LE PRIX MARCEL DUCHAMP 2005 A LA FIAC EXPOSITION DES ARTISTES ...

De
Publié par

LE PRIX MARCEL DUCHAMP 2005 A LA FIAC EXPOSITION DES ARTISTES ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 105
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
20 septembre 2005
Communiqué de presse ADIAF
Contacts Presse : Caroline Crabbe - 06 10 19 36 31- carolinecrabbe@wanadoo.fr
LE PRIX MARCEL DUCHAMP 2005 A LA FIAC
EXPOSITION DES ARTISTES NOMMES
(Stands A90,91,92,93)
KADER ATTIA : « Childhood # 1 »
GILLES BARBIER : Raccourci « vertigineux » de l’oeuvre de l’artiste
OLIVIER BLANCKART : « Whore and the Beast (L’Effroi de SaintVirillard)»
CLAUDE CLOSKY : “Journal”
6
au10 octobre 2005 (Hall 4, stands A 90/91/92/93)
Annonce du lauréat le samedi 8 octobre, à 12H
Créé en 2000 par les collectionneurs de l’ADIAF, et organisé depuis ses débuts en partenariat avec
le Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, le Prix Marcel Duchamp a pour
ambition
de
contribuer au
rayonnement international de la scène française en confirmant la notoriété d’un
artiste résidant en France et travaillant dans le domaine des arts plastiques et visuels.
Il
connaît en 2005 une évolution notable grâce à la FIAC qui
offrira une large vitrine aux quatre
artistes présélectionnés,
leur apportant
une visibilité supplémentaire auprès des collectionneurs
français et étrangers. A travers cette nouvelle organisation, le Prix Marcel Duchamp reflète la
volonté conjointe
de l’ensemble de ses acteurs, collectionneurs, institutions, galeries, foire …, de
s’engager en faveur du dynamisme de la scène artistique française.
Jury international du PRIX MARCEL DUCHAMP
2005
Président : Alfred Pacquement,
directeur du Musée national d’art moderne, Centre Pompidou
Maria de Corral
(Espagne) - Directrice de la Biennale de Venise
Gilles Fuchs
(France) - Président de l’ADIAF, collectionneur,
Anton Herbert
(Belgique) - Collectionneur
Jacqueline Matisse Monnier
(France) - Artiste
Hans Ulrich Obrist
(Suisse) - Commissaire d’expositions
Alain-Dominique Perrin
(France) - Président du Jeu de Paume, collectionneur
Outre une dotation financière de 35 000 euros, l’artiste primé sera invité à créer une oeuvre
originale pour le Musée national d’art moderne qui sera présentée au Centre Pompidou
du
13 mai
au 31 août
2006
au sein de l’espace 315 .
« Childhood # 1 »
KADER ATTIA
(Stand A91)
Dans la continuité de son oeuvre, Kader Attia, présente à l’occasion du Prix Marcel Duchamp 2005
« Childhood # 1 ».Cette oeuvre est une installation représentant un jardin d’enfant composé d’un
toboggan parsemé d’éclats de verre et de lames de rasoir disposées verticalement. Cet étrange
jouet rose de 2 mètres de haut trône sur une pelouse naturellement verte. Les parois du jardin
sont réalisées en carrelage blanc comme les murs de douches municipales ou d’ hôpital… et,
environ tous les mètres, à hauteur du cou d’un enfant, sont fixés des colliers en cuir noir. Il s’agit
ici d’évoquer les traumatismes les plus divers et inattendus que peuvent vivre les enfants
aujourd’hui. Notre monde est celui où le temps de l’enfance est de plus en plus réduit. L’enfant est
trop vite confronté au monde adulte, celui où le rêve a laissé place au fantasme.
Kader Attia est né en 1970 à Dugny, il vit et travaille à Paris.
Représenté par Galerie Kamel Mennour, Paris
Rapporteur auprès du jury :Thierry Raspail, directeur du Musée d’art contemporain de Lyon
GILLES BARBIER
(Stand A90)
L'oeuvre de Gilles Barbier ne pouvant être synthétisée en quelques pièces, sa présentation prendra
la forme d'un raccourci "vertigineux".
Aux murs, un ensemble de grands dessins dresse le récit des recherches et digressions de l'artiste;
long monologue se développant autour de ses thèmes de prédilection, à l'instar des
cosmétonautes
flottant dans l'espace de
La Réserve
(2005), ces polyptiques affirment aussi la multiplicité de ses
sources (philosophie, sociologie, ou encore B.D., Sci-Fi, etc.).
Au centre,
L'Orgue à pets
(1996) déploie ses six mètres d'alambic aux formes biomorphiques.
Cette oeuvre est l'un des premiers clones de l'artiste, synthèse ironique de l'effort et hommage aux
grands pétomanes du début du siècle. Elle
joue ainsi sur le double statut de la gloire des artistes et
du grotesque de leur posture, faisant fi des "vertus classiques" et des conquêtes héroïques de l'Art.
Gilles Barbier est né en en 1965 à Vanuatu, il vit et travaille à Marseille
Représenté par la Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, Paris
Rapporteur auprès du jury : Catherine Millet,
directrice d’ART PRESS, écrivain
« WHORE AND THE BEAST
(L’Effroi de Saint Virillard)»
OLIVIER BLANCKART
(Stand A92)
La création présentée à la FIAC 2005, intitulée : « WHORE AND THE BEAST (L’Effroi de Saint
Virillard)» risque de surprendre ceux qui connaissent son oeuvre. Pour sa participation au Prix
Marcel Duchamp, Olivier Blanckart offre, sur un mode ironique, une réinterprétation contemporaine
de la vision de la bête à sept têtes et dix cornes chevauchée par une prostituée, décrite dans
l’Apocalypse de Jean. Cette pièce est le prélude d’une nouvelle série d’oeuvres qui traiteront des
représentations de l’apocalypse ou du paradis chez les groupes religieux apocalyptiques marginaux.
Olivier Blanckart est né en 1959 à Bruxelles, il vit et travaille à Paris
Représenté par Galerie Hervé Loevenbruck, Paris
Rapporteur auprès du jury :
Jean de Loisy, critique d’art
“Journal”
CLAUDE CLOSKY
(Stand A93)
A l’occasion de la présentation à la FIAC des nommés au Prix Marcel Duchamp 2005,
Claude Closky présentera pour la première fois un nouveau film vidéo “Journal”. 24
minutes qui renvoient à l’actualité récente et à sa médiatisation.
Journal
est une oeuvre insensée, qui met le domaine de l’image d’actualité face à ses contradictions
et produit ainsi du réel dans la représentation.
Journal
nous oblige à surnager dans un océan
d’informations portées au paroxysme de la vitesse, et nous place dans une singulière absence à ce
que nous voyons. À la limite de la lisibilité, la palpitation visuelle de
Journal
est insolente et
provocatrice. Elle nous rappelle que notre présence se construit entre des temps disparates.
Claude Closky est né en 1963 à Paris, il vit et travaille à Paris.
Représenté par Galerie Laurent Godin, Paris
Rapporteur auprès du jury :
Marie-Claude Beaud , directrice de la Fondation Musée d’art moderne
Grand Duc Jean – Luxembourg
Le Prix Marcel Duchamp
bénéficie du soutien des sociétés :
Lombard Odier Darier Hentsch,
Fondation Eisai, Quest International, Tajan, Maserati, Axense,
Creativtv.net
.
Lauréats des précédentes éditions du PRIX MARCEL DUCHAMP :
Thomas Hirschhorn (2000-2001), Dominique Gonzalez-Foerster (2002)
Mathieu Mercier (2003), Carole Benzaken (2004)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.