P6 Chap3-Plan cours Aspects de la procréation

De
Publié par

TSPartie 6 DIVERS ASPECTS DE LA PROCREATIONChapitre IIII- PROCESSUS BIOLOGIQUES CONTROLES PAR DES HORMONESA- RENCONTRE DES GAMETES ET DEBUT DE GROSSESSE1) Rencontre des gamètes Docs p.320-321• Lieu de rencontre des gamètes : tiers supérieur des trompes• Facteurs conditionnant la rencontre des gamètes- Qualité de la glaire cervicale :Produite au niveau du col de l’utérusSynthèse stimulée par les œstrogènes qualité optimale avant l’ovulation : d’autant plus abondante et filante que le tauxd’œstradiol est élevé agit sur orientation et vitesse de déplacement des spermatozoïdesSynthèse inhibée par progestérone qualité minimale pendant la phase lutéinique : pauvre et cassante agit comme un barrage pour les spermaozoïdesResponsable de 10% des stérilités féminines- Période de fécondité conditionnée par :La date de l’ovulationLa période de fécondité de l’ovocyte : 6 à 24h après ovulationLa période de fécondité des spermatozoïdes : 3 joursPoint programme• La rencontre des gamètes est conditionnée au moins en partie par la qualité de la glaire cervicale.• La fécondation a lieu dans le tiers supérieur des trompes et n'est possible que pendant une brève période aprèsl'ovulation.2) Début de grossesse Docs p.322-323Marquée par deux événements :• Sécrétion d’HCG (Gonadotrophine Chorionique Humaine) :ème- sécrétée par ébauche du placenta à partir du 9 jour- structure et action voisine de LH stimulation du corps jaune qui se transforme en un corps ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 40
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
TS Partie 6 Chapitre III
DIVERS ASPECTS DE LA PROCREATION
I- PROCESSUS BIOLOGIQUES CONTROLES PAR DES HORMONES A- RENCONTRE DES GAMETES ET DEBUT DE GROSSESSE 1) Rencontre des gamètesDocs p.320-321 ·Lieu de rencontre des gamètes: tiers supérieur des trompes ·Facteurs conditionnant la rencontre des gamètes -de la glaire cervicale : Qualité Produite au niveau du col de l’utérus Synthèse stimulée par les œstrogènes : d’autant plus abondante et filante que le taux qualitéoptimale avant l’ovulation d’œstradiol est élevé agit sur orientation et vitesse de déplacement des spermatozoïdes Synthèse inhibée par progestérone qualité minimale pendant la phase lutéinique : pauvre et cassante agit comme un barrage pour les spermaozoïdes Responsable de 10% des stérilités féminines - Périodede fécondité conditionnée par : La date de l’ovulation La période de fécondité de l’ovocyte : 6 à 24h après ovulation La période de fécondité des spermatozoïdes : 3 jours
Point roramme ·artie arla ualitérencontre desamètes est conditionnée au moins en Lade lalaire cervicale. · Lafécondation a lieu dans le tiers supérieur des trompes et n'est possible que pendant une brève période après l'ovulation.
2) Début de grossesseDocs p.322-323 Marquée par deux événements : · Sécrétiond’HCG (Gonadotrophine Chorionique Humaine) : èm e - sécrétéepar ébauche du placenta à partir du 9jour -et action voisine de LH structure : productiondu corps jaune qui se transforme en un corps jaune de grossesse stimulation accrue d’œstrogènes et de progestérone ·temporaire des menstruations : progestérone produite sous l’action de HCG induit : Disparition -dilatation de l’utérus la - l’inhibitiondes contractions utérines - lemaintien de la muqueuse utérine
Point programme ·Chorioni uehi uear le tout AHormone Gonadotrorès fécondation et nidation, la sécrétion de l'hormone HCG jeune embryon permet la poursuite de l'activité du corps jaune et, par conséquent, la sécrétion de progestérone indispensable au maintien de la muqueuse utérine au début de la grossesse.
B- ASPECT COMPORTEMENTAL Mise en évidence de relations entre comportement et sécrétions hormonalesExercice p 324 - comportementsexuel mâle résulte de l’action de la testostérone sur le système nerveux central lors du développement post-natal (puberté). - comportementsexuel femelle résulte de l’absence d’action de la testostérone sur le système nerveux central lors du développement post-natal (puberté).
Aspects du comportement sexuel et leurs relations avec la régulation hormonale · Chezles mammifères non-hominidés (sauf certains mammifères domestiques ou d’élevage) Existence d’une période de reproduction qui se traduit par : -le mâle : variation de l’activité testiculaire liée à la variation de la sécrétion de testostérone Chez Doc.4 p.303 -la femelle : interruption des cycles pendant une période de l’année ChezDoc.2a p.325 influence de facteurs externes (photopériode) sur activité de l’hypothalamus. Durant la période de reproductionDoc.2b p.325 - Chezle mâle : comportement de rut (recherche de femelles réceptives et copulation) par taux élevés de testostérone et par stimuli émis par femelle réceptive induit (comportement + phéromones). -la femelle : chaleurs ou œstrus (recherche et acceptation du mâle) = cycle œstrien Chez induit par pic d’œstrogènes en fin de phase folliculaire.  régulationshormonales très importantes dans la réussite de la reproduction car interviennent aussi dans le comportement reproducteur pour assurer la rencontre des gamètes. · Chezl’Homme Maîtrise de la procréation (voir paragraphe II)comportement sexuel dissocié de la reproduction
Point roramme ·existe une relation directe entre comportement sexuel et sécrétion hormonale. Il · Chez les mammifères non-hominidés, l’acceptation du mâle par la femelle est déterminée par la sécrétion d’œstro ènes œstrus. ·le mâle, le com Chezendant de la sécrétion de testostérone et des stimulus émisortement de rut est déar la femelle. ·est capable de maîtriser sa procréation : son comportement sexuel est partiellement dissocié de son activité L'Homme hormonale.
II- MAITRISE DE LA PROCREATION A- REGULATION DES NAISSANCES 1) Lacontraception hormonaleTD5 fiches documents 1 et 2 · Chezla femme : principe = altérer la régulation hormonale normale lors du cycle sexuel ou le début de la grossesse. - Pilulesdosées :doses +/- fortes et +/- variables d’œstrogènes et/ou de progestéroneempêchent l’ovulation, la fécondation (action sur glaires) + nidation (action sur muqueuse) = contraceptif -: fortes doses d’œstrogènes et/ou progestérone qui provoquent un Pilule du lendemain déséquilibre brutal des concentrations plasmatiques hormonales empêché ovulation, la fécondation ou la nidation selon moment du cycle = contraceptif -486 :analogue structural à la progestérone qui se substitue à la progestérone sur ses RU récepteurs spécifiquesprovoque les règles = arrêt de la grossesse = contragestif ·principe = empêcher la production des spermatozoïdes par l’administration de Chezl’Homme : stéroïdes (analogues de la testostérone) : à l’état de recherche car, Efficacité non immédiate (4 mois de délais) et non totale Effets sur caractères sexuels secondaires
2) D’autremoyens contraceptifsTD5 fiche documents 1 + doc. à compléter Principes : méthodes basées sur l’abstinence ou sur des barrières physiques ou chimiques à la rencontre des gamètes et/ou la nidation. Efficacité :plus ou moins grande selon méthode employée.
Point programme ·ulationuises sur la réuie sur l'ensemble des connaissances action hormonale féminine s'a La contrace hormonale de lah siolo iesexuelle · Lacontraception hormonale masculine est encore à l'état de recherche. · Lecouple peut utiliser d'autres mo ens contraceptifs pour empêcher la rencontre desamètes ou l'implantation de l'embryon.
B- AIDE MEDICALISEE A LA PROCREATION 1) Le suivi de la grossesse
TD5 fiche documents 3
Point programme · Pendant toute laensrossesse la femme et son fœtus sont médicalement surveillésrâce à différents mo d'investi ationanal ses san uines, écho ra hies et si des doutes aaraissent, amniocentèse ou choriocentèse our déister une anomalierave du fœtus . ·le cas de la détection d’une anomalie grave, diverses mesures sont mises en œuvre qui peuvent aller jusqu'à Dans proposer une IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) thérapeutique.
2) Infertilité et procréation médicalement assistée
TD5 fiche documents 4
Point programme ·techniques médicales peuvent apporter des solutions : insémination artificielle, FIVETE, ICSI. Différentes
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.