cinéma

Publié par

cinéma

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 148
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
cinéma d’aujourd’hui
À l’âge d’Ellen Im Alter von Ellen mercredi 29 septembre à 20 h (dans la limite des places disponibles) jeudi 30 octobre à 16 h Réalisation : Pia Marais. Scénario : Pia Marais, Horst Markgraf. Direction de la photographie : Hélène Louvart. Montage : Mona Bräuer. Décors : Petra Barchi. Production : Christoph Friedel, Claudia Steffen. Sociétés de production : Pandora Filmproduktion GmbH/Cologne, WDR/Cologne, ARTE/Strasbourg. Interprétation : Jeanne Balibar, Georg Friedrich. Hôtesse de l’air, Ellen parcourt le globe en essayant de maintenir Pia Marais a grandi en Afrique sa relation avec Florian, son compagnon. Les révélations dont il lui du Sud, en Suède et en Espagne. fait part font pourtant vaciller cette femme habituée à garder son Après des étudehs de  sLcounlpdtruerse maintien en toute circonstance. Prise de panique, Ellen s’enfuit en eAt mdset eprhdoatmo gerta pDüies sàeldorf, elle, plein service. Elle comprend qu’elle laisse son ancienne vie der-suit un cursus à l’académie rière elle, ce que lui confirme avec intransigeance sa supérieure ddee  cBienrélim a( deftf bd)e.  Stoélné vpirsieomni er n hiérarchique. Une nouvelle existence commence alors, privée de long métrage, Trop libre toute attache, dans laquelle Ellen cherche progressivement sa ( Die Unerzogenen ) a remporté place. Elle observe ceux qu’elle rencontre ou ceux qui l’accueillent, plusieurs prix, dont le Tiger comme ce groupe de jeunes altermondialistes fâchés avec l’indus-Award à Rotterdam en 2007. trie agroalimentaire… Grâce au jeu énergique de Jeanne Balibar, T D h r e o M it a s t  ch m F o ac n to d r i y a  u G x m : bH germanophone accomplie, ce portrait de femme s’attache à Michael Weber renouveler le genre : la nouvelle vie d’Ellen s’entrechoque à un BDa-l5t0h6as7a0r sCtroalsosgen e79-81 monde qui est lui-même à reconstruire. Tél : ++49-2 21-5 39 70 90 Fax : 49-2 21-5 39 70 910 email : info@matchfactory.de Festivals de Locarno et Toronto 2010 www.the-match-factory.com
3
4
L’Albanais Der Albaner
cinéma d’aujourd’hui
dimanche 3 octobre à 20 h et lundi 4 octobre à 18 h Réalisation : Johannes Naber. Scénario : J. Naber, Christoph Silber, Alexander Stemmle. Direction de la photographie : Sten Mende. Montage : Ben von Grafenstein. Décors : Ina Timmerberg. Production : Boris Schönfelder. Sociétés de production : Neue Schönhauser Filmproduktion GmbH/Berlin, On Film Production/Albanie, SWR/Stuttgart, ARTE/Baden-Baden. Interprétation : Nik Xhelilaj, Stipe Erceg.
Après un travail mal payé qu’il a effectué en Grèce, Arben, dix-Johannes Naber , est né neuf ans, retrouve les montagnes de l’Albanie et surtout Etieva, lean  p1h9il7o1s oàp Bhiaeden-lBaadheinl.o Illo égtieu die son amour. Mais s’il veut épouser la jeune femme enceinte, il lui et p à Berlin avant de sortir diplômé faut donner beaucoup d’argent à ses futurs beaux-parents. Il de l’académie de cinéma du Bade-décide de partir en Allemagne, déterminé à gagner la somme en Wurtemberg à Ludwigsburg, peu de temps. Incapable de s’acquitter du prix du visa, c’est dans section documentaire. Coscénariste du film d’aventure l’illégalité qu’il entame son parcours. Il bataille vite dans les sou-Nordwand de Philipp Stözl bassements d’une Europe où il fait sombre, où le secours est (2008), il réalise avec L’Albanais rare et où la solitude et l’argent prévalent. Le travail devient son premier long métrage de fiction. dangereux, le temps joue en permanence contre le clandestin et la perte de son innocence ne lui garantit pas un retour équitable parmi les siens… L’Albanais est un voyage initiatique qui s’attache N D e r u o e i  t S s c  h m ön o ha n u d s i e a r u Fi x lm : p  roduktion à une situation vécue par près d’un million de personnes en GmbH Europe, tout en s’appli uant à éviter l’excès de pathos. Neue Schönhauser Strasse 19 q D-10178 Berlin Tél : +49-30-34 39 10 21 Fax +49-30-52 13 56 49 email: info@neueschoenhauser.de www.neueschoenhauser.de
Festivals de Karlovy Vary et Moscou 2010 (Prix du jury & Prix d’interprétation)
cinéma d’aujourd’hui
À l’ombre Im Schatten
vendredi 1 er octobre à 20 h et samedi 2 octobre à 16 h Réalisation et scénario : Thomas Arslan. Direction de la photographie : Reinhold Vorschneider. Montage : Bettina Blickwede. Musique : Geir Jenssen. Décors : Reinhild Blaschke. Production : Florian Koerner von Gustorf, Michael Weber. Sociétés de production : Schramm Film Koerner & Weber/Berlin, ZDF & 3sat/Mayence. Interprétation : Mišel Mati č evi ć , Karoline Eichhorn, Hanns Zischler.
Trojan sort de prison et n’envisage la suite que d’une seule Thomas Arslan est né manière : reprendre ses activités criminelles. Il contacte ses anciens Iàl  éBtruaduine slcah liwtetiégr aetnu r1e 9a6ll2e. mande complices à Berlin, les uns pour récupérer la part du larcin qui et l’histoire à Munich avant de l’a conduit derrière les barreaux, les autres pour prendre part à rejoindre l’académie de cinéma un nouveau coup, mais personne n’est fiable. Prudent, taciturne et de télévision de Berlin et aucunement rouillé par sa détention, Trojan n’est pourtant (dffb). Réalisateuir et scénariste s pas de ceux qui se découragent pour si peu. De parkings en dmeepnuti sl a1 t9r9il2o, gilie G gn es e c  h n w o i t st a e m r -cafétérias anonymes, en passant par des hôtels où il règle tou-(1996), Dealer (1998) et Der jours en cash, Trojan se meut dans un univers interlope, le sien et schöne Tag (2000), puis Ferien, le seul qu’il connaîtra jamais. Furtif, il poursuit une même et chronique d’un été (2007). immuable trajectoire, où le gain est en peau de chagrin et le  lu Contacts : réseau de ses ennemis toujours p s resserré… Polar précis et Schramm Film Koerner + Weber dépouillé à l’extrême, Dans l’ombre revisite une mythologie du Florian Koerner von Gustorf, gangster débarrassée de toute illusion, sauf envers le cinéma. BMüilcohwaeslt rWasesbe e9r0 (voir « Nouvelle Vague allemande », pages 20 et 21) DTé-l1 : 0+74893 -3B0e-rl2i n61 51 40 Fax : +49-30-2 61 51 39 Festivals de Berlin, Buenos Aires et Shanghai 2010… email : koerner@schrammfilm.de
5
cinéma d’aujourd’hui Berlin 1936 Berlin ’36 dimanche 3 octobre à 18 h Réalisation : Kaspar Heidelbach. Scénario : Eric Friedler, Lothar Kurzawa. Direction de la photographie : Achim Poulheim. Montage : Hedy Altschiller. Musique : Arno Steffen. Décors : Götz Weidner. Production : Gerhard Schmidt. Sociétés de production : Gemini/Cologne, NDR/Hambourg, Degeto/Berlin. Interprétation : Karoline Herfurth, Sebastian Urzendowsky, Axel Prahl. 1936. Les États-Unis menacent de boycotter les Jeux Olympiques Kaspar Heidelbach est né à Tettnang sur le lac jsuuirv el e npe ofiingtu rdee  dsaen st elnéirq uài pBee rallilne, msia naduec.unÀ  actohlnèttree cdœe ucr,o lnefse snsaizoisn de Constance en 1954. Après des études d’histoire de l’art décident de rapatrier la championne nationale de saut en hau-et de cinéma, il devient réalisa-teur Gretel Bergmann, juive allemande exilée en Angleterre. teur de télévision en 1984, Pour cela, ils n’hésitent pas à faire pression sur la famille de la notamment pour la série Tatort . Le téléfilm Das Wunder von jeune femme, peu désireuse de retourner dans son pays natal. Lengede lui vaut le Prix Adolf Dans le même temps, ils recherchent énergiquement une aryenne Grimme en 2004. Berlin ’36 est susceptible de battre Gretel aux éliminatoires. Leur quête demeure son deuxième film pour le ciné-infructueuse, jusqu’au jour où Marie Ketteler, une inconnue, rejoint ma, après Polski Crash (1993). l’équipe pour les entraînements.Tout est entrepris pour saper le moral de Gretel, qui tient bon grâce à un soutien inattendu. Par Droits mondiaux : Beta Film GmbH 6 inadvertance, Gretel découvre le secret de Marie… Andreas Rothbauer Gruenwalder Weg 28 d Une histoire vraie qui rappelle combien la réalité peut toujours D-82041 Oberhaching sser la fiction. Tél : +49-89-67 34 69 80 dépa Fax : +49-89-6 73 46 98 88 email : ARothbauer@betacinema.com Festivals de Palm Springs, Porto et Shanghai 2010 www.betacinema.com/
cinéma d’aujourd’hui
Cours si tu peux Renn, wenn du kannst
lundi 4 octobre à 20 h et mardi 5 octobre à 18 h Réalisation : Dietrich Brüggemann. Scénario : Dietrich & Anna Brüggemann. Direction de la photographie : Alexander Sass. Montage : Vincent Assmann. Décors : Christiane Krumwiede. Production : Ralph Schwingel, Sabine Holtgreve. Sociétés de production : Wüste Film/Berlin & Cologne, SWR/Baden-Baden, WDR/Cologne, ARTE/Strasbourg. Interprétation : Robert Gwisdek, Anna Brüggemann, Jacob Matschenz.
Paraplégique, Ben vit dans un appartement agréable qui domine Dietrich Brüggemann est né son quartier. Quand il n’observe pas Annika qui passe sous ses en 1976 à Munich. Etudiant fenêtres, ce jeune homme brillant, mais cynique, prend plaisir à à l’école de cinéma de Potsdam-Babelsberg, il y réalise notam-rendre chèvre ceux qui l’assistent. L’arrivée du jeune Christian, un ment un court métrage dont le naïf qui ne se laisse pourtant pas intimider et gagne son amitié, titre est un clin d’œil à Rainer coïncide avec la rencontre d’Annika. Ben s’était interdit le flirt en W. Fassbinder, Warum läuft Herr V. Amok? (2003). Présenté raison de son état, mais il est soudain moins sûr de lui. Quant à au festival de Berlin en 2006, Christian, quoique diamétralement opposé à l’esprit incisif et Neun Szenen , son premier long  désabusé de son aîné, il s’éprend lui aussi d’Annika, violoncelliste métrage, est également son film incapabl du meilleur sur scène. La jeune femme n’est donc pas de fin d’études. e forcément celle qui apportera un équilibre aux deux rivaux amou-reux. Elle n’en complète pas moins un trio qui va créer son propre Contacts : monde, dans l’appartement de Ben… Wüste Film Ost oHG Une ambitieuse comédie romantique sur le passage à l’âge adulte. PDo-t1s0d7a8m5 eBr eSrtlirnasse 96 Tél : +49-30-27 59 64 16 Festivals de Berlin, Ludwigshafen (Prix du public), Feamxa : il +: 4c9o-n3t0a-c2t5@ 7w9u 2es6t e7f0ilm-ost.de Seattle, Shanghai 2010… www.wuestefilm-ost.de
7
8
Le Dernier Employé Der letzte Angestellte
cinéma d’aujourd’hui
samedi 2 octobre à 22 h et lundi 4 octobre à 22 h Réalisation et scénario : Alexander Adolph. Direction de la photographie : Jutta Pohlmann. Montage : Christel Suckow. Décors : Jana Karen. Production : Alban Rehnitz, Philip Voges. Sociétés de production : Hofmann & Voges Filmproduktion GmbH & Co. KG/Munich, ZDF/Mayence, ARTE/Strasbourg. Interprétation : Christian Berkel, Bibiana Beglau, Leo Conzen, Jule Ronstedt.
Après une longue période d’inactivité, David trouve un nouvel Alexander Adolph est né epomuprl ois :o lni qupirdoeprr iuétnaei rpe.e tSitoeu ceineturxe pdrius eb iqeuni  dnee ssta  pflausm ilplre,o fiDtaabvlied deén b1u9ts6 5c oà mMunich. Aprr èds  dpeiès me auteu e ces radiophoniques et des études tente d’esquiver tout cas de conscience et prend ses quartiers de droit, il poursuit depuis 1990 dans les locaux de l’entreprise désormais vidés de leur personnel, une solide carrière de scénariste à l’exception de madame Blochs. Interpellé par cette dame visi-pour la télévision. Il a réalisé le documentaire Die Hochstapler blement éprouvée, il choisit de la raccompagner chez elle. Mal (2006) et un premier long lui en prend ! Madame Blochs n’aura de cesse de le harceler. Elle métrage de fiction, So glücklich réveille en lui les crises de panique qui ont jadis sabordé sa car-war ich noch nie (2009). rière à un point tel que les proches de David commencent à se demander s’il est réellement guéri. Seul dans ses bureaux, il s’ar-rime à son clavier, mais les portes claquent, les néons grésillent Droits mondiaux : les des radio s’affolent sans raison… Hofmann & Voges Entertainment GmbH et on Mischa Hofmann, Philip Voges Une transpositi de l’épouvante japonaise dans le secteur ter-Hofmannstrasse 25-27 on D-81379 Munich tiaire allemand. Tél : +49-89-17 87 70 Fax : +49-89-17 87 74 10 info@hofmannvoges.com http://www.hofmannvoges.com/
Festival de Munich 2010
cinéma d’aujourd’hui
Gravité Schwerkraft
jeudi 30 septembre à 22 h et vendredi 1 er octobre à 16 h Réalisation et scénario : Maximilian Erlenwein. Direction de la photographie : Ngo The Chau. Montage : Gergana Voigt. Musique : Jacob Ilija. Décors : Petra Albert. Production : Alexander Bickenbach, Manuel Bickenbach. Sociétés de production : Frisbeefilms/Berlin, ZDF/Mayence, ARTE/Strasbourg. Interprétation : Fabian Hinrichs, Jürgen Vogel, Nora von Waldstätten, Jule Böwe.
Après un rendez-vous clientèle qui a mal tourné, Frederik, un Maximilian Erlenwein est né é en 1975 à Berlin. Etudiant employ de banque, se retrouve littéralement avec du sang sur les en sociologie et science des mains. L’événement amène ce jeune homme sans état d’âme à médias, il rejoint l’académie faire le point sur son existence et à renier son mode de vie de cinéma et de télévision conformiste et hygiénique. Loin de devenir plus responsable, il de Berlin en 1999. Il y réalise laisse libre cours à des penchants jusque-là réfrénés. De petits plusieurs courts métrages  baptisés de manière plutôt jeux absurdes en provocations inquiétantes, Frederik le col blanc rock’n’roll : Fuck and Run , Elvis se retrouve sur la corde raide. Il paraît exprimer enfin une audace vs Bruce Lee ... Schwerkraft est et une vitalité qui lui paraissaient évanouies, afin d’aller à l’essentiel : son premier long métrage de fiction. reconquérir Nadine, un amour de jeunesse. Son entourage, quant à lui, se demande si Frederik ne serait pas un psychopathe… utenu sur la forme, Gravité est une Remuant sur le fond, mais so Droits mondiaux : réponse à Fight Club de David Fincher. CINEPOOL GmbH Sonnenstrasse 21 -80331 Munich Festivals d’Edimbourgh, Sarrebruck (Prix Max Ophüls, DTél : +49-89-55 87 60 Fax : +49-89-55 87 62 29 Prix du scénario, double Prix d’interprétation), Seattle 2010, email : cinepool@telepool.de Montreal et Kiev 2009… www.telepool.de
9
10
Lila, Lila
cinéma d’aujourd’hui
dimanche 3 octobre à 22 h et mardi 5 octobre à 16 h Réalisation : Alain Gsponer. Scénario : Alexander Buresch. Direction de la photographie : Matthias Fleischer. Montage : Barbara Gies. Musique : Max Richter. Décors : Udo Kramer. Production : Marcus Welke, Henning Ferber, Andreas Fallscheer, Sebastian Zühr. Société de production : Film 1 GmbH & Co. KG/Berlin, Falcom Media GmbH/Berlin. Interprétation : Daniel Brühl, Hannah Herzsprung, Henry Hübchen.
Serveur effacé d’un café branché de Berlin, David peine à attirer Alain Gsponer est né ont il e ument amoureux. Entourée à Zurich en 1976. Il intègre ldaet tsean tiboann ddee  dMaarmiies,  ddu miliesut  léiptteérrdaire, la jeune femme paraît lécole de designn édem aB edrun eB, apduei-s l’académie de ci inaccessible. Sur un marché aux puces, David acquiert une table Wurtemberg dont il sort de nuit dans laquelle il a la surprise de trouver un manuscrit diplômé en 2002. Un temps jauni, l’histoire d’un amour sans espoir. Il décide de se l’appro-exploitant de cinéma, il se tourne ensuite vers la réalisation prier et le soumet à Marie. À l’insu de David, elle le présente à et signe notamment Rose (2005), un éditeur qui l’accepte. Salué comme le « Anna Karenine de la lauréat du Prix Allemand de la génération Internet », le roman est un succès phénoménal. David Télévision, et Das wahre Leben perd très vite prise, aussi bien devant la médiatisation dont il est (2006), Prix Adolf Grimme. l’objet qu’auprès de Marie, qu’il a pu conquérir, mais à qui il ne peut confesser la vérité. Ce n’est que le début de ses ennuis… Droits mondiaux : Beta Film GmbH Une satire d’un monde où la renommée remplace le talent, d’après Andreas Rothbauer le best-seller de Martin Suter. GDr-u8e2n04w1a ldOebr erWheagc h2i8n gd Tél : +49-89-67 34 69 80 Festivals d’Edimbourg et Shanghai 2010, Fax : +49-89-6 73 46 98 88 email : ARothbauer@betacinema.com Hamptons et Kiev 2009 www.betacinema.com/
cinéma d’aujourd’hui
Vincent, ses amis et sa mer Vincent will meer
samedi 2 octobre à 20 h et dimanche 3 octobre à 16 h Réalisation : Ralf Huettner. Scénario : Florian David Fitz. Direction de la photographie : Andreas Berger. Montage : Kai Schröter. Décors : Heidi Lüdi. Production : Viola Jäger, Harald Kügler. Sociétés de production : Olga Film/Munich. Interprétation : Florian David Fitz, Karoline Herfurth, Johannes Allmayer, Heino Ferch, Katharina Müller-Elmau.
Vincent aimerait exaucer le vœu de sa mère récemment décédée : Ralf Huettner est né revoir une dernière fois la mer. Atteint du syndrome de la en 1954 à Munich. Diplômé Tourette, qui chez lui se signale surtout par des tics verbaux, dete  lla étcéolélev ispiooun r dlee  Mciunnéicmha  (HFF), notamment une tendance à jurer à répétition, le jeune homme il réalise son premier long est envoyé dans un institut par son père, un homme dominateur métrage de fiction en 1987, et sentencieux qui se soucie essentiellement de sa carrière poli-Das Mädchen mit den Feuerzeugen. Ce conte de fées moderne se tique. Vincent garde les cendres de sa mère dans une petite révèle un franc succès. Il a bâti boîte en fer blanc. En compagnie de Marie, atteinte d’anorexie, depuis une carrière très hétéro-et d’Alex, sujet à des troubles obsessionnels compulsifs à pro-clite et souvent tournée vers pos de l’hygiène, il décide de passer outre les décisions de son le grand public. géniteur. Puisque sa maman voulait voir la mer, il va prendre le Droits mondiaux :  large ! À bord de la vieille Saab rouge du docteur Rose, leur FBiletma GCimnbemHa/Dept. of Beta  médecin, les trois jeune gens s’évadent en direction de l’Italie. Andreas Rothbauer Au programme : affirmation de soi et road trip dans les Alpes. GDr-u8e2n04w1a ldOebr erWheacg h2in8g d Tél : +49-89-67 34 69 80 Fax : +49-89-6 73 46 98 88 email : arothbauer@betacinema.com www.betacinema.com/
11
reOuvertuC eht'ehTsrage:Betty B. & Cuotrm téde geraha:Crtouét mlla nametucreire
Gravité Schwerkraft Maximilian Erlenwein 95 min.
Jeudi 30 septembre
Felix Stienz 13 min. Les Rêves dansants Tanzträume Anne Linsel, Rainer Hoffmann 89 min.
Tous mes pères Alle meine Väter Jan Raiber 81 min.
Gravité Schwerkraft Maximilian Erlenwein 95 min.
Germania Wurst Volker Schlecht 11 min. À l’ombre Im Schatten Thomas Arslan 85 min.
Vendredi 1 er octobre
Le Monde sur le fil Welt am Draht R.W. Fassbinder 206 min.
22 h
12 h
Court métrage : Le Flic au feu rouge Der Ampelmann Giulio Ricciarelli 14 min. À l’âge d’Ellen Im Alter von Ellen Pia Marais 95 min.
20 h
Mercredi 29 septembre
Horaires des projections
Everyone Else Alle Anderen Maren Ade 119 min.
À l’âge d’Ellen Im Alter von Ellen Pia Marais 95 min.
18 h
16 h
   
Tous les films sont présentés sous-titrés en français, sauf indication contraire
Samedi 2 Dimanche 3 octobre octobre
Table ronde : Revolver , revue pour le cinéma
À l’ombre Vincent, ses amis Im Schatten et sa mer Thomas Arslan Vincent will meer 85 min. Ralf Huettner 95 min.
Le Braqueur – Berlin 1936 La dernière course Berlin ’36 Der Räuber Kaspar Heidelbach Benjamin Heisenberg 100 min. 98 min.
Court métrage : Court métrage : La Dernière Course Never drive a car when Das letzte Rad you're dead Olaf Held Gregor Dashuber 8 min. 9 min. Vincent, ses amis L’Albanais et sa mer Der Albaner Vincent will meer Johannes Naber Ralf Huettner 104 min. 95 min.
Le Dernier Employé Lila, Lila Der Letzte Angestellte Alain Gsponer Alexander Adolph 103 min. 86 min.
Lundi 4 octobre
Mardi 5 octobre
Next Generation Lila, Lila 2010 – Films d’écoles Alain Gsponer Sélection de courts 103 min. métrages Sous-titres anglais 93 min.
L’Albanais Der Albaner Johannes Naber 104 min.
Court métrage : Cocon Kokon Till Kleinert 7 min. Cours, si tu peux Renn, wenn du kannst Dietrich Brüggemann 114 min.
Le Dernier Employé Der Letzte Angestellte Alexander Adolph 86 min.
Cours, si tu peux Renn, wenn du kannst Dietrich Brüggemann 114 min.
Clôture Sous toi la ville Unter dir die Stadt Christoph Hochhäusler 110 min.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.