Atelier 1 Comment concilier vie privé et pro

De
Publié par

ATE LIE R 1 Comm ent mener con joint ement s a v i e pr ofes s ionnell e et s a vie pr ivée ? Atelier du 22 Juin 2010 animé par Christine Liberge professionnelle en santé publique et développement des territoires, Le Havre. Nous verrons dans un premier temps quelques indicateurs de santé au travail issus de l’enquête « santé au travail réalisée par la CCI, puis dans un second temps nous aborderons les conséquences d’un déséquilibre entre la vie professionnelle et privée et enfin essayerons d’entrevoir quelques solutions. Tout d’abord, il faut savoir que nous passons plus de la moitié de notre vie éveillée au travail. C’est pourquoi, il est important de concilier vie professionnelle et vie privée. La perception ou la conciliation de ces deux mondes reste difficile selon la fonction et le secteur d’activités exercés, citons par exemple l’agriculteur, l’artisan ou même le chef d’entreprise (et pas seulement les employés). On peut ajouter que cela concerne autant les hommes que les femmes. Voici, ci-dessous, les indicateurs de santé et de performance mis en évidence par 20% des entreprises (selon les résultats de l’enquête menée par la CCI) : - La motivation : concilier vie privée et vie professionnelle a pour conséquence une plus grande motivation au travail. - Taux d’absentéisme : 12 jours/an en moyenne. L’équilibre entre vie privée et professionnelle permet de diminuer le taux d’absentéisme (garde enfants, obligations familiales…..). ...
Publié le : vendredi 23 septembre 2011
Lecture(s) : 56
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
A T E L I E R1 C o m m e n tm e n e rc o n j o i n t e m e n ts av i ep r o f e s s i o n n e l l e e ts av i er i v é e? Atelier du 22 Juin 2010 animé par Christine Libergeprofessionnelle en santé publique et développement des territoires, Le Havre. Nous verrons dans un premier temps quelques indicateurs de santé au travail issus de l’enquête « santéau travail réalisée par la CCI, puis dans un second temps nous aborderonsles conséquences d’un déséquilibre entre la vie professionnelle et privée et enfin essayerons d’entrevoir quelques solutions. Tout d’abord, il faut savoir que nous passons plus de la moitié de notre vie éveillée au travail. C’est pourquoi, il est important de concilier vie professionnelle et vie privée. La perception ou la conciliation de ces deux mondes reste difficile selon la fonction et le secteur d’activités exercés, citons par exemple l’agriculteur, l’artisan ou même le chef d’entreprise (et pas seulement les employés). On peut ajouter que cela concerne autant les hommes que les femmes. Voici, cidessous, les indicateurs de santé et de performance mis en évidence par 20% des entreprises (selon les résultats de l’enquête menée par la CCI) : La motivation: concilier vie privée et vie professionnelle a pour conséquence une plus grande motivation au travail. : 12 jours/an en moyenne. L’équilibre entre vie privée etTaux d’absentéisme professionnelle permet de diminuer le taux d’absentéisme (garde enfants, obligations familiales…..). Accidents du travail : par manque de sérénité à cause d’un déséquilibre entre vie privée et professionnelle il y a moins de vigilance au travail ce qui conduit à plus d’accidents. Le bien être au travail a un coût mais ce coût est finalement très vite amorti : c’est un retour sur investissement. On constate de plus en plus un chevauchement entre la vie privée et professionnelle dû notamment à un travail de plus en plus exigeant et à l’évolution des nouvelles technologies. Les e mails sont traités en temps réel de plus en plus souvent dès leur réception, on prend de l’avance pour ne pas se laisser déborder, on prépare des réunions, même le dimanche. Il n’y a pas de réelle coupure entre le travail et la vie privée et ceci parfois au détriment de la santé :  On se nourrit mal par manque de temps, on mange en travaillant.  On devient de plus en plus sédentaire car pas le temps de se déplacer pour changer d’air ou se promener.  On devient de plus en plus anxieux par peur de perdre son travail. On a tendance à stresser, fumer, boire et travailler sans arrêt. Ce qui conduit parfois à un comportement violent au sein de la famille : auprès de son compagnon ou de ses enfants. On finit par ne plus se supporter.  11000 suicides sont enregistrés annuellement en France. On donne tout, mais sans satisfaction en retour, on n’a plus que sa vie à donner. Le mal être au travail peut être un des facteurs pouvant conduire parfois au suicide mais sur ce sujet il faut être prudent et ne pas faire d’amalgame ni occulter les autres causes. Quel est l’intérêt de concilier vie professionnelle et vie privé ? Le premier objectif pour l’entreprise c’est d’être performante. Pour cela elle doit d’une part, optimiser le travail de ses salariés en les valorisant et en leur donnant la sensation d’être utile (être humain), d’autre part, prendre en compte leur bienêtre et
FORUM « LA SANTE AU TRAVAIL : Clé de la performance ? » 22 juin 2010 CCI du Havre
de leur permettre d’être serein au travail (en leur offrant une meilleure organisation de leur vie par des moyens de garde, des horaires flexibles…). Ces deux facteurs combinés conduisent à une optimisation des ressources. Il est important de rappeler que si les salariés ont le droit de bénéficier de certaines solutions pour trouver un équilibre entre vie professionnelle et personnelle, ils ont aussi en échange le devoir d’être honnêtes avec leur employeur et de contribuer au maximum au développement de l’entreprise. « Jereçois et je donne» il est donc nécessaire de faire le point dès le départ pour que tout le monde adhère à un même objectif : la réussite de l’entreprise. Qui doit trouver un équilibre entre sa vie privée et professionnelle ? L’ensemble de l’organisation : des employés à la direction. Et plus particulièrement le chef d’entreprise car un dirigeant serein = un employé serein, c’est comme une alchimie entre eux. Comment faire ? Pour mieux convaincre ilest nécessaire de partager cette démarche avec tous les acteurs il faut donc :  Impliquer tous les acteurs : La Direction, les employés, les syndicats, le CHSCT, la médecine du travail… afin :  D’identifier les besoins dans un premier temps  De hiérarchiser les priorités ensuite  Puis d’envisager les réponses à apporter et leur faisabilité Solutions possibles Horaires flexibles Télétravail (plus efficace parfois) Coordination des responsabilités personnelles et professionnelles, vérifier lacompatibilité entre la tâche demandée et la vie privée du salarié. Proposer du service à la personne à ses employés (livraison des courses au travail – CESU heures de ménage, repassage, garde d’enfants. Les avantages: déduction d’impôts et déclaration simplifiée. : le délaiVérifier les délais d’exécution des tâches (trop souvent fait dans l’urgence demandé estil adéquat par rapport à la charge de travail ?) Retour progressif : le poste estil toujours adapté à la suite d’une absence pour problème de santé. pour éviter et anticiper les accidents.Prévention santé, sommeil, nutrition… Pour une petite entreprise il s’agit davantage d’une démarche de réorganisation plutôt que d’un investissement financier. Solutions plus développées Plusieurs entreprises œuvrant sur même bassin d’activités ont intérêt à partager leur réflexion, à identifier leurs besoins et à mutualiser les réponses à apporter. C’est à diretravailler en réseaux. Les étapes à suivre sont les suivantes : Identification des besoins Hiérarchisation des priorités Mutualisation des réponses. Plusieurs entreprises peuvent ainsi par exemple créer en commun une garderie, ou une salle de sport (pour des séances de gymnastique ou de relaxation) et ainsi partager les coûts. Pour la restauration, on peut bien sûr penser à un restaurant d’entreprises ou bien négocier un partenariat avec des restaurants situés à proximité du lieu de travail qui proposeraient des prix attractifs et un choix de menus variés et équilibrés. Des entreprises en réseau peuvent également prévoir des journées d’information commune sur la prévention, organiser le covoiturage, etc…
FORUM « LA SANTE AU TRAVAIL : Clé de la performance ? » 22 juin 2010 CCI du Havre
Exemple de solutions concrètes au sein d’une petite entreprise :  Livraison des courses une fois par semaine sur le lieu de travail.  Vélo à disposition du personnel.  Sanitaires à disposition (douche) Parfois il ne faut pas grandchose pour que les employés se sentent bien, travaillent sereinement et avec efficacité. Par exemple : Apprendre à se relaxer après l’heure du repas parait anodin mais cela permet d’être plus efficace dans l’aprèsmidi. Créer un temps fort annuel et festif permet d’échanger, de décompresser et surtout de fédérer l’ensemble du personnel aux valeurs de l’entreprise. Quand les employés se sentent bien dans une entreprise on fait des économies car on observe : moins d’arrêts maladie moins d’absences moins d’accidents ce qui diminue le temps passé à former le personnel remplaçant. Montrer attention et considération aux salariés les valorise et les motive pour accomplir leurs tâches. Il faut mettre l’humain au centre de l’organisation. Les solutions doivent venir des salariés mais doivent être partagées et négociées avec la direction. Il est nécessaire d’associer les employés à la vie de l’entreprise, de partager avec eux les bons résultats (les féliciter pour les motiver),de leur faire part des difficultés rencontrées pour qu’ils s’impliquent et s’investissent dans l’entreprise. Il n’y a pas nécessairement de coupure à faire entre la vie privée et vie professionnelle mais il ne faut pas créer de déséquilibre entre les deux pour ne pas occasionner du stress car celuici est contre productivité. Il y a interaction mais pas « parasitage ». Le travail peut parfois être thérapeutique «le travail c’est la santé » car il est valorisant et donne du sens à la vie. Le travail donne du sens à notre vie et à celle des générations futures et ne doit en aucun cas devenir un handicap ou une souffrance.
FORUM « LA SANTE AU TRAVAIL : Clé de la performance ? » 22 juin 2010 CCI du Havre
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi