Rapport sur l'Institut de statistique pour l'Asie et le Pacifique

De
Publié par

Distr. NATIONS UNIES GÉNÉRALE CONSEIL E/ESCAP/1253 5 mars 2002 ÉCONOMIQUE FRANÇAIS ET SOCIAL ORIGINAL: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE POUR L'ASIE ET LE PACIFIQUE Cinquante-huitième session 16-22 mai 2002 Bangkok QUESTIONS ET FAITS ÉMERGENTS AU NIVEAU RÉGIONAL: STATISTIQUES (Point 6 e) de l’ordre du jour provisoire) RAPPORT SUR L’INSTITUT DE STATISTIQUE POUR L’ASIE ET LE PACIFIQUE RÉSUMÉ Le présent rapport du Conseil d’administration de l’Institut de statistique pour l’Asie et le Pacifique (ISAP) donne une vue d’ensemble des activités de formation de l’Institut en 2001/2002; de l’évolution du programme de travail de l’ISAP; des questions appelant des décisions de la Commission ou qui sont portées à son attention; du programme de travail pour 2002-2003; et de la situation financière de l’Institut. Il contient également un compte rendu de la septième session du Conseil d’administration. On y trouve aussi des informations sur les contributions en espèces versées par le Gouvernement hôte (Japon) et les autres membres et membres associés de la CESAP. En ce qui concerne la mise en œuvre du programme de travail de l’Institut, le rapport fait apparaître les changements intervenus dans trois domaines: les cours de formation dispensés à Tokyo, les nouveaux domaines de formation à la statistique et le projet ISAP-PNUD. On y soumet à l’attention de la Commission l’énoncé de mission de l’ISAP approuvé à la septième session du ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 42
Nombre de pages : 15
Voir plus Voir moins
Distr. GÉNÉRALE  E/ESCAP/1253 5 mars 2002   FRANÇAIS ORIGINAL: ANGLAIS  
NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL    COMMISSION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE POUR L'ASIE ET LE PACIFIQUE  Cinquante-huitième session 16-22 mai 2002 Bangkok   
QUESTIONS ET FAITS ÉMERGENTS AU NIVEAU RÉGIONAL: STATISTIQUES  (Point 6 e) de l’ordre du jour provisoire)  RAPPORT SUR L’INSTITUT DE STATISTIQUE POUR L’ASIE ET LE PACIFIQUE  
 ____________________ La mention d’une firme ou d’une marque commerciale ne signifie pas qu’elles ont l’aval de l’Organisation des Nations Unies.
i --  TABLE DES MATIÈRES
  Page  Introduction...................................................................................................................................... 1   I. ACTIVITÉS DE FORMATION ........................................................................................... 1  II. ÉVOLUTION DU PROGRAMME DE TRAVAIL ............................................................. 3  III. QUESTIONS APPELANT DES DÉCISIONS DE LA PART DE LA  COMMISSION OU PORTÉES À SON ATTENTION........................................................ 6  IV. PROGRAMME DE TRAVAIL POUR 2002-2003 .............................................................. 7   V. SITUATION FINANCIÈRE................................................................................................. 8  VI. SEPTIÈME SESSION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'ISAP........................ 9  VII. REMERCIEMENTS ............................................................................................................. 12   Annexes    I. Contributions en espèces fournies ou promises à l’ISAP (2000-2001)................................. 13  II. État des recettes et des dépenses pour 2000-2001 et 2001-2003:  budget institutionnel.............................................................................................................. 13      
E/ESCAP/1253 Page 1
INTRODUCTION 1. Dans le présent document, et conformément à l’article 5.9 des statuts de l’Institut de statistique pour l’Asie et le Pacifique (ISAP), le Conseil d’administration soumet son rapport annuel à la Commission. 2. Le rapport donne une vue d’ensemble des activités de formation de l’Institut en 2001-2002, de l’évolution du programme de travail de l’ISAP, des questions appelant des décisions de la part de la Commission ou portées à son attention, du programme de travail pour 2002-2003 et de la situation financière de l’Institut. Il contient également un compte rendu de la septième session du Conseil d’administration, qui s’est tenue à Bangkok les 3 et 4 décembre 2001, et des informations sur les contributions en espèces versées par les pays membres. I. ACTIVITÉS DE FORMATION 3. On trouvera ci-après les programmes de formation de l’Institut menés à terme depuis la cinquante-septième session de la Commission. 4. Les cours de formation suivants ont été dispensés à Tokyo, grâce notamment à des bourses offertes par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) pour le compte du Gouvernement japonais: a) Troisième cours de formation de groupe en calcul statistique à l’intention des instructeurs (20 participants venus de 20 pays) (2 mois se terminant le 13 juillet 2001); b) Cinquième cours de formation de groupe en analyse et interprétation des statistiques (11 participants venus de 11 pays) (2 mois se terminant le 21 septembre 2001); c) Cours de formation sur la collecte, l’analyse et l’interprétation des statistiques et les prévisions économiques à long et moyen terme, à l’intention des pays d’Asie centrale (10 participants venus de 7 pays) (2 mois se terminant le 28 septembre 2001); d) Troisième cours de formation modulaire de groupe sur les statistiques officielles fondamentales (31 participants venus de 26 pays) (6 mois se terminant le 22 mars 2002); 5. Les cours de formation et ateliers régionaux et sous-régionaux ci-après ont été organisés au titre du programme de vulgarisation, en collaboration avec les bureaux de statistique nationaux (BSN) de la région. Sauf indication contraire, l’ISAP a pris en charge les frais de voyage par avion et l’indemnité journalière de subsistance des stagiaires et des spécialistes-conseils qui ont participé aux cours et ateliers régionaux et sous-régionaux. a) Le cours sous-régional sur les plans de sondage et leurs applications pour les pays membres de l’Organisation de coopération économique (OCE) et/ou de la Communauté des États indépendants (CEI) s’est tenu à Téhéran, du 28 avril au 16 mai 2001 en  /…
E/ESCAP/1253 Page 2  
collaboration avec le Centre iranien de statistique qui a fourni les spécialistes-conseils ainsi que les salles de conférence et l’appui administratif nécessaires pour le déroulement du cours (18 participants venus de 10 pays) (3 semaines); b) Le cours de formation sur les progrès dans l’analyse des séries chronologiques a été coorganisé à Taejon (République de Corée) du 17 au 20 août 2001 par l’ISAP, le BSN coréen et l’Association internationale pour les statistiques officielles, immédiatement après la cinquante-troisième session de l’Institut international de statistique (IIS), tenue à Séoul du 21 au 24 août 2001. Le Département de statistique de Singapour a offert les services de deux experts comme spécialistes-conseils pour le cours. Le BSN coréen a, quant à lui, fourni les salles de conférence, l’appui administratif, le logement et les repas aux participants venus de l’étranger. Pour la cinquante-troisième session de l’IIS, le BSN coréen a également pris en charge le transport de Taejon à Séoul des participants venus de l’étranger, leur logement, les repas ainsi qu’une indemnité de subsistance journalière (16 participants venus de 10 pays) (3 jours). c) Le septième cours-atelier sur les plans de sondage pour les enquêtes sur les ménages et les établissements a eu lieu à Manille du 18 mars au 12 avril 2002, avec la collaboration du BSN philippin et du Centre de formation et de recherche statistiques de ce pays qui a fourni l’appui logistique et les spécialistes-conseils locaux (4 semaines). d) Le cours sous-régional sur les plans de sondage pour les enquêtes sur les ménages et les établissements, à l’intention des pays insulaires du Pacifique, s’est tenu à Nadi (Fidji) du 4 au 15 mars 2002, en collaboration avec la Communauté du Pacifique (2 semaines). 6. L’atelier sous-régional sur la comptabilité économique pour l’agriculture, à l’intention de l’Asie du Sud, a été coorganisé par la FAO et l’ISAP, et s’est déroulé à New Delhi du 10 au 15 décembre 2001 (23 participants venus de 9 pays). 7. Le cours national sur les mesures de la pauvreté a été organisé à Yangon du 21 au 25 mai 2001, en collaboration avec l’Organisation centrale de statistique du Myanmar (36 participants). 8. Le cours national sur les statistiques de la pauvreté a été organisé à Beijing du 18 au 20 décembre 2001, en collaboration avec le BSN chinois (53 participants). 9. Dans le cadre du projet ISAP-PNUD (RAS/97/065) sur la création et le renforcement des capacités nationales dans la collecte et la compilation des données et l’analyse statistique nécessaires pour l’élaboration des rapports nationaux sur le développement humain, deux cours nationaux de deux semaines sur les statistiques pour l’élaboration des rapports nationaux sur le développement humain ont été organisés pour le Bhoutan (27 participants), la République démocratique populaire lao (33 participants), Sri Lanka (28 participants, dont quatre venus des Maldives), et la Malaisie
 
E/ESCAP/1253 Page 3
(27 participants). Un cours sous-régional de deux semaines sur les statistiques pour l’élaboration des rapports nationaux sur le développement humain a été organisé pour les pays insulaires du Pacifique à Apia. 10. Le Programme ISAP de formation fondée sur la recherche a figuré pour la première fois dans le programme de travail en 2001-2002. Au titre de ce programme, cinq bourses sont attribuées annuellement par l’ISAP à des cadres moyens et supérieurs des BSN de la région de la CESAP, leur permettant de passer un maximum de deux mois dans les locaux de l’ISAP pour effectuer un travail de recherche faisant appel à l’utilisation des statistiques primaires. Le thème de la recherche doit être pertinent pour le BSN concerné et les bourses de l’ISAP couvrent le voyage par avion aller-retour en classe économique et une indemnité journalière de subsistance pour chacun des participants. Les bourses octroyées en 2001-2002 étaient destinées à des travaux de recherche sur les statistiques sexospécifiques (République démocratique populaire lao), les projections concernant les ménages (République de Corée), l’hygiène environnementale (Indonésie), l’analyse spatiale des données de recensement (Hong Kong, Chine) et les zones cultivées (Pakistan). II. ÉVOLUTION DU PROGRAMME DE TRAVAIL 11. La présente section décrit les nouveautés dans l’exécution du programme de travail de l’ISAP dans les trois domaines suivants: les cours dispensés à Tokyo, les nouveaux domaines de formation statistique et le projet ISAP-PNUD. A. Cours dispensés à Tokyo 12. Les cours dispensés à Tokyo sont constamment révisés et restructurés pour tenir compte de facteurs affectant la pertinence de la formation pour les activités des BSN participants. Il s'agit principalement des nouveautés méthodologiques introduites dans les statistiques dans le monde et de l'opinion des participants et des BSN intéressés quant à l’utilité des cours pour leurs activités futures. Évolution du contenu des cours i) Application des technologies de l’information et de la communication (TIC) aux processus statistiques 13. Étant donné que la formation de base à l’aide de Microsoft Office existe localement dans la plupart des pays, les cours qui lui sont consacrés portent sur un nombre réduit de sujets. Des progiciels comme SAS et IMPS-CSPro, très demandés par les BSN, sont présentés de manière approfondie et l’accent est mis sur la gestion des métadonnées et des bases de données. ii) Analyse et interprétation des statistiques officielles 14. En 2001, le cours a privilégié sur les statistiques économiques tandis que pour 2002 les statistiques sociales seront au premier plan. En outre, les participants étant relativement plus chevronnés, des normes supplémentaires imposées pour les travaux de recherche sont appliquées aux activités de projet demandées aux participants.  
E/ESCAP/1253 Page 4  
iii) Modules sur les statistiques officielles fondamentales 15. Ce cours de six mois porte sur les modèles d’analyse statistique nécessaires pour intégrer la grande variété des sujets de cours en un tout cohérent. Des experts et d'éminents spécialistes sont invités à participer à l'enseignement de certaines matières pour enrichir l’apprentissage des participants par l’application de la théorie.
iv) Cours spécial pour l’Asie centrale 16. Le contenu du cours est calibré pour tenir compte du faible niveau de maîtrise de l'anglais des participants et de leurs connaissances limitées de certaines techniques statistiques.
v) Programme de formation fondée sur la recherche 17. Un cycle annuel de programme universitaire a été défini et des conditions et procédures de sélection et d’évaluation des propositions de sujets de recherche ont été élaborées. Une série de documents de recherche de l’ISAP (sous forme de monographies) sera créée pour que les documents produits par les participants au programme (et les travaux de recherche effectués par les membres du corps enseignant de l’ISAP) soient reproduits puis distribués, notamment aux BSN de la région et aux organisations et institutions qui collaborent avec l’ISAP.
Autres nouveautés dans les cours dispensés à Tokyo
18. D’autres nouveautés déjà introduites dans les cours dispensés à Tokyo ou qui sont envisagées, concernent les procédures de sélection des candidats, le déroulement des cours, l’évaluation des participants et la normalisation des matériels pédagogiques. Il s'agit dans chaque cas d'élever progressivement le niveau de l'enseignement de la statistique à l’Institut. 19. Les participants aux cours sont désormais sélectionnés collectivement avec les enseignants. L’Institut envisage de s’associer avec des établissements locaux (universitaires ou autres) par l’intermédiaire du PNUD, pour évaluer le niveau réel de maîtrise de l'anglais des candidats venant des pays où cette langue est peu parlée.
20. À chaque cours, un animateur est choisi parmi les enseignants pour mieux orienter et intégrer les différents sujets sur la base des modèles d’analyse statistique en vigueur. Il convient de rappeler que les participants ne sont pas là à titre individuel mais en tant que représentant de leur pays. 21. On s’efforce actuellement de constituer un fonds ou des archives de matériels utilisés dans les différents cours de formation de l’ISAP (y compris le programme de vulgarisation) qui seraient ainsi aisément accessibles. Ces matériels constitueraient les documents de base destinés à être informatisés aux fins du téléenseignement. Ces archives serviraient également de référence pour les programmes et matériels pédagogiques.  
E/ESCAP/1253 Page 5
B. Innovations dans les nouveaux domaines de la formation statistique 22. Les innovations dans les nouveaux domaines de la formation statistique concernent les initiatives proposées par l’ISAP pour organiser des séminaires de gestion à l’intention des cadres supérieurs des BSN de la région, la mise en oeuvre du programme de téléenseignement de l’Institut et la collaboration de celui-ci avec les centres de formation statistique des pays de la région de l’Asie et du Pacifique en vue d’organiser les activités pédagogiques et le développement des capacités nationales. 23. Pour équiper les cadres supérieurs des BSN de la région du savoir relatif aux questions importantes et émergentes concernant la gestion de ces organismes, plusieurs sujets ont été retenus pour une série de séminaires annuels que doit organiser l’ISAP. Celui-ci s’efforcera d’obtenir la collaboration des BSN de la région pour organiser ces séminaires, sur la base du partage des coûts, et fournira un appui financier sur son propre budget institutionnel. 24. Le document conceptuel sur l’apprentissage par voie électronique des statistiques officielles a été discuté par le Conseil d’administration dont on trouvera les commentaires dans la section VI. L’ISAP mettra en oeuvre le programme proposé selon les instructions du Conseil. 25. L’Institut consultera les directeurs des centres nationaux de formation statistique de la région en vue d’établir des plans pour le développement des capacités de formation au niveau des pays. Il organisera une réunion pour discuter des possibilités de collaboration future pour l’organisation, dans des centres de formation nationaux, de certains des cours régionaux et sous-régionaux s'inscrivant dans le programme de vulgarisation de l’ISAP. Comme l’Institut dispose d’un corps enseignant très peu nombreux, il compte tirer parti des compétences pédagogiques disponibles dans la région pour réaliser son programme de travail. 26. Un accord sur un programme de formation statistique de trois ans dans le cadre des cours dispensés à Tokyo à l’intention des pays les moins avancés de la région de la CESAP, a été approuvé par le Conseil d’administration.
C. Programme ISAP-PNUD 27. Dans le cadre du projet ISAP-PNUD (RAS/97/065) sur les statistiques nécessaires pour l’élaboration des rapports nationaux sur le développement humain, des cours ont été organisés aux Philippines, en Indonésie et à Sri Lanka selon une formule de collaboration dont le but est d’encourager le développement des capacités nationales en matière de formation statistique. L’ISAP a sous-traité la formation, notamment la sélection des participants et des spécialistes-conseils, à des établissements locaux. Le programme des cours, leur contenu et les matériels pédagogiques ont été fournis par l’ISAP. Aux Philippines, cette tâche a été confiée au Centre de recherche et de formation statistiques, tandis qu’en Indonésie et à Sri Lanka ce sont les BSN qui en ont été chargés.
 
E/ESCAP/1253 Page 6  
28. Comme le projet s’achèvera en décembre 2002, les principales activités consisteront cette année à organiser deux ateliers sous-régionaux (pour l’échange de données d’expérience entre cadres supérieurs), et un séminaire régional (pour que les responsables des BSN ou leurs représentants évaluent les difficultés rencontrées et proposent des domaines de formation supplémentaires). Les discussions aux ateliers sous-régionaux et au séminaire régional devraient permettre de repérer les lacunes existant encore dans la formation statistique sur les indicateurs du développement humain, et de définir le problème plus large des indicateurs sociaux de développement.
III. QUESTIONS APPELANT DES DÉCISIONS DE LA PART DE LA COMMISSION OU PORTÉES À SON ATTENTION 29. La Commission est informée que le Conseil d’administration a approuvé l’énoncé de mission de l’ISAP qui est de renforcer les capacités des systèmes statistiques nationaux dans la région et de valoriser les capacités de formation statistique et activités connexes au niveau des pays par la formation pratique de statisticiens officiels en vue de la production en temps opportun de statistiques de haute qualité pouvant être utilisées pour la planification du développement économique et social.
30. La Commission voudra peut-être informer les pays et zones en développement de la région de la CESAP qui désirent bénéficier des cours de formation dispensés à Tokyo de la nécessité de manifester, par l’intermédiaire de leurs services des affaires étrangères, leur intérêt pour les bourses offertes par la JICA.
31. Elle voudra bien noter que l’octroi de bourses par la JICA est aussi important que le versement de contributions directes en espèces pour la mise en oeuvre du programme de travail de l’ISAP. À cet égard, elle pourrait informer les pays et zones en développement de la CESAP qui bénéficient de ces bourses de veiller à ce que les ministères/départements concernés signalent, dans l’enquête sur les besoins menée par le Ministère des affaires étrangères du Japon et la JICA, qu'ils accordent un rang de priorité élevée aux cours de formation de groupe de l’ISAP dispensés à Tokyo, faute de quoi on pourrait en déduire que leur intérêt pour ces cours est très relatif, ce qui ferait courir à ceux-ci le risque de perdre l’appui de la JICA.
32. La Commission voudra peut-être s’exprimer sur les questions financières concernant l’Institut, notamment celle des contributions en espèces des membres et membres associés de la CESAP. Elle pourrait instamment prier les pays qui ont réduit leur contribution en raison de la crise financière récente de la rétablir au moins au niveau d'avant la crise, et encourager ceux qui ne l’ont pas encore fait à verser à leur tour une contribution. Elle pourrait en outre inciter les membres et membres associés qui ne versent pas les montants minimums indiqués dans les lignes directrices établies par la Commission, à accroître leur contribution, surtout s’ils ont bénéficié de l’aide de l’ISAP de façon continue. Les responsabilités de l’Institut en matière de formation s’accroissent et il est impératif que son assise financière soit diversifiée et étendue pour lui permettre de bien planifier ses activités.  
E/ESCAP/1253 Page 7
33. La Commission voudra peut-être demander aux membres et membres associés de formuler des propositions de collaboration, sur la base du partage des coûts, pour la mise en œuvre du programme de vulgarisation de l'ISAP, en particulier dans les domaines qui les intéressent. 34. La Commission sait que le PNUD fournit un appui généreux au programme de l'ISAP depuis sa création. L'Institut soumettra un nouveau projet au PNUD en vue d'obtenir un nouvel appui de programme concernant les indicateurs sociaux de développement, domaine où les besoins régionaux en formation statistique demeurent insatisfaits. La Commission pourrait utilement donner son avis et des instructions concernant les domaines de formation statistique que ce nouveau projet couvrirait. IV. PROGRAMME DE TRAVAIL POUR 2002-2003  35. Le Conseil d'administration a adopté, à sa septième session, le programme de travail ci-après pour 2002-2003:
A. Cours dispensés à Tokyo  36. Les cours devant être dispensés à Tokyo sont les suivants: a) Premier cours de formation de groupe pour l'application des technologies de l’information et de la communication aux processus statistiques (13 mai-12 juillet 2002); b) Premier cours de formation de groupe à l’analyse et à l’interprétation des statistiques officielles (22 juillet-20 septembre 2002); c) Premier cours de formation sur la collecte et l'analyse des statistiques officielles à l’intention des pays d'Asie centrale (29 juillet-27 septembre 2002) (deux mois); d) Quatrième cours de formation modulaire de groupe sur les statistiques officielles fondamentales (7 octobre 2002-20 mars 2003, en principe) (six mois). Les dispositions concernant les cours ci-dessus seront finalisées compte tenu des lois et réglementations pertinentes du Japon et en fonction des crédits budgétaires annuels ouverts pour le budget 2002 s'inscrivant dans la période 2000-2005. 37. L'Institut continuera d'offrir des cours individuels de formation spécialisées pour les agents des BSN qui en font la demande, et avec l'appui des organismes parrainants. 38. L'Institut fournira un appui pour cinq bourses destinées à financer une formation aux statistiques officielles fondée sur la recherche, sur demande des BSN.
B. Programme de vulgarisation  
39. Au titre de ce programme, l'ISAP collaborera activement, dans le cadre de partenariats, avec les BSN et les institutions et organisations internationales compétentes pour l'organisation de cours de  /…
E/ESCAP/1253 Page 8  
formation, notamment pour la fourniture d'experts-conseils dans des domaines de la statistique présentant un intérêt particulier pour les pays membres. Les cours et ateliers ci-après sont prévus pour 2002-2003. a) Huitième cours-atelier sur les plans de sondage pour les enquêtes sur les ménages et les établissements (4 semaines); b) Atelier régional des directeurs des centres nationaux de formation statistique de la région de la CESAP sur le développement des capacités en matière de statistiques officielles; c) Séminaire régional sur l'application des technologies de l’information et de la communication à l'intention des cadres supérieurs des BSN de la région; d) Cours sous-régional sur les plans de sondage et leurs applications pour les pays membres de l'OCE et/ou de la CEI; e) Autres cours de formation organisés ponctuellement à la demande des pays membres. 40. Dans le cadre du projet ISAP-PNUD (RAS/97/065) sur la création et le renforcement des capacités nationales dans la collecte et la compilation des données et l'analyse statistique nécessaires pour l'élaboration des rapports nationaux sur le développement humain, on envisage a) des cours nationaux au Népal et au Viet Nam, b) des ateliers sous-régionaux pour l'Asie du Sud-Est, l'Asie de l'Est et l'Asie du Sud; et c) un séminaire régional pour l'échange de données d'expérience nationales, pour évaluer la mise en oeuvre du projet et discuter des besoins futurs en formation statistique sur les indicateurs sociaux. Le cours national sur les statistiques pour l'élaboration des rapports nationaux sur le développement humain pour le Pakistan, qui avait dû être reporté, pourrait également avoir lieu. V. SITUATION FINANCIÈRE  41. Les contributions en espèces, y compris les contributions annoncées à la cinquante-septième session de la Commission, se sont élevées à 2 055 257 dollars des États-Unis pour 2001-2002. La contribution du Gouvernement japonais, par l'intermédiaire du Ministère de la gestion publique, des affaires intérieures, des postes et télécommunications, constitue toujours la plus grosse part des contributions en espèces. Le Japon fournit en outre une contribution en nature par l'intermédiaire de la JICA, sous la forme de bourses pour les cours dispensés à Tokyo et de l’appui administratif et infrastructurel fourni à l'Institut par le Département des normes statistiques, le Bureau de statistique et le Ministère de la gestion publique, des affaires intérieures, des postes et télécommunications. Comme cela a déjà été souligné aux sessions précédentes du Conseil d’administration, il en résulte un déséquilibre qu'il conviendrait de corriger par un accroissement des contributions en espèces des autres membres et membres associés. On trouvera à l’annexe I une ventilation des contributions par pays ou zones.  
E/ESCAP/1253 Page 9
42. L’annexe II indique le montant effectif des recettes et des dépenses pour l’exercice 2000-2001 (se terminant en mars 2001) au titre du budget institutionnel.
43. On notera que l’état des recettes et des dépenses au titre du budget institutionnel pour 2000-2001 fait apparaître un excédent de recettes de 259 200 dollars qui s’explique essentiellement a) par la plus grande collaboration avec les BSN pour l’organisation de cours régionaux et sous-régionaux, y compris le cours/atelier annuel sur les plans de sondage pour les enquêtes sur les ménages et les établissements, ce qui a permis de réduire d’autant les dépenses de l’Institut, et b) par la volonté de réaliser des économies et d’assainir la situation financière de l’Institut.
44. La Commission voudra bien noter que cet excédent n’est en aucun cas indicatif de la stabilisation de la situation financière de l’ISAP, situation qui demeure préoccupante. Avec la multiplication des activités relevant du programme de vulgarisation, l’excédent pour l’exercice 2001-2002 diminuera sensiblement. Les recettes et dépenses attendues pour l’exercice 2001-2002 (se terminant en mars 2002) figurent également à l’annexe II.
VI. SEPTIÈME SESSION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'ISAP  
45. La septième session du Conseil d'administration de l'Institut de statistique pour l’Asie et le Pacifique (ISAP) s'est tenue à Bangkok les 3 et 4 décembre 2001. L'ordre du jour comprenait notamment le rapport du Directeur de l'ISAP, le programme de travail de l'Institut et un document conceptuel sur l'étude par voie électronique des statistiques officielles.
46. Ont participé à la session des représentants des neuf membres du Conseil d'administration, à savoir l’Australie, la Chine, les Fidji, l’Inde, le Japon, la Malaisie, la République de Corée, Singapour et la Thaïlande. Des représentants de la CESAP étaient également présents. Ont participé en qualité d'observateur des représentants des pays suivants: Brunéi Darussalam, Cambodge, Indonésie, Iran (République islamique d'), Macao (Chine), Mongolie, Pakistan, Philippines, République démocratique populaire lao et Viet Nam. Des représentants de l'OIT, de l'UNESCO, de la Banque asiatique de développement (BAsD) et du secrétariat de la Communauté du Pacifique étaient également présents en qualité d'observateur, ainsi que le président du Comité de statistique de la CESAP. Le Conseil a élu M. Tim Skinner (Australie) président, et M. Kenichi Hirayama (Japon) vice-président.
47. Le Conseil d'administration s’est félicité de la nomination du nouveau Directeur de l'ISAP.
48. Au sujet du cours modulaire de six mois dispensé à Tokyo, le Conseil a noté que la structure modulaire avait été effectivement rompue et que l'on avait introduit des cours magistraux à l’intérieur des modules sur la comptabilité nationale et les statistiques démographiques et sociales afin d'introduire une certaine variété. S'agissant des pays envoyant des responsables pour participer à certains modules seulement, le Conseil a reçu l’assurance que pour les prochains cours de six mois, l'ISAP expliciterait les options concernant la participation à certains modules de manière plus formelle  /…
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.