MARCHE D’ETUDES POUR L’AUDIT TECHNIQUE ET MARKETING DE LA PISCI

De
Publié par

VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERESVESTIAIRE BAS E BAL LREALISATION DE V ESTIAIRES SPORTIFSCAHI ER DES C LAUSES TECHNIQUES PARTICULI ERESMaitre D’ouvrage Conducteur d’OpérationMairie de La Guer che de Bretagne Service technique - Mairie2 rue du Cheval Blanc 2 rue du Cheval Blanc 35130 La Guerche de Bretagne 35130 La Gue rche de B retagneTél. 02 99 96 21 09 Tél. 02 99 96 21 09 Fax 02 99 96 15 06 Fax 02 99 96 15 061/13 Service technique –17 aout 2007-VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERESSOMMAIRE1 - GENE RALITES1.1Caractéristiques générales du bâtiment1.2Contraintes urbaines et réglementaires2 - CHANTIE R3 - DESCRIPTIF TECHNIQUE3.1M açonnerie3.2Structure3.3Sécurité3.4 Eclairage Naturel3.5Electricité3.6 Chauffage3.7Ventilation3.8Plomberie sanitaire3.9A ccessibilité aux personnes à mobilité réduite3.10Fiches techniques Par L ocal4 - LES OB JECTIFS4.1 L imites d’intervention du concepteur-réalisateur5 - DELAI D’ EXECUTION2/13 Service technique –17 aout 2007-VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERESINTITULEIntitulé du projet : CREATION DE VESTIAIRES POUR LE BASE BALLCoordinateur du projet :Type d’organisme : MairieNom du Maire : DESPRES PierreAdresse : Hôtel de Ville - 2 rue du Cheval Blanc - 35130 La Guerche de BretagneTéléphone : 02 99 96 21 09Télécopie : 02 99 96 15 06MAITRISE D’OUVRAGECommune de La Guerche ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 53
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins

VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES
VESTIAIRE BAS E BAL L
REALISATION DE V ESTIAIRES SPORTIFS
CAHI ER DES C LAUSES TECHNIQUES PARTICULI ERES
Maitre D’ouvrage Conducteur d’Opération
Mairie de La Guer che de Bretagne Service technique - Mairie
2 rue du Cheval Blanc 2 rue du Cheval Blanc
35130 La Guerche de Bretagne 35130 La Gue rche de B retagne
Tél. 02 99 96 21 09 Tél. 02 99 96 21 09
Fax 02 99 96 15 06 Fax 02 99 96 15 06
1/13 Service technique –17 aout 2007-VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES
SOMMAIRE
1 - GENE RALITES
1.1Caractéristiques générales du bâtiment
1.2Contraintes urbaines et réglementaires
2 - CHANTIE R
3 - DESCRIPTIF TECHNIQUE
3.1M açonnerie
3.2Structure
3.3Sécurité
3.4 Eclairage Naturel
3.5Electricité
3.6 Chauffage
3.7Ventilation
3.8Plomberie sanitaire
3.9A ccessibilité aux personnes à mobilité réduite
3.10Fiches techniques Par L ocal
4 - LES OB JECTIFS
4.1 L imites d’intervention du concepteur-réalisateur
5 - DELAI D’ EXECUTION
2/13 Service technique –17 aout 2007-VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES
INTITULE
Intitulé du projet : CREATION DE VESTIAIRES POUR LE BASE BALL
Coordinateur du projet :
Type d’organisme : Mairie
Nom du Maire : DESPRES Pierre
Adresse : Hôtel de Ville - 2 rue du Cheval Blanc - 35130 La Guerche de Bretagne
Téléphone : 02 99 96 21 09
Télécopie : 02 99 96 15 06
MAITRISE D’OUVRAGE
Commune de La Guerche de B retagne
ECHEANCIER
Réalisatio n 2007-2008
PARTENAIRES DU PROJET
Le maître d’ouvrage est le maire de la commune de la Gue rche de B retagne
Le conducteur d’opération est le se rvice techniqu e de la Mairie tél 02 99 96 21 09 fax 02 99 96 15 06
Le prestataire est désigné pour la r éalisation du projet, permis de construire, suivi des t ravaux, construction du bâtiment
L e prestataire est dénommé dans le document « concepteur-réalisateur ».
Le contrôleur technique se ra désigné ultérieurement
PREAMBULE
Ce document détaille les besoins à satisfaire pour la réalisation des travaux. Il doit être compris comme un cadre de projet
susceptible d’évoluer dans le futur. Des dispositions dev ront être prises pour permettre les évolutions futures.
3/13 Service technique –17 aout 2007-VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES
I. GENERALITES
1.1 Caractéristiques générales du bâtiment
Situatio n : Zone de la G arenne
35130 LA GUERCHE DE BRETAGNE
La commune de La Guerche de B. a décidé de créer des vestiaires sportifs pour le club de Base-ball évoluant en National I
(niveau le plus élevé).
1.2 Contraintes urbaines et réglementaires
Le Plan d’Occupation des Sols est en cours de modification. L’emplacement du terrain de base Ball sera en zone UL , zone de
Loisirs.
Surface pré vue pour le b âtiment :
Surface prévue du b âtiment :
Vestiair e 1 20
D ouche 1 5
Vestiaire 2 20
douche 2 5
vestiaire arbitre 10
sanitaires 9
WC public 5
locaux techniques/ circulation/ rangement 20
entrée 4
Total superficie m2 98 m2
1.2 Réglementation :
En matière de sécurité ;
Le projet doit être étudié conforméme nt aux presc riptions du règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique
dans les établissements recevant du public .
II - CHANTIER
 O rganisation
L ’implantation du bâtiment est comprise dans la prestation en coordination avec le maitre d’ouvrage.
 Plans :
L ’ensemble des plans et notes de calculs nécessaires à l’exécution du bâtiment, est à la charge du concepteur- réalisateur.
De manière générale, le concepteur- réalisateur privilégiera des procédés de construction et matériaux limitant aux mieux la
production de déchets, et orientera l’organisatio n de la gestion des déchets sur le site de construction par une
responsabilisation de chaque acteur en favo risant la gestion individuelle par corps d’état.
4/13 Service technique –17 aout 2007-VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES
III – DESCRIPTIF TECHNIQUE
Remarques préliminaires :
 Caractéristiques du ter rain naturel :
Une étude de sols sera r éalisée par le Maitre d’Ouvrage à sa charge au besoin.
 Accès :
L’accès est déjà crée. Il appartient au « concepteur réalisateur » de vérifier l’accès pour ses camions jusqu’au x abords
immédiats du bâtiment à construire.
Le Maitre d’ Ouvrage ne p révoit pas de travaux supplémentaires pour la pa rtie accès.
 Fondatio ns :
L’ensemble du soubassement traditionnel sera exécuté de manière à préserver une hauteur minimale de 0.2 m au-dessus (0.3
maxi) du point le plus haut du terrain aménagé, ceci afin de permettre de préserver la pérennité du bâtiment.
 VRD
A la charge du Maitre d’ Ouvrage. Le concepteur réalisateur dev ra définir ses besoins en termes de réseaux divers.
3.1 Maçonnerie :
 Généralités
Installa tion de chantier comprenant :
Implan tation du bâtiment
 Terrassement
Fouilles en rigoles à l’engin mécanique, dans terrain non rocheux, non pier reux
Remblai au pourtour des ouvrages enterrés après exécution des fondations
Evacuation des ter res excédentaires
 Fondatio ns :
Le concepteur- réalisateur devra déterminer le dosage et la quantité de béton pour la réalisation de la semelle, compris
armature, ainsi que la maçonnerie en agglo.
Le choix sera soumis au contrôleur technique.
 Elévation
Polyane ép. 150 microns sous dallage minimum
Panneau x en polystyrène expansé à bo rds d roits, à hautes pe rformances thermiques et mécaniques ep mini 0.04 m
Dallage ep 0 .10 m, finition brute, compris acier
Agglo creux hourdés au mortier de ciment dosé à 350 kg/m3
Chainages horizontaux en béton armé dans agglos coffrant, dosé à 350 kg de ciment, compris coffrage et a rmatures
Enduit au mortier de ciment dosé à 350kg/m3 avec incorporation d’hydrofuge sur la maçonnerie
 Canalisatio ns
Canalisatio ns en PVC Ø 100 mm en tranchée, sur lit de sable, collées pour les EU compris coudes et accessoires
Canalisatio nsØ 125 mm en tranchée, sur lit de sable, pour les EP compris coudes et ac cessoires
Siphon de sol 200*200
3.2 Structure
La structure dev ra r épondre aux contraintes climatiques du site d’implanta tion.
 G ros œuvre
T outes les conceptions et solutions techniques de structure seront admises sous réserve :
-d’être conformes aux normes actuelles de charges d’exploitation et de résistance au feu imposées par le classement ERP de
l’équipement.
-d’intégrer des fondations spéciales répondant aux exigences du terrain de construction.
- de prendre en compte la possibilité d’extension du bâtiment
5/13 Service technique –17 aout 2007-VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES
 Façades
Revêtement de façades – isolation
L es revêtements d es façades c hoisis d evront répondre a ux exigences d u PO S. Ils disposeront d’une garantie décennale et devront
assurer :
- U ne étanchéité parfaite A EV
- Un e bonne pérennité avec la durée de vie prévisionnelle du bâtiment
D es propositions de dispositions techniques et choix de matériaux de revêtement de mur seront faites pour résister aux chocs,
frottements, graffitis ou autres sollicitations.
L es murs pourront être constitués de panneaux-façades porteurs ou de panneaux sandwich
D escriptif des panneaux sandwich :
Epaisseur mini de 50 mn
Classement au feu M 1 avec amé en mousse de Polyuréthane ou en polystyrène expansé
Classement M 0 avec âme en laine de roche
Face extérieure et intérieure : tôle galvanisée prélaquée épaisseur minimum 63/100e
Le concepteur- réalisateur devra fournir un descriptif précis des matériaux utilisés.
 Toiture
L e type de toiture (complexe Structure charpente/Couverture étanchéité) est laissé au choix du concepteur-réalisateur, sous
réserve d’être conforme aux prescriptions du règlement d’urbanisme de la ville.
L e concepteur-réalisateur veillera à :
− Préfé rer les matériaux naturels
- à utiliser au besoin des bacs autoportants nervu rés, en acie r galvanisé
Sous réserve :
- D ’être particulièrement adaptées à la zone climatique humide et venteuse qui caractérise la région.
- D e ne pas engendrer de bruits parasites par suite de l’action d’agents extérieurs (pluie, vent, grêle..).
− Placer les trop-pleins à un endroit facilement visible de l’extérieur.
 Charpente
L e type de charpente (complexe Structure charpente/Couverture étanchéité) est laissé au choix du concepteur-réalisateur. Elle
pourra être de type métallique sous conditions d’être protégée de la corrosion.
 M enuiseries extérieures
La nature des menuiseries choisies devra prendre en compte les critères de durabilité, de nettoyage et de maintenance de
l’ouvrage, et faire l’objet d’analyse de cycle de vie dans la mesure du possible. Les procédés ou produits proposés devront
bénéficier d’avis techniques. Le concepteur évitera les châssis de type PVC.
L e concepteur-réalisateur veillera à utiliser de préférence l’aluminium.
Le type d’ouvrants est laissé au libre choix du concepteur. Le mode d’ouverture devra permettre un entretien aisé des
vitrages, sans accessoire spécifique ni protection particulière. D e plus, les dispositifs d’ouve rture des fenêtres devront être
prévus pour maintenir immobile l’ouverture dans une position donnée, afin de moduler le débit d’air entrant.
L es ouvrants devront être manœuvrables par une personne à mobilité réduite. L es serrures et cylindres équipant les portes
d’entrée seront de type sécurité.
Portes pleines :
L es portes pleines pourront être constituées par une âme en mousse polyuréthane, replaquée aux deux faces par un parement en
acier galvanisée.
H uisserie en acier galvanisée.
 M enuiseries intérieures.
L es portes seront constituées d’une âme pleine en panneaux de particules, isophoniques, coupe feu selon le cloisonnement.
6/13 Service technique –17 aout 2007-VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES
Fermetures
Le type de matériau dev ra permettre une maintenance et un nettoyage aisés.
Si des fermetures sont à prévoir, elles seront de type volets roulants extérieurs à tablier alu doubles parois alu. La manœuvre
électrique est possible mais de préférence manuelle pa r sangle intérieure.
 Cloisons :
Cloison M açonnée
Cloison maçonnée en parpaings de 10 cm enduits 2 faces pour les douches collectives et sanitaire public.
L e type de cloisons, pour les autres pièces, est laissé au choix du concepteur-réalisateur, sous réserves du respect :
- de l’isolation phonique
- de l’isolation thermique
- du degré coupe-feu
- de l’imputrescibilité du matériau
- de l’entretien aisé
 Isolation :
L e concepteur –réalisateur devra prévoir l’isolation adéquate en fonction du bâtiment (vestiaire sportif)
 Revêtement de sols :
Dans les pièces soumises à l'usage intensif de l'eau, les revêtements de sols seront étanches, et munis de bondes de sols. D ans
les pièces humides le problème des plinthes sera traité avec soin : pentes vers siphons de sols dans tous les locaux humides. L es
sols en carrelage seront préférés aux sols souples.
Pour les carrelages :
− p référer le grès cé rame grand fo rmat ; le grès émaillé n’est pas souhaitable (usure).
− antidérapant,
− r ésistant aux acides, bases et colorants (joints compris)
 Faïence :
Hauteur sous plafond pour les douches
Hauteur 1.2m de rrière les lavabos, derrière les urinoirs et WC
Au droit des lava bos et lave mains
3.3 Sécu rité
 Vitrage
D es vitrages spéciaux seront mis en œuvre selon la réglementation en vigueur (chutes, heurts, etc..). Notamment, les vitrages
seront obligatoirement feuilletés :
- aux 2 faces des allèges vitrées (≤ 1,00 m de hauteur) ;
- sur les portes vitrées et les parties attenantes ;
- sur une hauteur de 1m70 sur les parois de circulations
L es vitrages seront en double vitrage avec feuille extérieure anti-effraction 44/2.
 Protection contre l’effraction
On privilégiera une p rotection contre l’effraction passive : fe rmeture pa r volets roulants, vitrage anti effraction.
 Sécurité incendie
L e concepteur réalisateur prendra toutes les mesures nécessaires pour garantir la protection incendie du bâtiment selon la
réglementation en vigueur.
3.4 Éclairage naturel
 Éclairage naturel
T ous les locaux, sauf local t echnique, devront d isposer d’éclairage naturel direct. On p rivilégiera l es éclairages zénithaux p our les
vestiaires.
7/13 Service technique –17 aout 2007-VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES
3.5 Électricité
L es installations devront :
- permettre une maintenance préventive aisée et un remplacement des éléments de l’installation en proposant des produits ou
éléments standardisés
- présenter une logique permettant de n’intervenir que sur ce qui mérite intervention pour éviter le maximum de gêne aux
utilisateurs
- être conformes aux normes en vigueur.
L ’installation est prévue en 230/400 V. régime de neutre à la terre
 Courants forts
A limentation générale - L ’alimentation électrique sera prise sur un branchement existant.
 Distribution intérieure
T ous les départs vers les différents points d’utilisation seront réalisés en câble sec, en fonction de la puissance transportée.
En h orizontal, les c âbles s eront p lacés s ur d es chemins d e c âble o u g oulottes empruntant d e préférence l es faux-plafonds d ans l es
circulations.
 D istribution secondaire :
A partir des armoires secondaires, l’alimentati on sera faite sous forme de réseaux séparés suivant les règles en vigueur,
empruntant des chemins de câbles disposés en plénum des circulations. L es gaines de distribution seront dans la mesure du
possible encastrées dans les parois. Le concepteur proposera une installation telle que les coupures volontaires ne créent
qu’u ne gêne limitée pour les autres utilisateurs.
 Eclairage artificiel
Chaque porte d e chaque l ocal disposera à p roximité immédiate d ’un interrupteur (type à d éterminer) sauf c eux spécifiés dans l es
fiches techniques. L e niveau d’éclairement des locaux, devra être d’au moins 300lux,
L es hublots étanches seront de format simple mais robuste.
 L ampes :
Le concepteur privilégiera la prescription d’ampoule basse consommat ion.
 L uminaires :
Do ivent porter la marque « NF L uminaires », et être conformes à la norme NF EN 60 598,
Doivent être conçus pour : un entretien aisé, une bonne rigidité mécanique, un rendement ≥ 0.5, etc…
 Electricité - Courants faibles
A larme incendie néant
A larme technique néant
T éléphone L es prises seront prévues en fonction des locaux.
 Eclairage de sécurité
L e concepteur-réalisateur devra prévoir les blocs de secours nécessaires ainsi que les blocs de télécommande.
3.6 Chauffage
Le chauffage sera de type électrique. Le concepteur- réalisateur devra déterminer la puissance des convecteurs selon leur
position : vestiaire 1-2, vestiaire arbitre, local technique (hors gel).
Une horloge permettra de régler la mise en marche automatique du chauffage.
T empératures intérieures, en période d’occupation (sauf exigences particulières, définies dans les fiches techniques des locaux
spécifiques) :
- Vestiaires : + 23 ° C.
- locaux techniques : H ors gel
L e concepteur veillera à ce qu’en période estivale, la température résultante ne dépasse pas les 29° C.
L e degré d’humidité devra être contrôlé au strict besoin du local.
8/13 Service technique –17 aout 2007-VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES
3.7 Ventilation
L e dimensionnement du réseau et du matériel sera basé sur les préconisations de la réglementation thermique NRT 2005. L a
réglementation distingue deux types de locaux :
- L es locaux à pollution non spécifique
- L es locaux à pollution spécifique
L es locaux à pollution spécifique, principalement sanitaires, etc. doivent faire l’objet d’une étude particulière par type de polluant
et par localisation géographique sur le site. L e concepteur veillera à optimiser les systèmes mécaniques de renouvellement d’air et
l’implantation d es locaux p our limiter les nuisances internes (odeurs, p ollution m icrobienne) entre locaux. Il veillera à regrouper
les locaux et rendre accessible aisément les conduits d’aspiration en vue de leur maintenance et nettoyage.
L ’installation comprendra notamment :
- U n extracteur de débit à déterminer
- 1 coupure VM C
- Bouches d’extraction
- Réseau de gaine galvanisée
- Raccordement électrique
3.8 Pl omberie - S anitaire
Les canalisations d’alimentatio n (ECS et EF) seront prévues en cuiv re de diamètre adapté.
Des tubes témoins sur les départs d’ECS et d’EF devront être p révus ainsi que sur le retour d’ECS ;
Des vannes de coupure se ront p révues sur tous les réseaux pour permettre l’isolement séparé :
− D e chaque extension ou circuit supplémentaire,
− D e chaque bloc-sanitaire.
 Production ECS
L e concepteur devra déterminer la capacité du chauffe-e au pour alimenter les vestiaires 1-2, le vestiaire arbitre, et les sanitaires.
 A ppareils sanitaires
L e choix des matériaux est laissé au concepteur : mitigeur, robinetterie de douche temporisé, cuvette W C, urinoir, lavabo sur
colonne…
3.9 Accessibilité aux personnes à mobilité réduite
Circuits L es personnes à mobilité réduite, en particulier les utilisateurs de fauteuils roulants auront accès à tous les locaux
ayant u ne f onction spécifique. D ans la m esure d u p ossible, cet accès s e fera e n e mpruntant les m êmes circuits q ue l ’ensemble d es
usagers.
Les poignées des portes et des fenêtres doivent, pour être facilement utilisables se trouver à une hauteur de 1.20 mètres au-
dessus du sol.
Les prises de courant, bouton de commande et interrupteurs utilisables par des personnes handicapées en fauteuil roulant
doivent se situer à une hauteur comprise entre 0.80 m et 1.20 mètres au-dessus du sol.
9/13 Service technique –17 aout 2007-VESTIAIRES SPORTIFS BASE BALL 2007 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES
3.10. Fiches techniques par local
A -1 VESTIAIRES -DOUCHE 1-2/ ARB ITRE Surface : 60 m²
 Fonction nement et usages
Il s’agit des vestiaires sportives des joueurs de base ball
 Caractéristiques technique s (indicatives)
Cloison parpaing obligatoire pour les douches
H auteur minimale <2.5 m, volumétrie peu importante, hauteur de l’auvent existant
Température + 23 ° C
 Données spécifiques
Sols Carrelage, pente adaptée pour le nettoyage
Plafonds participant à l’acoustique
M urs au choix du concepteur, possibilité de panneaux sandwichs
Faïence dans les douches, hauteur plafond
Me nuiseries extérieures L argeur ≥ 1,40 suivant réglementation incendie. Châssis acier grand
trafic. Vitrage glace securit. U n ou deux accès possible. A ccès PRM
Contrôle d’accès Serrure 3 points sur porte d’entrée, Clé adapté au contrainte incendie
Niveau anti-intrusion
Fermeture - occultation anti-intrusion
Eclairage naturel O ui de préférence zénithale, évite les effractions
Eclairage artificiel mini 300 lux
 Equipeme nts techniques :
Courants forts 220 V
Courants faibles BA ES, éclairage de secours
Plomberie EC/EF et évacuation
Chauffage oui
Ventilation respect de la NRT 2005
 Equipeme nts immobiliers
Désignation des équipements Désignation des équipements hors marché
Robinetterie de douche temporisée
10/13 Service technique –17 aout 2007-

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.