Guide d’étude

De
Publié par

Guide d’étudeComment utiliser ce guide d’étudeCe guide d’étude a été ajouté pour vous aider à découvrirtout l’impact des paroles de J.C. Arnold. Le type d’étudeproposé convient à la fois à l’étude personnelle et à la discus-sion en groupe. Répondez aux questions après avoir lu lechapitre auquel elles font référence.Chaque étude est divisée en trois grandes parties: Se pré-parer vous aide à entrer dans le sujet ou thème du chapitre.Approfondir vous demande d’étudier la signification et lesimplications de ce que dit l’auteur. Mettre en pratique vousmet au défi de trouver des moyens, à la fois individuellementet en groupe, d’appliquer ce que vous avez lu. Les questionsde chaque chapitre sont faites pour vous inciter à la pureté.N’y répondez donc pas de manière mécanique. Le plusimportant n’est pas de répondre à toutes les questions, ou delire chaque référence biblique, mais plutôt d’en débattre dansvotre cœur.Le défi de la pureté est un livre merveilleux que les couplesfiancés ou nouvellement mariés pourront lire et étudierensemble. Il est également excellent pour les parents d’ado-lescents comme moyen d’entamer une discussion sur le sensde la sexualité et du mariage. Les jeunes adultes pourrontaussi l’utiliser comme moyen efficace d’entamer un dialogueouvert et honnête sur ces questions.Nul livre ou guide d’étude ne peut apporter de change-ment par lui-même. C’est pourquoi il est important, lorsquevous travaillerez sur ce livre, de laisser votre ...
Publié le : jeudi 22 septembre 2011
Lecture(s) : 32
Nombre de pages : 55
Voir plus Voir moins
Guide d’étude
Comment utiliser ce guide d’étude
Ce guide d ’étude a été ajouté pour vous aider à découvrir tout l’impact des paroles de J.C. Arnold. Le type d ’étude proposé convient à la fois à l’étude personnelle et à la discus-sion en groupe. Répondez aux questions après avoir lu le chapitre auquel elles font référence. Chaque étude est divisée en trois grandes parties :Se pré-parervous aide à entrer dans le sujet ou thème du chapitre. Approfondir la signification et les vous demande d ’étudier implications de ce que dit l’auteur.Mettre en pratique vous met au défi de trouver des moyens, à la fois individuellement et en groupe, d ’appliquer ce que vous avez lu. Les questions de chaque chapitre sont faites pour vous inciter à la pureté. N’y répondez donc pas de manière mécanique. Le plus important n’est pas de répondre à toutes les questions, ou de lire chaque référence biblique, mais plutôt d ’en débattre dans votre cœur. Le défi de la puretéest un livre merveilleux que les couples fiancés ou nouvellement mariés pourront lire et étudier ensemble. Il est également excellent pour les parents d ’ado-lescents comme moyen d ’entamer une discussion sur le sens de la sexualité et du mariage. Les jeunes adultes pourront aussi l’utiliser comme moyen efficace d ’entamer un dialogue ouvert et honnête sur ces questions.
Nul livre ou guide d ’étude ne peut apporter de change-ment par lui-même. C’est pourquoi il est important, lorsque vous travaillerez sur ce livre, de laisser votre cœur, et pas seu-lement votre esprit, ouvert à Dieu. C’est en gardant une telle ouverture que la lecture de ce livre pourra vraiment changer votre vie.
Se préparer
Étude 1 Introduction
Réfléchissez au titre du livre. Quelles images, adjectifs ou pensées vous viennent à l’esprit ? Qu’est-ce que le titre vous suggère ? Soulève-t-il des questions ?
Approfondir
1. Qu’est-ce que les paroles de mère Teresa vous appren-nent sur la pureté ? Est-ce positif ou négatif ? Comment obtient-on la pureté ? Qu’apporte-t-elle? 2. Pouvez-vous citer des exemples de personnes qui cher-chent aujourd ’hui à avoir des relations durables et significatives ? 3. De quelle manière avez-vous fait l’expérience des « mauvais fruits » de la révolution sexuelle dans votre propre vie ? 4. Vivre une vie pure est-il démodé ? Une telle vie semble-t-elle impossible ou hors de propos aujourd ’hui ? 5. L’auteur pose une série de questions à la page 13 ; l’une d ’entre elles vous frappe-t-elle particulièrement ?
Mettre en pratique
1.
2.
À la page 14 J.C. Arnold suggère plusieurs moyens de protéger la pureté. L’un est de fournir un soutien con-tinu aux couples mariés autour de nous. Pensez à un couple que vous connaissez et demandez à Dieu de vous indiquer de quelle façon pratique vous pourriez leur montrer que vous soutenez leur mariage. En groupe, discutez l’idée d ’une « promesse de pureté ». Quelles choses pouvez-vous promettre ensemble pour assurer une atmosphère de pureté dans votre groupe, ainsi que dans la vie de chacun ? Sur quoi pouvez-vous vous mettre d ’accord avant d ’aller plus loin dans l’étude ?
Se préparer
Étude 2 À l’image de Dieu
1. Pensez aux différentes images que les gens essayent de projeter. Dressez une liste de quelques-unes d ’entre elles. Quel est le but de ces images ? Quelles sortes de réponses essayent-elles de susciter ? 2. Contrairement à ce qui précède, décrivez quel genre de personne inspire amour, gentillesse, douceur, affirma-tion, respect, ouverture, loyauté et confiance aux autres. Quelle sorte d ’image une personne de ce type projette-t-elle ? Quelle sorte de personne est-elle ?
Approfondir
1. Lisez le premier chapitre de la Genèse et essayez de trouver « son véritable sens » (p. 20). Y voyez-vous une sorte de progression ? Pourquoi, selon vous, l’humanité vient-elle en dernier ? 2. Qu’est-ce qui distingue les êtres humains du reste de la création ? Qu’est-ce qui fait de nous des « images » de Dieu ? (Voir aussi Gn 9.4-7 ; Ps 8 ; Col 3.5-10 ; Ep 4.20-24.) 3. Puisque nous sommes porteurs de l’image de Dieu, quelle valeur cela nous confère-t-il, aux autres et à nous-
4.
5. 6. 7.
mêmes ? Pourquoi la valeur de l’être humain ne peut-elle être mesurée ? Pourquoi est-il important que l’homme et la femme révèlentensemble le sens de leur création à l’image de Dieu ? Qu’est-ce que cela nous dit sur leur relation mutuelle ? « Dieu a mis l’éternité dans notre cœur » (p. 22), qu’est-ce que cela veut dire? Comment cela devrait-il affecter notre façon de vivre et ce pourquoi nous vivons ? Qu’arrive-t-il à la personne qui nie que Dieu soit son Créateur ? L’auteur fait référence à la voix de l’éternité comme étant notre conscience. Que fait notre conscience ? Pour une réflexion plus approfondie, réfléchissez à la ques-tion suivante : pouvons-noustoujours confiance à faire notre conscience? Quels sont les éléments qui peuvent assombrir, affaiblir ou émousser notre conscience? (Voir aussi Rm 2.14-16 ; 1 S 25.26-34 ; Rm 9.1 ; 1 Co 4.1-5 ; 8.7-13 ; 2 Co 4.1-2 ; 1 Tm 4.2 ; Tt 1.15 ; He 9.14.) 8. En quoi le consumérisme est-il un danger particulier pour la conscience ? 9. Dans quels domaines de votre vie avez-vous du mal à discerner le vrai du faux, ou le bien du mal ? Pourquoi ? 10. Si notre destinée est de refléter l’image de Dieu, quel type de personne devrions-nous essayer de devenir ? (Voir 2 Co 3.17-18 ; 4.4-6 ; Rm 8.29.) Quelle image cherchez-vous à atteindre ?
Mettre en pratique
1. Imaginez, un instant, que vous êtes agenouillé près d ’un point d ’eau magnifiquement clair. Maintenant, pensez à des personnes avec lesquelles vous avez des difficultés à vous entendre. Faites-les se tenir près de vous, de sorte
que leurs reflets soient à côté du vôtre. Quels sentiments ou réactions éprouvez-vous ? 2. Maintenant imaginez que Jésus se tient près de vous. Comment vous sentiriez-vous ? Pourquoi ? 3. Si nous sommes tous créés à l’image de Dieu, nous devons nous considérer les uns les autres comme des reflets de Jésus – expression la plus éclatante de Dieu que nous connaissions. Retournez – mentalement – vers la personne avec laquelle vous avez du mal à vous entendre. En quoi ne lui avez-vous pas montré le res-pect, l’appréciation, l’amour qui conviennent à sa qua-lité de reflet de Dieu ? Qu’est-ce qui doit changer en vous pour mieux reconnaître la dignité de cette personne ?
L’auteur dit que considérer les autres selon leur utilité, c’est nier leur valeur ou leur dignité. Discutez-en en groupe et identifiez de quelles manières cela a été vrai dans votre vie ou parmi vous. Comment pouvez-vous éviter de réagir ainsi?
Étude 3 Il n’est pas bon que l’homme soit seul
Se préparer
Réfléchissez à la façon dont les gens s’isolent les uns des autres. Quels moyens utilisent-ils – derrière quels murs se cachent-ils – pour tenir les autres à distance ?
Approfondir
1. Notez le titre du chapitre. Le mot « bon » peut être uti-lisé de plusieurs manières. Pourquoi et en quoi n’est-il pas « bon » que l’homme soit seul ? 2. L’auteur dit : « Peu de choses sont aussi difficiles à sup-porter pour l’être humain que la solitude » (p. 26). Qu’est-ce qui est réellement à l’origine de la solitude et pourquoi est-elle si insupportable ? 3. L’auteur affirme que « des milliers de personnes vivent dans une désespérance silencieuse » (p. 27). Que veut-il dire par là et à quoi fait-il allusion ? 4. Pourquoi seul l’amour peut-il combler notre être le plus profond ? Quelle sorte d ’amour remplit nos cœurs et nous rend heureux (voir 1 Jn 4.7-17) ? Pourquoi le fait
« d ’être en relation avec les autres » ne suffit-il pas pour combler le vide en nous ? 5. Lisez Genèse 2.15-23. Pourquoi Dieu a-t-il créé la femme ? D’après ce passage, qu’apprenez-vous sur la façon dont l’homme et la femme doivent communiquer l’un avec l’autre ? 6. Que veut dire l’auteur par l’expression « être libéré de leur partialité » (p. 30)? De quelle façon pourriez-vous être trop partial? Pourriez-vous vous adresser à quelqu’un qui vous connaît bien et lui demander de vous dire de quelle manière vous avez pu vous montrer partial ? 7. Si Dieu est la source et l’objet de l’amour véritable, qu’est-ce que cela implique quant aux relations humaines ? Quel but ont-elles en définitive ? Quel but vos relations servent-elles ? 8. L’auteur dit que « le mariage n’est pas le but suprême de la vie » et que, « le mariage en lui-même ne peut appor-ter la plénitude » (p. 30, 31). En quoi notre société accorde-t-elle trop d ’importance au mariage ? Qu’en est-il pour vous ?
Mettre en pratique
1. Pureté et communauté vont de pair. Plus nous sommes isolés intérieurement les uns des autres, plus nous som-mes vulnérables à l’impureté. Comment pouvez-vous rendre votre vie plus communautaire – plus solidaire, plus interdépendante ? 2. Même dans un groupe, on peut se sentir solitaire ou « seul ». Une des façons de surmonter ce problème est que chaque membre se sente utile. Comment pouvez-vous, en tant que groupe, devenir plus interdépendant ?
Étude 4 Ils deviendront une seule chair
Se préparer
Pensez à un couple marié que vous connaissez et admirez. Quelles qualités possède-t-il ? Comparez ces qualités avec la façon dont les médias dépeignent les relations de couple. Qu’est-ce que les médias (télévision, vidéos, cinéma, etc.) mettent en valeur lorsqu’il est question de mariage ? Qu’est-ce qui fait un bon mariage ?
Approfondir
1. Selon J.C. Arnold, qu’est-ce qui rend le mariage sacré (c’est-à-dire saint et à traiter avec grand respect) ? Que symbolise-t-il ? 2. L’auteur nous exhorte à avoir plus de « révérence » pour le mariage. Dans votre vie, vous êtes-vous moqués ou avez-vous avili le mariage, et en quelle occasion ? 3. Réfléchissez aux relations de Dieu avec son peuple. Qu’est-ce que cela vous apprend sur ce qu’est un mariage authentique ? (Pour une étude plus poussée, voyez Ex 2.24 ; 6.4-5 ; Dt 4.31 ; 7.8-9 ; 31.1-8 ; 1 R 8.23-24, 56-58 ; Ps 89.2-9 ; 94.14 ; 119.89-91 ; 132.11-12 ; Os 2.21-22 ; Mt 28.20 ; 1 Co 10.13 ; He 6.10-19.)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.