de me confondre durant la chasse

De
Publié par

Bio mimétis me. Ilne vaut que de par les fruits d'un semis personnel, donc avec les conséquences de graines dans la poche, même si dans le contexte auto destructif on peut se demander, et bien cela sert à comprendre de ce que c'est le semis en liberté. Aussiau cours de l'écriture, je me suit enfermé pendant un mois, fortement concerné par cuisiner des orties dans les pires conditions, eh bien c'est a dire des orties en graines coupées facilement, l'esprit de Philippe Etchebest il à servis, cela peut être l'objet d'un concours ou les orties en graines sont sublimées et ce sans crème fraîche, de plus. Merci à Philippe car je vit en un milieu ou la pensée est une prison. Doncj'écrirais un texte sur ce parcours, car les résultats sont étonnant. Le texte sur l'ortie il est antécédent, tant mieux, le temps qui passe il aide aussi à poser l'ancre en ses convictions. Donc je me suis intéresser vivement à un système agressif, car : Abien observer le peuple des orties, de par son existence il enrichit la terre, de manière extraordinaire à force de patience qui ne concernent pas notre entendement, car nous vivons à court terme, elle se construise une forteresse imprenable. Me dire à cela et aussi constater en la suite de ce texte queles orties sont capable de vivre des systèmes complexes au niveau sociologique, car loin d’être envahissantes elles stimule le milieu en sa globalité.
Publié le : vendredi 8 janvier 2016
Lecture(s) : 2
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Bio
mimétis
me.
 Il ne vaut que de par les fruits d'un semis personnel, donc avec les conséquences de graines dans la poche, même si dans le contexte auto destructif on peut se demander, et bien cela sert à comprendre de ce que c'est le semis en liberté.
 Aussi au cours de l'écriture, je me suit enfermé pendant un mois, fortement concerné par cuisiner des orties dans les pires conditions, eh bien c'est a dire des orties en graines coupées facilement, l'esprit de Philippe Etchebest il à servis, cela peut être l'objet d'un concours ou les orties en graines sont sublimées et ce sans crème fraîche, de plus. Merci à Philippe car je vit en un milieu ou la pensée est une prison.
 Donc j'écrirais un texte sur ce parcours, car les résultats sont étonnant.
Le texte sur l'ortie il est antécédent, tant mieux, le temps qui passe il aide aussi à poser l'ancre en ses convictions.
Donc je me suis intéresser vivement à un système agressif, car :
 A bien observer le peuple des orties, de par son existence il enrichit la terre, de manière extraordinaire à force de patience qui ne concernent pas notre entendement, car nous vivons à court terme, elle se construise une forteresse imprenable. Me dire à cela et aussi constater en la suite de ce texte que les orties sont capable de vivre des systèmes complexes au niveau sociologique, car loin d’être envahissantes elles stimule le milieu en sa globalité. Je vais me payer une tête d'autruche, mais pour moi, elles peuvent à travailler dans mon jardin, il n'y auras pas qu'elles, loin de là, c'est juste modalités techniques différentes
 En cet endroit, au 5 av, de Scheutbos est un livre ouvert, écrit avant l'acte, de la connaissance du bien et du mal, a vivre un immuable qui ne nous concernent absolument pas en ses temps instable.
Un territoire autoproclamé, une exception, en territoire détruit, je m'en veux de vous la décrire, car j'en prend le temps le plus possible, en promenade d'observation et de méditation, afin de bien traduire de ce qu'elle dit de l'existence.
C'est une symbiose, oui, cela veut dire que tout éléments constitutif sont pleinement coopératif, donc les vers de terre les limaces, les racines qui s'enfoncent dans le sol au fil des ans, tout pleins de bestioles que moi je sais pas et que je veux pas savoir, car je suis assis sur un banc. S' activent à chaque jour de l'année.
Plus chacun des actes que posent les membres de cette coopérative agricole.
Février : l'angélique sort des ses feuilles pour les crève la faim de l'hiver. Ainsi elle domine car elle prend une longueur d'avance dessinant par tache de ses feuilles fines une structuration de jardin paysager.
 Après c'est le tour de la berce, je sais que je sais vivre avec elle à condition de la cuisiner.
Puis après en une croissance de 2 cm par jour et plus, c'est comme une explosion. L'ortie elle s'en dit, timide en ses débuts en ces temps la berce s'en dit de sa croissance mangeant de l'ortie de manière différée, car elle est super vorace.
Là personne n'en dit de rien, et il n'y a pas de jardinier heureusement dans l'état actuel des choses juste un ordre productif qui paraît indestructible
La leçon :
Si la croissance en hauteur est égale à 170 les racines s'inscrivent en sens inverses, en tant que travail actif du sous sol.
Je peux aller chercher à manger là tout les jours je vit là en un système excédentaire sans travail que celui de récolter, à condition d'avoir une conscience et intelligence.
Les orties servent de stimulant de croissance et d'agent de décomposition très important, c'est accélérateur de croissance.
Il y a aussi du gratteron, cela fait aussi de la soupe.
C'est une équation végétale indépendante transposable. Elle concernent les plantes pluriannuelles, la rose trémière, qui n'est pas une plante sauvage s'y plaît aussi, et le pommier sûrement.
Comme ce n'est pas une réserve naturelle, cela se construit en jardinage respectueux de l'esprit qui hante les lieux.
Apporter à manger au plantes que l'on souhaite favoriser, les protéger par paillis, plus toutes les techniques de jardinages non agressives. Ne pas oublier de récolter des graines et de les semer.
C'est un jardin qui à la force, point besoin pour le jardinier qui le rencontre d'acheter à les outils de jardinage, non, il lui suffit de récolter intelligemment, donc d'avoir compris à l'esprit. Car il a suffisamment d'énergie pour le nourrir gratuit. Et de lui en dire en ses changements en niveaux poétiques.
La récolte stimule la croissance.
La récolte avec le respect oriente la croissance. Les racines sont le moteur de ce terrain, donc les mangées par brèches intelligentes
 Les autres demandes, des fois de cultiver autres choses, pas la dedans, sur les bord là ou il existent des plantes de la famille des graminées
Bien Tanto
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.