COMMENT AIDER LES PROFESSEURS A METTRE EN OEUVRE LA TRANSVERALITE AU SEIN D’UNE EQUIPE

De
Publié par

1 PRÉSENTATION DU DOSSIER AuteAuteuur r : Agnès NICOLLE AAc cadémiiee : Versailles TTitreitre : Comment aider les professeurs à mettre en œuvre la transversalité au sein d'une équipe TitreTitreNNiveau Niveau Niveau iveau : classe de BEP - métiers de la comptabilité Ce dossier présente beaucoup d'intérêt dans la mesure où il propose en argumentant solidement une proposition de travail en transdisciplinarité entre la bureautique et la comptabilité, quels que soient les documents de travail (livres, pochettes etc.) utilisés dans la classe. Il nous paraît important pour l'utilisation du dossier de rappeler quelques points théoriques sur le concept d'"interdisciplinarité" que Mme BOLLENGIER (professeur d'IUFM) a synthétisé ci-dessous. Françoise Clerc dans le dictionnaire encyclopédique de l'éducation et de la formation distingue : La "pluridisciplinarité" ou "multi-disciplinarité" qui est la juxtaposition sur un même sujet de plusieurs disciplines qui contribuent à ce thème dans leur domaine sans interférer sur la ou les autres disciplines. La "transdisciplinarité" qui s'intéresse aux objectifs généraux, non spécifiquement disciplinaires appartenant aux domaines psychologiques, relationnels ou de motivation. La transdisciplinarité exige de répondre aux demandes des élèves et donc d'adapter ses apports y compris non disciplinaires autour d'une démarche ou d'un projet ; l'élève consl'élève construit le struit le savoir à traversvoir à ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 64
Nombre de pages : 27
Voir plus Voir moins
 1   PRÉSENTATION DU DOS SIER    Auteur: Agnès NICOLLE Académie: Versailles Titre: Comment aider les professeurs à mettre en œuvre la transversalité au sein d'une Niveau : classe de BEP - métiers de la comptabilité  Ce dossier présente beaucoup d'intérêt dans la mesure où il propose en argumentant s une proposition de travail en transdisciplinarité entre la bureautique et la comptabilité, soient les documents de travail (livres, pochettes etc.) utilisés dans la classe.  Il nous paraît important pour l'utilisation du dossier de rappeler quelques points théoriqu concept d'"interdisciplinarité" que Mme BOLLENGIER (professeur d'IUFM) a synthétisé ci- Françoise Clerc dans le dictionnaire encyclopédique de l'éducation et de la formation dis  La "pluridisciplinarité" ou multi-disciplinarité" qui est la juxtaposition sur un même " plusieurs disciplines qui contribuent à ce thème dans leur domaine sans interférer sur autres disciplines.  La "transdisciplinarité" qui s'intéresse aux objectifs généraux, non spécifiquement dis appartenant aux domaines psychologiques, relationnels ou de motivation. La transdis exige de répondre aux demandes des élèves et donc d'adapter ses apports y co disciplinaires autour d'une démarche ou d'unl' éplrèovjetc;oln'ésltrèuvietlceo nsatvrouirt làetr saevoisr àu nrtea strutcurationprogressiveet desapportsv airés. Cst'ee  ci qu ua erdonspreor clembse Mme Nicole.  La transdisciplinarité est dite alors centrifuge alors que l'interdisciplinarité thémati centripète : l'enseignant transmet un savoir qu'il maîtrise et tous les savoirs converg thème.  Mme Nicol en place une transdisc iepelmi ntibneeasrti tfée rqtuiil s"aetsito nf remitulitsuaetiloen  isdmeu ptsrlu ieleed urs disciplines qu'ele nerihcitparuntes dur silvaraumenc mooisnn todoloéthone ms, u objectifs commu ns". Agnès NICOLLE / Lycée de Corbeil
   
 2 On trouve (mais probablement F. Clerc fait plutôt alususoi nua xidcspiilnes générales), tandem d'enseignants plutôt que des équipes :  ! ocla,t ionboraeuqigolodohtém tenemquni ue,inplsiicsrd  fohceit objd'unvue  en ! a enertuniosu'd e inbea is dplciec: u enédepdnnation de relaomprur covri( as eopl ri énoncé), !  ses r'yemia ,tn selrtuane fonctionne vr eeslu eidcspiilnamidoréun: e nctalerp ed noi mais forment une activité qui leur est propre (cas de certains projets techniques en t ! relation d'équivalence, chaque discipline apporte un avoir relevantdesondomaine que met en place le dossier étudié).  Biiblliiographiie :  Audisio, Interdisciplinarité : une exp éPraireins cCeédic 1980  Baré de Miniac, F. Cros, Les activités interdisciplinaires, aspects organisation psychopédagogiq, uPeasris, INRP rapports de Recherches n° 7 1984  Revue française de Pédagogie, n° 17 page 32/38  F. Cros, Perspectives documentaires en sciences d en l°'1é1d,u 1c9at8i7opnage 35/47  Resweber, La Méthode interdisci pPliUnFa,i r1e981 Agnès NICOLLE / Lycée de Corbeil
   
    
3
COMMENT AIDER LES PROFESSEURS A METTRE EN OEUVRE LA TRANSVERSALITE AU SEIN D UNE ÉQUIPE Vécu d’une première année de rénovation Classe de BEP Métiers de la Comptabilité Lycée de Corbeil
   Comme toutes et tous, j’en suis sûre, je me suis jetée avec enthousiasme dans la rénovation. Comme un enfant déballant un jouet nouveau, j’ai dévoré mon référentiel, mon Aide à la lecture des référentiels, mon guide de la rénovation... à la recherche des meilleur Apeurée devant mon bureau encombré, j’ai fouillé pour trouver uns « tuyaux »... mode d emploi, le numéro de lahot line assistance 7 jours sur 7... EN VAIN !  Bravant mon angoisse et confortée par le travail effectué auprès de la MAFPEN et du CR2T qui m’avait permis de dialoguer avec beaucoup de collègues de l’Académie, je me suis lancée dans l’aventure...  En seconde professionnelle MÉTIERS DE LA COMPTABILITÉ, j’étais en charge du pôle communication et organisation, du pôle économique et juridique et, pour partie, du pôle maîtrise du poste informatique et des logiciels bureautiques.  Le travail effectué en équipe avec mon collègue de comptabilité m’a paru porter ses fruits et je me permets donc de vous montrer les quelques « outils » que nous avons « concoctés » ou de vous faire part de quelques remarques notées sur le vif. Loin de moi l’idée de vous faire part d’une recette miracle et innovante ! Beaucoup d’entre vous fonctionnent de cette façon depuis longtemps déjà, heureusement !  Mais la rénovation est un moment privilégié pour se remettre en cause et pour aménager ses pratiques pédagogiques par la même occasion.  Profitons donc de ce moment pour échanger entre nous tous nos pratiques ou remarques. Nous réussirons peut-être à élaborer ce fameux mode d emploi... et ses mises à jour ! 
Agnès NICOLLE / Lycée de Corbeil
4
 LA TRANSVERSALI TE  Pratique qui n’est pas nouvelle mais qui devient incontournable avec la rénovation.  Comme le rappelle F. BOLLENGIER (professeur à l'IUFM d'Antony) « le découpage des contenus en « matières spécifiques ne correspond plus toujours à l’identité des nouveaux savoirs. désormais on privilégie l’acquisition de processus intellectuels généraux plus que celle de contenus. Le « savoir apprendre » s’ajoute, remplace ? le savoir donné. ».  L’élève construit son savoir à travers une structuration progressive et des apports variés (pôles économique, juridique, communication organisation, commercial comptable, informatique) travaillés de façon transversale par les professeurs de l’équipe pédagogique. L’interdisciplinarité est fertilisation mutuelle de plusieurs disciplines (pôles) qu’elle enrichit par un travail des notions communes, une méthodologie, des objectifs communs. Conditions préalables indispensables, mise en oeuvre, avantages à en tirer. Voilà les trois points qui paraissent fondamentaux :  CONDITIONS PRÉALABLES INDISPENSABLES  A mon avis deux seulement, mais indispensables :  - difficile de travailler en transversalité sans travailler en équipe, c’est-à-dire sans coéquipier convaincu du bien fondé des efforts à fournir. Plusieurs cas de figure peuvent exister :   - le coéquipier inconnu : faire comme s’il était le partenaire idéal en attendant de faire plus ample connaissance - inconvénient tout le travail de préparation vous reviendra.   - le coéquipier connu mais réfractaire : essayer de le gagner à la cause de la transversalité (voir dernière partie « avantages »)   - le coéquipier coopératif : passer tout de suite à la partie « mise en oeuvre ».  - difficile de travailler en transversalité sans préparer sa progression et un maximum de supports avant la rentrée.La transversalité ne s’improvise pas et nécessite un accord sur une progression commune, des supports exploitables en commun ou à tour de rôle... Cela peut apparaître comme une contrainte mais une fois cet effort accompli, quel soulagement bénéfique tout au long de l’année...  
Agnès NICOLLE / Lycée de Corbeil
5
  MISE EN OEUVRE  Côté professeur  Avant la rentrée, déterminer avec son partenaire la progression sur tous les pôles d’enseignement professionnel (en l’occurrence, pôle commercial et comptable, pôle économique et juridique, pôle communication et organisation, pôle maîtrise du poste informatique).  Il nous a paru plus simple de prendre comme « fil directeur » de la progression le pôle commercial et comptable dans lequel il est facile de trouver une logique de progression dans les compétences à aborder.  LE POLE COMMERCIAL ET COMPTABLE DONNE L’ENCHAÎNEMENT LOGIQUE DES THÈMES ABORDES.  LE POLE FÉDÉRATEUR EST LE POLE ÉCONOMIQUE ET JURIDIQUE DONT LES CONNAISSANCES ASSOCIÉES SONT LES PIVOTS DES COMPÉTENCES A ACQUÉRIR EN POLE COMMUNICATION ORGANISATION ET POLE COMMERCIAL ET COMPTABLE. LES COMPÉTENCES DU POLE INFORMATIQUE DÉCOULENT SOIT DU POLE COMMUNICATION ORGANISATION, SOIT DU POLE COMMERCIAL ET COMPTABLE.  L’’ENTRÉE DANS LES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES SE FAIT DONC PAR LE POLE ÉCONOMIQUE ET JURIDIQUE QUI PERMET LE DEVELOPPEMEMENT DE PROCESSUS INTELLECTUELS GÉNÉRAUX (méthode, analyse, entraînement au développement structure, enrichissement du vocabulaire).  POLE COMMERCIAL COMPTABLE  Choix de l’enchaînement des thèmes professionnels  POLE ÉCONOMIQUE JURIDIQUE PRÉDOMINANT Pôle « parapluie » donnant l’accès aux compétences des pôles dépendants    Commercial comptable  organisation onCommun ca    
qui donnent eux-mêmes accès aux compétences du pôle   Informatique et maîtrise des logiciels bureautiques 
Agnès NICOLLE / Lycée de Corbeil
6
  Une fois la progression choisie dans ce pôle, nous avons établi une correspondance avec le pôle économique et juridique qui est lepivotdes connaissances professionnelles.  Il est ensuite facile de relier à ces deux pôles les différentes compétences du pôle communication et organisation qui font plus appel à un apprentissage méthodologique, sans contrainte importante de progression logique.    Le pôle maîtrise du poste informatique et des logiciels bureautiques est également traité en transversalité avec les pôles commercial et comptable et communication et organisation, la seule difficulté étant l’apprentissage du clavier à mener en commun par les deux partenaires.  Vous trouverez en annexe, à titre uniquement indicatif, les progressions que nous avons établies pour l’année Terminale de BEP Métiers de la Comptabilité. Cinq thèmes ont été prévus : 3 en seconde et deux en terminale. (documents 1 à 5) Tous comptes faits, ce sera 2,5 en seconde et 2,5 en terminale !  En cours d’année il suffit de vérifier auprès de son partenaire que le rythme est bon et que chacun tient la cadence. Ce n’est pas toujours évident c’est vrai. Il reste également à , préparer en commun un devoir de synthèse pour chaque dossier abordé.  Une difficulté est apparue lors de cette mise en transversalité des différentes compétences et connaissances associées :je n ai pas réussi à relier certaines connaissances associées du pôle économique et juridique aux autres compétences des autres pôles.  Ces différents thèmes économiques ou juridiques (les sources du droit, la preuve, les juridictions de l’ordre judiciaire, la responsabilité civile et la responsabilité pénale en première année - le citoyen, l’état de droit et la démocratie, l’ouverture sur l’économie internationale) ont été abordés sans transversalité à raison d’une heure par semaine (séparée des autres blocs horaires) et présentés aux élèves comme uneéducation à la citoyenneté et à la compréhension de l Europe dans laquelle ils allaient vivre et travailler. (voir document 6).Une remarque personnelle de ma part, suite à ce découpage, pourquoi cette séparation entre les quatre thèmes juridiques de la première année et ceux de deuxième année ?    Côté élève  L’organisation du dossier élève est très simple. L’élève achètera pour les deux ans autant de chemises que de thèmes professionnels abordés (en l’occurrence 5) plus les manuels choisis.  Les thèmes étant abordés les uns après les autres, l’élève n’apporte en classe que son thème professionnel en cours.
Agnès NICOLLE / Lycée de Corbeil
7
  Le dossier est identifié par la page de présentation (doc 1 à 5) qu’il colle sur le dossier. La présentation est homogène. Les compétences et connaissances telles qu’elles sont formulées dans le référentiel ne sont peut-être pas très compréhensibles pour l’élève mais il pourra éclairer un collègue remplaçant en cas d’absence, par exemple. Cette page permet de visualiser les relations transversales existant entre les pôles à l’occasion de la découverte du nouveau thème professionnel.  Pour présenter chaque thème à lélève et lui permettre de bien comprendre les compétences qu il va acquérir, nous avons préparé pour chaque chemise contenue dans le dossier (pôle commercial et comptable, pôle communication et organisation, pôle économique et juridique, pôle informatique éventuellement) une sorte de « sommaire » (doc 7 et suivants) concrétisant la progression adoptée et annonçant les supports à insérer dans chaque chemise : le vocabulaire utilisé est volontairement simple et les phrases rédigées le plus souvent sous forme de questions : « Pourquoi dois-je acquérir ces connaissances ? Que vont-elles me permettre de faire ? »  Lors de la première séquence sur un thème nouveau; l’élève qui a apporté ses manuels, prépare son dossier (collage de la feuille de progression distribuée par le professeur), prépare ses chemises (collage des sommaires et insertion des supports prélevés dans les manuels).  Lors des séquences ultérieures, l’élève n’aura besoin d’apporter que ce seul dossier (plus besoin des manuels), qu’il ait cours avec son professeur de comptabilité ou de secrétariat.  INCONVÉNIENTS  Eh oui, il y a un écueil majeur : la synchronisation avec son partenaire. Malgré les efforts les plus soutenus, un décalage s’est installé : exemple : mon collègue est toujours « dans » le dossier n° 3 et j’ai dû aborder le dossier 4 afin d’être sûre de couvrir tout le programme du pôle économique et juridique en temps et en heure.  Autre travail important à mettre en place : Il me semblerait important de construire une sorte d’index pour chacun des pôles permettant à l’élève d’organiser ses révisions et de lui permettre de savoir rapidement dans quel dossier parmi les 5 il peut retrouver tel ou tel élément de cours. Ce travail pourrait peut-être être mené en modules...  AVANTAGES  Une fois le travail de préparation établi avec le partenaire, le travail en transversalité facilité l’apprentissage de compétences présentées à l’élève sous des éclairages différents.  Les dossiers élèves préparés en début de thème laissent une souplesse énorme à l’enseignant. Libre à lui d’organiser sa séquence de cours en fonction de son emploi du temps : une séquence de 3 h en classe entière est plus facile à organiser ou même « réorienter » de façon impromptue quand on sait que l’élève a dans son dossier ses supports d’économie/droit, communication/organisation, informatique.  Le travail du professeur est beaucoup plus simple dans la phase de présentation d’un nouveau chapitre. Les transitions sont déjà préparées. L’élève peut même les découvrir seul, à l’aide des sommaires qui lui sont distribués et commentés. Il arrive à trouver une
Agnès NICOLLE / Lycée de Corbeil
 8 logique à l’enchaînement des cours que ce soit en communication/organisation ou en économie/droit « Nous venons d’acquérir des connaissances sur le budget de l’État en économie, comment l’entreprise sur le plan comptable verse-t-elle régulièrement sa contribution au budget. ? »  La reprise en main de la classe par un autre collègue en cas d’absence est facilitée. Le dossier élève est le témoin sur le terrain du travail effectué et restant à faire.   POUR TERMINER SUR UNE NOTE DE RÊVE : Il était question en introduction de « savoir apprendre » et de « savoir donné » pourrait-on imaginer que la mission du professeur soit de « savoir donner » et la réaction de l’élève de « savoir aimer »...
Agnès NICOLLE / Lycée de Corbeil
9
 M DOCU ENT 1FEUILLE DE PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU THÈME : L ENTREPRISE  POLE COMMERCIAL ET COMPTABLE POLE COMMUNICATION ET ORGANISATION POLE ÉCONOMIQUE POLE INFORMATIQUE ET JURIDIQUE MAÎTRISE LOGICIELS BUREAUTIQUE COMPÉTENCES CONNAISSANCES COMPÉTENCES CONNAISSANCES CONNAISSANCES COMPÉTENCES CONNAISSANCES ’ ’ 2.1 Identifier l entreprise  erl  een sedna nœeu vu.1  Mettr1.2.S itngée1r. 3r.P .2itarseuq te1 2.uÉ l 1d nemég stréné xuad1e s lenscotutitsan 1.1se .4nnsoer pes L1.2.  l entreprise de travail équipe  de travail poste juridiquestechniques relationnelles micro        Identifier les caractéristiques, Le commerçant, l’artisan Situer dans l’entreprise les Nature des relations La personnalité juridique Identifier les constituants Description fonctionnelle, l’organisation générale, L’activité principale de activités du service, de l’unité, Techniques relationnelles L’identification des du micro, les éléments éléments matériels et situer la place et le rôle d’un l’entreprise, les éléments de l’équipe  logiciels l’interface composant physiques, la personnes(expression orale) adaptation service dans cette constitutifs du fonds de Identifier les relations de des attitudes et du capacité graphique, utiliser les organisation commerce, les éléments l’unité avec les autres comportement à une situation fonctions de l’interface  d’identification de services, adopter un de travail en équipe graphique  l’entreprise comportement et une tenue adaptés à la situation de travail ’ ’ 2.2. Identifier les Les interlocuteurs de 3.2.2 Organiser le poste de 3.2.3 Lorganisation du 4.2.5 Le commerçant 1.2 Utiliser le clavier 1.2 Linterface interlocuteurs de e travail lentrprise poste de travail   rationnellement et avec graphique l entreprise   dextérité Participer à l’aménagement du Principes d’ergonomie, Statut, conséquences du  Identifier les interlocuteurs poste de travail installation du poste de travail statut de commerçant Éléments constitutifs et externes, internes, définir Mettre en œuvre les principes fonctions les relations entre d’ergonomie dans la l’entreprise et les disposition des matériels interlocuteurs 2.2. Identifier les phases 2.2. Lexploitation de  du cycle d exploitation l entreprise   Identifier les opérations liées Le cycle de l’entreprise au cycle d’exploitation 2.8 Participer à la 2.3. La comptab ité de il comptabilité des l entreprise opérations courantes  Les objectifs de la Identifier les opérations liées comptabilité (rôle au cycle d’exploitation, obligations comptables), la identifier les documents notion d’exercice correspondants comptable,, le compte (présentation, tenue, plan) 2.11 Participer à la tenue La pratique d un logiciel de la compta informatisée comptable  Mettre à jour le plan de compte
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1.3 L ergonomie du poste de travail informatique 
Eléments d’ergonomie appliqués au poste de travail informatique 
 
Agnès NICOLLE / Lycée de Corbeil
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.