La Foire de Libramont 2009

Publié par

La Foire de Libramont 2009

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 290
Nombre de pages : 27
Voir plus Voir moins
La Foire de Libramont 2009
Les bonnes raisons de visiter ou de participer à Libramont
La magie de la Foire de Libramont repose notamment sur le fait qu’il existe autant de foires que de visiteurs ou d’exposants. En effet, chacun visite Libramont avec son regard propre, en recherche de réponses à des besoins tellement multiples. Pour celui-ci, la Foire de Libramont est d’abord un rendez-vous d’affaires où il vient profiter des bonnes condi-tions ; pour celui-là, il s’agit d’abord de nourrir du relationnel avec les décideurs et les leaders d’opinion qui parcourent les allées et les lieux de rencontres ; pour l’un, la foire est l’occasion de retrouver ses racines, de se baigner dans cette ambiance si particulière d’une foire rurale en plein air ; pour l’autre encore, la perspective de découvrir les nou-veautés du Mécanic Show, de déguster des produits du terroir, de participer à un débat organisé autour du thème de l’année remplira un programme qu’il se sera préparé avec soin et dont il se réjouira bien à l’avance.
En fait, la Foire de Libramont, c’est tout cela et tellement d’autres visages à découvrir. Les perceptions de la Foire s’inscrivent dans le vivant, dans cette magie de l’instant, dans le mouvement… Plusieurs axes forts permettent de décrire cet événement si particulier.
La Foire de Libramont est d’abord un événement commercial.Plus de 700 exposants font de Libramont un moment privilégié de leur année commerciale pour accueillir les quelque 180 000 visiteurs parmi lesquels on compte 50% de professionnels qui viennent à Libramont découvrir les nouveautés, profiter des « conditions Libramont » et conclure des contrats.
La Foire de Libramont 2009
La Foire de Libramont est imprégnée d’humanité et de convivialité. règne à Il Libramont une ambiance propice au plaisir de se retrouver, ce « je ne sais quoi » de particulier aux rencontres rurales. La chaleur humaine règne sur le champ de foire et se retrouve dans ces sourires échangés, dans les dernières nouvelles que l’on partage. La Foire de Libramont, ce sont les vacances des agriculteurs entre les foins et la moisson. En somme, faire des affaires en passant un bon moment. Les exposants sont unanimes pour dire que Libramont est aussi un moment important de contacts avec leurs clients et prospects. La Foire de Libramont est le rendez-vous des nouveautés.Elle s’inscrit dans l’actualité. La Foire est toujours la même et toujours différente. Le mécanic show est un exemple révélateur. Chaque année, les visiteurs découvrent les dernières nouveautés proposées sur le marché en matière de machinisme. C’est le résultat d’un travail minutieux mené tout au long de l’année pour offrir aux visiteurs de Libramont des événements dans l’évé-nement. La Foire de Libramont valorise l’intelligence et le relationnel. La plus value des pro-duits repose aujourd’hui sur l’intelligence qu’ils contiennent sur le plan environnemental, nutritionnel ou encore social. La Foire de Libramont est une magnifique vitrine pour valoriser cet aspect de l’activité agricole ou forestière. Par ailleurs, et c’est une tradition que la Foire revendique avec fierté, un thème d’actualité est développé à Libramont. Il fait l’objet d’une exposition, de nombreux débats, rencontres et témoignages qui sont autant d’occasions d’échanger et de contribuer au mieux-être de la ruralité et de la société en général. Libramont est l’endroit où de nombreux débats de société ont été initié, c’est aussi le lieu où le monde agricole exprime son actualité qu’elle soit empreinte de craintes ou d’espoirs.
La Foire de Libramont 2009
La Foire de Libramont est internationale.dans le cœur forestier et rural de Ancrée l’Europe, la Foire de Libramont est située au carrefour des principales autoroutes euro-péennes, à quelques kilomètres des aéroports de Paris, Bruxelles et Luxembourg. Un travail systématique de prospection à l’international a confirmé cette vocation de la Foire. Aujourd’hui, ce sont près de 4 000 délégations internationales qui rejoignent Libramont (pour 500 en l’an 2000). Les principaux pays d’origine sont : l’Allemagne, la France (elle représente le plus gros pourcentage des délégations), les Pays-Bas, le Grand-Duché du Luxembourg mais aussi le Mali, le Maroc, le Sénégal, le Burkina Faso, le Pakistan, la Pologne, la Tchéquie, la Suède, la Nouvelle-Zélande. En tout, une trentaine de nationalités sont représentées.
La Foire de Libramont est organisée par la Société royale « Le Cheval de trait arden-nais ».La Foire est née en 1926 pour promouvoir le cheval de trait ardennais. Si la foire a élargi son champ d’actions à la ruralité et à la forêt, le cheval est au cœur de l’événe-ment. Il représente une motivation importante pour de nombreux visiteurs de Libramont. Il trouve sa place au cœur du champ de foire, il est la vedette du concours de traction sur le grand ring. Le découvrir est toujours un beau moment de complicité entre l’homme et le cheval. La Foire de Libramont est le rendez-vous des enfants de la terre.La relation entre l’homme est la terre est intime. Chacun trouve sa subsistance en l’autre. Cette co-exis-tence crée un terreau dense de liens et d’émotions. La Foire de Libramont en a fait le cœur de son message : nous sommes tous des enfants de la terre.
La commission forestière et le thème de l’année
Le thème 2009: forêt européenne, intelligence et productions L’actualité récente nous rappelle la nécessité d’éveiller chez chaque être humain une atti-tude vigilante vis-à-vis des systèmes dans lesquels il est invité à s’inscrire. Tant la récente crise financière que les enjeux de l’environnement sont là pour illustrer à quel point des structures peuvent parfois entrer dans des logiques qui ne leur appartiennent plus et qui peuvent nuire à l’intérêt général.
La commission forestière de la Foire de Libramont s’inscrit totalement dans cette pers-pective en invitant les visiteurs à découvrir, à comprendre, à s’émerveiller et à aimer la forêt, le bois et celles et ceux qui ont décidé d’en faire leur métier.  En plaçant sa thématique sous le signe de l’intelligence et de l’Europe, la Foire de Libramont souligne la nécessité d’investir dans la réflexion. Un environnement préservé pour les prochaines générations passe par des produits intelligents conçus pour obtenir un maximum de satisfaction avec un minimum de moyens énergétiques. Il ne s’agit plus de produire davantage, il s’agit de produire mieux, avec une gestion réfléchie de nos res-sources naturelles. L’enjeu est environnemental en même temps qu’économique et social. Ce qui, inévitablement aujourd’hui, implique une approche européenne.
La commission forestière et le thème de l’année
La forêt plein la tête La raison d’être du thème de la Foire de Libramont est donc de mettre en exergue l’intelli-gence humaine qui est investie dans la filière bois. Cette connaissance est historiquement portée par la tradition orale ; aujourd’hui, elle est également soutenue par la science, par les technologies et par la formation. Cette intelligence prend ainsi des formulations bien visibles qui permettent d’aborder la gestion de la forêt avec autant de raison que de passion. Les professionnels sont invités à se rencontrer et à débattre des diverses options possi-bles dans la filière ; le grand public est invité à découvrir tout ce que le secteur met en place pour développer les produits et les services qui répondent à ses attentes. Le thème est abordé de façon globale. Forêt, eau, environnement sont autant de sujets qui sont explicités. Les supports sont aussi variés ; une exposition au cœur de la foire intitulée« la forêt plein la tête »propose une information solide, émaillée de démonstra-tions et d’animations interactives ; les journées en forêt sont une occasion exceptionnelle de vivre sur le terrain le quotidien des hommes qui, dans le bois, vivent du bois. Le thème sera décliné en trois pistes : la production du bois, les matériaux bois et la filière. La production sera présentée sous toutes ses facettes, de la production industrielle à l’énergie bois en passant par les uti-lisations artisanales. les métiers et les formations. Quels sont les métiers qui sont nés de l’intelligence néces-saire à la gestion de la forêt ? Et quelles formations sont disponibles ? les emplois. Enfin, quelles sont les places disponibles pour travailler dans le domaine de la forêt ?
Le thème 2009 en pratique
a. walexpo : « la forêt plein la tête » La forêt participe audéveloppement économiqueet contribue à lanotoriété et à l’at-tractivité de la Wallonie.
Ministères et administrations, organismes de recherche et de formation, associations et fédérations, entreprises et indépendants partagent leurs connaissances et leur savoir-faire.
Cette année, plusieurs actions de projets européens Recherche et Développement déve-loppés en Wallonie en matière d’environnement et de développement forestier sont présentées et illustrées par des responsables et acteurs de projets européens INTERREG, LIFE et GAL.
Les messages sont consacrés à la promotion du secteur forêt/bois : amélioration de la production forestière, mobilisation du bois, promotion des formations et métiers, recher-che de l’équilibre entre économie, écologie et qualité de la vie.
L’eSpaCe d’animation Le podium d’animation situé au cœur de walexpo diffuse les messages de la filière. La tribune accueille des professionnels et exposants pour témoigner sur leur métier, exposer leurs activités, vulgariser leurs techniques et commenter certaines innovations : guides sylvicoles, films d’animation nature ou autre, pratiques validées, équipements plus performants … Le programme des 4 journées est détaillé dans la presse et sur le site de la foire.
Le thème 2009 en pratique
L’espace d’animation est une mine d’informations tant pour le visiteur citoyen que pour le visiteur professionnel. Pour le premier par le canal d’animations interactives et ludiques ; pour le second par des rencontres et des débats avec les acteurs du secteur. LeS métierS et FormationS de La FiLière boiS Une des réflexions de la commission forestière porte sur l’intelligence nécessaire d’une part pour gérer le capital « forêt », d’autre part pour proposer au marché des produits qui répondent aux attentes des consommateurs. Comment intégrer dans une même démar-che une gestion raisonnée des ressources et une création de richesse économique ? Voilà le cœur du débat ! Dans ce cadre, la formation joue un rôle fondamental. De nouveaux emplois sont en gestation. L’heure est à de nouveaux repères économiques. Lafilière forêt/bois -depuis la graine jusqu’à la livraison du meuble au particulier - requiert une main-d’œuvre spécifique et qualifiée. Des profils précis sont nécessaires tant pour des métiers traditionnels comme la menui-serie que pour des postes plus pointus dans le secteur commercial ou dans l’encadrement par exemple. Le succès rencontré par de nouvelles formations comme celle d’attaché commercial de la filière bois ou le bachelor en technique bois sont des indicateurs révéla-teurs du potentiel du secteur. Les nouvelles technologies, l’environnement sont autant de matières d’investigation pour les « sciences forestières ».
Le thème 2009 en pratique
b. Les démonstrations forestières  
La 15e édition des démonstrations forestièresse déroulerales mardi 28 et mercredi 29 juillet dans la forêt communale de paliseul.
Paul VERLAINE, le poète français aux origines ardennaises qui, enfant vint souvent pas-ser ses vacances chez ses tantes à Paliseul, donne de ces forêts une description pleine de tendresse : « Au pays de mon père on voit des bois sans nombre.  Et la myrtille est noire au pied du chêne vert.  Leau saute à petits flots, minéralement pure ».
Composée d’une mosaïque de peuplements feuillus et résineux divers, la forêt constituée à l’origine d’une hêtraie a été enrichie par plantations résineuses d’épicéas, de sapins des Vosges remarquables et de douglas sélectionnés comme peuplements à graines.
Le site de démonstrations de Paliseul regorge d’atouts : chemins empierrés et stabilisés, aire d’accueil en forêt, variété d’essences, peuplements de structures variables, arbres remarquables, clairières aménagées en verger ou gagnages herbacés, recrûs naturels ligneux, sources, mares et fonds humides, plantations diverses et parcelles à reboiser, sites d’intérêts biologiques…
Le point fort :les démonstrations ont lieu en conditions réelles de travail. 
Avec le concours d’un réseau de partenaires, de professionnels et d’experts de chaque secteur, les organisateurs présentent10 vitrines de la filière bois (gestion de la forêt, exploitation forestière, chantier particulier, gestion cynégétique, pêche et cours d’eau, accueil et loisirs, secteur eau, travaux forestiers, énergie et populiculture, espaces verts. Chaque vitrine propose des stands d’informations et de documentations et surtout, des démonstrations commentées par des spécialistes et opérateurs expérimentés. En fait, chaque vitrine est essentiellement impartie de 5 missions : sensibiliser, informer, docu-menter, démontrer et conseiller.
Les vitrines didactiques en forêt
Vitrine 1 : Gestion de la forêt exposants : métiers & formations :• Gestion forestière durable DAGRNE - Départementingénieur• Aménagement et traitement forestier de la Nature et des Forêtstechnicien• Nouveau code forestier Comptoir à graines ouvrier• Récolte et traitement de graines forestières Experts forestiers• Expertise, surveillance, police, éducation SRFB - NTF - FW
oit en forêt publique ou privée, lagestion forestière durablerequiert l’installation des les essences en ecourt si possible à la régénération naturelle, crée des peuplements variés (structure, classe d’âge, îlots bois), favorise la diversité biologique (biotopes, espèces), recherche l’équilibre forêt-gibier, maximise les par la production de bois de qualité et contribue à l’approvisionnement régulier de la filière bois. ’objectifs inscrits dans lenouveau code forestieret relayés par l’administration forestière et différents es ardents défenseurs des intérêts multifonctionnels de la forêt !
Vitrine 2 : Exploitation forestière exposants : métiers & formations :• Atelier d’abattage : tronçonneuse, techniques FOREM formationbûcheron• Ergonomie, sécurité et confort Wallonie Boisconducteur• Simulateur d’abatteuse - ébrancheuse CFPPA Charleville d’engins• Chantiers mixtes : débusquage, débardage FEDEMAR• Cloisonnements d’exploitation asbl Cheval de trait ardennais Ecole de La Reid
Lesopérations d’exploitation forestière et de transport respectueuses de l’environnementsont des éléments essentiels de la foresterie durable. Laformation des opérateurset laplanification de chantiers mixtes(débusquage à cheval et débardage par le biais de cloisonnements d’exploitation), permettent de maintenir la productivité naturelle des forêts et les avantages qui en découlent. Des ateliers et démonstrations rappelleront les principes de base :sécurité, outils et matériels en ordre, techniques performantes.
Les vitrines didactiques en forêt
Vitrine 3 : Chantiers particuliers exposants : métiers & formations :• Chantiers Natura 2000 NATURAWALconseillé en environnement• Certification forestière PEFC débardeur à cheval• Mesures particulières : pelouses, landes Union des entrepreneurs• Gestion des fonds humides forestiers• Matériels et équipements adaptés
Avec la constitution duréseau natura 2000, les propriétaires forestiers de Wallonie sont de plus en plus confrontés à des chantiers particuliers visant la préservation de la diversité biologique : • création ou rétablissement : peuplements irréguliers et mélangés, lisières progressives étagées et diversifiées, landes sèches ou humides, clairières et mares forestières … • entretien et restauration : ripisylves, végétation de berges, dégagements manuels localisés respectant certains végétaux rares ou protégés, conservation et amélioration d’habitats … • habitat ou espèces d’intérêt communautaire : élimination ou limitation de plantes indésirables, conservation d’arbres sénescents ou cavernicoles…
Vitrine 4 : Gestion cynégétique exposants : métiers & formations :• Milieux propices à la grande faune Royal Saint Hubertgarde-chasse• Gagnages herbacés, fruitiers, taillis de brout Club de Belgiquearmurier• Parcours éducatif du chasseur DEMNA Faune• Expertise d’âge : cerf, chevreuil, sanglier asbl Fourrage Mieux• Logiciel : estimation des dégâts agricoles armuriers
Un meilleur équilibre forêt-gibierdépend de nombreux facteurs : • limiter les dégâts par la régulation raisonnée des populations de gibier en excès ; • dissuader les animaux au moyen de gagnages herbeux et taillis de brout naturels ; • et surtout améliorer les potentialités alimentaires et de refuge des territoires : sylviculture plus dynamique, essences de lumière au couvert léger, éclaircies fortes, dégagements partiels pour favoriser des tapis herbacés et repousses ligneuses.
Vitrine 5 : Pêche et cours d’eau exposants : métiers & formations :• Ecole de pêche itinérante  Fédération sportive desgarde-pêche• Diagnostic du milieu aquatique : indice biotique Pêcheurs Francophones depisciculteur• Poissons : identification, habitat, mœurs Belgique • Matériels et équipements : exposition, usages Maison wallonne de la pêche• Pêche : démonstrations et initiation SRFB - NTF(9 à 16 ans) asbl Forêt Wallonne
Moniteurs et pêcheurs expérimentés vous convient à plusieurs animations au bord d’un étang: découverte du milieu aquatique : cycle de l’eau, flore et faune liées à l’eau, poissons (vie, mœurs, nourriture, identification etc.) ; • démonstrations de matériels et techniques de pêche : choix, méthodes, tests ; initiation de jeunes à la pêche (priorité aux jeunes de 9 à 16 ans) : constitution et utilisation d’équipements de base, montage de ligne, postes favorables, amorçage, conseils…
Les vitrines didactiques en forêt
Vitrine 6 : Accueil et loisirs exposants : métiers & formations :• Observation et compréhension de la forêt Commune de Paliseulguide nature• Identification d’arbres, d’arbustes et de plantes Maison du tourisme moniteur• Exploration d’habitats et d’indices Artisans – ADEPS animateur• Recherche de traces d’animaux DENDRONAUTES• Grimpage aux arbres Ecole de CARLSBOURG
Concilier lafonction récréative et sociale de la forêtavec ses vocations écologiques et économiques apparaît comme un enjeu de premier ordre. En attestent leparcours didactique du bois du deFoYet les multiples pro-menades pédestres (31) et VTT (9) cartographiées dans les campagnes et les forêts de la commune de Paliseul ; le poète Paul Verlaine vint d’ailleurs y passer le plus clair de ses vacances ! Des guides Nature vous guideront ! Et si vous aimez la nature et voulez vous surpasser, venez vous tester à la grimpe et au parcours dans la cime des arbres : pas besoin de gros muscles et sensations garanties de 7 à 77 ans !
Vitrine 7 : Secteur eau exposants : métiers & formations :• Réglementation wallonne relative à l’eau FOREM Formationanalyste• Cycle de l’eau et acteurs Polygone de l’eaufontainierAnalyse, traitement et épuration de l’eau SWDE mécanicien• Réseau : captage, stockage, distribution • Emplois, formations, équipements
Laforêt influence laquantité et la qualité de nos ressources en eau : lagestion des ressources doit être raisonnée de façon concertée par l’ensemble des aménageurs du territoire, parmi lesquels le forestierjoue un rôle important. Lesecteur eau4.500 entreprises et 28.000 emplois. Le Centre de compétence FOREMreprésente en Wallonie Formation Polygone de l’Eau et ses partenaires vous feront découvrir les multiples activités ainsi que les forma-tions permettant d’explorer lesmétiers de l’eau!
Vitrine 8 : Travaux forestiers exposants : métiers & formations :• Plants forestiers à racines nues et en godet Asbl Centre de Développementscientifique• Projet de reboisement : aptitudes, itinéraires Agroforestier de Chimaypépiniériste• Plantations mélangées : avantages, contraintes ARBOPLANT - PYROTHON entrepreneur• Dégagements adaptés : végétations, méthodes GAILLY JOURDAN forestier• Bonnes pratiques : travaux de qualité UCL EFOR – CIC COUILLET
Pourréussir une plantation forestière, il faut procéder à une étudepréalable de la station, savoir choisir l’essence la mieux adaptée, utiliser desplants de provenance recommandée et de qualité, bien préparer le terrain, planter dans de bonnes conditions, protéger si nécessaireetsoigner les entretiens ultérieurs. Echouer une seule de ces opérations suffit à faire échouer le projet ! Unguide technique dnF et un dossier argumenteront lesmeilleurs choix en fournitures et prestations forestières.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.