Écrire un roman policier

Les enquêtes de Sherlock Holmes, du Commissaire Moulin et les intrigues de Mary Higgins Clark vous ont tenu en haleine ? Vous souhaitez aujourd’hui passer de l’autre côté du miroir en devenant écrivain ? Nous vous fournissons les clés pour écrire un genre de roman bien particulier que l'on appelle le polar.

Les caractéristiques du rompol

Nous avions traité lors d’une précédente publication des caractéristiques du roman policier, si vous souhaitez le relire c’est par ici. Le polar obéit à des règles de construction bien particulière, il s’agira ici de vous donner quelques pistes. Il existe différents types de policier qui peuvent aussi bien être des romans noirs, que des thrillers. C’est à vous de choisir le genre qui vous convient.  

Les ingrédients d’un bon livre d’investigations consistent à définir le crime, les protagonistes de l’histoire, le mobile, le lieu de l’action et surtout à introduire une dose de suspense pour tenir le lecteur en émoi. Souvent, le déroulement du récit va s’établir autour de la résolution du meurtre d’un personnage du livre. Le but attendu du récit sera de surprendre sans cesse le lecteur.

Des conseils adaptés au genre

Vous avez sûrement déjà lu les différentes étapes pour l’écriture d’un roman ? Ici, nous vous donnons des conseils adaptés à ce genre littéraire particulier. Un polar ne se lit pas, il se dévore. Pour donner une impression d’angoisse et de stupeur, il faut créer un univers et des personnages élaborés.

La méthode du QQOQCP

Pour écrire une bonne histoire, il convient de se poser les bonnes questions. Nous vous proposons avant de démarrer l’écriture d’adopter la méthode du QQOQCP. Ce sigle reprend les points qui vous permettront de vous lancer à savoir : qui, quoi, où, quand, comment et pourquoi. C’est également une bonne manière de retenir les éléments qui doivent composer votre récit.

Développer son univers

L’action se déroule-t-elle dans une maison, dans une villa au bord de la plage, dans un hôtel luxueux ? Votre histoire doit s’inscrire dans le réel, n’hésitez pas à insérer des détails dans la description des lieux de l’action. Votre ouvrage n’en sera que plus renforcé. Le décor dans lequel évolueront vos personnages a une grande importance.

Créer ses acteurs

La victime

Sans doute l’une des personnalités les plus importantes de l’histoire, il convient d’en faire une description aussi détaillée que possible. Si meurtre il y a, le corps et les lieux du crime doivent être retranscrit de manière précise pour que le lecteur ait l’impression d’assister à la scène. Là encore, il s’agit de plonger au cœur de l’horreur des évènements qui détermineront le cheminement de l’histoire.

La figure de l’enquêteur

La construction de ce héros demande toute votre attention. Celui-ci doit être une figure forte du récit. Il est observateur et met son intelligence au service de la justice. L’attention aux détails et un peu de « mentalisme » sont ses principaux atouts. Comme Sherlock Holmes, vous devez enrichir son passé d’éléments tumultueux qui l’ont profondément marqué. Charismatique et intrépide, il ne renonce à rien pour atteindre son objectif ultime qui est de faire toute la lumière sur les évènements.

Le coupable

La figure du coupable doit être travaillée. Il est l’inverse de l’enquêteur, il cherche avant tout à dissimuler son crime et les preuves de son implication. Vous devez donner l’impression que celui-ci est proche sans pour autant qu’on ne réussisse à le trouver du premier coup. Au fur et à mesure que les indices s’accumulent et que l’étau se resserre, celui-ci va commettre des erreurs qui le démasqueront.

Renouveler le suspense

Vous l’aurez remarqué la recette d’un polar réussi consiste à maintenir le suspense du début à la fin du récit. Qui a tué l’oncle Robert ? Pourquoi ? Voilà les questions que le lecteur doit se poser jusqu’au dénouement de l’enquête. Il faut introduire de multiples retournements de situation qui feront douter le lecteur sur le suspect. Le rythme de l’histoire doit sans cesse accélérer pour créer un sentiment d’urgence et d’oppression. Chaque chapitre doit soulever une question et faire apparaître un nouveau mystère. À la fin de l’enquête, le lecteur doit se dire « Pourquoi je ne l’ai pas vu plus tôt ? ».

À vos plumes, vous avez maintenant les outils pour démarrer, vous n’avez plus qu’à vous lancer dans cette aventure.
N’hésitez pas à publier vos œuvres sur YouScribe.

Ecrire d'autres types de roman

Vous souhaitez écrire d'autres genres, alors pourquoi pas :