Cours symphonie.wps mercredi 1 octobre

De
Publié par

Option facultative bac musique 2009 LA SYMPHONIE Au programme : Symphonie n°41 “Jupiter” K. 551 en UT majeur de W.A. MOZART Cours du mercredi 1er octobre I) La symphonie Manuscrit de la symphonie de Londres en ré majeur de HAYDN (Staatsbibliothek Berlin) 1) Généralités Œuvre pour orchestre en quatre mouvements de tempos différents o Un mouvement rapide (souvent allegro) o Un mouvement lent (adagio ou lento) o Un mouvement de tempo modéré, généralement un menuet o Un mouvement très rapide (allegro, allegretto, presto…) 2) Histoire de la symphonie a) Origines - la symphonie est issue de la sinfonia (ouverture de l'opéra italien) qui apparaît à la fin du XVIIème siècle. dont D. SCARLATTI en est un des représentants. A l'époque, les sinfonias sont toujours en 3 mouvements (Vif, lent vif). -> Ecoute : Sinfonia en ut majeur de SCARLATTI, les 3 mouvements = style baroque. Orchestre à cordes avec basse continue. Marches harmonique, notes répétées, contrastes... - la symphonie se développe ensuite pendant toute la 1ère partie du XVIIIème siècle simultanément en Italie, en France, en Allemagne en Autriche et en Angleterre. A cette époque, la symphonie imite la sonate par la succession de ses mouvements et par sa structure interne. On peut dire qu'il s'agit d'une ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 23
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
1
Option facultative bac musique 2009
LA SYMPHONIE
Au programme : Symphonie n°41 “Jupiter” K. 551 en UT
majeur de W.A. MOZART
Cours du mercredi 1er octobre
I) La symphonie
Manuscrit de la symphonie de Londres en ré majeur de HAYDN (Staatsbibliothek Berlin)
1) Généralités
OEuvre pour orchestre en quatre mouvements de tempos différents
o
Un mouvement rapide (souvent allegro)
o
Un mouvement lent (adagio ou lento)
o
Un mouvement de tempo modéré, généralement un menuet
o
Un mouvement très rapide (allegro, allegretto, presto…)
2) Histoire de la symphonie
a) Origines
-
la symphonie est issue de la sinfonia (ouverture de l'opéra italien) qui
apparaît à la fin du XVIIème siècle. dont D. SCARLATTI en est un
des représentants. A l'époque, les sinfonias sont toujours en 3
mouvements (Vif, lent vif).
-> Ecoute : Sinfonia en ut majeur
de
SCARLATTI, les 3
mouvements
= style baroque. Orchestre à cordes avec basse continue.
Marches harmonique, notes répétées, contrastes...
- la symphonie se développe ensuite pendant toute la 1ère partie du
XVIIIème siècle simultanément en Italie, en France, en Allemagne en
Autriche
et en Angleterre.
A cette
époque, la symphonie imite la sonate par la succession de ses
mouvements
et par sa structure interne. On peut dire qu'il s'agit d'une
sonate pour orchestre
2
- Ce n'est que dans la 2ème partie du XVIIIème siècle (l'époque classique)
avec HAYDN et MOZART que le genre symphonie se fixe.
b) La symphonie à l'époque classique
1) Joseph HAYDN (1732- 1809)
- On l'a surnommé (à tort) "le père de la symphonie"
- il a composé 104 symphonies entre 1759 et 1795
- on distingue 3 périodes dans son oeuvre symphonique :
° 1ère période de tâtonnements avec des symphonies
légères proches
des modèles viennois. On parle de "style galant."
Il s'oriente petit à petit vers un plan en 4 mouvements
(allegro,
andante, menuet, presto). L'orchestre est peu fourni.
-> Ecoute : Symphonie n° 6, menuetto (1761)
proche de l'esthétique baroque (concerto grosso, B.C,
marches harmoniques, rythmes répétés...)
° 2ème période (à partir de 1770). HAYDN subit l'influence du style
"Sturm und Drang" (tempête et passions) qui rejette l'aspect
superficiel du style galant.
-> Ecoute : Symphonie n° 45 dite "des Adieux", 1er mvt
(dans le finale les musiciens s'en vont progressivement
les uns après les autres)(1772)
On privilégie un caractère sombre, des tonalités
mineures, on recherches les contrastes, les rythmes
syncopés...
° 3ème période (années 1780) = style classique pur. Haydn compose
ses chefs d'oeuvre (symphonies parisiennes, londoniennes...)
-> Ecoute :
Symphonie n° 104, Spiritoso (finale)(1795)
= dernière symphonie de HAYDN
proche du style de BEETHOVEN, vaste et puissante forme sonate
Chez HAYDN = Mélodies naturelles / sens des proportions/
plan sonate omniprésent.
2) Wolfgang Amadeus MOZART (1756 - 1791)
- il a composé 41 symphonies entre1764 et 1791
- il a écrit ses premières symphonies dès l'âge de 8 ans
-> Ecoute : Symphonie n°1 K 16, Presto
= symphonie composée par un enfant de 8 ans !
- comme HAYDN, il a été influencé dans un premier temps
par le
style
galant, puis à partir de 1772
par le style "Sturm und Drang"
-> Ecoute : Symphonie n°25 en sol m, 1er mouvement
caractère dramatique, syncopes, contrastes (1773)
- ses symphonies les plus accomplies datent aussi des années 80
-> Ecoute : Symphonie n°35 dite Haffner, menuet
- ses 3 dernières symphonies constituent le sommet de l'art mozartien
et annoncent déjà le romantisme
-> Ecoute : Symphonie n°40, en sol mineur K 550 ( juillet
août 1788) , 1er mouvement
3
Symphonie n
o
25 en sol mineur, KV 183
(fin 1773)
Symphonie n
o
28 en ut majeur, KV 200
(novembre 1773)
Symphonie n
o
29 en la majeur, KV 201
(début 1774)
Symphonie n
o
31 « Paris » en ré majeur, KV 297
(mars 1778)
Symphonie n
o
34 en ut majeur, KV 338
(août 1780)
Symphonie n
o
35 en ré majeur, KV 385
(juillet-août 1782)
Symphonie n
o
36 « Linz » en ut majeur, KV 425
(novembre 1783)
Symphonie n
o
38 « Prague » en ré majeur, KV 504
(fin 1786)
Symphonie n
o
39 en mi bémol majeur, KV 543
(juillet-août 1788)
Symphonie n
o
40 en sol mineur, KV 550
(juillet-août 1788)
Symphonie n
o
41 « Jupiter » en ut majeur, KV 551
(juillet-août 1788)
Les symphonies les plus importantes :
-> Caractéristiques de la symphonie classique :
° elle comprend 4 mouvements de tempos différents avec en 3ème
position un menuet
° le plan sonate à 2 thèmes se généralise et affecte les mouvements 1, 2
et 4
° les mélodies sont prédominantes et les thèmes présentent souvent
des carrures de 8 mesures (2 x 4)
° les harmonies sont simples et se limitent souvent aux accords parfaits
de tonique, de dominante et de sous dominante (I V IV) ainsi qu'aux
accords de 7ème de dominante
° l'orchestre s'étoffe au fil des années et les instruments des différentes
familles
vont par paire (exceptées les cordes frottées).
4
c) La symphonie après MOZART
1) Ludwig van BEETHOVEN = préromantisme
- il a composé 9 symphonies entre 1800 et 1823
- il garde le plan classique en 4 mouvements
mais remplace le menuet par un scherzo (plus rapide)
- il conserve aussi le plan sonate mais les développements
sont plus
longs
- les harmonies se complexifient et les modulations
atteignent des tonalités plus éloignées
- l'orchestre est de plus en plus puissant (plus de cuivres et de
percussions). On parle alors d'orchestre symphonique
-> Ecoute : Symphonie n°5,
1er mouvement
(1808)
= Forme sonate typique
- Beethoven innove avec sa 9ème symphonie en enjoignant à
l'orchestre un choeur mixte dans le dernier mouvement
-> Ecoute : Symphonie n°9,
4ème
mouvement (1824)
= transgression de la forme traditionnelle avec l'ajout d'un
choeur et d'un quatuor de solistes
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.