PL 9294A - ouvrant un crédit d'étude de 1'678'560F pour la rénovation et l’agrandissement du cycle

Publié par

Secrétariat du Grand Conseil PL 9294-ADate de dépôt: 23 septembre 2004 Messagerie Rapport de la Commission des travaux chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'Etat ouvrant un crédit d'étude de 1 678 560 F pour la rénovation et l’agrandissement du cycle d'orientation de la Florence, sis au chemin du Velours 16 à Conches Rapport de M. Alberto Velasco Mesdames et Messieurs les députés, La Commission des travaux, sous la présidence de M. Rémy Pagani, s’est réunie les 22 et 29 juin 2004 pour examiner le projet de loi 9294 renvoyé à notre commission par le Grand Conseil. Assistaient aux travaux de la commission: Pour le Département de l’aménagement, équipement et logement (DAEL): M. Laurent Moutinot, président M. François Reinhard, directeur, direction des bâtiments M. Pierre Perroud, chef du service entretien et transformation, Pour le Département de l’instruction publique (DIP): M. Manuel Schüle, directeur service de la scolarité CO, M. Sandro Simioni, service technique bâtiment, ainsi que : meM de Kalbermatten et M. Coubes, architectes M. Alain Bachmann, CTI . ATAR ROTO PRESSE – 450 ex. – 10-2004 PL 9294-A 2/27 Historique Le bâtiment de la Florence, sis 16, chemin du Velours, a été construit à la fin des années 1950, comme annexe de l'ancienne Ecole supérieure des jeunes filles, pour un effectif d'environ 300 élèves. Il a ensuite été rapidement affecté au cycle d'orientation. Evolution de l’effectif des élèves De 1962 ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 62
Nombre de pages : 27
Voir plus Voir moins
 Secrétariat du Grand Conseil PL 9294-A Date de dépôt: 23 septembre 2004 Messagerie  Rapport de la Commission des travaux chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'Etat ouvrant un crédit d'étude de 1 678 560 F pour la rénovation et l agrandissement du cycle d'orientation de la Florence, sis au chemin du Velours 16 à Conches Rapport de M. Alberto Velasco Mesdames et Messieurs les députés, La Commission des travaux, sous la présidence de M. Rémy Pagani, sest réunie les 22 et 29 juin 2004 pour examiner le projet de loi 9294 renvoyé à notre commission par le Grand Conseil. Assistaient aux travaux de la commission: Pour le Département de laménagement, équipement et logement (DAEL): M. Laurent Moutinot, président  M. François Reinhard, directeur, direction des bâtiments  M. Pierre Perroud, chef du service entretien et transformation, Pour le Département de linstruction publique (DIP): M. Manuel Schüle, directeur service de la scolarité CO, M. Sandro Simioni, service technique bâtiment, ainsi que : Mmede Kalbermatten et M. Coubes, architectes M. Alain Bachmann, CTI .  ATAR ROTO PRESSE  450 ex.  10-2004 
L P 2-A9492 nif al à tiurtson cté é as,urlo eednnxeema c mo950,es 1annédes  tnel edb eLmitâritoe qu7 /2is Hnid  ueV61 ,hcmece, sis a Floren Is.velèsuena l rivne'd é 003 noffecnt au cyté até éti eedemaripsue ripéreeues da'l eicn ennlocEpour un effectifj ueen sifllse ,lo Fncre desCOu ergovissse erp turs, l'eà nos joed slévèffceit fes difctfeefle  2691 eD sevèlé atioientd'orcle nod ulitE ov.n   snaa nuinevrp rheocco, tempen tC tee ffceit fen diminuera pas dballoc ssruetaro cne u àe.intaen tapmene à97ss é cel5 ete seui didpssotim si e àants. Laenvironnèllo segd src seses euctan dles q euniisrua ceetce sans es délèv'd erbmon ud noiatntmeug'a ldeu absorption des ep raiticep r à'lev d éralegantmete 8 al rolFecne rent la 200tréesoissap vanalb e nazymSe prasee f ud noi OC rutusupplémeclasses seh iu t00.9  L e bl rde pstsios'uq e liiatn,serile  l'aé deémitxert à'les raéils les an desirsasecén tnos ,aruJveséd sec loèlegffectifs trop éll edbuA'nipéj ,edes in Patcht  enotcnef luétoi n'à lusqurée 'entuvérp ez2 ruop e dreeuriri DCOu tnat nu los icilnvitiesédcr dita é étd ssmene,tprès de éposé ausnoC dnarG ertovmeteinjoon cl,ei trcséne urptna .  Ctude d'ééditilmeurledés isla'c ,-tseid-àp erour la rentrée socalri e0250 .oCen ttempdés deu txe sialtnememêrrts, couautr un jote erpol,id  ega éitdo, 0420e értner al sèd ,slèvees éir deillcaucuo rerp roialer om nbsabeorfa rd nies euetce dans c en placrt eimeselemtnê or al edD ed eturo ponlle irsoviglér laMapivl  eité apaccueidacs entulo noipmeten réetr00 2 u4,tcoi nolsrd  ealrize, mis en fon'dléoi ntntaguemussiis a, maèvesbrosba à snisiov areopprr eu ler nfeeftca ev cosl.   Améif actuegnocitseuop éd rol cgelèneoncer  est. Ilc né doniaerecssrceéd  eoicre brdet anssuaevuon sevèlé xntaires pour aidrel sec loèleg sd'r geure ncs desalc sesppusemél). Eentetre,n ouituqocsuific eédreêtû  dgénamé aas xued tno sellment dans les mennreu  nneesgiens onso(itila aonelliserunoc itid sélnirenoatsec ns ds dalléenstaod ed sap tnettermpee  nui qrsgeru ecaut s Alehs actuelnagementéd ti àjsessnos reatla cleelqu,  te crofse eed t s lu pnttaaud't tius seriassecéntatigmenlaue à itsfffcesee nod irsoenem pesviroc seoluoad tl sn surfaceirs. Cesneets no sedd té
 fonctionnement  uâbitemtnà s noe  denl'mbse dlenucuda eatpanoitn deaisoppor l'oatmm ,onner ne tené éts serieptrn leutcaiamaj a'ted  eérl  erpjoion avecnterventlet i elrennenu coe doornitu dtéq iuu enupsi Led DAEr lee parévup ,tnemitâb ud eètplom contivanoapucnoit ed suotes lyc cs leord'erovrid na secs ens le taux d'occ sel er« sessalanrnou t  ».s tetaoieitnà é  ntener limiéduiou rdeà trs Aus el dnoitér sfsnaamroents nécAménagemp oropésseasrisesobes deà e drona ,sleutcnop sniu'à jusqées alisr péopruuo recj pploveenât bdue itavonérl ed no Afiaux. paln de tteminel cod semese dntbâu metireil el ieivsilltions seront néctn ,ed snietvrnetiot te sedaçaf es lur sesirsaesrpboel suo sert soudr ré pouuressidtaloitat ,noar cnabomelèdes éhti.éL d éatcnmique etion therend zniaeé,sa'nns to mairs dujou eéréffised ruopiostue qgéud bnsatrise .nIédepdnamment des huit vuonellelc sessames iontéenncis est  il sus,-desniiduh iru'duaojes rdee blsaenspder te rerutcurtner l'enimensionseb tâmiesbmeld  FCOrelotsenu  dxuav   .ecnarT straminid'ad et nastienge'sn,nd ioctredie  duxcaol sel  .1002 oires en laboratmene tedlmanégaiéice  d b aéfén,evèiuq étôclaS  r yp uoiallrtvat trn esxiguop e ed uaeroitcerideubrom nbue  Lx.srnoen lse tlpsu alors que le pei tnfusnasif,stnontiCe. -cuxsoi  tnanrecnoC .ruee un, uxcalos leé oc steqieuehmrvigu en queslogilppataci dnol àrmno tesn ios de eedc seesnmelb corresp travauxes dtérix,auoc létpecxe  zer el éral génnstae coadsnét eamojl  a eSE istisndnspeelbauv ,ul erusmise à jour des nitslaalitno sVCertcoi.nlid  eide des ma La sallrep  temertîen sevecr ois pa rdeeirulpsuev crea eursoratllabs co sel rinet y uo seon Cdus ceansé lestouseign ensq iunast 
 
 
tnetsixeuqitarp plt enem'i l àuseirutnréecb d  eent.âtimfect  Af37 /2 9PL4-29 A ocsnatet ruqe ces espaces n' le, éesvelèons értn'uq ec àgâ tet connu et démo.sI  lse tnee ffseasclr velè'é d nu retcap lacoltronrmetaffet d'ses turu seplaelc ,sf sec snac eerisDa. ste ilabareitns itsfd vees effecuelles ltca snoisivérp slen loSes ontiucsnrt soc eecsed ieurltérns uatioetd  eec samxun ous contraint à elodnecs .stua'Lengmtita ronenécrud réeitébau' nemenlissur at po étivissav el temeisalndnt'i l àent les ensiblem ,'lgaeretsnoisnlaCeer priop. eriudés er temr edidenent peuvils parp t'sree itiflin 'u dinsobet 'uq ehcatta'd ue
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.