Republique centrafricaine

De
Publié par

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 710
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Conférence Régionale sur l’Investissement Bâtiment et Travaux Publiques Afrique de l’Ouest et Centrale
REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
DONNEES ECONOMIQUES GENERALES Po ulation 20054 millions 2 Sur erficie623 000 Km PIB  20051,4 milliards USD PIB arhabitant  2005353 USD Taux de croissance  20052,2% Inflation  20053% Balance commerciale% du PIB 20051,4% Solde budétaire (% du PIB)  20052,5% Investissement %du PIB 20057,2% E ar neintérieure %du PIB 20050,6% Endettement total (% du PIB)  200582,5% Notation risue as COFACED Sources :World Bank, World Development Indicators database, April 2006 Banque de France, Rapport annuel de la Zone Franc, 2006 FMI, Perspectives Economiques Régionales, Mai 2006 Missions Economiques, MINEFI  DGPTE CIA, The World Factbook  COFACE Rating STRUCTURE DE L’ECONOMIE La République Centrafricaine (RCA) sort d’une période d’instabilité sociopolitique. Le rétablissement de l’activité économique se fait lentement malgré l’accord postconflit et l’élection présidentielle de 2005. L’économie est dominée par le secteur agricole ainsi que par l’exploitation des mines de diamants (38% des exportations). L’Union européenne est le plus important bailleur de fonds avec une enveloppe de 85,8 MEUR au titre ème du 9FED. Cette aide est principalement focalisée sur le développement des infrastructures
Bernard Krief Consultants
 Page1/4
Conférence Régionale sur l’Investissement Bâtiment et Travaux PubliquesAfrique de l’Ouest et Centralenotamment de transport pour désenclaver le pays. Le FMI a accordé une aide post conflit de 10 millions d’Euros en 2005. Répartition sectorielle :  Secteurprimaire (53,8% du PIB) : café, coton, sucre, manioc, mil, sésame, riz, sorgho, élevage, bois  Secteursecondaire (21,4% du PIB) : mines (or, diamant), agroalimentaire, tabac, aluminium,BTPtertiaire (24,8% du PIB) : transport, télécommunications, commerce, banque Secteur SECTEUR DU BTP Le secteur du bâtiment et des travaux publics a connu une progression sensible en 2005 après deux ans de stagnation. Soutenues par la reprise des financements extérieurs et par la relance de quelques travaux d’infrastructures, les PME du secteur ont pu profiter de l’embellie pour se développer. Cependant l’Etat ne dispose pas des fonds suffisants pour entreprendre les grands travaux d’infrastructures indispensables et l’aide des bailleurs de fonds internationaux dans ce domaine reste réduite pour le moment. Les principaux projets concernent le développement des infrastructures routières pour désenclaver le pays dont l’accès au littoral n’est possible que par deux voies : la route, via la transcamerounaise de Bangui à Douala (1500 km) et la voie fluviale, pour rejoindre la République du Congo. LES ACTEURSLa situation conflictuelle des dernières années ayant mis en suspens l’intervention des bailleurs de fonds, les entreprises européennes ont été moins présentes faute de projets importants. Peu d’entre elles disposent de filiales en RCA. Quant au tissu local, il est essentiellement constitué de PME ainsi que d’entrepreneurs informels. Il existe une seule organisation professionnelle du BTP représentée par le Syndicat National du Bâtiment et des Travaux Publics. INFRASTRUCTURES Routes :km dont 458 km seulement sont bitumées. Le pays compte environ 5.000 km de 23.810 routes régionales et 4.000 km de routes nationales. L’UE a prévue de financer le projet d’aménagement par bitumage du tronçon BouarGaroua Boulaï (150 km) afin d’améliorer l’accès vers le Cameroun (55 MEUR). L’UE a également prévu une enveloppe de 6,5 MEUR pour la réhabilitation de voiries de la ville de Bangui. La coopération japonaise est aussi présente dans ce soussecteur. Aéroports :il existe un aéroport international (Bangui) et 40 aérodromes intérieurs dont seulement 3 sont bitumés. Voies fluviales: 2.800 km de voies fluviales sont navigables sur les cours de l’Oubangui, de la Sangha et du M’Poko. Ces voies permettent l'évacuation des grumes et du coton ainsi que les échanges vivriers avec les pays voisins.Un projet de réhabilitationdes installations portuaires et de modernisation de la flotte exploitée par la SOCATRAF (Société Centrafricaine de Transport Fluvial) est en cours (UE  4,5 MEUR) Eau: seulement 20% des foyers ont accès à l’eau potable en milieu urbain et 35% en milieu rural, malgré les ressources fluviales dont dispose la RCA. Le réseau de distribution urbain est vétuste et près d’un millier de points d’eau en zones rurales ont été détériorés pendant les conflits successifs. La distribution de l’eau est assurée par la Sodeca dont la situation financière est alarmante et qui doit faire l’objet d’une privatisation.Energie :seul 3% de la population a accès à l’électricité. L’entreprise publique Energie de Centrafrique (Enerca) assure la production, le transport et la distribution de l’électricité. La production est assurée essentiellement par les deux centrales hydroélectriques d’une capacité de
Bernard Krief Consultants
 Page2/4
Conférence Régionale sur l’Investissement Bâtiment et Travaux PubliquesAfrique de l’Ouest et Centrale18,75 MW. Les installations sont vétustes et provoquent de nombreux délestages. Dans les zones rurales, les centres secondaires sont alimentés par des groupes thermiques diesel. BATIMENTS ET OUVRAGES FONCTIONNELS Logements: malgré la croissance de la population urbaine, les programmes de construction de logements sont rares. Les constructions de logements sont très souvent précaires en semidur dans un contexte d’urbanisme informel négligeant toute infrastructure de base. Quelques projets de réhabilitation de certains quartiers de la capitale ont reçu le soutien de l’AFD (Thimo III). Ouvrages fonctionnels: les rares projets de construction d’ouvrages importants ont été réalisés grâce à l’apport de dons tels que le stade de 20.000 places financé par la Chine. Les besoins de réhabilitation et de développement des infrastructures sanitaires et éducatives sont très élevés mais la faiblesse des ressources propres de l’Etat empêche le lancement de ces chantiers. MATERIAUX DE CONSTRUCTION Ciment : latotalité du ciment est importée, notamment en provenance du Cameroun. La consommation annuelle moyenne est de 25.000 T. Toutefois, la Chine a accordé un financement pour la réalisation d’une étude de faisabilité d’une cimenterie. Autres matériaux de construction: lespotentialités du pays sont sousexploitées. La RCA dépend des importations de matériaux de construction mais l’enclavement du pays génère des prix de revient nettement supérieurs à ceux des pays côtiers. PRINCIPAUX ACTEURS Institutions Ministère de l'Equipement et des Transports Tel : +236 61 70 49  Fax : +236 61 46 28 Générale de l'Equipement  Tel : +236 61 41 24 Direction  DirectionGénérale des Transports  Tel : +236 61 28 11 Générale des Etudes, de la Planification et du Contrôle  Tel : +236 61 62 85 Direction  DirectionGénérale de l'Aviation Civile  Tel : +236 61 06 36  DirectionGénérale des Transports de Surface  Tel : +236 61 28 11 Ministre de l'Energie, des Mines et de l'Hydraulique Tel : +236 61 06 46 /61 29 44  DirectionGénérale des Mines et de la Géologie  Tel : +236 61 20 54  DirectionGénérale de l'Hydraulique  Tel : +236 61 33 41 Ministère de la Reconstruction des Edifices Publics, de l'Urbanisme et du Logement Tel : +236 61 69 54 Générale de l’Urbanisme  Tel : Direction+236 61 35 00  DirectionGénérale de la Reconstruction des Edifices Publics et du Logement  Tel : +236 61 35 84  DirectionGénérale de l'Aménagement du Territoire  Tel : +236 61 42 66 Entrepreneurs BTP et Bureaux d’études Alize Construction BP 2056, Bangui  Tel : +236 61 58 06  Email :alize@intnet.cfAtracom BP 895, Bangui  Tel : +236 61 82 95  Fax : +236 61 51 77  Email :atracom@intnet.cfBamelec BP 2583, Bangui  Tel : +236 61 12 99  Fax : 236 61 37 48  Email :cyberbamelec@hotmail.comBatir BP 391, Bangui  Tel : +236 61 46 61  Fax : +236 61 08 36  Email :sefcasa@hotmail.com
Bernard Krief Consultants
 Page3/4
Conférence Régionale sur l’Investissement Bâtiment et Travaux Publiques Afrique de l’Ouest et CentraleGebo BP 1605, Bangui  Tel : +236 61 31 05  Fax : +236 61 21 71 Ger BP 811, Bangui  Tel : +236 61 14 61  Fax : +236 61 08 16  Email :ger@intent.cfLGTD (La Générale Des Travaux) Av. B. Boganga BP 93 Bangui  Tel / Fax : +236 61 14 75  Email :Igdt@hotmail.comSoccoba BP 949, Bangui  Tel : +236 61 17 33  Fax : +236 61 38 67 Sofia TP Gr Abdoul Karim  Tel : +236 61 37 27  Fax : +236 61 23 27 Bureaux de contrôle Bivac (Bureau Veritas) BP 2716 Bangui  Tel : +236 61 39 15  Fax : +236 61 39 18 SGS BP 2420 Bangui  Tel : +236 61 84 42  Fax : +236 61 83 72  Email :solutions@sgs.comWeb :www.sgsgroup.comOrganisations Intermédiaires SNBTP  Syndicat National du Bâtiment et des Travaux Publics Av. du Président Valéry Giscard d’ESTAING  Immeuble Tropicana  BP 2180, Bangui Tel : +236 61 42 10  Fax : +236 61 42 10  Email :unpcrca@intnet.cfEau / Energie /Transport ENERCA  Energie Centrafricaine Avenue de l’indépendance, BP. 880  Tel : +236 61 20 22  Email :enerca@intnet.cfFonds Routiers BP. 962, Bangui  Tel : +236 61 62 95  Fax : +236 61 68 63  Email :fondsroutier@admn.cfSOCATRAF  (Société Centrafricaine de Transport Fluvial BP 1445, Bangui  Tel : +236 61 43 15  Fax : +236 61 88 99  Email :socatraf@intnet.cfSODECA BP 1838, Bangui  Tel : +236 61 59 66  Fax : +236 61 25 49 Banques Banque Internationale pour la Centrafrique (BICA  Groupe Fortis) BP 910, Bangui  Tel : +236 61 00 42  Fax : +236 61 34 38  Email :bica@intnet.cfBanque Populaire MarocoCentrafricaine (BPMC) BP 844 Bangui  Tel : +236 61 30 90  Fax : +236 61 62 30 Email :bpmc@intnet.cfCommercial Bank Centrafrique (CBCA  Groupe Fotso)BP 59, Bangui  Tel : +236 61 29 90  Fax : +236 61 34 54  Email :cbca@intnet.cfCrédit Mutuel de Centrafrique (CMCA) BP 2022, Bangui  Tel : +236 61 77 70  Fax : +236 61 34 54 Email :cmca@intnet.cf
Bernard Krief Consultants
 Page4/4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.