cps etude et expertise

De
Publié par

APPEL D’OFFRES OUVERT N° 13/2010 ETUDE ET EXPERTISE DES INSTALLATIONS ET DES EQUIPEMENTS ELECTRIQUES AU SIEGE DU MINISTERE DE LA MODERNISATION DES SECTEURS PUBLICS Cahier des prescriptions spéciales Marché passé par appel d’offres sur offres de prix en application de l’alinéa 2 du paragraphe 1 de l’article 16 et l’alinéa 3 du paragraphe 3 de l’article 17 du Décret n° 2.06.388 du 16 Moharrem 1428 (05 Février 2007), fixant les conditions et les formes de passation des marchés de l’Etat ainsi que certaines dispositions relatives à leur contrôle et leur gestion. 1 SOMMAIRE CHAPITRE PREMIER : CLAUSES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES ARTICLE 1 : OBJET DE L’APPEL D’OFFRE ARTICLE 2 : CONSISTANCE DES PRESTATIONS DE SERVICES ARTICLE 3 : DOCUMENTS CONSTITUTIFS DU MARCHE ARTICLE 4 : REFERENCE AUX TEXTES GENERAUX ET SPECIAUX APPLICABLES AU MARCHE ARTICLE 5 : VALIDITE ET DELAI DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION DU MARCHE ARTICLE 6 : PIECES MISES A LA DISPOSITION DU PRESTATAIRE DE SERVICES ARTICLE 7 : NANTISSEMENT ARTICLE 8 : SOUS-TRAITANCE ARTICLE 9 : DELAI D’EXECUTION ARTICLE 10 : NATURE DES PRIX ARTICLE 11 : REVISION DES PRIX ARTICLE 12 : CAUTIONNEMENT PROVISOIRE ET CAUTIONNEMENT DEFINITIF ARTICLE 13: RETENUE DE GARANTIE ARTICLE 14 : ASSURANCES - RESPONSABILITE ARTICLE 15 : DROITS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT ARTICLE 16 : RECEPTION PROVISOIRE ARTICLE 17 : DELAI DE GARANTIE ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 61
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins
  
 
   APPEL DOFFRES OUVERT N° 13/2010     ETUDE ET EXPERTISE DES INSTALLATIONS ET DES EQUIPEMENTS ELECTRIQUES AU SIEGE DU MINISTERE DE LA MODERNISATION DES SECTEURS PUBLICS    Cahier des prescriptions spéciales  
      Marché passé par appel doffres sur offres de prix en application de lalinéa 2 du paragraphe 1 de larticle 16 et lalinéa 3 du paragraphe 3 de larticle 17 du Décret n° 2.06.388 du 16 Moharrem 1428 (05 Février 2007), fixant les conditions et les formes de passation des marchés de lEtat ainsi que certaines dispositions relatives à leur contrôle et leur gestion.     
 
1
 
 
 SOMMAIRE  CHAPITRE PREMIER : CLAUSES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES ARTICLE 1 : OBJET DE LAPPEL DOFFRE ARTICLE 2 : CONSISTANCE DES PRESTATIONS DE SERVICES ARTICLE 3 : DOCUMENTS CONSTITUTIFS DU MARCHE ARTICLE 4 : REFERENCE AUX TEXTES GENERAUX ET SPECIAUX APPLICABLES AU MARCHE ARTICLE 5 : VALIDITE ET DELAI DE NOTIFICATION DE LAPPROBATION DU MARCHE ARTICLE 6 : PIECES MISES A LA DISPOSITION DU PRESTATAIRE DE SERVICES ARTICLE 7 : NANTISSEMENT ARTICLE 8 : SOUS-TRAITANCE ARTICLE 9 : DELAI DEXECUTION   ARTICLE 10 : NATURE DES PRIX  ARTICLE 11 : REVISION DES PRIX ARTICLE 12 : CAUTIONNEMENT PROVISOIRE ET CAUTIONNEMENT DEFINITIF ARTICLE 13: RETENUE DE GARANTIE ARTICLE 14 : ASSURANCES - RESPONSABILITE ARTICLE 15 : DROITS DE TIMBRE ET DENREGISTREMENT ARTICLE 16 : RECEPTION PROVISOIRE ARTICLE 17 : DELAI DE GARANTIE ARTICLE 18 : MODALITES DE REGLEMENT ARTICLE  19 : MOINS  VALUES  ARTICLE 20 : PENALITES POUR RETARD ARTICLE 21 : RETENUE A LA SOURCE APPLICABLE AUX TITULAIRES ETRANGERS NON RESIDENTS AU MAROC ARTICLE 22 : RECEPTION DEFINITIVE ARTICLE 23: RESILIATION DU MARCHE ARTICLE 24 : LUTTE CONTRE LA FRAUDE ET LA CORRUPTION ARTICLE 25: PROTECTION DE LA MAIN DUVRE, CONDITIONS DE TRAVAIL, IMMIGRATION AU MAROC ARTICLE 26 : MESURES DE SECURITE ARTICLE 27 : REGLEMENT DES DIFFERENDS ET LITIGES  CHAPITRE II : CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES ARTICLE 1 : MISSION DU BUREAU DETUDES TECHNIQUES ARTICLE 2 : PRESTATION A LA CHARGE DE LADMINISTRATION ARTICLE 3 : DESCRIPTION DES PRESTATIONS DES MISSIONS ARTICLE 4 : RESPECT DES INSTRUCTIONS ET NORMES  BORDEREAU DES PRIX  DETAIL ESTIMATIF  
 
2
 
 CHAPITRE PREMIER : CLAUSES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES
 ARTICLE 1 : OBJET DAPPEL DOFFRES Le présent appel doffres a pour objet létude et lexpertise des installations et des équipements électriques au siège du Ministère de la Modernisation des Secteurs Publics, sis rue Ahmed Cherkaoui, quartier administratif, Agdal, Rabat.  ARTICLE 2 : CONSISTANCE DES PRESTATIONS DE SERVICES  La mission confiée au Bureau dEtudes comprend quatre missions : - Mission 1 : Diagnostic approfondi de lexistant (installation et équipements électriques) ; - Mission 2 : Proposition des solutions de mise à niveau ; - Mission 3 : Elaboration de lavant projet détaillé pour les travaux à engager ; - Mission 4 : Assistance à lexécution des travaux. ARTICLE 3 : DOCUMENTS CONSTITUTIFS DU MARCHE  Les documents constitutifs du marché sont ceux énumérés ci-après :  1° Lacte dengagement ; Le présent Cahier des Prescriptions Spéciales (CPS) ; 3° Le bordereau des prix-détail estimatif pour les marchés à prix unitaires (le cas échéant); 4° Le cahier des clauses administratives générales applicable aux marchés de services portant sur les prestations détudes et de maîtrise duvre.  En cas de contradiction ou de différence entre les documents constitutifs du marché, ceux-ci prévalent dans lordre où ils sont énumérés ci-dessus. ARTICLE 4 : REFERENCE AUX TEXTES GENERAUX ET SPECIAUX APPLICABLES AU MARCHE Le titulaire du marché est soumis aux dispositions des textes suivants :  A- Textes généraux Le dahir du 28 août 1948 relatif au nantissement, tel quil a été modifié et complété; Le dahir n° 1-03-194 du 14 Rajeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n° 65-99 relative au code du travail ; Le décret n° 2.06.388 du 16 moharrem 1428 (5 février 2007) fixant les conditions et les formes de passation des marchés de l'Etat ainsi que certaines règles relatives à leur gestion et à leur contrôle. Le décret n° 2.01.2332 du 22 rabii I 1423 (4 juin 2002) approuvant le cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés de services portant sur les prestations détudes et de maîtrise duvre passés pour le compte de lEtat ; Le décret royal n° 330-66 du 10 moharrem 1387 (21 avril 1967) portant règlement général de comptabilité publique tel quil a été modifié et complété ; Le décret 2-07-1235 du 5 Kaada 1429 (4 novembre 2008) relatif au contrôle des
 
3
 
dépenses de lEtat; Le décret n ° 2-03-703 du 18 ramadan 1424 (13 novembre 2003) relatif aux délais de paiement et aux intérêts moratoires en matière de marchés de lEtat. Tous les textes législatifs et réglementaires concernant lemploi, les salaires de la main duvre particulièrement le décret royal n° 2.73.685 du 12 Kaada 1393 (08 Décembre 1973) portant revalorisation du salaire minimum dans lindustrie, le commerce, les professions libérales et lagriculture. Tous les textes réglementaires rendus applicables à la date de signature du marché.  B- Textes Techniques  Lensemble des documents techniques unifiés (DTU) en vigueur à la date de la signature du marché, Le règlement de sécurité contre les risques dincendie et de panique en vigueur à la date de la signature du marché.   ARTICLE 5 : VALIDITE ET DELAI DE NOTIFICATION DE LAPPROBATION DU MARCHE  Le marché découlant de cet appel doffre ne sera valable, définitif et exécutoire quaprès notification de son approbation par lautorité compétente. Lapprobation du marché doit intervenir avant tout commencement de réalisation. Cette approbation sera notifiée dans un délai maximum de 90 jours à compter de la date douverture des plis.   ARTICLE 6 : PIECES MISES A LA DISPOSITION DU PRESTATAIRE DE SERVICES  Aussitôt après la notification de lapprobation du marché, le maître douvrage remet gratuitement au titulaire, contre décharge, un exemplaire vérifié et certifié conforme de lacte dengagement, du cahier de prescriptions spéciales et des pièces expressément désignées comme constitutives du marché à lexception du cahier des prescriptions communes applicable et du cahier des clauses administratives générales applicable aux marchés détudes et de maîtrises duvre. Le maître douvrage ne peut délivrer ces documents quaprès constitution du cautionnement définitif.  ARTICLE 7: NANTISSEMENT  Dans léventualité dune affectation en nantissement du marché, il est précisé que :  1. La liquidation des sommes dues par l'Administration en exécution du marché sera opérée par les soins de Monsieur le Ministre Délégué auprès du Premier Ministre chargé de la Modernisation des Secteurs Publics ou son délégué,  2. Le fonctionnaire chargé de fournir au titulaire de lappel doffre ainsi quaux bénéficiaires des nantissements ou subrogations les renseignements et létat prévus à larticle 7 du Dahir du 28 Août 1948 tel quil est modifié et complété par le dahir du 31/01/1961 et 29/10/1962 est Monsieur le Ministre Délégué auprès du Premier Ministre chargé de la Modernisation des Secteurs Publics ou son délégué.  3. Les paiements prévus au marché découlant de cet appel doffres seront effectués
 
4
 
par le Trésorier Ministériel, seule qualifiée pour recevoir les significations des créances du titulaire du marché. Le maître d'ouvrage délivre sans frais, au prestataire de services, sur sa demande et contre récépissé, un exemplaire spécial du marché portant la mention " exemplaire unique" est destiné à former titre conformément aux dispositions du dahir du 28 août 1948 relatif au nantissement des marchés publics. Les frais de timbre de loriginal du marché et de lexemplaire unique remis au prestataire de services sont à la charge de ce dernier.  ARTICLE 8: SOUS-TRAITANCE  Si le prestataire de services envisage de sous-traiter une partie du marché, il doit requérir laccord préalable du maître douvrage auquel il est notifié la nature des prestations et lidentité, la raison ou la dénomination sociale et ladresse des sous-traitants et une copie conforme du contrat de la sous-traitance. La sous-traitance ne peut en aucun cas dépasser cinquante pour cent (50%) du montant du marché. Les sous-traitants doivent satisfaire aux conditions requises des concurrents conformément aux dispositions de larticle 22 du décret du 5 février 2007.   ARTICLE 9 : DELAIS  DEXECUTION  Le délai de réalisation global des missions est fixé à deux cent quarante jours composé comme suit :    Un délai partiel de trente jours pour la première mission ; - Un délai partiel de vingt jours pour la deuxième mission ; -- Un délai partiel de dix jours pour la troisième mission ; - Un délai partiel de cent quatre vingt jours pour la quatrième mission ; Ce délai commencera à courir, à compter du lendemain de la date de notification de lordre de service prescrivant le commencement des prestations de chaque mission. Un ordre de service peut regrouper deux missions ou plus.  ARTICLE 10: NATURE DES PRIX    Le présent marché est à prix unitaires. Les sommes dues au titulaire du marché sont calculées par application des prix unitaires portés au bordereau des prix détail estimatif, joint au présent cahier des prescriptions spéciales, aux quantités réellement exécutées conformément au marché. Les prix du marché sont réputés comprendre toutes les dépenses résultant de lexécution des prestations y compris tous les droits, impôts, taxes, frais généraux, faux frais et assurer au prestataire de services une marge pour bénéfice et risques et d'une façon générale toutes les dépenses qui sont la conséquence nécessaire et directe du travail.  ARTICLE 11 : REVISION DES PRIX  Conformément aux dispositions de larticle 14 du décret 2-06-388 précité, Les prix du marché sont révisables.
 
5
 
La formule de révision des prix est : P = Po (0,15 + 0,85 ING/INGo) ING : représentant l'index global ingénierie. INGo: représentant l'index global ingénierie à lépoque de base. Lépoque de base correspond à la date de notification de lapprobation du marché au titulaire. Les valeurs des coefficients P/Po seront arrêtées à la quatrième décimale la plus voisine de la valeur exacte. Les valeurs index incluses dans la formule de révision des prix précités sont celles publiées mensuellement par le Ministère de la Modernisation des Secteurs Publics.  ARTICLE 12 : CAUTIONNEMENT PROVISOIRE ET CAUTIONNEMENT DEFINITIF  Le montant du cautionnement provisoire est fixé à cinq milles (5.000) dirhams. Le montant du cautionnement définitif est fixé à trois pour cent (3 %) du montant initial du marché. Si le BET ne réalise pas le cautionnement définitif dans un délai de 30 jours à compter de la date de la notification de lapprobation du présent marché, le montant du cautionnement provisoire fixé ci-dessus reste acquis à lEtat. Le cautionnement définitif sera restitué ou la caution qui le remplace est libérée à la suite dune mainlevée délivrée par le maître douvrage dans un délai maximum de trois mois suivant la date de la réception définitive des travaux.  ARTICLE 13 : RETENUE DE GARANTIE Une retenue de garantie sera prélevée sur les acomptes. Elle est égale à dix pour cent (10 %) du montant de chaque acompte, elle cessera de croître lorsqu'elle atteindra sept pour cent (7%) du montant initial du marché augmenté du montant des avenants. La retenue de garantie peut être remplacée, à la demande du prestataire de services, par une caution personnelle et solidaire constituée dans les conditions prévues par la réglementation en vigueur. La retenue de garantie est restituée ou la caution qui la remplace est libérée à la suite dune mainlevée délivrée par le maître douvrage dans un délai maximum de trois mois suivant la date de la réception définitive des prestations de services. ARTICLE 14: ASSURANCES - RESPONSABILITE Le prestataire de services doit adresser au maître douvrage, avant tout commencement des prestations de services, les attestations des polices dassurance quil doit souscrire et qui doivent couvrir les risques inhérents à lexécution du marché et ce, conformément aux dispositions de larticle 20 du CCAG-EMO, tel quil a été modifié et complété.  ARTICLE 15 : DROITS DE TIMBRE ET DENREGISTREMENT  Le prestataire de service doit acquitter les droits auxquels peuvent donner lieu le timbre et l'enregistrement du marché, tels que ces droits résultent des lois et règlements en vigueur.
 
6
 
ARTICLE 16 : RECEPTION PROVISOIRE    A lachèvement des prestations de services et en application de larticle 47 du CCAG-EMO, le maître douvrage sassure en présence du prestataire de services de la conformité des prestations de services aux spécifications techniques du marché et prononcera la réception provisoire. Cette réception sera sanctionnée par létablissement dun procès verbal de réception provisoire. Sil constate que les prestations de services présentent des insuffisances ou des défauts ou ne sont pas conformes aux spécifications du marché, le prestataire de services procédera aux réparations et rectifications nécessaires conformément aux règles de lart. A défaut, la réception ne sera pas prononcée, et le délai dexécution ne sera pas prorogé pour autant.  ARTICLE 17 : DELAI DE GARANTIE  Le délai de garantie est fixé à un an à compter de la date de la réception provisoire. Pendant le délai de garantie, le prestataire de services sera tenu de procéder aux rectifications qui lui seraient demandées en cas danomalies ou imperfections constatées et de remédier à lensemble des imperfections ou anomalies sans pour autant que ces prestations de services supplémentaires puissent donner lieu à paiement.  ARTICLE 18: MODALITES DE REGLEMENT  Le règlement des prestations réalisées sera effectué sur la base de décompte établit par le maître douvrage en application des prix du bordereau des prix  détail estimatif aux quantités réellement exécutées ; Le montant de chaque décompte est réglé au prestataire de service après réception par le maître douvrage des prestations objet du marché.  ARTICLE 19 : MOINS VALUES Au cas où le bureau détudes ne remet pas à l'Administration les notes de calcul ou les avant métrés détaillées ou lestimation, il lui sera appliqué une moins-value de quinze pour cent (15 %) sur le montant du marché ARTICLE 20 : PENALITES POUR RETARD Le bureau détudes davoir remis tous les rapports des missions de létude à la date déterminée, il lui sera appliqué, sans préjudice des mesures qui pourraient êtres prises par l'Administration en application de larticle N°52 du CCAG - EMO, A défaut d'avoir terminé létude dans les délais prescrits, il sera appliqué au BET une pénalité par jour calendaire de retard de 5  (cinq pour mille) du montant du marché modifié ou complété éventuellement par les avenants. Cette pénalité sera appliquée de plein droit et sans mise en demeure sur toutes les sommes dues au titulaire. Lapplication de ces pénalités ne libère en rien le BET de lensemble des autres obligations et responsabilités quil aura souscrites au titre du présent appel doffres. Toutefois, le montant cumulé de ces pénalités est plafonné à quinze pour cent (15 %)
 
7
 
du montant du marché modifié ou complété éventuellement par des avenants Lorsque le plafond des pénalités est atteint, lautorité compétente est en droit de résilier le marché après mise en demeure préalable et sans préjudice de l'application des mesures coercitives prévues par l'article 42 du CCAG-EMO. ARTICLE 21 : RETENUE A LA SOURCE APPLICABLE AUX TITULAIRES ETRANGERS NON RESIDENTS AU MAROC  Une retenue à la source au titre de limpôt sur les sociétés ou de limpôt sur le revenu, le cas échéant, fixée au taux de dix pour cent (10 %), sera prélevée sur le montant hors taxe sur la valeur ajoutée des prestations de services réalisés au Maroc dans le cadre du marché. ARTICLE 22: RECEPTION DEFINITIVE  Conformément aux stipulations de larticle 49 du CCAG-EMO et après expiration du délai de garantie, il sera procédé à la réception définitive et après que le maître douvrage se soit assuré que les anomalies ou les imperfections éventuelles ont été réparées par le prestataire de services.  ARTICLE 23 : RESILIATION DU MARCHE  La résiliation du marché peut être prononcée dans les conditions et modalités prévues par larticle 24 du décret n° 2.06.388 du 5 février 2007 relatif aux marchés de lEtat et celles prévues aux articles 27 à 33 et 52 du CCAG-EMO. La résiliation du marché ne fera pas obstacle à la mise en uvre de laction civile ou pénale qui pourrait être intentée au titulaire du marché en raison de ses fautes ou infractions. Si des actes frauduleux, des infractions réitérées aux conditions de travail ou des manquements graves aux engagements pris ont été relevés à la charge du prestataire de services, le ministre, sans préjudice des poursuites judiciaires et des sanctions dont le prestataire de services est passible, peut par décision motivée, prise après avis de la Commission des Marchés, l'exclure temporairement ou définitivement de la participation aux marchés de son administration.  ARTICLE 24 : LUTTE CONTRE LA FRAUDE ET LA CORRUPTION  Le prestataire de services ne doit pas recourir par lui-même ou par personne interposée à des pratiques de fraude ou de corruption des personnes qui interviennent, à quelque titre que ce soit, dans les différentes procédures de passation, de gestion et dexécution du marché. Le prestataire de services ne doit pas faire, par lui-même ou par personne interposée, des promesses, des dons ou des présents en vue d'influer sur les différentes procédures de conclusion d'un marché et lors des étapes de son exécution. Les dispositions du présent article sappliquent à lensemble des intervenants dans lexécution du présent marché.  ARTICLE 25 : PROTECTION DE LA MAIN DUVRE, CONDITIONS DE TRAVAIL,IMMIGRATION AU MAROC Les formalités de recrutement et de paiement des employés sont celles prévues par
 
8
 
les dispositions de larticle19 du CCAG-EMO.
ARTICLE 26: MESURES DE SECURITE Le prestataire de services sengage à respecter les mesures de sécurité conformément aux dispositions de larticle 24 du CCAG-EMO.
ARTICLE 27 : REGLEMENT DES DIFFERENDS ET LITIGES Si, en cours dexécution du marché, des désaccords surgissent avec le titulaire, les parties sengagent à régler ceux-ci dans le cadre des stipulations des articles 52 à 55 du CCAG-EMO. Les litiges éventuels entre le maître douvrage et le prestataire de services sont soumis aux tribunaux compétents.                              
 
9
 
 CHAPITRE II : CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES (CONDITIONS PARTICULIERES OU TERMES DE REFERENCES)  ARTICLE 1 : MISSION DU PRESTATAIRE  Le BET sengage à remettre les pièces sur CD- Rom et dans des chemises cartonnées à sangle : 9  Mission n° 1 : Rapport détude et dexpertise en cinq (05) exemplaires, 9  Mission n° 2 : Rapport de proposition des différentes solutions techniques en cinq (05) exemplaires,  Mission n° 3 : Lélaboration de lavant projet en cinq (05) exemplaires, 9  Mission n° 4 : Assistance à lexécution des travaux. 9  ARTICLE 2 : PRESTATION A LA CHARGE DE LADMINISTRATION  Ladministration sengage à fournir au bureau détude : - Les plans et dossiers techniques existants nécessaires à létablissement du projet,  - La décision de ladministration à chaque stade de lélaboration des études .  ARTICLE 3 : DESCRIPTION DES PRESTATIONS DES MISSIONS Les prestations ont pour objet délaborer les quatre missions suivantes :  Mission n° 1 : Le rapport détude et dexpertise sur létat actuel des installations et des équipements électriques MT et BT, traitant des différents dysfonctionnements, des défectuosités et non conformité par rapport aux règles et aux normes de sécurité. Il est composé des documents suivants :  - Les résultats des diagnostics accompagnés des analyses et commentaires nécessaires, - Les fiches des essais et mesures réalisées dans le cadre de cette mission, - Les schémas unifilaires mis à jour des tableaux électriques, conformes à la réalité, des installations électriques moyennes et basses tensions.  Lélaboration de ce diagnostic est basée sur :   La vérification de léquilibrage des phases au niveau du TGBT et des coffrets divisionnaires ;  La vérification de lisolement des phases ;  Les essais de défauts à la terre;  La vérification de létat des circuits de mise à la terre et du circuit équipotentiel ;  La vérification des pouvoirs de coupure des disjoncteurs et calibres ;  La vérification de la mise en marche automatique du groupe électrogène après coupure du courant du secteur ;  La vérification de léquilibrage des phases du groupe électrogène ;  La vérification de la qualité des équipements du poste transformateur (niveau dhuile, isolement, état des cellules, etc.) ;  La vérification de lenclenchement automatique du condensateur ;  La vérification du repérage des câbles ;
 
10
 
 La vérification des équipements terminaux et de commande (prises, interrupteurs, appareillages déclairage, éclairage de sécurité) ; La reconstitution des plans de recollement de linstallation électrique;    Le métré de linstallation avec distinction des éléments défectueux et des éléments susceptibles dêtre réutilisés ;  La définition des dispositions dentretien et de maintenance de linstallation électrique après remise en état ;  Le relevé et lenregistrement global des paramètres électriques du réseau dalimentation (tension, courant, puissance absorbée, Facteur de puissance,)  Ainsi que toutes vérifications prévues par les règles et les normes applicables en la matière.  Le rapport de diagnostic, doit formuler également des recommandations précises relatives aux travaux de confortement nécessaires pour une mise en conformité aux règlements de sécurité en vigueur et pour lensemble des installations et équipements en matière de réfection ou de mise à niveau. Mission n° 2 : la proposition des différentes solutions techniques de réparation pour la mise à niveau, et lamélioration du fonctionnement des équipements et installations électriques moyennes et basses tensions, ou la proposition de nouvelles variantes dalimentation électrique en vue doptimiser au maximum la consommation de lénergie électrique.  Mission n° 3 :  lélaboration de lAvant Projet détaillé pour les travaux à engager en correspondance avec la variante choisie par le Maître douvrage.  Le dossier de consultation des entreprises doit contenir :  - Létablissement dune description détaillée des modes dexploitation ; - La proposition dun projet de planning de réalisation ; - Lélaboration du dossier dappel doffres comprenant, notamment :  Les normes et règles de référence, les clauses administratives et financières, le bordereau  détail estimatif ;  Les modes et procédures de passation du contrat ;  Le règlement intérieur dexploitation ;  La remise des installations à la fin dexploitation et la continuité de service ;  Létablissement dune estimation détaillée confidentielle ;  Les plans et schémas nécessaires à lexécution des travaux.  Mission n° 4 : Elle consiste à lassistance technique du maître douvrage, pendant lexécution des travaux et de veiller à la bonne exécution des travaux dans le plus grand respect des normes et des règles de lart .  ARTICLE 4 : RESPECT DES INSTRUCTIONS ET NORMES  Lexpertise technique doit être menée dans le respect strict des dispositions, instructions et normes en vigueur, et tout autre document régissant cette mission. Toute reprise de lexpertise qui serait ordonnée par ladministration en raison dun manquement à cette prescription, serait entièrement à la charge du bureau détudes.
 
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.