étude sur les départements et développement durable

De
Publié par

ANALYSE PAR 3 DOMAINES Comment les départements prennent-ils en compte le développement durable? BMJ Ratings 55, avenue des Champs Pierreux Immeuble le Capitole 92012 Nanterre Tél : 01 41 37 51 00 Fax 01 41 37 50 01 www.bmjratings.com contact@bmjratings.com Responsable de l’étude : Anne Descos Analystes associés : Virginie Campos et Benoit Agassant Note de conjoncture sur les départements 1Avril 2008 ANALYSE PAR 3 DOMAINES TABLE DES MATIERES 1/ ELEMENTS DE CADRAGE 3 1.1 OBJECTIFS DE L’ETUDE 3 1.2 METHODOLOGIE 3 2/ CARACTERISTIQUES DES DEPARTEMENTS 4 2.1 REPERES 5 2.2 PANORAMA GENERAL 6 2.3 ENSEIGNEMENTS GENERAUX 7 3/ ANALYSE PAR DOMAINES 9 3.1 DOMAINE GOUVERNANCE 9 3.2 DOMAINE AMENAGEMENT 12 3.3 DOMAINE COHESION SOCIALE 15 3.4 DOMAINE ENVIRONNEMENT 18 PERSPECTIVES 20 ANNEXE 21 Note de conjoncture sur les départements 2Avril 2008 ELEMENTS DE 1 CADRAGE 1.1 OBJECTIFS DE L’ETUDE L’agence BMJ Ratings a lancé en avril 2007 une enquête sur les pratiques de développement durable des départements. Elle s’inscrit dans la continuité des enquêtes réalisées par l’agence depuis 2000 auprès des 200 plus grandes villes de France et depuis 2003 auprès des régions. Cette enquête permet à BMJ Ratings d’actualiser et de compléter sa connaissance sur l’intégration du développement durable dans les stratégies des collectivités, et aux départements ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 63
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
 
               
Comment les départements prennent-ils en compte le développement durable?
BMJ Ratings 55, avenue des Champs Pierreux Immeuble le Capitole 92012 Nanterre Tél : 01 41 37 51 00 Fax 01 41 37 50 01 www.bmjratings.com contact bm ratin s.com
 
 
 
21
        1/ ELEMENTS DE CADRAGE  1.1 OBJECTIFS DE L’ETUDE  1.2 METHODOLOGIE  2/ CARACTERISTIQUES DES DEPARTEMENTS  2.1 REPERES 2.2 PANORAMA GENERAL  2.3 ENSEIGNEMENTS GENERAUX  3/ ANALYSE PAR DOMAINES 3.1 DOMAINE GOUVERNANCE 3.2 DOMAINE AMENAGEMENT 3.3 DOMAINE COHESION SOCIALE 3.4 DOMAINE ENVIRONNEMENT   PERSPECTIVES   ANNEXE   
 
20
3 3 3 4 5 6 7  9 9 12 15 18
                   L’agence BMJ Ratings a lancé en avril 2007 une enquête sur les pratiques de développement durable des départements. Elle s’inscrit dans la continuité des enquêtes réalisées par l’agence depuis 2000 auprès des 200 plus grandes villes de France et depuis 2003 auprès des régions. Cette enquête permet à BMJ Ratings d’actualiser et de compléter sa connaissance sur l’intégration du développement durable dans les stratégies des collectivités, et aux départements de se positionner.  Le questionnaire délivré aux départements en avril 2007, s’organise autour de 4 piliers (gouvernance, développement économique et aménagement du territoire, cohésion sociale et environnement). L’étude suivante présente une analyse détaillée des critères de performance développement durable pour chacun des domaines.  Cette étude a vocation à être renouvelée périodiquement afin de constituer un observatoire de l’évolution des stratégies de développement durable des départements.   POURQUOI UNE ETUDE SUR LES STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT DURABLE DES DEPARTEMENTS ?  Positionnés entre les communes, échelon de l’action de proximité, et les régions où sont définies les grandes orientations stratégiques de développement, les départements disposent d’une position territoriale complexe. L’objectif de cette enquête est de mieux connaître l’implication des Conseils Généraux vis-à-vis du développement durable et de rendre compte des moyens engagés et des stratégies développées. C’est aussi un moyen de recenser les pratiques innovantes et exemplaires des départements en matière de développement durable et d’offrir un panorama des tendances récentes.          La démarche combine plusieurs sources d’informations :  - Élaboration d’un questionnaire dédié aux départements qui s’organise autour des 4 piliers du développement durable (gouvernance, développement économique et aménagement du territoire, cohésion sociale et environnement), divisés en critères et indicateurs de performance relatifs à l’engagement, les moyens mis en œuvre et les résultats.  L’enquête s’est étalée d’avril à juillet 2007 et a été relayée par l’Assemblée des Départements de France.   - Organisation d’entretiens téléphoniques auprès d’un panel de départements.   Le taux de réponse est de 45 %.       
 ! " 
  
  Les départements ayant répondu proviennent d’horizons géographiques divers et de taille démographique variable :   Représentation géographique des répondants Représentation démographique des répondants  Répartition démographique des départements  ayant répondu   100 à 500 000 hab 17   500 à 1 million 17  d'hab   au delà de 1 million d'hab 11       Le développement durable est avant tout une nouvelle façon de "gouverner" la collectivité et une nouvelle manière de penser autrement les relations avec les acteurs du territoire. Cette gouvernance se traduit par un certain nombre de principes qui individuellement ne sont pas nouveaux mais permettent globalement une meilleure efficacité dans l’atteinte des objectifs de la collectivité.  En s'appuyant sur son expérience-métier de la notation extra-financière, BMJ Ratings a créé le modèle Urbi Valor® en 2003 pour évaluer les performances développement durable des collectivités. BMJ Ratings est aujourd'hui la première agence européenne de notation sur cette cible et a réalisé des missions pour tous les types de collectivités : commune, communauté d’agglomération, communauté urbaine, département, région et État souverain.  BMJ Ratings mène une analyse croisée entre les pratiques de gestion et les domaines d’action du développement durable. L’agence a retenu dans son modèle exclusif Urbi Valor®, 7 principes de gestion comme étant les fondamentaux pour la mise en œuvre du développement durable.  
    
 
# 
     
es  tiqu uxtaenemns ees dnemengiesitra strsou ces, aue d te scald snalpdomaeau x trniaurésénafsd péa xus cetunalsreen slbis ,senémamegaent, entretien e txelpioatitnod aL  seénnodnar eou tle, retuul ctairelp ,e  irmsivesArche   moinp ,s naletratnemtaendel padéemrtiaer sed stinirédes et d promenatnlaetemotrud  ucomis ; éparté dd ed iollartnecéDe  meisa  lispu ,émidtaèhuqsed  départementalesp ed têrm teeésuarép-mtetaens lesées, mualesmentraetd péviserahcrtpadés mahésc;  seuqèhtoilbib ,erts de : transfed2 00 4sitaoi niaon, uxpas imtrmod eniatrecsnia $s ilntsoonelu qtnems ,spéd etraes, mais ou mixt ,urarxuu briasnt eu pOn. esbliarav seihpargoméds deofils prrentfiéfred niugidtsad sl snop aalup dongraulicurtec ôhamege  tudn tion, du taux deel ed noisned ru esius atincfon l  a ,edroitrppoe poté dtionpulaaptrmene  eL séddes collts sont et stirritceétivcianneeniaors le   uuq ec tseuQ  ? t enemrtpadén  superficies moyneen socpmires stren5 e 0 00 7et000 ²mk  te  xuarééss. C1790 en  sos ,li uontna e  drembjoau0 10 iuhdrused ceva Lactionéral :  etel  a nosiclatepéesnces Lom ciesnég lud oc nllesfamiaux  et en ssrno xep ,uaoc sdeAi  é ntsaecnafnel à elai sel sodamniseé conomique, socia sfid edlevéeppontmeur dleaban due redl  pedhcmapéte com.   ncesrivne ,ltnemenno fen, aln iocton stnénébrapéemet Ls. desféifntre ertsèd evtnê rtable peument durtcejbo sel rergént iurpos leabri eavuœrvm na sedargede ment fici etélixpe qu penettetéh goréiénéiaires du RMI. Cmorb eedb néféci ddee èrpeopelévséigélivitam ne actes d priions euqrait sxa eelré pdes ontiac,  : étnas noitnev dépion,inatvacccutaLdéeg  siattrnstiucn ioCo  eiteé ,n ,nortnet et fonquipemenemtnd setcoi-nenf ud noilos sdnoé itaride  lurpoemtnolegudf e  t d'aondsà l'ide rené)eigrp ,cetoontiud jiaice iredl  aejnusees( expérimentation)ol il  aupsi  eDaireaniton sentirp : 4002 ed noiatisaltrenéc dde aégortn,és hcmé de santogrammes( tntsegol uemegai,  adeogolueiq, prpéestionotec stegâeéidach naletiannfrtsein, enretam i te ells en difficulté,oi ned sepsrnoenct ansioe  dévprseg noit ud ,IMRet dche mmere copoitec( )l  noen dontiestsor pesmitiram êp ed seal transféré en rgnaedp rait,eg stgen io rdueaésor ueituan rnoitlasinertd cé ied4 :  200n deatiorialocs stropsnaloa  lispuDe  essrn nou  sortueit des trrbains e têracol'd sétninsrartpo dl, tesn setuorelanoitantmeteart  eesal sor nedd pétusents cemestio  Geopsn strd tealpéoi ve,ries lra ted socllgèse  aL services (TOS) det  ersievrou, seuqinhcet slennersoes pon destiteg ne ttumeerrc00 2: 4 ioatden rtnesilaed icéd is la los   Depu suplbcic loèlegré pntven ios dehcéd steanémsreg, protection et egtsoi ned sseapded orccgiréa  litpo( no  )lennoviroLenent nnemmini  lÉ ntetaoi étir edssoplibiida desimég desua xnertriceet savec laeprises sirpertne xua seloa  lispuDe  eslasinertd cé ied4 :  200n deatioaptrcipitaoi nuaitoire (SRADT), dia é seonocuqimin fceanntmees dxud oiananegaém sch les régémastnemepporret ud t  entmeelév ddees, avisx communiaed suaurar l ;e irurpoliobtogatabo noi te rppas   oirerrits te tedmenenégaLmat enemipqué l àediad emmargorP
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.