HIS 4595 plan de cours général

De
Publié par

UQAM DÉPARTEMENT D’HISTOIRE PLAN DU COURS HIS 4595 HISTOIRE DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CANADA Session : hiver 2006 Horaire : mardi 14 :00 à 17 :00 Local : DS-R 340 Chargé de cours : Frédéric Bastien Bureau : A-6022 Téléphone : 514-522-2524 Disponibilité : mardi de 11 :30 à 13 :00 ou sur rendez-vous Courrier électronique : frederic@bastien.com PLACE DU COURS DANS LE PROGRAMME ET OBJECTIFS Ce cours vise à familiariser l’étudiant(e) avec les moments importants de l’histoire des relations internationales du Canada, thème qui est ici entendu dans son sens large. Le but sera donc, non seulement d’étudier l’histoire diplomatique canadienne, mais aussi de développer d’autres pôles d’intérêt tel le rôle international des villes et des provinces (particulièrement le Québec et Montréal), l’action internationale des ONG et de la société civile, la représentation des relations internationales chez l’élite et dans les classes populaires, la perception du rôle de leur pays dans le monde chez les Canadiens et les Québécois, l’image véhiculée au Canada des autres pays, notamment la Grande-Bretagne, les États-Unis et la France. Il s’agira également d’analyser l’impact sur le Canada de l’environnement international au niveau économique, social, politique et idéologique. De façon plus précise, les objectifs du cours sont les suivants : 1. Permettre l’acquisition d’une bonne connaissance des principaux événements ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 65
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
UQAM DÉPARTEMENT DHISTOIRE
PLAN DU COURS HIS 4595 HISTOIRE DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CANADA
Session : hiver 2006 Horaire : mardi 14 :00 à 17 :00 Local : DS-R 340
Chargé de cours : Frédéric Bastien Bureau : A-6022 Téléphone : 514-522-2524 Disponibilité : mardi de 11 :30 à 13 :00 ou sur rendez-vous Courrier électronique :frederic@bastien.com
PLACE DU COURS DANS LE PROGRAMME ET OBJECTIFS
Ce cours vise à familiariser létudiant(e) avec les moments importants de lhistoire des relations internationales du Canada, thème qui est ici entendu dans son sens large. Le but sera donc, non seulement détudier lhistoire diplomatique canadienne, mais aussi de développer dautres pôles dintérêt tel le rôle international des villes et des provinces (particulièrement le Québec et Montréal), laction internationale des ONG et de la société civile, la représentation des relations internationales chez lélite et dans les classes populaires, la perception du rôle de leur pays dans le monde chez les Canadiens et les Québécois, limage véhiculée au Canada des autres pays, notamment la Grande-Bretagne, les États-Unis et la France. Il sagira également danalyser limpact sur le Canada de lenvironnement international au niveau économique, social, politique et idéologique. De façon plus précise, les objectifs du cours sont les suivants : 1.Permettre lacquisition dune bonne connaissance des principaux événements internationaux dans lesquels le Canada a joué un rôle. 2.Comprendre la façon dont le processus de décision fonctionne en ce qui a trait à la politique étrangère du Canada et aux relations internationale des provinces et des villes. 3.Développer une perspective historique sur les relations internationales du canadiennes et acquérir un sens critique par rapport à ce sujet.
1
4.Examiner de quelle façon les relations internationales ont modifié la façon dont les Canadiens se sont perçus et ont perçu les autre à travers le temps. 5.Aider létudiant(e) à acquérir une plus grande capacité danalyse dans le domaine de lhistoire des relations internationales. 6.Offrir une initiation aux principales interprétations et courants historiographiques pour la période étudiée. 7.Familiariser les étudiants avec les sources de lhistorien (archives, mémoires, films, etc.) CONTENU DU COURS Le cours se divise en 11 thèmes qui seront développés au cours de 13 séances, la dernière rencontre étant réservée à lexamen. Les questions abordées seront les suivantes : I.Le Canada et la menace américaine : 1775-1871 II.Quelle place pour le Canada dans lempire III.Le Canada sera-t-il un pays souverain? IV.La crise et ses incidences internationales V.Le Canada et les origines de la Deuxième guerre mondiale VI.La Deuxième guerre mondiale VII.Le Canada et la Guerre froide VIII.Les relations internationales des provinces IX.Les relations internationales des villes FORMULE PÉDAGOGIQUE Le cours sera donné sous forme magistrale. Létudiant est encouragé à le compléter par des lectures tirées de la bibliographie suggérée. Certains ouvrages seront mis en réserve à la bibliothèque. Notez à cet égard quabsolument rien ne saura remplacer la présence en classe et la prise de notes. ÉVALUATION
2
Examen intra20% 21février Travail de session40% 7mars Examen final40% 18avril Conformément à la politique départementale, un minimum de 10% des points sera enlevé pour les fautes dorthographe, la syntaxe et la clarté des textes. LECTURES COMPLÉMENTAIRES Le livre qui correspond le plus à la matière enseignée est : J.L. Granastein and Norman Hillmer, Empire to umpire: Canada and the world to the 1990s, Toronto, Copp Clark, 1994, 373p.(placé à la réserve) Un plan détaillé des cours magistraux estaussi disponible en ligne, de même que certains textes en français qui ont trait à différents éléments qui seront examinés durant la session. Il faut aller àhttp://www.frederic.bastien.com, descendre dans le bas de la page à Histoire des relations internationales du Canada, UQAM, HIS 4595 »,tous les liens sont là. Il est fortement recommandé, au minimum, de faire imprimer le plan de cours détaillé et de sen servir pour mieux comprendre la matière. BIBLIOGRAPHIE SUGGÉRÉE  Surla politique étrangère du Canada : Irving Abella and Harold Troper,: Canada and the Jews ofNone is too Many Europe, Toronto, Lester Publishing Limited, 1991, 3eme édition, 340p.  RobertBothwell et J.L. Granatstein, Pirouette: Pierre Trudeau and Canadian Foreign Policy, Toronto, University of Toronto Press, 1990, 477p.  J.L.Granatstein, Yankee go Home: Canadians and anti-americanism, Toronto, Harper Collins, 1996, 317p. John Hilliker et Donald Barry,Le Ministère des affaires extérieures du Canada, vol. I, Les années de formation, 1909-1946, Les Presses de lUniversité Laval, 1995, 488p. (placé à la réserve)
3
John Hilliker et Donald Barry,Le ministère des Affaires extérieures du Canada, vol.2, L'essor: 1946-1968.Québec: Les Presses de l'Université Laval, 1995).(placé à la réserve) Paul Létourneau (dir), Le Canada et lOtan, Québec, Centre québécois des relations internationales, 1992, 216p. John MacFarlane,Ernest Lapointe and Quebecs Influence on Canadian Foreign Policy, Toronto, University of Toronto Press, 1999, 270p. Desmond Morton et J.L. Granatstein, Marching to Armageddon: Canadians and the Great War, 1914-1919, Toronto, L et O Dennys, 1989, 288p. Desmond Morton et J.L. Granatstein, A nation forged in fire: Canadians and the Second World War,L et O Dennys, 1989, 288p. Paul Painchaud (dir), De Mackenzie King à Pierre Trudeau: 40 ans de diplomatie canadienne, 1945-1985, Québec, Presses de lUniversité Laval, 1989, 748p.(placé à la réserve) Robin W. Winks, Canada and the United States: the Civil War years, Montréal et Kingston, McGill-Queens, Montreal, Harverst House, 1971, 430p. Sur les relations internationales du Québec :
 EricAmyot, Le Québec entre Pétain et de Gaulle: Vichy, la France libre et les Canadiens français, Montréal, Fides, 1999, 365 p.
 FrédéricBastien, Relations particulières : la France face au Québec après de Gaulle, Montréal, Boréal, 1999, 424p.  SergeBernier (dir), Limpact de la Deuxième Guerre mondiale sur les sociétés canadienne et québécoise, compte-rendu de colloque, 2004, Ottawa, Ministère de la défense, 161p.  D.C.Bélanger, Canada, French Canadians and Franco-Americans in the Civil War Era, Marianopolis College, texte disponible sur: http://www2.marianopolis.edu/quebechistory/frncdns/studies/dcb/preface.htm  Jean-FrançoisLisée, Dans lœil de lAigle, Boréal, 1990, 577p.  Pierre-LouisMallen, Vivre le Québec libre, Montréal, Presses de la cité, 378p, 1978.
4
 ClaudeMorin, Lart de limpossible: la diplomatie québécoise depuis 1960, Montréal, Boréal, 1987, 470p.  StéphanePaquin, Les nouvelles relations internationales: le Québec en comparaison, Montréal, Comeau-Nadeau, 2001, 180p.  AndréPatry, Le Québec dans le monde, Montréal, Leméac, 1980, 167p.  DaleThomson, De Gaulle et le Québec, Montréal, éditions du Trécarré, 1990, 410p. Sur les relations internationales des villes : Daniel Latouche et Sylvain Lefebvre, Les organisations internationales à Montréal, INRS, 2000, 39p.  EarlH. Fry, Lee H. Radebaugh, Panayotis Soldatos, The global activities of North American municipal governments, Provo, Utah, Brigham Young University, David M. Kennedy Center for International Studies, 1989, 255p. Sources primaries: Raoul Dandurand, Mémoires: 1861-1942, Québec, Les Presses de lUniversité Laval, 2000, 352p.  JohnG. Diefenbaker, One Canada, the memoirs of the right honorable John G. Diefenbaker, Toronto, 1975.
Lester B. Pearson, Mike: the memoirs of the right honourable Lester B. Pearson, tome 1, 2 et 3, Toronto, University of Toronto Press.
 MitchellSharp, Which reminds me: a memoir, Toronto, University of Toronto Press, 1994, 288p.  VincentMassey, Whats past is prologue: the Memoirs of Vincent Massey, Toronto, The MacMillan Company of Canada ltd, 1963, 540p.  J.L.Granatstein (ed), Canadian Foreign Policy: historical readings, Toronto, Copp Clark Pitmann, 1993, 328p.(placé à la réserve)
5
Sur les femmes et la guerre : GenevièveAuger, De la poêle à frire à la ligne de feu: la vie quotidienne des Québécoises pendant la guerre 39-45, Montréal, Boréal, 1981, 232p.  RuthRoach Pierson, Theyre still women after all: the Second World War and Canadian Womanhood, Toronto, McClelland and Stewart,1986, 301p. Sur laide du Canada au Tiers-monde et linfluence des ONG : David Robert Morrison, Aid and the ebb tide: a history of CIDA and canadian development assistance, Ottawa, Wilfrid Laurier University Press, North-South institute, 1998, 602p.
6
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.