cours-instr-spectro-2009

De
Publié par

RécepteursSpectrométrie Cours M1, Les objets d e l'Univers et leur observation S. Derriere, 2009/ 2010Récepteurs du ray onnement● Transformer l'é nergie en s ignal ex ploitable● L'observation donne un é chantillonnage: spatial, temporel, spectral, en énergie.● Chaque récepteur po ssède – Une r éponse spec trale– Seuil de se nsibilité, et de saturation Cours M1, Les objets d e l'Univers et leur observation S. Derriere, 2009/ 2010Récepteurs du ray onnement● Récepteur d 'amplitude (m esure l'amp litude instantanée du champ de l'o nde)● Récepteur q uadratique : signal p roportionnel à la puissance moy enne d e l'onde● Récepteur m onocanal: balayage● Récepteur m ulticanal: pixels Cours M1, Les objets d e l'Univers et leur observation S. Derriere, 2009/ 2010Plaques photo graphiques Cours M1, Les objets d e l'Univers et leur observation S. Derriere, 2009/ 2010Plaques phot ographiques Cours M1, Les objets d e l'Univers et leur observation S. Derriere, 2009/ 2010Plaques phot ographiques● Avantages:– très g rande s urface ( jusque 50cm de côt é)10– nombre élev é de pixels ( ~10 )– stockage permanentex: plaques de Schmidt, 30x30cm et pixels de quelques microns● Inconvénients:– non- linéarité (éc art à la loi de réc iprocité: hypersensibilisation de l'émulsi on)– dynamique as sez l imitée– grain, besoin de mic rodensitométrie pour conversion a nalogique - numéri que Cours M1, Les objets d e l'Univers et leur observation S. Derriere, 2009 ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 35
Nombre de pages : 28
Voir plus Voir moins
Cours M1, Leso ebstd  e'lnUvis er letr euseobtavrSnoieD .eirr2009re, 0/201
Récepteurs Spectrométrie
 
 
1M sruoCte sedl  ,eL sbo et leur'UniversnoitD .Ssbo avre00 2209/riere,er01
 
Récepteurs du rayonnement
Une réponse spectrale Seuil de sensibilité, et de saturation
Chaque récepteur possède
L'observation donne un échantillonnage: spatial, temporel, spectral, en énergie.
Transformer l'énergie en signal exploitable
 
errier D9/00 2e,0102nive l'Ut lers esbreruo no.Savit
Récepteur multicanal: pixels
Récepteur d'amplitude (mesure l'amplitude instantanée du champ de l'onde)
Récepteurs du rayonnement
 
 
Récepteur quadratique : signal proportionnel à la puissance moyenne de l'onde
Récepteur monocanal: balayage
s deobetLes M1, ru soC
U'inevsre  telru, Les obets de lruoC1M s
 
Plaques photographiques
01209/00 2e,errierD .Snoitavresbo 
009/2010riere, 2
Plaques photographiques
 
 
onS. Derbservati telruo inevsre des 'U ls Leetob sru ,1MoC
de lets s ob, Leelrue  tevsrU'in DS.ontivaerbs o02/9002 ,ereirreruoC1M s01
 
Plaques photographiques
ex: plaques de Schmidt, 30x30cm et pixels de quelques microns
Inconvénients:
non-linéarité (écart à la loi de réciprocité: hypersensibilisation de l'émulsion) dynamique assez limitée grain, besoin de microdensitométrie pour conversion analogique - numérique  
Avantages:
très grande surface (jusque 50cm de côté)
nombre élevé de pixels (~1010) stockage permanent
 L1, oesouC MrsnU'lrevisteb ed 2/9002 ,010l ue steesvr rbonS. atioiereDerr
Palomar all sky survey (>-33°) - bleu et rouge
ESO (≅0-17°)
Machines pour numériser
Microdensitométrie:
un pixel transmet une fraction I/I o la densité de l'émulsion est définie par  
I d=-log10(I/o) Relevés complets du ciel:
 
Plaques photographiques
 
MAMA (France), COSMOS (GB)
/90201ruoCU'inedl e  tevsr, Les M1ets s obirreD .S002 ,erebs ourleontivaer
Développement très rapide depuis les années 70
Micro-électronique
Très bon rendement quantique (CCD silicium: 0.8)
Grand nombre de pixels
40 x 2048 x 4612 pixelsMEGACAM:
Effet photoélectrique dans les solides
PanSTARRS: (8x8)x(8x8)x(600x600)=1.4Gpix  
Récepteurs à transfert de charge
CCD
 
tavresboeD .Snois erivUnr eu leto ebL se e'lstd C M1,ours0rriere, 2009/201
Caméra électronique
Caméra à comptage de photons
 
 
Scintillateurs
Bolomètres
Photodiodes à avalanche
Photomultiplicateurs: tube évacué contenant une série d'électrodes
Autres dispositifs
0201
Analyse spectrale
 
 
.Snoitavresbo ru9/00 2e,errier DM1, Les obets del U'inevsre  teloC sru
 teruo nevsre 
Spectre de la source = dépendance en fréquence de I(Η∃Q)
o
n
Les spectres
. erservat sru ,1MoCes  s eeto
Rayonnement reçu d'une source: I(Η∃Q)
 
009/2010rere, 2
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.