Bulletin de gographie botanique

De
Publié par

BULLETINDEPHIE BOGÉOGRA TANIQUEMENSUELORGANEde l'Académie Internationale de BotaniqueTome XXIANNEE 1911)(vu son et« J'ai vu Dîju; j'ai passage« ses et suis demeuré saisitraces, jehon-« et muet d'admiration. Gloire,r»£mr invi^"^ infinie à Celui dontet« l'invisible bras balance l'universêtres.« en tous lesperpétue».« LinnéLE MANS(sarthe)DE LA SOCIÉTÉAU SIÈGEDE 78RUE FLORE,78,1119'BULLETINDEGéographie BotaniqueORGANE MENSUELinternationale deDe l'Académie BotaniqueTome XXIi i i9 )(ANNEEL1BRARYNEW YORKANICALBOTQARDBNLE MANS (Sarthe)AU SIÈGE DE LA SOCIÉTÉRUE DE FLORE, 7878,191 1/j&£..$-5'—0.{,'ï,e se N° 255 Janvier20 Année Série) igii(4BULLETINDEGÉOGRAPHIE BOTANIQUEORGANE MENSUELdede l'Académie Internationale BotaniqueeriFONDÉE LE DÉCEMBRE 1891le 11 OctobreJouissant de la Personnalité Civile depuis 1901TOME XXI"rç$?rle 9 1911Bon à tirer donné janvierLE MANS (sarthe)LA SOCIÉTÉAU SIÈGE DE78RUE DE FLORE,78,19 11Académie internationale de Géographie BotaniqueDirecteur : M. l'Abbé H. TournemireCOSTE, St-Paul-des-Fonts, par (Aveyron).TSecrétaire : M& H. rueLÉVEILLÉ, de Le Mans^,perpétuel-Trésorier 78, Flore,^Sarthe).Conseil de l'Académie : MM. A. Jh. J.-D. D. Prain.Héribaud, Hooker,Engler,auOn se Secrétariat le l'Académiepeut procurer diplôme spécialement gravépourau de 3prix francsannuelle : 10 francsSouscriptionL'Académie laisse aux auteurs la de leursresponsabilité opinions.etAdresser mandats communications au ...
Publié le : vendredi 24 juin 2011
Lecture(s) : 45
Nombre de pages : 352
Voir plus Voir moins
BULLETIN DE PHIE BOGÉOGRA TANIQUE MENSUELORGANE de l'Académie Internationale de Botanique Tome XXI ANNEE 1911) ( vu son et« J'ai vu Dîju; j'ai passage « ses et suis demeuré saisitraces, je hon-« et muet d'admiration. Gloire, r»£mr invi^"^ infinie à Celui dont et« l'invisible bras balance l'univers êtres.« en tous lesperpétue ».« Linné LE MANS (sarthe) DE LA SOCIÉTÉAU SIÈGE DE 78RUE FLORE,78, 1119 ' BULLETIN DE Géographie Botanique ORGANE MENSUEL internationale deDe l'Académie Botanique Tome XXI i i i9 )(ANNEE L1BRARY NEW YORK ANICALBOT QARDBN LE MANS (Sarthe) AU SIÈGE DE LA SOCIÉTÉ RUE DE FLORE, 7878, 191 1 / j&£..$-5'—0.{,'ï, e se N° 255 Janvier20 Année Série) igii(4 BULLETIN DE GÉOGRAPHIE BOTANIQUE ORGANE MENSUEL dede l'Académie Internationale Botanique er iFONDÉE LE DÉCEMBRE 1891 le 11 OctobreJouissant de la Personnalité Civile depuis 1901 TOME XXI "rç$?r le 9 1911Bon à tirer donné janvier LE MANS (sarthe) LA SOCIÉTÉAU SIÈGE DE 78RUE DE FLORE,78, 19 11 Académie internationale de Géographie Botanique Directeur : M. l'Abbé H. TournemireCOSTE, St-Paul-des-Fonts, par (Aveyron). TSecrétaire : M& H. rueLÉVEILLÉ, de Le Mans^,perpétuel-Trésorier 78, Flore, ^Sarthe). Conseil de l'Académie : MM. A. Jh. J.-D. D. Prain.Héribaud, Hooker,Engler, auOn se Secrétariat le l'Académiepeut procurer diplôme spécialement gravépour au de 3prix francs annuelle : 10 francsSouscription L'Académie laisse aux auteurs la de leursresponsabilité opinions. etAdresser mandats communications au Secrétariat. SOMMAIRE DU N° 255 Note sur la distribution des dugéographique espèces genre Peperomia R. et M. C. de Candolle.Pav., par leNote sur Cochlearia MM. les abbés(Espèce nouvelle) pararagonensis Goste et Soulié. Nouvelles localités de rares du M. Lambert.quelques plantes Berry, par de la Flore deContribution à l'étude la ibéri-ptéridologique péninsule M. R. de Litardière.que, par adventices de Léveillé.l'Hérault,Quelques plantes par Mgr frèresLes onze Léveillé.d'Ardenay (Sarthe), par Mgr iiiiiiiiiiiiniiniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiMiiiiiiMiiiiliiHliiiiiiiiiiiiiiiimiiiiiniiiriiiiHiimiiniiillllllllliiiiininmiiiiiiill iiiimmwm mwi offre aux Auteurs des à a.L'Académie Tirages part, nisans de folios.»» réimposition changementexemplaires, à la desLe est auteurs.port charge TARIF DES TIRAGES A PART de nouvelle mise sousavec couvertures nonpresse,changement pagination, et couture :desur couleur,papier pliageimprimées dans le texte sont à raison de o fr.Les remaniements 65 l'heure.comptés NOMBRE DE PAGES YORKN6W «AWlr e N° 255 Janvier20° Année Série) iqii.(4 BULLETIN DE GEOGRAPHIE BOTANIQUE mensuel de l'Académie internationale de Organe Botanique desNote sur la distribution espècesgéographique du et Pav.R.genre Peperomia detfar M. C. CANDOLLE Le Peperomia est un des vastes car ilplus qu'il y ait,genre de huit cents et ce nombre s'accroitcomprend déjà plus espèces sont desencore sans cesse. Toutes ces herbacéesespèces plantes même structure de la et dont les inflo-une tigeayant spéciale en des fleurs extrêmement com-rescences épis portent simples, seulement de deux étamines et d'un ovaire contenant unposées seul ovule. cette uniformité de leurMalgré grande organisation, les diverses de ce sont loin de vivre toutes dansespèces genre les mêmes conditions Les nombreuses sontécologiques. plus forêts où elleset habitent les tantôt sur lehygrophiles croissent, tantôt sur les arbres. D'autres sont et croissentsol, xérophiles à découvert dans des localités dont sont mêmes trèsplusieurs arides. La des sont des très localisées.co plupart Peperomia espèces ont des aires extrêmement vastes et,Quelques-unes pourtant sous ce il en méritentest trois derapport, qui particulièrement . fixer l'attention. Ce sont les P. P.reflexa Dietr., pellucida P. MartianaKth, Miq.— > Dans sa Alphonse de Can-raisonnée,Géographie botanique dolle a le P. dans la du nombrerangé catégoriereflexa petit BULLETIN DE GÉOGRAPHIE BOTANIQUE des l'identitédontespèces disjointes intertropicales spéci- est se decertaine. Il fondait celafique pour [sur l'opinion a du P. re-considéré comme deMiquel qui simples formes croissant dansflexa différentes,plusieurs plantes légèrement diverses de l'ancien et du nouveau monde. Miquel (i)régions de ces formes' eu à malui,distinguait sept et, après ayant des matériaux abondants les siens,disposition plus j'aique été amené à en admettre douze comme(2) que j'ai envisagées r en ades variétés. le D DahlstedtEnfin, récemment,plus (3), dont deux se chacune sous deuxdistingué sept, présentent doit donc enformes distinctes. On regarder l'espèce question de formes ou de variétés très diffé-comme un ensemble peu et est même difficile de définir avec Lesrentes, qu'il précision. unes ont des aires très vastes et telle la variétéest, par exemple, valantoides se trouve à la fois en et en Australie,qui Amérique tandis d'autres sont très localisées. Mais cesparmi dernières,que il en est se ressemblent bien desétonnamment, qu'habitantqui lacontrées très les unes des autres. C'est ainsiéloignées que variété brésilienne : diffère à de la variétégeraensis peine par- des Indes orientales. vifolia Le fruit du P. est une baiereflexa ovale-cylindrique, longue, de amincie au sommet en unetout au i,5 mm.,plus, petite Il est la de ce fruit ait pointe rectiligne. possible que petitesse de faciliter sa dissémination le mais ce ca-effet par vent,pour ractère est commun aux baies de tous les sansPeperomia la des ne 2 mm.longueur plus grandes dépassant pasexception, celles du P. sont tandis foule d'autresEt reflexa lisses, qu'une même les moins ont des baies ru-parmi répandues,espèces, ou moins Enfin il est àet plus gluantes. remarquergueuses n'a attribué de médicinales au P. re-l'onque jamais propriété flexa. se trouve sous une forme ou sousCette aujourd'huiespèce Systema Piperacearum, p.(1) Miquel, 169. t.De Candolle, f'rodromus, XVI, 1, 451.(2) p. Studien ûber Sud-und central-amerikanischeDahlstedt, Peperomien,(3) 174.p.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.