Professeur Serigne Abdou BA Président de la SO. SE.CAR

De
Publié par

Professeur Serigne Abdou BA Président de la SO. SE.CAR

Publié le : mardi 5 juillet 2011
Lecture(s) : 565
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
3
Professeur Serigne Abdou BA
Président de la SO. SE.CAR
Tel : 00221338215521
Fax : 00221338224746
Site web :
www.sosecar.org
4
5
––––
CHOLESTEROL
ATTENTION AUX PLAQUES DANGEREUSES
Le cholestérol, substance indispensable à notre organisme, peut devenir
dangereux lorsque son taux dans le sang dépasse 2 grammes par litre.
Le cholestérol en excès se dépose sur la paroi des artères, notamment celles du
cœur (artères coronaires) formant des plaques graisseuses qui s’épaississent au
fil des ans : c’est l’athérosclérose.
ATTAQUES SUR TOUS LES FRONTS
L’athérosclérose atteint toutes les artères.
Les artères coronaires qui irriguent le cœur (risque d’angine de poitrine,
d’infarctus, de mort subite).
Les artères carotides et vertébrales qui irriguent le cerveau (risque
d’A V C).
L’aorte (risque de dissection aortique)
Les artères des jambes (artérite)
6
SEDENTARITE
L’ERE DE L’HOMME SEDENTAIRE
:
La sédentarité au Sénégal est synonyme de haut standing de vie. Elle se
caractérise par la réduction progressive de l’effort physique dans la plupart de
nos actes quotidiens : activités professionnelles ou domestiques, déplacements,
loisirs, etc.
LA SEDENTARITE AFFAIBLIT LE CŒUR
Sans effort physique régulier, le muscle cardiaque perd sa puissance de
contraction. Il reçoit et renvoie de moins en moins de sang dans le corps, donc
moins d’oxygène aux muscles et aux organes. Il récupère moins vite après
l’effort.
L’EXERCICE PHYSIQUE POUR UN CŒUR EN
FORME
En développant le muscle cardiaque, l’exercice physique régulier lui donne une
réserve de puissance. Un cœur plus musclé travaille plus longtemps
sans
défaillance et envoie plus de sang dans l’organisme.
7
TABAC
TABAC = COCAÏNE = YAMBA = DROGUE DURE
TABAC « TU ME FENDS LE CŒUR »
Le tabac est une grande menace pour les artères :
- Les artères coronaires (risque d’infarctus, de mort subite)
- Les
artères
des
jambes :
l’artérite
se
rencontre
presque
exclusivement chez les fumeurs
- Les artères cérébrales (risque de paralysie)
L’ENFANT CIBLE ET VICTIME
L’enfant doit souvent supporter le tabagisme de ses parents, quelque fois dès sa
naissance. A l’adolescence, il est fortement sollicité par une publicité en quête
de nouveaux fumeurs. A 18 ans, 2 adolescents sur 3 fument et les filles autant
que les garçons.
LA FEMME PLUS MENACEE
En plus des conséquences communes à celles des hommes, les femmes qui
fument, courent des risques qui leur sont propres : fécondité réduite, enfant plus
fragile à la naissance, risque accru d’accidents vasculaires en cas de prise de
contraceptifs oraux.
8
HYPERTENSION ARTERIELLE
ARTERES SOUS PRESSION
La tension artérielle varie naturellement au rythme du cœur :
-
Quand le cœur se contracte et propulse le sang dans les artères,
elle est élevée (pression systolique).
-
Quand le cœur se relâche et se remplit de sang provenant des
veines, elle est plus basse (pression diastolique)
Voilà pourquoi votre médecin exprime sa mesure par 2 chiffres : 12/8 par
exemple (en centimètres de mercure).
L’hypertension artérielle correspond à une pression trop élevée du sang dans les
artères à partir de 14/9.
UN COMBAT EPROUVANT POUR LES ARTERES
ET LE COEUR
Tout comme l’excès de cholestérol sanguin, l’hypertension artérielle atteint
toutes les artères. Elle favorise le dépôt de graisse sur leur paroi, avec les mêmes
conséquences.
En outre, elle contraint le cœur, soumis à la forte résistance opposée par les
artères, à une surcharge de travail, le fatigue prématurément et provoque sa
défaillance (insuffisance cardiaque)
LE TUEUR SILENCIEUX
Quelques signes peuvent donner l’alerte (bourdonnements d’oreilles, maux de
tête le matin, « Mouches volantes » devant les yeux . . .), mais bien souvent
aucun symptôme ne vient prévenir l’hypertendu.
9
DES CHIFFRES A CONNAITRE PAR COEUR
Toute personne devrait connaître les chiffres clés de la prévention et surveiller
régulièrement son propre paramètre pour un meilleur fonctionnement de sa
machine cardio-vasculaire.
VOTRE TAUX DE CHOLESTEROL
Le taux normal doit être inférieur à 2grammes par litre.
VOTRE TENSION ARTERIELLE
La tension artérielle normale est inférieure à
14/9.
VOTRE POIDS
Une formule simple permet de calculer le poids recommandé
(P)
en fonction de
votre taille en cm
(T)
Pour une femme
: P = T – 100 – (T- 150)
2
Pour un homme
: P = T – 100 – (T- 150)
4
Exemple une femme de 1,70 m
P = 170 – 100 – (170 – 150)/2 = 60 Kg
VOTRE TOUR DE TAILLE
Homme : inférieur à 102 centimètres
Femme : inférieur à 88 centimètres
10
DIABETE
Qu’est ce que le diabète
: c’est une maladie chronique caractérisée par une augmentation
permanente du taux de sucre (glycémie) dans le sang au dessus d’une valeur mondialement
retenue (1,26 g/l)
Il existe 2 types de diabète
:
- celui de l’enfant et de l’adolescent (avant 30 ans)
- celui de l’adulte de plus de 40 ans
Qui peut devenir diabétique : tout le monde, mais surtout
:
- les sujets âgés de plus de 40 ans
-les sujets de poids élevé (surpoids et obésité)
-les sujets ayant une alimentation riche en sucres et en gras
-les patients porteurs de maladies telles que :
* l’hypertension artérielle
* les maladies des graisses : hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie
-les sujets de parents diabétiques (père, mère, frère ou sœur)
-les femmes ayant accouché d’enfants de poids de naissance supérieur à 4 kg
Comment reconnaître le diabète
: il faut savoir se faire dépister dès qu’on a atteint 40 ans
d’âge. Ce dépistage est simple (prélèvement de sang) et peut se faire dans toutes les structures
sanitaires.
Les signes évocateurs
( uriner beaucoup la nuit, boire beaucoup, maigrir alors qu’on mange
beaucoup ) sont tardifs ; il ne faut pas attendre leur apparition pour penser au diabète quand
on a plus de 40 ans
Peut on soigner le diabète ?
Oui, en modifiant sa façon de manger, en pratiquant une activité
physique régulière comme la marche ; la prise de médicament est fonction du type de diabète.
Quels sont les complications du diabète :
elles peuvent être graves, atteignant surtout le
système cardio-vasculaire : cœur, yeux, reins ….mais on peut les éviter en suivant les
prescriptions médicales.
Contribution
Dr Mrie Ka CISSE
Point Focal Diabète
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.