Un outil g?ographique : la carte

De
Publié par

Un outil géographique : la carte 1) La carte a une fonction de représentation … mais elle ne sert pas seulement à représenter des phénomènes géographiques : toute carte est orientée dans un but précis.

Publié le : jeudi 24 décembre 2015
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 18
Voir plus Voir moins
Un outil géographique : la carte
1) La carte a une fonction de représentation … mais elle ne sert pas seulement à représenter des phénomènes géographiques : toute carte est orientée dans un but précis.
N
paradis
ASïE Jérusale DONm NïL OU TANAÏ EUROPE AFRïQUE S
MEDïTERRANEE
Les parties de la Terre , Barthélemy l'Anglais (vers 1190-après 1250)
Au Moyen Age, la représentation du monde est également métaphorique. La carte chrétienne en TO (orbis terrarum) est orientée vers l’est, Jérusalem étant placé au centre de la carte. L’Europe se trouve au Nord. L’Afrique au Sud. Dans le royaume d’Orient, aux conIns du monde,
Dans cette carte de géographie arabe, le monde est représenté sous la forme d’un oiseau. La Mecque est placée au centre de la carte. ïl s’agit d’une carte orientée vers le Sud
N
OCEAN ïNDïEN
ASïE
AFRïQUE
La Mecque
MEDïTERRAN EE
EUROPE
Ibn al-Wardi, Perle des merveilles et joyau des raretés, 1479/883 de l’hégire
Mais les cartes servent aussi à contrôler un territoire ...
Carte de Cassini, 1757, région Evreux-Dreux : elle délimite les juridictions civiles et religieuses, et sert de bornage cadastral et militaire
... ou à commercer…
Portulan des côtes orientales de l'Amérique Centrale, de la Floride, à l'embouchure du euve Amazone, Jean Guérard, 1633
Les portulans sont des cartes nautiques formant le dessin des côtes et indiquant les principaux ports
... voir à explorer et à conquérir
Carte du Brésil, Lopo Homen, 1519
L’intérieur de ce portulan est rempli de scènes imaginées faute de connaissance s précises sur l’ensemble du pays.
2) Toute carte est un choix
 Le premier vient de la projection utilisée. La terre étant sphérique, toute représentation à plat entraîne des déformations, plus ou importantes.
En voici quelques exemples.
La projection cylindrique Laprojection Mercatorest la plus utilisée : elle conserve les angles, mais déforme les surfaces occupées par les continents. Elle augmente ainsi la taille des régions comprises entre la zone tempérée et les pôles.
La projection cylindrique Laprojection de Peterscorrige ce défaut en maintenant les proportions entre les surfaces réelles et celles qui sont représentées sur la carte.
La projection conique
Laprojection d’Albersrespecte assez bien les surfaces et les distances pour les latitudes moyennes, mais il y a beaucoupde déformationquand on va vers les pôles ou vers l’équateur.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.