[hal-00151645, v1] Normalisation statistique et plasticité sociale

De
Publié par

Manuscrit auteur, publié dans "Cahiers Analyse Epistémologie Histoire "L'observé statistique", Numéro spécial (1989) 53-94"Normalisation statistique et plasticité sociale*Maurice Comte Normalisation statistique et plasticité socialeLes statistiques sont le produit final d'un processus de production complexe. Cetarticle sera l'occasion d'en donner une vue synthétique, bien que sa perspective soit àla fois limitée et concrète.Son point de départ est concret : c'est la constatation que les demandes en matièrede statistiques se traduisent à la fois par une extension des domaines couverts, et parune diminution des tolérances en matière d'erreur. La contradiction entre cesexigences affecte différemment les divers stades de la production des statistiques et,finalement, la validité des données produites.Sa démarche est abstraite et partielle : en effet, la réponse à la question posée estcherchée dans une analyse qui assigne à la statistique un objectif, supposé reconnu etaccepté, de connaissance, alors que son rôle social excède largement cet aspect(Besson JL, Journet O, 1986 ; Besson JL, Comte M, 1986).Bien que cette façon de voir ait un caractère "idéel", elle permet de formulerclairement les contradictions internes à la méthode lorsqu'elle est confrontée à uneréalité qui ne respecte pas certaines hypothèses. Comme cette situation est fréquente,c'est la question de la pertinence de la méthode statistique elle-même qui est posée :l'affinement des techniques ...
Publié le : vendredi 23 septembre 2011
Lecture(s) : 19
Nombre de pages : 28
Voir plus Voir moins
Manuscrit auteur, publié dans "Cahiers Analyse Epistémologie Histoire "L'observé statistique", Numéro spécial (1989) 53-94"
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.