Sujet de thèse-LNHE-FR

De
Publié par

Sujet de thèse « Rétablissement de la Dynamique Sédimentaire dans les Cours d’Eau Aménagés : Modélisation Physique et Numérique. Cas du Vieux-Rhin » Laboratoire d’accueil Electricité De France (EDF)-Recherche & Développement (R&D), Laboratoire National d’Hydraulique et Environnement (LNHE, Chatou, France) Encadrement LNHE Kamal EL KADI ABDERREZZAK Direction de thèse Erik MOSSELMAN (Deltares, Delft, Pays-Bas), Catherine VILLARET (LNHE, Chatou, France) Durée 3 ans (à partir de la rentrée universitaire 2009) Mots clefs: Ecoulement à surface libre ; Expérimentation ; Modèle physique ; Modélisation numérique bi-dimensionnelle (2-D) ; Restauration, Transport de sédiment 1. OBJECTIF La thèse proposée a pour objectif d’évaluer l’efficacité de plusieurs scénarios de recharge sédimentaire (e.g. érosion maîtrisée des berges, injection de sédiments dans le lit). Pour ce faire, un modèle physique réduit du Vieux-Rhin sera exploité. La thèse fera également appel à la modélisation numérique hydro-sédimentaire 2-D charriage. 2. ENJEUX Les cours d’eau ainsi que les zones humides qui leur sont associées comptent parmi les milieux qui sont soumis à de fortes pressions liées à l’action de l’homme et à celle de la nature (crues importantes, a fortiori exceptionnelles). De nombreux aménagements (e.g. épis, digues, barrages…) ont été construits afin de lutter contre les inondations, de protéger les riverains contre la divagation du lit, de réduire l’érosion des ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 169
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
Sujet de thèse
« Rétablissement de la Dynamique Sédimentaire dans les Cours
d’Eau Aménagés : Modélisation Physique et Numérique. Cas du
Vieux-Rhin »
Laboratoire d’accueil
Electricité De France (EDF)-Recherche & Développement
(R&D), Laboratoire National d’Hydraulique et Environnement
(LNHE, Chatou, France)
Encadrement LNHE
Kamal EL KADI ABDERREZZAK
Direction de thèse
Erik MOSSELMAN (Deltares, Delft, Pays-Bas), Catherine
VILLARET (LNHE, Chatou, France)
Durée
3 ans (à partir de la rentrée universitaire 2009)
Mots clefs
: Ecoulement à surface libre ; Expérimentation ; Modèle physique ; Modélisation
numérique bi-dimensionnelle (2-D) ; Restauration, Transport de sédiment
1.
OBJECTIF
La thèse proposée a pour objectif d’évaluer l’efficacité de plusieurs scénarios de recharge
sédimentaire (e.g. érosion maîtrisée des berges, injection de sédiments dans le lit). Pour ce
faire, un modèle physique réduit du Vieux-Rhin sera exploité. La thèse fera également appel
à la modélisation numérique hydro-sédimentaire 2-D charriage.
2.
ENJEUX
Les cours d’eau ainsi que les zones humides qui leur sont associées comptent parmi les
milieux qui sont soumis à de fortes pressions liées à l’action de l’homme et à celle de la
nature (crues importantes,
a fortiori
exceptionnelles). De nombreux aménagements (e.g.
épis, digues, barrages…) ont été construits afin de lutter contre les inondations, de protéger
les riverains contre la divagation du lit, de réduire l’érosion des terres cultivées, de produire
de l’électricité ou encore de faciliter la navigation. Ces travaux d’aménagement ont eu des
effets pervers non prévus, perturbant le fonctionnement hydrologique et morphodynamique
des systèmes fluviaux, et baissant ainsi la valeur écologique des habitats aquatiques.
Rétablir dans les secteurs banalisés une dynamique sédimentaire plus naturelle respectant
les exigences de l’écologie et de la protection contre les crues, tels sont les enjeux actuels
en matière de gestion et de protection des milieux naturels. En France, la loi sur l’Eau
souligne le transport de sédiment comme une composante majeure du fonctionnement des
hydrosystèmes, et affirme que l’utilisation de l’eau doit se faire dans le respect des équilibres
naturels. D’autre part, la Directive Cadre Européenne sur l’Eau fixe l’objectif du "retour au
bon état écologique des cours d’eau" d’ici 2015. Le concept de restauration, consistant à
rendre au cours d’eau son espace de liberté et sa dynamique fluviale, a ainsi émergé et
commence à être appliqué.
Dans ce contexte, et plus précisément sur le Vieux Rhin, EDF projette de rétablir le transport
de sédiment en aval du barrage de Kembs (bief de 50 km de long entre Kembs et Breisach).
Parmi les mesures retenues, il est prévu d’augmenter les débits réservés dans le Vieux Rhin
et de rétablir la dynamique sédimentaire du lit. L’alimentation du Vieux Rhin en sédiments
mobiles peut s’effectuer :
-
par démantèlement des digues et des enrochements qui contiennent le lit ou par
aménagement/démantèlement d’épis afin de favoriser l’érosion des berges et des
terrasses alluviales
-
par la création de formes fluviales artificielles,
-
ou encore par injection de sédiments dans le lit.
3.
ETAT DE L’ART
Bien que le concept de restauration des cours d’eau émerge de plus en plus depuis
quelques années, le choix du/des meilleur(s) scénario(s) pour rétablir la dynamique
sédimentaire reste difficile à définir. En effet, les retours d’expérience pour comprendre
l’entreprise, les conséquences ainsi que les effets des mesures de recharge sédimentaire
(exemples du Mississipi, Danube, Rhône, Loire, Rhin aval) sont insuffisants et ne permettent
pas de rendre compte de l’efficacité de ces mesures et de leurs éventuels effets
indésirables. D’autre part, les progrès récents en mécanique des fluides numérique
permettent d’utiliser les codes de calcul numériques comme outils pour étudier l’efficacité et
l’impact des mesures de recharge sédimentaire sur le comportement morphodynamique des
cours d’eau. Mais la modélisation de l’évolution d’un lit de rivière reste délicate (Cao et
Carling, 2002), particulièrement à des échelles locales ou le recours à une modélisation 2-D
ou 3-D devient nécessaire. En effet, l’approche numérique n’a de sens que si elle adhère le
plus rigoureusement possible à la physique, et les codes de calcul nécessitent souvent le
calage de nombreux paramètres physiques, variables dans le temps et dans l’espace. Ces
paramètres doivent être validés (ou calés sur) par des données de terrain qui ne sont pas
toujours accessibles et précises (particulièrement celles relatives au transport de sédiment).
Afin d’étudier en détail les scénarios de recharge sédimentaire (e.g. érosion maîtrisée,
injection de sédiments dans le lit), de définir la façon de procéder, et d’évaluer l’ampleur du
transport solide et l’extension des érosions, EDF prévoit de construire un modèle physique
réduit du Vieux Rhin au Laboratoire National d’Hydraulique et Environnement (LNHE) à
Chatou (El kadi Abderrezzak et al., 2009). Le modèle physique permettra de représenter
fidèlement les phénomènes physiques, d’effectuer facilement des mesures et de suivre
l’évolution morphologique du lit. En outre, les mesures obtenues sur le modèle physique
permettront de développer et valider les outils numériques de modélisation du transport de
sédiment dans les cours d’eau.
L’originalité de la thèse se situe dans l’exploitation de deux outils différents et
complémentaires : la modélisation physique et modélisation numérique. L’accent sera
porté sur l’exploitation du modèle physique.
Le modèle physique ainsi que la
modélisation numérique permettent de tester à moindre coût des solutions diverses de
recharge sédimentaire, démarche qui ne peut être effectuée par des tests en grandeur
nature. D’autre part, la modélisation numérique pourrait permettre d’appréhender les effets
des processus qui ne sont pas pris en compte en laboratoire tels que le pavage…
4.
PROGRAMME DE TRAVAIL
4.1
OBJECTIFS SCIENTIFIQUES
La thèse se focalisera sur les axes de travail suivants :
1. Utilisation du modèle physique pour tester des scénarios de recharge sédimentaire et
leurs impacts sur la morphologie du lit. Trois types de scénarios sont identifiés, à
savoir : (i) injection de sédiments dans le lit, (ii) création de formes fluviales
artificielles, et (iii) modification d’épis existants ;ces deux derniers scénarios ont pour
objectif de favoriser l’érosion des berges et des terrasses alluviales. Pour chaque
scénario, les essais sur modèle physique seront réalisés pour différentes situations
de crue et les mesures suivantes seront effectuées :
a. Champs de vitesse.
b. Mesures de topographie du lit.
c. Flux sédimentaire et granulométrie des sédiments.
2. Analyse des mesures: en fonction de l’hydraulique, on examinera l’évolution des
fonds et la formation « éventuelle » de bancs, îlots, mouilles, radiers... Les résultats
obtenus permettront de décrire les processus de remobilisation des sédiments et
d’alluvionnement ainsi que de définir le rendement de chacun des scénarios testés.
3. Modélisation hydro-sédimentaire 2-D du
modèle physique réduit
(code calcul
TELEMAC couplé avec le code de calcul SISYPHE simulant le transport solide)
a. La comparaison des résultats numériques avec les données du modèle
physique permettra d’apprécier les capacités de l’outil numérique à reproduire
les évolutions du fond.
b. En fonction des résultats obtenus, des développements peuvent être
envisagés pour introduire dans le code des processus non pris en compte.
4.2
CALENDRIER
2009-2010- thèse année 1
: bibliographie, connaissance du contexte sédimentaire global
sur le vieux Rhin, analyse des mesures déjà acquises sur le modèle physique (la
construction du modèle est prévue en 2009, avant l’arrivée du doctorant), poursuite des
expérimentations, prise en main des codes de calcul 2-D, et rédaction d’une communication
pour un congrès scientifique.
2010-2011- thèse année 2
: poursuite de l’acquisition de données sur modèle physique,
Rédaction d’un article sur la partie expérimentale de la thèse, et d’un rapport d’avancement.
2011-2012- thèse année 3
: modélisation numérique du modèle réduit à l’aide des codes de
calcul 2-D TELEMAC (hydraulique) et SISYPHE (transport solide), calage et exploitation des
simulations numériques, rédaction d’un article sur les résultats numériques, rédaction du
manuscrit de thèse et soutenance.
5.
COLLABORATION
Le doctorant participera à des actions en partenariat avec des équipes de recherche en
modélisation hydraulique et morphologique, notamment du Cemagref de Lyon (thèse prévue
sur la modélisation numérique du transport solide dans le Vieux Rhin), les partenaires
géomorphologues lyonnais (UMR5600), les services opérationnels et scientifiques d’EDF et
de l’Etat (Diren, Service de Navigation Strasbourg…), ainsi que les partenaires allemands
(hydrauliciens du LWI, services de navigation WSA, BAW, etc.).
6.
PROFIL DU CANDIDAT RECHERCHE
Le candidat doit être titulaire d’un Master Sciences (MSc) ou d’un diplôme équivalent.
Hydraulique fluviale, transport de sédiment, Mécanique des fluides.
Goût pour la physique expérimentale et la modélisation numérique.
Compétences en informatique (programmation Fortran, Matlab/Scillab).
Maîtrise de l’anglais (scientifique), du français (notions).
Le thésard sera basé au Laboratoire National d’Hydraulique et Environnement (EDF-R&D), 6
quai Watier, 78400 Chatou, France.
7.
COMMENT CANDIDATER
Les candidats doivent soumettre
-
une lettre de motivation
-
un CV détaillé, ainsi que le nom et l’adresse de deux référents
-
le relevé de note du MsC
-
un rapport de stage
à Kamal El kadi Abderrezzak, Tél. 0130 877 911, email
kamal.el-kadi-abderrezzak@edf.fr
et
Magali JODEAU, Tél. 0033 130 877 506, email
magali.jodeau@edf.fr
8.
REFERENCES
Cao, Z. and Carling, P.A., 2002. Mathematical modelling of alluvial rivers: reality and myth.
Part 1: General review. Water & Maritime Engineering 154(3), 207-219.
De Linares, M. 2007. Modélisation numérique bidimensionnelle du transport solide et de la
dynamique fluviale. Validation sur deux sites en Loire et sur l’Arc. Thèse, Université Joseph
Fourier, Grenoble. http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/19/31/19/PDF/these_delinares.pdf
El kadi Abderrezzak, K., Bouchard, J.P. & Jodeau, M. 2009. Re-establishing sediment
transport in the Upper Rhine River downstream of the Kembs dam: use of a scale physical
model. 6th Symposium on River, Coastal and Estuarine Morhodynamics, RCEM 2009,
submitted.
Hart D.D, Poff NL (2002) A special section on dam removal and riparian restoration.
Bioscience 52:653–655.
Hervouet, J. M. & Villaret, V. 2004. Integrated Approaches for Modeling Sediment Transport.
River Flow, Naples, Taylor & Francis Group, London.
Holubova, K., Lukac, M., Sumbal, J., Kalis, J., Capekova, Z., Sporka, F., Tothova, L., and
Cerny, J. (1999). Restoration of the Slovak Morava River meanders. Phare project, final
report, Water Research Institute, Bratislava.
Kloesch, M., Tritthart, M., Liedermann, M. & Habersack, H. 2008. Sediment input and self-
initiated riverbank erosion to mitigate channel incision: methods for monitoring the
effectiveness of a new management technique. In B. Gumiero et al. (eds), Proc. 4th ECRR
Conference on River Restoration, Venice, 16-21 June 2008.
Kondolf, G.M.; Minear J.T.; McBain S.; Krause A., Falzone A., Lutrick E (2005). Gravel
augmentation to improve salmonid habitat in rivers: general geomorphic considerations and
experiences from Northern California, San Francisco Estuary and Watershed Science, 38 p.
Kuhl, D. (1192). 14 years of artificial grain feeding in the Rhine downstream the barrage
Iffezheim, 5th international symposium on river sedimentation, 1121-1129, Karlsruhe.
Lee, C., Khangaonkar T., et Yang, Z. (2008). Application of a Hydrodynamic and Sediment
Transport Model for the Restoration Feasibility Assessment at Cottonwood Island,
Washington. Proceedings of the Tenth International Conference, Nov 5-7, 2007.
Merritt, D.M. & Cooper, D.J. 2000. Riparian vegetation and channel change in response to
river regulation: A compara-tive study of regulated and unregulated streams in the Green
River Basin, USA. Regulated Rivers: Research and Man-agement 16(6): 543-564.
Mosselman, E. 1998. Morphological modelling of rivers with erodible banks. Hydrological
Processes, 12:1357–1370.
Pasternack, G.B., Bounrisavong, M.K. & Parikh, K.K. 2008. Backwater control on riffle–pool
hydraulics, fish habitat quality, and sediment transport regime in gravel-bed rivers. Journal of
Hydrology 357(1-2): 125-139.
Pedroli, B., de Blust, G., van Looy, K. & van Rooij, S. 2002. Setting targets in strategies for
river restoration. Landscape Ecology 17 (Suppl.1): 5-18.
Reckendorfer, W.; Schmalfuss, R.; Baumgartner, C.; Habersack, H.; Hohensinner, M., J. M.
& Schiemer, F. (2005). The integrated river engineering project for the free-flowing Danube in
the Austrian alluvial zone park: contradictory goals and mutual solutions Large rivers, 15(1-
4), 613-630.
Rollet, A.J., Piégay, H., Bornette, G. & Persat, H. 2008 Sediment dynamics, channel
morphology and ecological restoration downstream a dam: the case of the Ain river. In B.
Gumiero et al. (eds), Proc. 4th ECRR Conference on River Restoration, Venice, 16-21 June
2008.
Simons, J., Barker, C., Schropp, M., Jans, L., Kok, F., and Grift, R. (2001). Man-made
secondary channels along the river Rhine (the Netherlands); results of post-project
monitoring. River Research and Applications, 17(4-5):473–491.
Schiemer, F., Baumgartner, C., Tockner, K. (1999). Restoration of floodplain rivers: The
Danube restoration project. Regulated Rivers: Research & Management, 15(1-3), 231-244
Spinewine, B. & Zech, Y. (2008). An ex-post analysis of the German Upper Rhine: data
gathering and numerical modelling of morphological changes in the 19th century Journal of
Flood Risk Management, 1:57-68.
Tockner, K., Schiemer, F. & Ward, J.V. 1998. Conservation by restoration: the management
concept for a river-floodplain system on the Danube River in Austria. Aquatic Conservation:
Marine and Freshwater Ecosystems 8: 71-86.
Waldron, R. L. (2007). Physical Modeling of Flow and Sediment Transport Using Distorted
Scale Modeling. Master Thesis. http://etd.lsu.edu/docs/available/etd-04092008-225506/
Yossef, M.F.M., Morphodynamics of rivers with groynes, PhD Thesis, Delft University of
Technology, Delft University Press, 2005.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.