SARCA - Resume etude

De
Publié par

L’ÉTAT DES SERVICES D’ACCUEIL, DE RÉFÉRENCE, DE CONSEIL ET D’ACCOMPAGNEMENT OFFERTS AUX ADULTES DANS LES COMMISSIONS SCOLAIRES DU QUÉBEC RÉSUMÉ D’UNE ÉTUDE NOVEMBRE 2005 Réginald Grégoire inc. © Gouvernement du Québec Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport ISBN 2-550-46160-6 Dépôt légal- Bibliothèque nationale du Québec, 2006 1TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION : DU PROJET INITIAL AU PRÉSENT RÉSUMÉ ……………………………. 5 1. En amont du résumé 5 2. Le résumé 8 CHAPITRE I : LA MISSION, LES ORIENTATIONS ET L’ORGANISATION DES SERVICES DANS LES COMMISSIONS SCOLAIRES ET LEURS CENTRES . 11 - La mission et les orientations générales 11- - Une orientation marquante : la décentralisation des services 12- - Le développement de partenariats 13 CHAPITRE I : CARACTÉRISTIQUES DES ADULTES REJOINTS ET OBSTACLES RENCONTRÉS POUR EN REJOINDRE D’AUTRES ………………………... 15 - Adultes admis, adultes inscrits et proportion des retraits 15 - Les adultes référés par un CLE, par un autre organisme ou non référés par un - organisme 16 - Les catégories d’adultes visées et les obstacles rencontrés 18 - Des initiatives et des projets incitatifs 21 CHAPITRE III : L’INTERVENTION AUPRÈS DES ADULTES : COMPOSANTES ET PERSONNEL ……………………………………………………………………… 23 - Les catégories de personnel présentes dans les lieux de ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 49
Nombre de pages : 46
Voir plus Voir moins
LÉTAT DES SERVICES DACCUEIL, DE RÉFÉRENCE, DE CONSEIL ET DACCOMPAGNEMENT OFFERTS AUX ADULTES DANS LES COMMISSIONS SCOLAIRES DU QUÉBEC RÉSUMÉ DUNE ÉTUDE NOVEMBRE 2005
Réginald Grégoire inc.
© Gouvernement du Québec Ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport ISBN 2-550-46160-6 Dépôt légal- Bibliothèque nationale du Québec, 2006
1
TABLE DES MATIÈRES
INTRODUCTION : DU PROJET INITIAL AU PRÉSENT RÉSUMÉ . 1. En amont du résumé2. Le résumé CHAPITRE I : LA MISSION, LES ORIENTATIONS ET LORGANISATION DES SERVICES DANS LES COMMISSIONS SCOLAIRES ET LEURS CENTRES . - La mission et les orientations générales -- Une orientation marquante : la décentralisation des services -- Le développement de partenariats CHAPITRE I : CARACTÉRISTIQUES DES ADULTES REJOINTS ET OBSTACLES RENCONTRÉS POUR EN REJOINDRE DAUTRES ... - Adultes admis, adultes inscrits et proportion des retraits - Les adultes référés par unCLE, par un autre organisme ou non référés par un - organisme - Les catégories dadultes visées et les obstacles rencontrés - Des initiatives et des projets incitatifs CHAPITRE III : LINTERVENTION AUPRÈS DES ADULTES : COMPOSANTES ET PERSONNEL  - Les catégories de personnel présentes dans les lieux de services et létendue de leur activité - Le genre de tâches effectué par les différentes catégories de personnel - Les composantes de lintervention auprès des adultes - La participation des principales catégories de personnel aux démarches dintervention CHAPITRE IV : LA GESTION DES SERVICES .. - Les procédures en vigueur et les outils dintervention  Les réunions où lon se préoccupe des services -- Linformation demandée aux adultes pour des fins de gestion - La promotion des services - Éléments particuliers de formation demandés au personnel et perfectionnement de ce personnel
5 5 8 11 11 12 13 15 15 16 18 21 23 23 26 28 30 34 34 34 35 35 36
41 41 41
43 43 43 44
38 39
2
Des résultats à vérifier Un renouvellement nécessaire Des axes de réflexion à privilégier
---
- Le budget des services et leur coût pour les adultes - Les difficultés rencontrées C - La planification des services - Lévaluation des services C
PIHAETR.NOISULCNONDEATIORVICSSESE...AL:VICIFANPLTENOITAULAVÉL
3
 LISTE DES TABLEAUX  TABLEAU 1 :Organismes, instances ou institutions avec lesquels lesCEAet lesCFPont établi des liens et pourcentage approximatif deCEAet deCFPqui, dans chaque cas, ont établi ces liens TABLEAU 2 :Nombre(N) et proportion(%) de nouveaux inscrits dans unCEA ou unCFP cours dune période denviron trois mois en 2002, selon au leur sexe, et qui ont quitté au cours des trois premières semaines de formation TABLEAU 3 :antérieure des nouveaux inscrits dans unScolarité CEAou unCFPau cours dune période denviron trois mois en 2002 et de ceux de ces inscrits qui ont été référés par unCLEou qui ont quitté au cours des trois premières semaines une activité de formation TABLEAU 4 :Catégories de personnel présentes dans les services daccueil, de référence, de conseil et daccompagnement TABLEAU 5 :Nombre total de tâches considérées comme différentes queffectuent dans unCEA, unCFP ouun lieu autre les principales catégories de personnel actives dans le domaine de l'accueil, de la référence, du conseil et de laccompagnement TABLEAU 6 :synthétique concernant le genre de tâches que lesCadre de référence catégories de personnel du domaine de laccueil, de la référence, du conseil ou de laccompagnement effectuent dans lesCEA, lesCFPet les lieux autres TABLEAU 7 :Principales catégories de personnel qui interviennent dans lacompo-sante information démarches effectuées dans le cadre des servi- des ces daccueil, de référence, de conseil et daccompagnement, selon les lieux de services en cause et létendue de lintervention. 2003 TABLEAU 8 :Principales catégories de personnel qui interviennent dans lacompo-sante évaluation et validation de la formation acquisedes démarches effectuées dans le cadre des services daccueil, de référence, de con-seil et daccompagnement, selon les lieux de services en cause et létendue de lintervention. 2003 TABLEAU 9 :catégories de personnel qui interviennent dans laPrincipales compo -sante clarification des buts et des besoins des démarches effectuées dans le cadre des services daccueil, de référence, de conseil et dac -compagnement, selon les lieux de services en cause et létendue de lintervention. 2003
 14 15 17 24 25 27 31 31 32
4
TABLEAU 10 :catégories de personnel qui interviennent dans laPrincipales compo-sante détermination d’une activité de formationdes démarches effec-tuées dans le cadre des services daccueil, de référence, de conseil et daccompagnement, selon les lieux de services en cause et létendue de lintervention. 2003 TABLEAU 11:catégories de personnel qui interviennent dans laPrincipales compo-sante accompagnement démarches effectuées dans le cadre des des services daccueil, de référence, de conseil et daccompagnement, selon les lieux de services en cause et létendue de lintervention. 2003 TABLEAU 12:Principaux éléments particuliers de formation quau moins 75 % des CEAou desCFPdemandent à différentes catégories de personnel qui font partie des services daccueil, de référence, de conseil et dac-compagnement de posséder TABLEAU 13:Critères utilisés selon, dune part, les commissions scolaires et, dautre part, lesCEAet les CFP pour la répartition des ressources fi-nancières affectées aux services daccueil, de référence, de conseil et daccompagnementLISTE DES ENCADRÉS ENCADRÉ 1 :Les étapes antérieures au présent document ENCADRÉ 2 :Le questionnaire ENCADRÉ 3 :Les répondants
32 33 37 39
L’étude et le résumé ont été réalisés par la firmeRéginald Grégoire inc.  Réginald Grégoire et Marielle Demers ont effectué l’analyse de la documentation et la rédaction de l’étude et Gilles Martel le traitement de texte.
5 7 8
5
INTRODUCTION DU PROJET INITIAL AU PRÉSENT RÉSUMÉ
1. EN AMONT DU RÉSUMÉ Les trois encadrés qui suivent rappellent les tenants dont laboutissant est le présent ré-sumé dun rapport plus élaboré sur létat des services daccueil, de référence, de conseil et daccompagnement offerts aux adultes dans les commissions scolaires du Québec(1). Le pre-mier de ces encadrés retrace les principales étapes de lenquête doù provient la matière de ce résumé, le deuxième décrit le questionnaire utilisé et le troisième apporte des précisions sur les répondants au questionnaire.
ENCADRÉ 1 LES ÉTAPES ANTÉRIEURES AU PRÉSENT DOCUMENT A) LIMPULSION INITIALE La décision détablir un « portrait » de létat des services daccueil, de référence, de conseil et daccompagnement dans les commissions scolaires sappuie sur la politique gouvernementale rendue publique le 2 mai 2002(2). Parmi les huit domaines où, selon cette politique, il importe de « lever » certains obstacles, figurent les services que nous venons de nommer. À ce sujet, on affirme que les établissements de formation concernés « devraient assurer ce type de service partout sur le territoire et équilibrer leurs fonctions de telle sorte que les adultes aient accès à des personnes-ressources aptes à les aider dans leur cheminement »(3)le plan daction qui accompagne cette politique, on revient. Dans plus longuement sur le même sujet. La deuxième mesure retenue dans le premier chapitre stipule notamment que« les services daccueil et de référence des adultes seront amé-liorés et comprendront des services de conseil et daccompagnement » (en caractères gras dans loriginal)(4). (1) Réginald Grégoire inc.L’état des services d’accueil, de référence, de conseil et d’accompagnement offerts aux adultes dans les commissions scolaires du Québec. Analyse et synthèse des résultats d’une enquête. 2005. 217 p. (2) Gouvernement du Québec.Politique gouvernementale d’éducation des adultes et de formation continue. Québec : Ministère de lÉducation. 2002. P. 29-36. (3) Op. cit., p. 29. (4) Gouvernement du Québec.Plan d’action en matière d’éducation des adultes et de formation continue. Qué-bec : Ministère de lÉducation. 2002. P. 7.
6
ENCADRÉ 1 (suite) LES ÉTAPES ANTÉRIEURES AU PRÉSENT DOCUMENT B) UNE ENQUÊTE SUR LA SITUATION La Direction de la formation générale des adultes(DFGA) du ministère de lÉducation(depuis février 2005, le ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport)a mis au point un plan de travail afin de donner suite à cette politique et à ce plan daction du gouvernement. Lun des éléments de ce plan visait à établir un portrait de létat des servi-ces que, dans les commissions scolaires, lon nomme habituellement daccueil et de réfé-rence, mais aussi des services souvent innommés de conseil et daccompagnement, voire dorientation. Un questionnaire a été préparé à cette fin (voir ci-après lencadré 2). C) UN PREMIER TRAITEMENT DES DONNÉES RECUEILLIES Un premier traitement des données recueillies a consisté dans une compilation syn-thétique des réponses au questionnaire, sans tenir compte toutefois, sauf exception, des do-cuments annexés(5). Il a été effectué au cours de lété et de lautomne 2003 par la Chaire de recherche du Canada en formation à lenseignement de lUniversité Laval. Les centaines de tableaux produits et, sur chacun des thèmes du questionnaire, les brefs « faits saillants » dégagés ont été réunis dans cinq documents (qui totalisent environ 875 pages). D) UNE ANALYSE ET UNE SYNTHÈSE À partir de la compilation mentionnée en C et, pour certaines questions, en se repor-tant aux réponses elles-mêmes et à de nombreux autres documents, annexés ou transmis séparément à laDFGA, la firme Réginald Grégoire inc. a effectué une étude analytique et synthétique des résultats de lenquête. Le rapport produit, déjà cité, est daté du 17 août 2004. Au début de 2005, le texte de ce rapport a été révisé pour fins de publication et de dépôt sur le site Internet du ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport(6). E) UN RÉSUMÉCest ce rapport du début de 2005 que résume le présent document. La section 2, ci-après, en précise lorientation.
(5) En fait, les répondants ont joint à leur questionnaire rempli quelques dizaines de documents par courriel et transmis à la DFGA quelques centaines de documents par dautres moyens. (6) Cette publication est disponible sur le site du ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport à ladresse : http://www.mels.gouv.qc.ca/dfga.
7
ENCADRÉ 2 LE QUESTIONNAIRE A) Le questionnaire de lenquête est daté du 24 mars 2003(7). La partie du questionnaire qui formule les questions comprend dix sections. Dans la première, huit questions permettent à la commission scolaire elle-même de tracer un portrait général des services daccueil, de référence, de conseil et daccompagnement quelle offre, directement ou par linter-médiaire de lieux de services : organigramme, orientations, changements importants effec-tuées depuis 1998, etc. Les 38 autres questions sadressent directement aux lieux de servi-ces (voir lencadré 3, B). B) Le but du questionnaire étant dobtenir un portrait de la situation dans sa complexité et sa diversité, ses responsables ont choisi de privilégier, dans une forte proportion, des ques-tions ouvertes et formulées en termes généraux. Dans trois cas, il sagit de grilles à rem-plir. C) Chacune des dix sections du questionnaire aborde un thème différent. Létude analytique et synthétique déjà citée est structurée autour de ces dix mêmes thèmes. Toutefois, la for-mulation de certains dentre eux a été modifiée, de façon à rendre compte plus précisé-ment et plus clairement des résultats réels de lenquête. Voici la liste de ces thèmes tels quils coiffent les chapitres de létude de la firme Réginald Grégoire inc.  1. Un premier aperçu sur les services daccueil, de référence, de conseil et daccompa-gnement.  2. Données sur les personnes rejointes par les services offerts.  3. Lorientation des services, en particulier sous langle de la démarche dintervention de leur personnel.  4. Le partenariat.  5. Les rôles et les fonctions du personnel.  6. Éléments particuliers de formation exigés du personnel et perfectionnement de ce personnel.  7. Les outils dintervention.  8. La promotion des services.  9. Le coût des services pour les adultes.  10. Lévaluation et la gestion de la qualité des services.
(7) Ce questionnaire est reproduit intégralement comme annexe 2 de létude que résume le présent document.
8
ENCADRÉ 3 LES RÉPONDANTS
A) Vingt commissions scolaires  dix-sept francophones et trois anglophones  ont participé à lenquête(8). Les tables régionales des directrices générales et des directeurs généraux des commissions scolaires francophones ont choisi une commission scolaire par région. Pour leur part, les commissions scolaires anglophones ont choisi, selon des mécanismes de fonc-tionnement qui leur sont propres, trois commissions scolaires qui, au total, sont présentes dans six régions. B) À lintérieur de ces 20 commissions scolaires, 60 centres déducation des adultes(CEA), 52 centres de formation professionnelle(CFP)et 12 lieux autres quunCEAou unCFP, pour un total de 124 lieux de services, ont répondu au questionnaire. Rappelons que, au début de 2003, il existait environ 188CEAet 177CFPdans les 69 commissions scolaires francopho-nes ou anglophones du Québec. Les « lieux autres » sont, dans trois cas sur quatre, des cen-tres administratifs de commissions scolaires qui offrent directement lun ou lautre des ser-vices étudiés. Les 3 autres lieux de services sont des entités relativement autonomes, quoi-que dépendantes dune ou de plus dune commission scolaire. 2. LE RÉSUMÉ Chacun des dix chapitres de létude sur létat des services daccueil, de référence, de conseil et daccompagnement se termine par quelques « capsules » qui en dégagent succinc-tement les éléments les plus marquants. Ces condensés ont été considérés comme lesquisse du présent résumé. Il a été convenu avec laDFGAde les exploiter en empruntant les deux pistes de travail suivantes : a) Une première piste consiste à intégrer dans ces conclusions un certain nombre de données factuelles ou de statistiques significatives à partir desquelles ces conclusions elles-mêmes ont pu être formulées. b) La seconde piste consiste à ajouter une plus-value à létude déjà réalisée (voir lencadré 1, « Une analyse et une synthèse » et lencadré 2, paragraphe C) en regroupant autrement quautour des dix thèmes du questionnaire les résultats de lenquête. Le travail accompli dans ce sens à partir de la version de létude du début de 2005 (identique sur le fond à celle du 17 août 2004) a conduit à retenir les cinq thèmes suivants : (8) La liste de ces commissions scolaires est reproduite comme annexe 1 de létude déjà citée sur létat des servi-ces daccueil, de référence, de conseil et daccompagnement offerts aux adultes dans les commissions scolai-res du Québec
9
1. La mission, les orientations et lorganisation des services dans les commissions scolai-res. 2. Caractéristiques des adultes rejoints et obstacles rencontrés pour en rejoindre dautres. 3. Lintervention auprès des adultes : composantes et personnel. 4. La gestion des services. 5. La planification et lévaluation des services. Ce sont ces thèmes qui ont déterminé le contenu des cinq chapitres du présent résumé. À lintérieur de chacun deux et de la conclusion générale, ce contenu revêt la forme de conclu-sions synthétiques, 46 au total. Ces conclusions retiennent ce qui ressort avec le plus de clarté et paraît avoir le plus dimportance parmi les données recueillies auprès des commissions sco-laires et de leurs lieux de services sur laide quils apportent aux adultes dans le choix dune démarche de formation. Cependant, on aura toujours avantage à se reporter à létude elle-même(9) de nombreuses précisions sur lensemble des matériaux recueillis, les constats pour effectués et les facteurs qui en éclairent la portée et les limites. Avant de passer au premier chapitre, trois mises en garde nous paraissent simposer. La première est que les données recueillies ne concordent pas en tout point dun chapitre à lautre. Toutefois, il nexiste pas, à notre avis, de véritables contradictions entre les contenus des divers chapitres. Il serait plus juste de parler dun reflet fragmenté ou brouillé de la réalité, au demeurant une réalité dont les réponses au questionnaire nont pas réussi à rendre toute la complexité. Ladeuxièmemise en garde concerne linterprétation des données statistiques. Le caractère très général de la plupart des questions et très pointu de la plupart des rubriques rete-nues dans la compilation effectuée par la Chaire de recherche du Canada en formation à lenseignement de lUniversité Laval a eu comme conséquence que peu deCEAou deCFPont fourni une réponse qui a été jugée similaire. Il sensuit quun pourcentage de 25 % de réponses regroupées sous une même rubrique (voire de 15 % dans un bon nombre de cas) peut être considéré comme élevé et un pourcentage de 50 % comme très élevé. On se rappellera ce fait lorsque, au fil du texte, on rencontrera des termes comme « plusieurs » ou « nombreux » et les chiffres 9 (qui correspond à 15 % desCEA), 8 (qui correspond à 15 des %CFP) ou dautres chiffres. Latroisièmemise en garde a également trait aux données statistiques, en particulier à celles que contient le deuxième chapitre. Les questions nayant pas été comprises de la même façon par tous les répondants, certains dentre eux nayant pas fourni de réponse et plusieurs réponses nayant pas été jugées fiables, les conclusions dégagées fournissent plutôt des indica-tions générales sur la réalité quune description précise de ce en quoi elle consiste. Les réponses au questionnaire démontrent que la contribution féminine est déterminante dans le fonctionnement des services daccueil, de référence, de conseil et daccompagnement,
(9) Réginald Grégoire inc. Op. cit.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.