Projet cours de langue au Collège Jésuite St

De
Publié par

Projet d’un cours de langue d’été au Collège Jésuite St. Ignace à Budapest Le Collège fondé en 1990 juste après la chute du communisme est le premier collège catholique mis sur pied depuis que le pays est enfin retourné à la démocratie. L’initiative fut prise par l’évêque de Vác (Waitzen) au nord de Budapest avec l’aide du secrétaire d’alors de la conférence épiscopale, le futur archi-prêtre de Pannonhalma, Mgr. Várszegi. A l’époque, le dernier gouvernement socialiste transitoire a dissolu la milice communiste, et les casernes de la milice ont été mises en adjudication par le gouvernement. Par décret, celui-ci en a fait cadeau aux gagnants du concours. Ainsi un collège protestant, un collège israélite et un collège catholique ont pu être fondés. Ce dernier fut baptisé du nom de Saint Ignace de ème Loyola en hommage au fondateur de la Société de Jésus dont on fêtait en 1991 le 500 anniversaire de la naissance. Le premier aumônier du collège fut le père Szabolcs Sajgó, futur directeur du Centre de Conférence Jésuite a Dobogókő . L’administration et la gérance du collège furent confiées à la Fondation St. Martin créée par la famille Forrai dans le trouble qui a suivi la chute du mur de Berlin, et dont le profil était le soutien des mouvements de jeunesse catholiques. Le Collège a bientôt opté pour le modèle de collège spécialisé, ou collège professionnel qui était et est encore une spécialité hongroise. Inspiré par les collèges de la ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 35
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
1
Pro
jet d’un cours de langue d’
été au C
ollège Jésuite St.
Ignace
à Budapest
Le
C
ollège
f
ondé
en
1990
jus
te
après
la
chu
te
du
c
omm
unisme
es
t
le
premier
c
ollè
ge
ca
th
olique
mis
sur
pied
dep
uis
que
le
pays
es
t
enfin
re
t
ourné
à
la
dém
ocra
tie.
L’i
ni
tia
tive
fu
t
p
rise
par
l’évêque
de
Vác
(Wai
tzen)
au
n
ord
de
Budapes
t
avec
l’aide
du
secré
taire
d’al
ors
de
la
c
onférence
é
pisc
opale,
le
fu
tur
archi-prê
tre
de
Pann
onhalma,
Mgr.
Vársze
gi.
A
l’ép
oque,
le
dernier
g
ouve
rnemen
t
s
ocialis
te
transi
t
oire
a
diss
olu
la
milice
c
omm
unis
te,
e
t
les
case
rnes
de
la
milice
on
t
é
mises
en
a
dju
dica
ti
on
par
le
g
ouvernemen
t.
Par
décret,
cel
ui-ci
en
a
fai
t
cadeau
a
ux
gagnan
ts
du
c
onc
ours.
Ainsi
un
c
ollège
pro
tes
tan
t,
un
c
ollège
israéli
te
e
t
un
c
ollège
ca
th
olique
on
t
pu
ê
tre
f
ondés.
Ce
dernier
fu
t
bap
tisé
du
n
om
de
Sain
t
Ignace
de
L
oy
ola
en
h
ommage
au
f
onda
teur
de
la
S
ocié
de
Jésus
d
on
t
on
tai
t
en
1991
le
500
è
me
anniversaire de
la
naissance.
Le premier a
um
ônie
r
du c
ollège
fu
t
le père Szab
olcs Sajg
ó,
fu
tur
direc
teur
du
Cen
tre
de
C
onférence
Jés
ui
te
a
D
ob
og
ó
k
ő.
L’a
dmi
nis
tra
ti
on
e
t
la
gérance
d
u
c
ollège
furen
t c
onfiées à
la
F
onda
ti
on S
t. Mar
tin créée par
la
famille F
orrai dans
le
tr
ouble q
ui
a s
uivi
la
chu
te du mur de
Be
rlin, e
t d
on
t le pr
ofil
é
tai
t
le
s
ou
tien
des
m
o
uvemen
ts de
je
unesse
ca
th
oliques.
Le
C
ollège
a
bien
t
op
p
our
le
m
odèle
de
c
ollège
spécialisé,
ou
c
ollè
ge
pr
ofessi
onnel
q
ui
é
tai
t
et
es
t
enc
ore
une
spéciali
h
ongr
oise.
Ins
piré
par
les
c
ollèges
de
la
renaissance
ca
th
oliques
ou
pro
tes
tan
ts,
le
m
odèle
a
rep
ris
l
’i
dée
d’
une
f
o
rma
ti
on
h
umanis
te
générale
des
é
tudian
ts
universi
taires
dans
une
ép
oque
de
spécialisa
ti
on
à
outrance,
al
ors
qu’au
16
ème
siècle
ce
m
odèle
s’ap
pliquai
t
plu
t
au
c
ollège
d’ensei
gnemen
t
sec
ondaire
fi
nissan
t
avec
le
baccalauréa
t.
Ces
c
ollè
ges
on
t
c
omme
objec
tif
déclaré
d’éduq
uer
les
je
unes
universi
taires
à
s’enga
ger
dans
la
vie
s
ociale
e
t
d’ê
tre
sensi
bles
aux
pr
oblèmes
s
ocia
ux
en
même
tem
ps
que
d’exceller
dans
les
ma
tières
é
tu
diées
p
our
devenir
des
pr
ofessi
onnels
h
ors
pair.
Dans
les
c
on
di
ti
ons
d’
une
dic
ta
ture,
ils
s
on
t
devenus
des
f
oyers
d’
opp
osi
ti
on
e
t
surt
ou
t
des
a
teliers
de
la
fu
ture
dém
ocra
tie
vu
que
les
é
tu
dian
ts
ne
disp
osaien
t
d’auc
une
au
t
on
omie
dans
les
grands
c
ollèges
tradi
ti
onnels
en
tièremen
t
d
ominés
par
les
je
unes
c
omm
unis
tes.
Le
n
ouveau
c
ollè
ge
s’insc
rivai
t
dans
ce
t
te
phil
os
ophie
ins
pirée
par
quelques
é
tudian
ts
q
ui
venaien
t
des
c
ollèges
s
uivan
t
ce
m
odèle
e
t
en
transp
or
taien
t
l’i
dée
au
f
oyer
ca
th
olique
n
ouvellemen
t
f
ondé.
Il
s’avéra
cepen
dan
t
que
la
F
on
da
ti
on
é
tai
t
peu
préparée
à
di
riger
un
m
odèle
aussi
c
om
plexe
e
t
épr
ouvai
t des
diffic
ul
tés p
ou assurer
l’assis
tance
s
pi
ri
tuelle des
é
tudian
tes e
t des é
tudian
ts –
le
c
ollège
de
48
c
ollé
giens
é
tai
t
mix
te
à
ces
débu
ts.
Des
l
ors,
le
C
onseil
d’A
dmi
nis
tra
ti
on
de
la
F
onda
ti
on
en
trepri
t
tous
les
eff
or
ts
p
our
c
onvaincre
les
Jés
ui
tes
de
prendre
en
tièremen
t
s
oin
du
c
ollè
ge
q
ui
p
or
tai
t
le
n
om
d
u
f
onda
teur
de
leur
C
ompa
gnie.
Ce
fu
t
un
pr
ocessus
en
plusieu
rs é
tapes
mais
le c
ollè
ge es
t
main
tenan
t
in
tégré dans
l’
ordre,
lequel
a c
onfié
sa
gérance
à sa pr
opre f
onda
ti
on,
la
F
onda
ti
on de
la S
ocié
té de Jésus.
Le
c
ollège
a
dével
oppé
un
pr
ogramme
de
f
o
rma
ti
on
parallèle
à
l’é
tude
universi
taire
de
ses
c
ollé
giens,
d
on
t
48
s
on
t
in
ternes
e
t
24
viven
t
dans
leur
famille
à
Budapes
t.
Les
effec
tifs
s
on
t
d
onc
de
72
pers
onnes,
un
chiffre
bien
bi
blique
e
t
p
our
cause.
En
effe
t,
n
ous
c
onsidér
ons
que
le
C
ollège
ou
tre d’ê
tre un a
telier scien
tifique e
t de
f
o
rma
ti
on es
t une c
omm
unau
té ap
ost
olique
spécifique.
Cela
se
manifes
te
en
outre
par
le
v
ol
on
ta
ria
t
s
ocial
de
n
os
élèves
dans
le
cadre
d
u
Cen
tre
des
V
ol
on
taires
«
Pélican »
,
n
ommé
ai
nsi
en
h
onneur
du
symb
ole
d’au
t
osac
rifice
qu’es
t
ce
t
animal
dans
la
my
th
ol
ogie
chré
tienne.
La
f
o
rma
ti
on
pr
opremen
t
di
te
es
t
adap
tée
a
u
pr
ocessus de B
ol
ogne, e
t c
omprend de
ux cycles : un cycle de 3 ans parallèle au BA e
t/
ou BSc,
e
t
un
cycle
supé
rieur
de
2
ans
parallèle
au
pr
ogramme
MA
/MSc
p
ours
uivi
a
ux
différen
tes
universi
tés
de
Budapes
t.
En
effe
t,
n
os
c
ollé
giens
viennen
t
de
t
ou
tes
les
universi
tés
e
t
é
tu
dien
t
2
des
disci
plines
f
or
tes
diverses
allan
t
du
dr
oi
t
aux
sciences
d’ingénieur.
D’
le
carac
tère
f
or
temen
t
in
ter
disci
plinaire
de
n
o
tre
spécifici
té,
no
tre
USP
(Unique
Selling
Pr
op
osi
ti
on)
p
our
empr
un
ter
le
langage
de
‘marke
tin
g’.
N
ous
aime
ri
ons
y
aj
ou
ter
une
de
uxième
s
pécifici
:
celle
de
devenir
d’ab
ord
bilingue
p
uis
plu
ric
ul
t
urelle.
Cela
si
gnifie
que
l’ensei
gnemen
t
a
u
C
ollège
tenu
ac
tuellemen
t
excl
usivemen
t
en
langue
h
ongr
oise
deviendra
d’ici
de
ux
ans
bilingue
(An
glais
e
t
H
ongr
ois),
e
t
que
n
ous
préparer
ons
n
os
élèves
p
our
qu’ils
excellen
t
a
u
m
oins
dans
une
de
uxième
lange
é
trangère.
N
os
op
ti
ons
s
on
t
p
our
le
m
omen
t
l’Allemand
,
l’I
talien
e
t
le
Français.
Dès
l’é
2007,
n
ous
off
rir
ons
des
c
ours
d’é
in
tenses
de
Français
,
d’Allemand
e
t
d’An
glais
d’au
m
oins
qua
tre
semaines
e
t
jusq
u’à
six
semaines.
Chaque
gr
oupe
de
langue
c
omprendra
12
é
tudian
ts
(18
en
An
glai
s
peut-ê
tre)
et
d’é
tudian
tes
d
on
t
2/3
envir
on
ser
on
t
iss
us
du
C
ollège,
al
ors
q
ue
4
places
ser
on
t
offer
tes
à
des
je
unes
n
on
c
ollé
giens
p
our
s
oulager
le
financemen
t
e
t
améli
orer
la
quali
d’ensei
gnemen
t.
N
ous
n’accep
ter
ons
pas
des
débu
tan
ts
mais
deman
der
ons
une
base
s
olide
de
pré
c
onnaissance
a
t
tes
tée
par
un
cer
tifica
t
ob
tenu
h
ors
de
n
os
pr
ogrammes.
L’in
ten
ti
on
es
t
que
ces
c
ours
s
oien
t
c
onçus
e
t
di
rigés
par
des
aut
ocht
ones
des
tr
ois
langues
q
ui
ne
pa
rlen
t
même
pas
l’H
ongr
ois
afin
que
la
c
onversa
ti
on
s
oi
t
en
tièremen
t
dans
leur
langue
e
t
n
on
en
Hongr
ois.
L'accen
t
sera
mis
sur
une
pra
tiq
ue
ab
ondan
te
de
la
langue.
N
ous
organiser
ons
en
outre
un
pr
ogramme
s
ocial
e
t
c
ul
turel
p
our
les
week-en
ds
que
les
tr
ois
gr
oupes
de
langue
p
ourron
t
s
uiv
re
ensem
ble.
Cela
sera
en
ou
tre
une
c
ompensa
ti
on
p
our
les
ensei
gnan
ts
que
n
ous
ima
gin
ons
assez
je
unes
afin
qu’ils
p
uissen
t
par
tager
la
vie
avec
leurs
élèves
pendan
t
4
à
6
semaines
sans
épr
ouver
de
diffic
ul
tés
d’adap
ta
ti
on.
Sel
on
les
f
on
ds
recueillis
auprès
de
mécènes,
n
ous
p
ourr
ons
peu
t-ê
tre
d
onner
un
h
on
oraire
a
ux
ensei
gnan
t(e)s,
mais
leurs
frais
de
l
ogemen
t
e
t
de
s
ubsis
tance
ser
on
t
en
tièremen
t
à
no
tre
charge,
de
même
que
le
pr
ogramme
c
ul
turel
a
dj
oin
t.
Les
ensei
gnan
t(e)s
habi
ter
on
t
au
c
ollège
q
ui
se
tr
ouve
à
l’es
t
du
Danube
dans
la
Grande
Plaine
Basse
H
ongr
oise
de
Pes
t,
n
on
l
oin
de
l’aér
op
ort
e
t
qui
disp
ose
d’
un
jar
din
bien
agréable,
lequel
a
é
récemmen
t bien éq
uipé.
La
ri
ode
de
ces
ac
tivi
tés
sera
du
15
juillet
au
1
er
août
2007
et
éventuellement
jusqu’au
15
août
2007
.
N
ous
v
ous
seri
ons
très
rec
onnaissan
ts
si
v
ous
n
ous
p
ouviez
n
ous
aider
à
tr
ouver les can
dida
ts
ou les can
dida
tes ensei
gnan
t(e)s en
vue
de c
oncré
tiser e
t de
mener à
bien
ce pr
oje
t.
C
ordialemen
t Votre
Ul
rich Kiss sJ
Le rec
teur du C
ollège
kiss.
ul
rich@jezs
ui
ta.hu
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.