ATION EAU PROTECTION SÉCURITÉ TION TRANSFERTS SOCIAUX TION ...

Publié par

ATION EAU PROTECTION SÉCURITÉ TION TRANSFERTS SOCIAUX TION ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 67
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
iniave pour unsocle de protecon sociale
2
Acteurs dusPsAu niveAu nAtionAl:
 institutions gouvernementales : ministères du Travail, de la Santé, des Finances, de l’Education etc., institutions de sécurité sociale, groupes du secteur de la protection sociale et autres acteurs engagés acteurs non-gouvernementaux :  partenaires sociaux, ONG nationales, etc.  éuipes pas des ations nies
e droit humain à la sécurité sociale Disoser d’un reenu sufisan our se nourrir de manière aroriée, aéder à l’édua ion, à un logemen, à l’eau oale e à un assainissemen de ase, êre en onne sané e ouoir ariier à la ie ulurelle, s’erimer liremen e arager ses onnaissanes e ses idées — els son des drois de l’omme don aun derai ouoir ouir, à ou mo men Des drois qui réen des soiéés lus ores, lus uses e lus solidaires, onsiuan la ase ermean ai e rosérié à lus long erme
Auourd’ui, à l’éelle mondiale, quare ersonnes sur inq ne énéfiien as d’un nieau de roeion soiale leur ermean de réaliser es drois de l’omme aranir un nieau de ase de roeion soiale e une ie déene our es ersonnes — armi lesquelles eauou luen our surire — es une riorié e une oligaion en eru des insrumens des drois de l’omme Tel es l’oei de l’Iniiaie onoine des Naions Unies our un sole de roeion soiale
oncept eonnaissan l’imorane sraégique e la néessié d’assurer une roeion soiale uni  erselle, le Conseil des es de seréaria CCS des organismes du ssème des Naions Unies a adoé en aril  l’Iniiaie mondiale our un sole uniersel de roeion soiale SPS omme l’une des neu iniiaies onoines reenues our aire ae à la rise auelle Plusieurs doumens e organismes naionau e inernaionau on suséquemmen endossé l’Iniiaie Parmi eui figuren la ésoluion des Naions Unies sur l’inégraion soiale adoée duran la ème session de la Commission du déeloemen soial, les
’Iniiaie romeu l’aès au series esseniels ainsi qu’à des ransers soiau our les ersonnes aures e ulnérales afin qu’elles uissen ire dignemen ’Iniiaie résene ainsi une aroe olisique de la roeion soiale renan en ome our l’eension de la ouerure à la ois les ases de l’ore e de la demande afin d’assurer un aès eei e sole de roeion soiale oursui une aroe normaie de la roeion soiale, qui inlu 
 ensemle de ase de Undroits et de transferts sociaux essentielsen naure ou en esèes, afin de ournir un minimum de séurié du reenu e des moens de susisane our ous e de ailier une demande eeie e l’aès au iens e au series esseniels
2 ’ore d’un nieau esseniel de iens e deservices sociaux que la sané, l’eau e els l’assainissemen, l’éduaion, la nuriion, le logemen e l’inormaion indisensale à la roeion de la ie umaine e des iens, des series qui soien aessiles our ous
’Iniiaie insise sur le esoin de garanir es series e ransers ou au long de l’eis  ene, au enans, au ersonnes en âge de raailler don le reenu es insufisan e au ersonnes âgées, ae une aenion oue ariulière orée au groues ulnérales onsi  déran eraines araérisiques lés sau éonomique e soial, inégaliés enre ommes e emmes, maernié, origine enique, andia, ersonnes ian ae le IHSIDA, mi  grans, oulaions eosées eou ariulièremen ulnérales à des élémens eérieurs aderses els que les aasroes naurelles, les énomènes limaiques erêmes, e
oordination améliorée ’Iniiaie ransende le manda de oue insiuion des Naions Unies rise indiiduelle men, e qui, de ai, aelle une aroe d’ensemle oérene à l’éelle du ssème Des réonses onoines des Naions Unies euen ainsi êre ormulées au nieau naional,
Mise en oeuvre dusPs Au niveAu nAtionAl
aue pas est conronté à diérentes conditions, esoins sociaux et contraintes udgétaires et optera pour un ensemle spécifiue de mesures afin de réaliser ses oectis de développement. es politiues nationales pour le socle de protection sociale seront donc définies par le pas, ui dirigera également le processus de mise en œuvre, tout en assurant la aisailité financière du socle au niveau national. insi, l’nitiative du socle de protection sociale n’engendre pas, au niveau national, de processus parallèles supplémentaires mais étalit plutôt les politiues relatives au socle comme partie intégrante des processus de planification existants aux niveaux national et régional et au niveau des Nations nies.  titre d’exemple, le concept du socle de protection sociale soutient les engagements régionaux pour la sécurité sociale, tels ue le cadre de politiue sociale pour l’riue  de l’nion aricaine ou les programmes de protection sociale au niveau des pas en sie du Sud.
es processus nationaux du socle sont, par nature, consultatis, inclusis et participatis. ls impliuent toutes les parties prenantes à travers un dialogue social entre les représentants des ministères concernés, les partenaires sociaux, les parlementaires ainsi ue la société civile.
a onsiuion d’un éseau onsulai enique mondial onsaré au sole de roeion soiale, le manuel our les oéraions onoines des Naions Unies au nieau naional e le sie e du sole de roeion soiale our le arage des onnaissanes e des eérienes son des élémens lés qui aorisen e assuren une ooéraion efiae e roduie enre les organismes onernés, sous les ausies de l’Iniiaie onoine des Naions Unies
ustification et faisabilité e sole de roeion soiale es une néessié soiale e éonomique Inesir dans un el sole signifie inesir dans la usie soiale e le déeloemen éonomique a roeion soiale onriue à la roissane éonomique en amélioran la roduiié du raail e en renorçan la sailié soiale, ou en réduisan la aureé En ems de rise, un sole de roeion soiale agi sur l’éonomie omme sailisaeur anilique auomaique, en miigean la ue de la demande au nieau gloal A e ire, une éude du BIT oran sur la rise de  démonre que les ees des ssèmes de séurié soiale sur l’emloi on éé aussi imorans que eu des lans de relane éonomique « Le monde ne manque pas de ressources pour éradiquer la pauvreté,  seules les bonnes priorités lui font défaut. »irecteur général du BIT uan omavia Eniron  as en déeloemen on déà ris des mesures our la mise en lae de erains élémens du sole de roeion soiale eurs eérienes démonren que les ssèmes de séurié soiale son des ouils oliiques esseniels e fleiles our onrer e aénuer les onséquenes éonomiques e soiales des rises e des os finaniers Ces as démonren ar ailleurs la aisailié de la mise en lae de soles de roeion soiale Ils monren qu’ae la oloné oliique néessaire, les ressoures adéquaes our le déeloemen des aaiés e un solide roessus de mise en oeure, un onsensus naional uissan en aeur des oliiques du SPS eu êre réé e déeloé
aranir un sole de roeion soiale à la oulaion mondiale rerésene un défi onsi dérale es éudes irées menées ar dierses insiuions des Naions Unies monren eendan qu’un sole de ransers soiau es gloalemen aordale finanièremen, à aune des éaes de déeloemen éonomique
De lus, le sole de roeion soiale a un ima or sur les oeis our le déelo emen oran sur la réduion de la aureé, l’éduaion e la sané définis gloalemen Oeis du Millénaire our le déeloemen , , ,  e 
Partager les expériences les connaissances et les outils dIunni ianoime rae ruoiies sdainre dee means  qleusi  seenors PAnorAMA des Activités clés du Processus de Mise en PlAce dunsPs ga en résolumen dans la mise gssèmes de roeion soiale, een  ellaa àe  odue  sitaoinesnbili dentifier les parties prenantes et les principaux acteurs au niveau national et international momen du roessus « Tas force » nationale• Organiser une « tas orce » nationale composée A ee fin, les aeurs de l’Iniiaie dudu P  et de responsales clés, appuée par des d’experts sole de roeion soiale on olleé des pas du SS éuipes eemles roans, doumené des eéInventaire de la • resser une cartograpie de la situation réelle de la rSiPenEes Aen aldésee ldoes é rdeess aoiounilss  ee lds eqs uien le protection sociale protection sociale et collecter les données disponiles  dirégimes actuels et les écarts de couverture sur les aeurs de résulas en roeion soiale, le ollecter les données clés manuantes ilus deg em séoioald, else sd méoadlèulaesi oan dueasri eles,s loeins so ueÉlaboration de mesures • dentifier des actions réalisales etou des alternatives   réorme de des oûs, les ressoures our la ormaion • Élaorer des politiues du SS adaptées aux pas e le déeloemen des aaiés, le suii à travers un dialogue national e l’éaluaion afin de souenir les as dansnalse • Evaluer les coûts des options politiues leurs eors de mere en lae leur rore Evaluer la viailité financière à long terme • sole de roeion soiale A e égard, les • econsidérer les mesures existantes en onction de demandes d’assisane enique euencoûts, et reconsidérer les coûts en des  l’estimation êre adressées au insiuions des Naions des esoins onction Unies ariianes e aleau ionreise en œuvre • Etalir un consensus national sur un cadre spécifiue résene une ue d’ensemle des aiiés du SS our lesquelles une assisane es oere • réer des capacités de mise en place des services au  niveau national  • ppuer le udget national disponile en vue d’un  financement durale
uivi 
• ettre en oeuvre un mécanisme de suivi, d’évaluation  et de rapports
ctivités au niveau mondial laidoer ’Iniiaie du sole de roeion soiale a éé aueillie ae enousiasme e a oenu le souien des gouernemens, des arenaires soiau, de la soiéé iile e des insiu ions des Naions Unies e one a éé largemen endossé e es en rain d’êre reonnu omme un élémen de la sraégie gloale de déeloemen soial du ssème des Naions Unies Des eors e un laidoer souenus ermeron de garder le sole à l’ordre du our e d’aller de l’aan
ialogue SudSud sur l’nitiative SS es onnaissanes, les oméenes e l’eerise enique qui euen êre éangées dans le adre d’une ooéraion SudSud son généralemen reonnues omme éan les moens les lus aroriés our aire ae au défis en maière de déeloemen auquels son onronés les aures as du Sud
es onnaissanes eniques e l’eériene aquises ar les as qui son arenus à inroduire des élémens du sole de roeion soiale euen énéfiier à d’aures as our la mise en lae, l’eension ou la réorienaion de leurs ssèmes de roeion soiale Dans ee oique, l’Iniiaie SPS souien le dialogue SudSud afin de ailier le ar age de onnaissanes, de onnes raiques, des eérienes reirées, des ooruniés e des osales
Formation ’Iniiaie ere à renorer les aaiés en maière de gesion, d’adminisraion e la mise en oeure des élémens du sole A ee fin, l’Iniiaie ore des rogrammes de or maion au nieau naional our les ersonnes resonsales de l’élaoraion des oliiques, our les déideurs, our les séialises eniques ainsi que our les ersonnes argées de la mise en œure des rogrammes es ours de ormaion son oers en arenaria ae eraines uniersiés ou ae le Cenre inernaional de ormaion à Turin
« Si la crise peut générer un large consensus international sur le fait qu’il n’y aura pas de mondialisation durable et équitable tant que chaque être humain, à commencer par les plus vulnérables, n’a pas droit à un niveau élémentaire de protection sociale et que cela est auourd’hui financièrement possible et techniquement réalisable, alors cette crise ne sera pas survenu en pure perte. » ssane iop irecteur exécutif ecteur de la protection sociale BIT
POUR PLUS D’ INFORMATION ET POUR PARTAGER VOS PERSPECTIVES ET EXPÉRIENCES :
a plateorme du T sur l’Extension mondiale de la sécurité sociale GESS donne accès à plus d’inormation ainsi ue l’opportunité de discuter et de partager les idées et points de vue sur le socle de protection sociale. a plateorme comprend notamment  • des pages pas sur le socle de  protection sociale • une iliotèue avec des  pulications sur la protection sociale,  des liens, des rapports, etc. • des ases de données statistiues sur  la protection sociale • des orums de discussion • des « espaces de travail » acilitant le  travail conoint sur des proets, des  documents, etc. l actualité récente sur des uestions • ’  de protection sociale
.socialsecuritextension.org
VIEIL
coordinateurs globaux OIT, OMS
EA
institutions coopérantes Banque Mondiale, FAO, FMI, FNUAP, HCDH, ONU Commissions régionales, NUDAES, OMM, ONUESC, ONUSIDA, OPSOMS, PAM, PNUD, UNHABITAT, UNHC, UNICEF, UNODC, UNA
epartenaires au développement
plate-forme web soialseurieensionorg soialroeionoororg contact gessiloorg
© Photos BIT : Cassid, M Croe, P Deloe, A Fiorene, S egoui, Maillard,  Soannara,  Ulenau Noemre 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.