Sujet 12 : la Chine et le tiers-monde

De
Publié par

Sujet 12 : la Chine et le tiers-monde Après avoir replacé les documents dans leur contexte, vous expliquerez quelles relations la Chine entretient avec les pays du tiers monde et comment elles évoluent.

Publié le : mercredi 11 novembre 2015
Lecture(s) : 392
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Sujet12:laChineetletiers-monde
Après avoir replacé les documents dans leur contexte, vous expliquerez quelles relations la Chine entretient avec les pays du tiers monde et comment elles évoluent. Vous vous interrogerez sur les causes et les conséquences de cette évolution
- mots clés Chine = ancien empire, dominée depuis fin XIXe S (Europe, Japon). Cherche à retrouver sa puissance après 1945 Tiers-Monde = expression forgée par A Sauvy : ens des pays décolonisés, constituant la maj sur la planète, mais pauvre et sans pouvoir (éco et politique) - documents Caricature issue du NY Times (point de vue du camp de l’Ouest, hostile à Chine et URSS) en 1960 (vague d’indépendances en Afrique). Dessin de presse qui dénonce une situation par le rire Court extrait du rapport du Congrès du PC sur la politique à mener auprès des « Suds ». Peu de temps avant la démission de Deng Xiaoping, mais politique continuée par ses successeurs (d’ailleurs, Jiang Zemin sera président de 1993 à 2003). Document officiel - problématique = quels rapports la Chine entretient-elle avec le Tiers Monde / en quoi la Chine privilégie-t-elle ses rapports avec le 1/3 Monde ? - plan 1) Des relations politiques en 1960 2) Des relations éco en 1990 3) Quelles conséquences ?
1) Des relations politiques en 1960 - personnage noir portant une valise représentant indép du Congo = Lumumba
Fait réf à la vague de décolonisation qui touche l’Afrique subsaharienne - deux personnages se courbent dvt lui : Mao (Chine) et Khrouchtchev (URSS). Veulent porter sa valise ie l’aider dans son indép = enjeux de la décolonisation pour ces pays communistes devenus rivaux. L’indép du Congo est un moyen pour ces deux puissances d’asseoir leur influence en Afrique Chine développe en ce sens une politique de coop éco avec les pays du 1/3 monde (aide à la construction d’une ligne ferroviaire Tanzanie-Zambie) Liens de solidarité affirmés à la conf de Bandung : Zhou Enlai y prononce un discours anticolonialiste dvt les nouv Etats indép la Chine se pose en rival de l’URSS, proposant aux Etats du 1/3 monde un communisme adapté aux nations pauvres
2) Des relations éco en 1990 - « liens de solidarité et de coopération avec les pays du tiers-monde » Situation comparable de la Chine en 1945. A su se relever pour devenir une grande puiss, doit montrer la voie Marxisme prônait la lutte révo unifiée des peuples d’Amérique du Sud, d’Asie et d’Afrique pour renverser l’ordre mondial existant - « pour préserver leur souveraineté et leur indépendance et à renforcer ses échanges économiques » Refus d’ingérence. Il faut conserver l’ordre social et politique On met l’accent sur les échanges éco : les rapports avec les « Suds » s’inscrivent dans le rapide dév de la Chine auj = vision pragmatique
3) Quelles conséquences ? - Doc 1/doc 2 : passage d’une priorité politique (lutte révo prônée par le marxisme) à des int pragmatiques (dév la puiss éco chinoise) - auj , de nbreux investissements dans les « Suds », en particulier en Afrique (« Chinafrique »). De nbreuses entreprises chinoises installées sur place, IDE, achat de terres agricoles. Non évoqués directement par doc 2.
ces deux documents montrent tous 2 l’aspi de la Chine à devenir une grande puissance, mais les moyens ont changé entre ces deux dates En 1960, Chine cherche d’abord à affirmer sa puiss politique Auj, prééminence économique Certains évoquent pour qualifier cette situation un néocolonialsme (dév des liens de dép entre certains « Suds » et la Chine)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.