Annonce d'une restructuration, comment s'organiser

Publié par

Expertises économiques et sociales auprès des comités d’entrepriseAnnonce d’une restructuration, comment s’organiser ?Rédacteur : Christophe ZUGOLARO, Directeur de missionBureaux d’Aulnay-sous-Bois01 48 19 25 40Info@syncea www.syncea.frPLAN DE PRESENTATION LES ETAPES PHARES D’UNE RESTRUCTURATIONo principe de double consultation, o la concomitance, o les étapes de la consultation, o l’accord de méthode, le plan de départ volontaire. COMMENT S’ORGANISER ?o se faire assister, o prendre tous les contacts nécessaires et communiquer .2DES RESTRUCTURATIONS QUI SE MULTIPLIENT Fermetures d’usines et plans de restructuration, réalisés au nom de la sacro sainte compétitivité, se succèdent et se traduisent par des pertes d’emplois massives. Pour l’ensemble de l’année 2009, on prédit la perte de 590 000 postes de travail, après 90 000 en 2008.  Restructurations et plans de licenciements interviennent de plus en plus, non seulement dans des entreprises en difficulté, mais également dans des entités profitables qui décident de réorienter leur stratégie (abandon d’un produit ou d’une fabrication) ou tentent d’améliorer leur rentabilité.  Ces restructurations et plans de licenciements qui interviennent dans un contexte de compétition internationale soulignent, plus que jamais, l’importance des attributions économiques des comités d’entreprises. 3PREMIERE PARTIELES ETAPES PHARES D’UNE RESTRUCTURATIONPRINCIPES DE CONSULTATION Principe de ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 82
Nombre de pages : 24
Voir plus Voir moins
Expertises économiques et sociales auprès des comités d’entreprise
Annonce d’une restructuration, comment s’organiser ?
Rédacteur : Christophe ZUGOLARO, Directeur de mission
Bureaux d’Aulnay-sous-Bois 01 48 19 25 40
Info@syncea
www.syncea.fr
ltsuon c n,ioatltpa ealsed odth le,ple  dand eéaccord de méS TNEMMOCR SENIGAORoltn tovpra.aire siss,ret? faire aseseascnéc sel su stcatnoprtoe drenP SEPATED SERAH  ESLNrUe uE
PLAN DE PRESENTATION
2
.
o
U
o
R
o
T
o
C
E
o
R
o
T
Sesirt  emmcoiqunTARUNOIuble conpe de dorpniicla ,noitatlus éles,e atcnocimc no
 duuresrmetFe sacro om de laés suan ,nr aéilurctioatree rustalp d sneniste sutarrtcu steitnons d placence li stnemeieivretnidet ennnn selu pesRn usplno, ionsuratplan et eC surtcertsn  unsdantneemenenci lics deivnetnreiui stq 
3
DES RESTRUCTURATIONS QUI SE MULTIPLIENT
contexte de compétition internationale soulignent, plus que jamais, l’importance des attributions économiques des comités d’entreprises.
sainte compétitivité, se succèdent et se traduisent par despertes d’emplois massives. Pour l’ensemble de l’année 2009, on prédit la perte de 590 000 postes de travail, après 90 000 en 2008.
seulement dans des entreprises en difficulté, mais également dansdes entités profitablesqui décident de réorienter leur stratégie (abandon d’un produit ou d’une fabrication) ou tentent d’améliorer leur rentabilité.
PREMIERE PARTIE
LES ETAPES PHARES D’UNE RESTRUCTURATION
iscnrèseussse  dcetionultaconsble Duoitnoluatocsnontiratuuctres red sac ne EC ud ) 6 se
PRINCIPES DE CONSULTATION
pour motif économique o o
5
l
Dès l’intervention du projet( Cass. soc. 12.11.97 ) A chaque période intermédiaire( Cass. soc. 7.02.9 oInformations précises et écrites Claires – suffisantes – loyal oUne remise d’avis caractérisant la fin du pro
o
mp iqulit ans deecileicntnem suAt tierd  u2 e vrLie od CduavarT udit uAlidu Ltre  1 divreedd  uoCvaia urTtrcielL atitnoA e consulincipe drPuryeoisied nel olpmprisàla  déce denousalc oi ntltaritéande éditorP4-3232 epicnir
L’ ARTICULATION DES CONSULTATIONS DU CE
L’employeur a l’obligation d’organiser 2 CONSULTATIONS DISTINCTES
Projet de réorganisationted rPjosntmeienccelie 
Plusieurs« options »de procédures peuvent être prises
Séparer les deux consultations Mener concomitamment les 2 consultations Consultation sur la marche générale de La consultation sur les licenciements est ouverte en même lentreprise (1), puis consultation sur les ion a ltiecemnpcsi eqmuee nctesl lseo snutr lba mrdarécs haev adne tl qeunetr leep criosem iotué ldese ntreprise r an lliiceeu nacvieanmt elna tcs o(n2)s: ulltaavtiis osnu rs luar lreé oPSgEisatait rendu un avis su ra lao marche de lentreprise.  
1
2
1 2
1
2
6
titaulnst oi donoc aL
o
Incidences en termes de relations collectives
i
7
LA CONSULTATION LIVRE 2
o
Modalités de mise en œuvre
Répercussions et futur visage
aléd ed saPilravasem al ecnI:erus ceenidmeer tenerald  e sniitnodueldivide tles  dle nertpeires.eL saspects sociauxddimoa  ldes ueiqésoporp noitacife :uresLrtpo serocé imonpsa stcea mesurequesde l scénomo: Cuaes
aSgevudeare  dmpcoitétsulp ne cnadnet icntàae es leripéeLvitilpyo sme onteursplus de ltés
8
 difficu
difficultés de trésorerie de l’entreprise ou du groupe (surendettement…),
entreprise virtuellement enétat de cessation des paiements
modifications de contrats de travail.
des suppressions et/ou des transformations d’emplois et/ou des
LA CONSULTATION LIVRE 2 : LES CAUSES ECONOMIQUES
pr àetoj erl iuoc eiudntneses économiques qe pxso eel sacsueLuryelompse ,p :»seuqnif etreesèrcianvéoupr éltés écoDifficu« lcsaisonimuqse
LA CONSULTATION LIVRE 1
L’employeur doit fournir, avec la convocation à la 1èreréunion« tous renseignements utiles sur le projet de licenciement collectif »
Notamment :
1° La ou les raisons économiques, financières ou techniques du projet de licenciement ;
2° Le nombre de licenciements envisagés ;
3° Les catégories professionnelles concernées et les critères proposés pour l'ordre des licenciements ;
Le nombre de salariés, permanents ou non, employés dans l'établissement ;
5° Le calendrier prévisionnel des licenciements ;
6° Les mesures de nature économique envisagées ;
7° Le Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE ou ensemble des mesures d’accompagnement pour éviter
ou limiter les licenciements.
9
ROLE DU CE SUR LES CRITERES Rôle du comité d’entreprise
Endiguer l’arbitraire, s’assurer que l’employeur ne peut choisir librement les salariés impactés. Le licenciement économique étant par définition extérieur au salarié, les critères ont vocation à protéger les salariés les plus exposés et par conséquent visent àmaintenir les plus fragiles(âge, faible qualification, handicap, restrictions médicales, situation personnelle difficile)même si l’employeur est fondé à introduire un critère de qualité professionnelle qui ne devra alors pas être discriminant.
Détermination des Objectivation des critèresDétermination drui tpèroeids s des critères ajoutés aux , différents c éléments d’appréciation critères légaux (pondération)
Parmi les critères légaux, lecritère des qualités professionnellesestparticulièrement sensiblemême quand la Direction ne le privilégie pas outrageusement. Le CE discutera alors desmodalités d’appréciation de ce critère pour le rendre le plus objectif et vérifiablepossible tout en étantattentif à sa place (poids) parmi les autres critères pour l’ordre des licenciements
10
LE PLAN DE SAUVEGARDE DE L’EMPLOI
Le PSE doit contenir des mesures précises et concrètes de nature à éviter ou limiter le nombre de licenciements ou à accompagner ceux qui ne peuvent être évités
Desactions en vue du reclassement internedes salariés sur des emplois relevant de la même catégorie d'emplois ou équivalents à ceux qu'ils occupent ou, sous réserve de l'accord exprès des salariés concernés, sur des emplois de catégorie inférieure Des mesures deréduction ou d'aménagement du temps de travailainsi que des mesures de réduction du volume des heures supplémentaires réalisées de manière régulière lorsque sa réduction pourrait préserver tout ou partie des emplois dont la suppression est envisagée
Desactions favorisant le reclassement externe à l'entreprise, notamment par le soutien à la réactivation du bassin d'emploi
Des actions deformation, devalidation des acquis de l'expérience ou de reconversionde nature à faciliter le reclassement interne ou externe des salariés
Desactions de soutien à la création d'activités nouvellesou à lareprise d'activités existantes par les salariés Descréations d'activités nouvellespar l'entreprise
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.