CAHIER DES CHARGES D’ETUDE DIAGNOSTIQUE D’ENVIRONNEMENT

De
Publié par

Direction Départementale de l’Equipement et de l’Agriculture des Ardennes3 rue des Granges MouluesBP85208011 Charleville-Mézières Cedex03-51-16-52-50 alexandra.carpentier@equipement-agriculture.gouv.frMelle Alexandra CarpentierCAHIER DES CHARGES D’ETUDEPOTENTIEL HYDROELECTRIQUE D'ouvrages existantsDDEA des ArdennesDate de limite de réception des offr : eslundi 30 novembre 2009 à 12h00CCTP pour l’étude du potentiel hydroélectrique de 5 ouvrages existants 1SOMMAIRE1. OBJET DE LA CONSULTATION ...................................................................................................................32. CHOIX DES OUVRAGES À ÉQUIPER ..........................................................................................................33. MOYENS MIS EN ŒUVRE ..............................................................................................................................34. CONTENU DU RAPPORT ................................................................................................................................35. SUIVI ET RENDU DE L’ÉTUDE .....................................................................................................................46. PLANNING ..........................................................................................................................................................4CCTP pour l’étude du potentiel hydroélectrique de 5 ouvrages existants 2--1. OBJET DE LA CONSULTATIONLa ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 21
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Direction Départementale de l’Equipement et de
l’Agriculture des Ardennes
3 rue des Granges Moulues
BP852
08011 Charleville-Mézières Cedex
03-51-16-52-50
alexandra.carpentier@equipement-agriculture.gouv.fr
Melle Alexandra Carpentier
CAHIER DES CHARGES D’ETUDE
POTENTIEL HYDROELECTRIQUE
D'ouvrages existants
DDEA des Ardennes
Date de limite de réception des offres : lundi 30 novembre 2009 à 12h00
CCTP pour l’étude du potentiel hydroélectrique de 5 ouvrages existants
1
SOMMAIRE
1. OBJET DE LA CONSULTATION...................................................................................................................3
2. CHOIX DES OUVRAGES À ÉQUIPER..........................................................................................................3
3. MOYENS MIS EN ŒUVRE..............................................................................................................................3
4. CONTENU DU RAPPORT................................................................................................................................3
5. SUIVI ET RENDU DE L’ÉTUDE.....................................................................................................................4
6. PLANNING..........................................................................................................................................................4
CCTP pour l’étude du potentiel hydroélectrique de 5 ouvrages existants
2
1.
OBJET DE LA CONSULTATION
La présente consultation a pour objet d’apporter au pôle « Energies Renouvelables » des Ardennes des
propositions pour augmenter significativement à court, à moyen et à long terme la part d'énergie hydroélectrique,
dans la part de la consommation globale d’énergie des Ardennes
Le pôle « Energies Renouvelables » des Ardennes a inventorié des ouvrages non équipés situés sur des cours
d’eau ayant un débit supérieur à 3 m
3
/s (Meuse exlus).
L’étude étudiera la possibilité d’équiper 5 de ces ouvrages existants avec des turbines basses chutes et
ichtyophiles.
2.
Choix des ouvrages à équiper
L’étude du potentiel hydroélectrique portera sur 5 ouvrages identifiés par la DDEA. L’ensemble des sites retenus
est situé sur un cours d’eau ayant un module supérieur à 3m
3
/s et présente des chutes au moins égale à 1,50 m.
Une fiche descriptive de chaque ouvrage sera transmis au prestataire. Cette fiche contient les informations
suivantes :
Coordonnées Lambert
Plan de localisation
Hauteur de chute de l’ouvrage
La typologie de l’ouvrage
Photographie de l’ouvrage
3.
MOYENS MIS EN ŒUVRE
Le prestataire devra donc :
-
évaluer, à partir de visites terrain des ouvrages identifiés, le potentiel hydroélectrique de chacun d 'entre eux.
Les visites sur site seront groupés et réalisées en présence d’un agent de la DDEA.
-
élaborer un rapport dont le contenu est détaillé au paragraphe 4.
Remarque importante: s'il s'avère, lors de la visite terrain, que l'ouvrage n'est absolument pas équipable du fait de
la configuration du site, l'étude devra être simplifiée et ne consister qu'en la justification de la ou des contraintes
empêchant l'installation d'une centrale hydroélectrique.
La proposition financière devra donc détailler par site, la tarification de l'expertise et de l'étude complète
ainsi que de l'étude réduite si l'équipement est impossible.
4.
Contenu du rapport
Le rendu de l’étude devra comporter pour chaque site sélectionné les données suivantes :
une description du cours d’eau étudié avec un volet hydrologique
une description générale du site étudié avec notamment les cotes NGF de la hauteur de chute
la méthodologie de calculs
un tableau présentant les résultats des calculs dont notamment :
le débit pris en compte,
le débit réservé,
la fraction de la charge nominale au-dessous de laquelle la machine est arrêtée,
le rendement,
la hauteur de chute maximale,
le débit d’équipement,
la puissance de la turbine,
CCTP pour l’étude du potentiel hydroélectrique de 5 ouvrages existants
3
la production moyenne prévisible
la recette annuelle moyenne prévisible (en précisant les bases de calculs prises pour
la tarification d’électricité)
une conclusion du tableau de résultats (comprenant une évaluation de la rentabilité) et une description
de l’équipement préconisé (technique et financière)
un
listing
des
contraintes
d'installation
d'usine
hydroélectrique
(techniques,
administratives,
écologiques...)
NB : L’équipement proposé devra être ichtyophile
5.
Suivi et rendu de l’étude
Une réunion de restitution sera organisée au terme de l’étude.
Les rapports seront remis en 3 exemplaires papier, dont 1 reproductible et sous format informatique en intégrant
également les tableaux de calculs.
6.
Planning
L’étude devra être lancée avant le 01 janvier 2010
La durée totale de l’étude ne devra pas dépasser 12 semaines. Le candidat proposera un planning prévisionnel
de réalisation.
LU ET APPROUVE, à
le
Le chargé d’étude
Cachet de l’entreprise
CCTP pour l’étude du potentiel hydroélectrique de 5 ouvrages existants
4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.