), pulvÈrisant l de Yasser Arafat et de Mahmoud (45 Èlus seulement) et sÕass majoritÈ absolue. Ce plÈbiscite P.-P. Belesta analysera les reto
ImprimÈ en France/Printed in Franc
polonais, engagÈs dans la lutte contr lÕextrÍme droiteª), remise en service ‡ Varsovie du ´ tramway dÕenfer ª, frapp rade lÕÈtoile jaune, qui desservait le ghett manifestation nationale ‡ Madrid
,
-
-
r
).
,
-
-
e
È ent
2
ESCLAVAGE : LA GUERRE DES DATES C’est finalement le 10 mai qu’aura lieu chaque année, la «Journée des victimes de l’es-clavage», a tranché Jacques Chirac lundi en précisant que «la grandeur d’un pays, c’est d’as-sumer toute son histoire avec ses pages glorieuses, mais aussi avec sa part d’ombre», dont la traite, qui fut un «crime contre l’humanité» — lequel se pousuit allégrement, en Haïti par exemple qui, selon France Info, compte 300 000 enfants esclaves. Le seul en mémoire de guadeloupé effet la date noirs exigeai blement imp parce que « descendants ment dans le plus vive ém (en fait, il n’ manifestant ne sont do Ensuite parc publiée auJ naissant l’es crime contr Un beau crêpage de perspective.
ce qui avait fait la grandeur de lÕhomo europaeus, quÕil soit slave, balte, ger-main, magyar ou valaque.
u n,
a
e
L’abbé Pierre au secours de Gayssot-ministre Il paraÓt quÕil y avait foule le 24 janvier ‡ lÕAssemblÈe, o˘ les dÈputÈs dÈbattaient dÕamendements UMP sur la lÈgislation en matiËre de logement social, pour entendre lÕabbÈ Pierre, ´dÈfenseur des pauvres depuis plus de 50 ansª, venu ´malgrÈ la fatigue et ses 93 ansª, exhorter les parlementaires ‡ dÈfendre les mal logÈs en appliquant ‡ la lettre la loi dite SRU (SolidaritÈ et renouvellement urbains). Mais, comme il lÕa dit en toute modestie : ´Si je suis l‡ 50 ans aprËs lÕÈpoque o˘ jÕÈtais parmi vous les dÈpu-tÈs, cÕest que sans aucun doute se trouve mis en question lÕhonneur de la France.ª Et lÕincrevable abbÈ de lancer ‡ Jacques Chirac : ´Faites pression sur les dÈputÈs qui ont la tentation de rÈduire les sou-tiens qui sont apportÈs aux petits, faites pression pour que la loi qui oblige ‡ construire 20 % de logements sociaux soit respectÈe, faites pression pour quÕaucun de ceux qui vous Ècoutent, pour quÕaucun de ceux qui vous ont Èlu ne sÕabaisse ‡ faire diminuer la loi qui veut 20 % de logementÒbanalÓ dans les muni-cipalitÈsª. Il faut rappeler que la loi ainsi dÈfendue bec et ongles par lÕancien dÈputÈ MRP (sous son vrai nom dÕHenri GrouËs), est un texte dÕinspiration tout aussi stalinienne que la loi Gayssot, et pour cause puisquÕelle fut adop-tÈe ‡ lÕinitiative dudit Gayssot, alors ministre du Logement dans le gouvernement Jospin. Et que ses bÈnÈficiaires ne sont pas les ´ pauvres gens de France ª, dont feint de se prÈoccuper lÕabbÈ Pierre, mais avant tout les immigrÈsÉ souvent en situation irrÈguliËre de surcroÓt. Surtout aprËs les Èmeutes de lÕautomne, on comprend donc la rÈticence des Èlus ‡ laisser se constituer dans leurs fiefs des zones de non-droit sous prÈtexte de ´mixitÈ socialeª. Chirac tiendra-t-il compte de la supplique ? Ce serait tout de mÍme un comble que la loi
,
i-
s
, -
È
es Nouvelles de ChrÈtientÈ. e vue par lÕabbÈ Alain Lorans . Etud. 3. e is 12(´ Le Bercy ª, 25 av. rand dÓner-dÈbat avec Bruno RÈs. Alexandra Chabot, 4 rue loud. (espace Pil‚tre de Rozier, rue h30). ConfÈrence du P. Yan-ncilier vie professionnelle et Metz, 03-87-69-13-58. sur Radio Courtoisie(‡ reÁoitP.-L. Moudencpour vres Propos ª dans RIVAROL 6/2 ‡ 14 h, le 17/2 ‡ 6 h et le os libres de la bande FM sont ement, juste avec la parabole
entras(´ Le MarchÈ ª, gare . DÈjeuner-dÈbat avec Roger le positif de la France outre-s. FN-84, c/o RAY…, 112 rue pentras. TÈl. 06-21-50-41-60
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.