Vuillard, le lithographe : pastels, gouaches, dessins

De
Publié par

HUGUETTE BERÈS, QUAI VOLTAIRE, PARIS VII25,iilli62. La cuisinière.VUILLARDle lithographe^ GOUACHESPASTELSDESSINSHuguette Berês. Quai Voltaire, Paris Vil2j,« les estampes. A peineDe tout temps, j'ai aimégrand désirinstallé rue en i8pj, mon plus futLaffitte,des peintres. « Peintres-d'en éditer, mais en les demandant àen rappliquantgraveurs » est terme dont on a abuséun'étaient rien moinsde la gravure qui nà des professionnelsdemander desMon idée, à moi, était deque des peintres.des graveurs dequi n'étaient pasgravures à des artistesgageurepouvait être pris pour une futprofession. Ce quiqueC'est ainsi notammentune grande réussite d'art.Redon, Renoir, Sisley,Maurice Denis,Bonnard, Césanne,produisirent, pour leur coupI 'ni/lardToulouse-Lautrec,aujourd'hui si recher-belles gravures qui sontd'essai, cessérie de lithographiesme uneVuillardchées... fitIntérieurs »...desreprésentantrollard sont,aux souvenirs de 1lignes, empruntéesCespetite exposition.à cettedoute, la meilleure préfacesans» le guide« le Père Clôt futRappelons toutefois queSon rôlede ces peintres. futcollaborateuret le parfait'ni/lard,réussite de ces lithographies. \primordial dans lapassait de longues heuresqui avait le goût de Fartisanat,du Cherche-Midi, inter-arec lui dans son sons-sol de la meretouchant, des détails.venant au cours des tirages, modifiantpréparatoire, le peu qu "ilDes différents états et du travailexposition.en reste l'objet de cettefaitces choses que ...
Publié le : lundi 6 juin 2011
Lecture(s) : 96
Nombre de pages : 36
Voir plus Voir moins
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.