Bonne lecture... - Untitled

De
Publié par

Bonne lecture... - Untitled

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 139
Nombre de pages : 19
Voir plus Voir moins
 vigne-éc d ol e e uget-Ville
Sommaire
La commune de Puget-Ville p.3 Les partenaires et Les communes associées p.4 Origine du projet, les objectifs p.5 La charte pour une gestion durable des terroirs viticoles de la France p.3 Evolution du projet, le lieu d’implantation de la vigne p.6 Créer une vigne-école p.7 Trois exemples de vigne-écoles p.8  Le Var reçu à l’ANEV p.9 La préparation du terrain p.10 La plantation p.11 Emeraude et Traction animale p.12 L’inauguration p.13 Nos vignes poussent p.14
Revue de Presse
Le projet de «vigne-école» se concrétise - Var Matin p.15 Les travaux de la vigne-école ont démarré p. 16 La première vigne-école du département est lancée p.17 Vigne-école à Puget-Ville : Les enfants plantent 250 pieds p.18
2
La commune de Puget-ville
Aquarelle réalisée par Jean Bernard Bouery
Village de 3500 habitants, Puget-Ville s’étend dans une plaine fertile. Ses ressources sont essentiellement agricoles avec un v ignoble de 1000 hectares. Entouré de collines aux senteurs balsamiques, éclaboussées de soleil où l’on trouve des havres de fraîcheur et de repos : Saint e Philomène, les berges du Grand Vallat ou celles du Réal Martin propices aux promenades, Puget-Ville, sans se fermer à la modernité, a su préserver son c adre typique de l’arrière pays varois.  Le village possède un tissu associatif très riche et offre de nombreux loisirs, animations festives, une activité artistique et culturelle avec la salle polyvalente Jean Latour. Puget-Ville est jumelé avec Roccaforte Mondovi (Italie) et Aleksandrów Łódzki (Pologne).
er
Premier village rural à l’est de Toulon, entré dans la communauté de communes « Cœur du Var - Plaine des Maures », le 1 janvier 2006, Puget-Ville avec ses vins, son huile d’olive et sa caillette à la Pugétoise réputés, le pittoresque de ses rues, ses fontaines et lavoirs, le calme de ses collines, ses vestiges du passé est une étape recommandée.
Contacts :
Mairie de Puget-Ville - 368 rue de la Libération – 83390 PUGET-VILLE Secrétariat du Maire : Sandrine ALLOIN – 04 94 13 82 19 webmaster@puget-ville.org mairie@puget-ville.org mlmaire@puget-ville.org www.puget-ville.fr
3
Les Partenaires :
Les Communes Associées :
Le Canton de CUERS : CUERS, PIERREFEU, PUGET-VILLE et CARNOULES.
La Communauté de Communes Coeur du Var Plaine des Maures :
BESSE, CABASSE, LE CANNET DES MAURES, CARNOULES, FLASSANS, GONFARON, LE LUC, LES MAYONS, PIGNANS, PUGET-VILLE et LE THORONET.
4
Origine du projet : La commune de PUGET-VILLE, comme plusieurs communes du département du Var, est adhérente à l’association Nationale des élus de la vigne et du vin (ANEV). L’ANEV a été créée le 15 juin 1999 par une vingtaine de sénateurs et députés. Au 1 er Octobre 2005, elle comptait 510 adhérents (115 parlementaires – 388 collectivités – 7 adhérents individuels). Le siège est situé en région, à Suze La Rousse, à l’Université du Vin. Coordonnées de l’Association : ANEV - Université du Vin, 26790 SUZE LAROUSSE Tél : 04.75.97.21.37 - Fax : 04.75.98.24.20 - Site Internet : http://www.elusduv in.org - E-mail : contact@elusduvin.org Les objectifs : « Constituer un réseau d’élus du vin au-delà de tous clivages politiques et géographiques » (Article 2 des statuts). -Promouvoir le dynamisme du secteur et la qualité de vie de nos villages, de nos terroirs vitivinicoles et des hommes qui la com posent, -Favoriser la concertation, l’échange et le dialogue entre les élus du vin en vue de mieux faire connaître les divers aspects de s réalités vitivinicoles, d’arrêter des positions convergentes sur les questions d’intérêt général concernant spécifiquement la vigne et le vin et engager des actions communes en ce sens, -Exprimer, représenter les intérêts généraux de la vigne et du vin, et en particulier des collectivités qui la composent, auprès des pouvoirs publics et de l’opinion publique, afin de faire reconnaître pleinement leurs spécificités et leurs valeurs, -Assurer l’information des élus et des collectivités sur les politiques, législations, réglementations mises en oeuvre par l’Uni on Européenne, l’Etat et les Collectivités Publi-ques, améliorer la connaissance du milieu vitivinicole et des problèmes spécifiques de développement et d’aménagement qu’il pose , éclairer les choix des responsables locaux par l’étude, l’analyse, la diffusion des méthodes, modes ou expériences de développement. Charte pour une gestion durable des terroirs viticoles de la France Cette charte a été adoptée par l’assemblée générale de l’ANEV (Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin), le Vendr edi 20 Mai 2005 à Suze la Rousse. Elle doit être ap-pliquée par tous les adhérents. Elle sera envoyée à la signature en préalable à toute adhésion. Considérant que les terroirs viticoles de nos juridictions sont un patrimoine national apportant une richesse naturelle, économ ique et culturelle, Considérant que les atteintes portées aux terroirs viticoles doivent être évitées par tous les moyens appropriés, Considérant que l’aménagement de l’espace et son utilisation doivent être conduits dans le respect et la durabilité des terroir s viticoles, Les membres de l’Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin s’engagent sur le territoire de leurs juridictions à : -Etablir les documents d’aménagement en considérant les terroirs viticoles comme des entités économiques à part entière et non c omme de futures réserves foncières. -Associer les vignerons et leurs organismes représentatifs à l’élab oration des documents d’aménagement dans une concertation eff ective et participative. -S’opposer à toute installation d’établissements susceptibles de porter atteinte à l’image du terroir viticole. -Faire toutes les études agricoles nécessaires pour mieux connaître les terroirs viticoles dans leurs composantes agronomiques, paysagères, culturelles et sociologiques, notamment avant les projets d’aménagement, afin d’en assurer la valorisation et une meilleure préservation. -Assurer la coexistence harmonieuse de la viticulture et des résidents et particulièrement avec les néo-ruraux et nouveaux habit ants, par l’information, l’éducation, les rencontres et un dialogue permanent. -Veiller à ce que l’activité viticole s’effectue dans le respect de l’environnement, du paysage et de la conservation des sols. -Favoriser la pérennité des vignobles en facilitant l’installation des jeunes vignerons. -Agir auprès des pouvoirs publics afin que les dispositifs juridiques pour la protection des terroirs viticoles soient appliqués et renforcés.                                     Suze la Rousse, le 20 mai 2005 5
Evolution du projet
Une fois la plantation réalisée (mars 2009), les élèves des communes intéressées suivent l’évolution de la vigne pendant trois ans, jusqu’à l’apparition des premières grappes de raisin. Durant cette période, au travers de cours dispensés en classe par les enseignants volontaires pour ce projet et sur les conseil s pratiques sur le terrain dispensés par les profession-nels de la viticulture, les élèves suivent régulièrement les travaux annuels à réaliser sur une vigne : traitement, taille, l abour, vendanges... Chaque année en période de vendange, les enfants participent à un chantier et visitent également les caves coopératives ou par ticulières en plein travail. Une cuvée spéciale “ Vigne-École Varoise ” pourrait concrétiser cette superbe et magnifique aventure.
Lieu de plantation de la vigne
La commune de PUGET-VILLE met à disposition un terrain de dix ares sur lequel seront plantés différents cépages. Ce terrain est situé au coeur du village, à l’espace du Felibrige. Il jouxte l’école maternelle, à 150 mètres de l’école élémentaire. Les jeunes écoliers suivront les cycles végétatifs et les trava ux saisonniers encadrés par des professionnels : vigne-rons, animateur des jeunes agriculteurs...
6
euc rae dégagoqiet une alle perm etnnu aettealp érnt pêtra g indCe, expérience) eiséop ,rutluc ,timaornftsar, onobateé( ,ei inuqche pprorsidivelennoitidart nonllcear pne u :le !I en sv gi eeddansgre intèl sjorpp te eLccailueporo dseneaftn sil red s classe dans uneri ene  le cursus scolaen c :  gnernseimétaamhtd  euosrr ou prtpoup sune à serèitam selation :  organisotatel usfrca edon annnueiq es,relunos  à tclacens Leuocéd tnov stnafages cép desvrirl setn,séferd fiart xuav ed v alneig l, coa ernsavitnod  uetrrior,  laménagemengasyap t el  ,rer siaiplteoû gde rdoe gnvie tr êit aL
Une vigne-école ? plusieurs journées réparties tout au long de l’année. La vigne-école doit avant tout être un endroit ludique où les enfants ai ment y venir pour rencontrer des vignerons, être en contact avec la nature, voir et toucher des outils et des plantes. Elle doit également permettre aux enfants d’apprécier la cul ture de la vigne et du vin, les valeurs qu’elle véhicule de l’authenticité, du naturel et de la tradition.
La vigne au service du règne végétal. Cette pluridisciplinarité peut bien entendu être développée partout où les élèves voient des vign es dans leur paysage, mais également proposée aux autres enfants ayant ainsi accès à cette connaissance...
Mode d’emploi... des raisins bien cultivés et mûrs à point. La subtile découverte des différents goûts selon les cépages. Ils apprennent égale ment le “prix” de la nourriture, fruit du travail et de la peine que le vigneron doit livrer pour faire pousser le raisin !
Enseignement de chaque parcelle, pourcentage des pieds de vigne à l’hectare, rendements des récoltes... En cours d’histoire : histoire de l’alimentation, de la vigne, du vin, rôle des vignerons... En cours de biologie et de botanique , en cours d’arts plastiques : réalisation de planches botaniques, dessin de feuilles, de paysages. En cours d’éducation civique : respect de la valeur du travail, partage et esprit de coopération. En cours de gastronomie, en cours d’économie ...
7
merols (le de Poc moumanaLv gienulboc.ene  durboe re01 tiv eingo10 dne, rsane ma01d en ,suas eor d10, teetirla ced 01 ,scnalb sesnuatle  toprul unoise, 15 de cingir ,nad 51oc eèdrv, re d15cae ,h3 ysarm uo 0edche,rena de  30  ,sdeip g ed 001frifchs 55 2 :esirp ruemitroud ee êt ldeà ,  flal  aaptriellga,en à la sicipatioér al ed ésilaérutboemlà e ltco ledvaia urtted été e a vign la 8,99ha ce qunéanel ecyc c ellpmo dun grain de riais n !eDupsi1 s velè énéernccol rap serutnevault)Hérapte  comsaes 5lc1 41 ste8de Cole e-écvignL au  nnô,e uhRsed nsere cotablvérirgolépma eriotavuelque Qe.quhiapuq esté21a er sous les endent tguore seapéc seges dôt Cblt csanséda poses dnt d sedortitntap ale cn,io uur sstrepus en ed eicairanne (Vauclus)es  eisut eneb duor dreRIe . EU aL inumapicétilal ed eg.elliv rum-re
Trois exemples de vigne-école
Désormais vient s’ajouter la vigne-école de Puget-Ville.
eromsBolyuan-slsCariaPenntaoiporétt e .eCobreoctdi dsame emèisiort el ,ucru  desngdaen v néhirat teruçe uils ondares qatna eni enurauqe nér suesn met Las.ig v dne ees tno selsuéretiss-sur-mer (Pyrénfnnastd  eaBynlue unt eselersspaeirO seé )selatn lese etants enftnerele etrrl  ael ccé ssegneva x auhaéccoé, leP-erlsseA siesuaelges deoliers B ,sruellia tuotrpae mmcos ai M. iuf seq ohmmel sord dabont ce sl sev gienorsnd es alentours, lene stnafér setèp lnt gestees cs,cnnemoemqaeu thcée p annes var lsegnadneuoj el ,a  lder es dtefêmaintena depuis .sT arsntn1  0na juxneeuttme arenoitel ség sarén anc desvail trai l ruqp uoeisnan das pbeom tnecevA  .ilbuol s
Le Var a reçu l’ANEV
Répondant à l’invitation de Josette Pons, députée et présidente de la Commission Agriculture Départementale, vice-présidente d e l’Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin (ANEV) pour la région Provence-Corse, Philippe Martin, co-président de l’ANEV a rencontré tout au long d’une journée tr ès constructive, les acteurs majeurs de la viticul-ture et les élus . L’occasion de faire l’état des lieux de la viticulture dans le département. La journée a commencé par une visite du Cellier Saint Bernard à Flassans-sur-Issole sous la conduite du président Laurent Rougo n, en présence des maires de Flassans et Pignans (MM. P. Rougon et J.L. Raybaud) au cours de laquelle furent évoquées l’économie des caves coopératives, leur fiscalité et leurs pistes de développement (fusion, vente directe, export). Puis rencontre au Domaine de la Margillière à Brignoles sur une exploitation particulière en agriculture biologique qu i propose un accueil personnalisé pour particuliers et entreprises, avec un débat impromptu avec le Maire de Br ignoles J.P. Guercin et C.Bonnet , président de la Chambre d’Agricul ture, sur la place du rosé et les difficultés de la viticulture. Un repas débat a réuni autour du président du Conseil Général du Var, Horace Lanfranchi, tous les responsables de la viticulture, du président du Comité Interprofes-sionnel des Vins de Provence aux présidents de syndicat des Vignerons, des caves coopératives et vignerons indépendants, de Ban dol, des Coteaux varois, des Côtes de Provence ou vins de Provence ainsi que le président de la Chambre d’agriculture. De nombreux dossiers ont pu être évoqués, dont celui, très urgent, du futur bassin de Production « Pro-vence » appelé de leurs voeux par l’ensemble des acteurs, mais aussi celui de la future OCM , de la modification de l’ex-ONIVINS , de la promotion globale des Vins de Provence.  La journée s’est achevée sur l’appellation Bandol, au domaine Bunan à la Cadière d’Azur, où M.Bronzo, président du syndicat, et les responsables da la propriété ont pu présenter l’appellation , sa spécificité et son développement export.
Communes du Var adhérentes à l’ANEV Besse sur Issole - Brignoles - Carcès - Châteauvert - Correns - Cotignac - Draguignan - Flassans-sur-Issole - Flayosc - Gonfar on - La Motte - Le Thoronet- Moissac-Bellevue - Mon-fort sur Argens - Néoules - Ollioules - Puget-Ville - Roquebrune sur Argens - Saint-Cyr sur mer - Saint-Maximin - Sainte-Ana stasie sur Issole - Taradeau - Varages 9
La Préparation du terrain
Lundi 16 février 2009, en présence de M. Christian BON-NAFOUX (Conseiller Municipal) et de M. Jean-François RICHARD (Employé municipal affecté aux espaces verts), M. Sylvain BERTRI, spécialisé dans la préparation des sols et l’entretien de la vigne, a labouré le terrain à l’aide d’un engin bien adapté.
Suite à la préparation du terrain, les plants comman-dés avec l’aide et le soutien du Cellier Saint-Sidoine (représenté par Maurice CARANTA) ont été plantés par les élèves le jeudi 12 mars 2009 sous les yeux ébahis de nos quatre stagiaires. Pour ne pas attendre deux ou trois ans avant de voir la première grappe, ils ont visité le 23 mars 2009 le vignoble de Monsieur BAILON, sous les conseils avisés de Monsieur MONTEPAGANO, ani-mateur d’un jour.
10
Plantons la vigne... la jolie vigne !
C’est sous un soleil radieux que les enfants des écoles maternelles et élémentaires ont planté leur parcelle de vignes. Un trav ail mené tambour battant sous le contrôle et le concours des enseignants et des professionnels de la vigne.
Ainsi quelques 250 pieds de cépages différents vont prendre racine pour donner une première récolte d’ici 2012. Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui ont participé à ce projet et répondu présent pour la création d’une vigne-école à Puget-Ville.
L’inauguration d’une parcelle de terre n’a pas a priori un grand intérêt. Mais, lorsqu’il s’agit de concrétiser un projet porta nt sur une partie de notre patrimoine, de notre culture, de nos racines et de notre économie locale, l’intérêt est bien réel.
Les différents cépages plantés : - Italia - Grenache  - Muscat Alexandri - Syrah  -Muscat de Hambourg - Carignan - Tibouren - Cabernet Sauvignon  - Mourvèdre - Vermentino - Cinsaut - Ugni blanc
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.