Euripide

EuripideVéritable star du théâtre de la Grèce Antique, dramaturge de talent et l’un des trois grands tragiques antique, Euripide est sans doute le plus connu des auteurs de son temps. Cet homme, très populaire à son époque, mais aussi plusieurs millénaires après, a révolutionné l’art dramatique et en particulier les tragédies. Découvrez dès maintenant sa vie et son immense œuvre…

La biographie d’Euripide

Comme pour la plupart des autres dramaturges grecques, peu de choses sont connues sur la vie d’Euripide, tout du moins sur sa jeunesse.

Selon la tradition, le futur auteur serait né en 480, le jour même de la bataille de Salamine, qui opposait une grande partie des cités grecques à l’Empire perse, sur l’île de Salamine. Effectivement, ses parents (Athéniens) s’étaient réfugiés sur l’île pour éviter l’invasion de l’ennemi perse.

Sa famille serait selon certaines sources (dont Aristophane et Théophraste) d’origine modeste, avec un père commerçant au détail dans un village proche d’Athènes et une mère qui auraient vendu des herbes. Cependant, sa culture prouve qu’il a reçu une éducation couteuse auprès de sophistes comme Prodicos de Céos ou Protagoras.

Il va dans sa jeunesse s’orienter vers la carrière d’athlète, car son père aurait eu un oracle qui lui aurait dit que son fils devait porter « lauriers de la victoire ». Il va donc participer à plusieurs jeux et sera couronné aux jeux théséens.

Concernant sa carrière théâtrale, l’artiste et écrivain grec va la commencer en 455 avant J.C. avec rapidement du succès. Il est considéré comme le dernier des trois tragiques de la Grèce Antique. Très populaire, il va pourtant vivre reclus au bout de quelques années, tout d’abord dans une grotte de Salamine. En 406 av. J.C. il est inventé par le roi de Macédoine Archélaos à sa cour, où il meurt en 405 après avoir écrit deux pièces.

Euripide est connu pour être un grand ami de Socrate. Il est aussi l’une des cibles principales des poètes et dramaturges comiques dont un certain Aristophane. Ce dernier et d’autres auteurs comiques ont colporté de nombreuses rumeurs sur Euripide pendant une grande partie de sa vie.

Son œuvre

Immense dramaturge de tragédie, Euripide serait l’auteur de 95 ou 92 pièces selon les auteurs. Cependant, comme pour les autres auteurs de cette époque, seulement quelques pièces nous sont parvenues. Au total, 18 à 19 pièces complètes nous sont parvenues, soit plus que l’ensemble des œuvres d’Eschyle et de Sophocle. Il existe aussi des morceaux d’œuvres non intégrales.

Il va mettre quelques années à remporter son premier concours, car c’est seulement en 441 qu’il remporte le premier titre des Dionysies, soit 14 ans après le début de sa carrière théâtrale. Après cette victoire, il remporte le prix 5 fois, dont 1 fois à titre posthume.

Euripide est considéré avec Sophocle et Eschyle comme l’un des trois grands tragiques, cependant, lorsque l’on étudie ses créations, on voit une vraie différence. En effet, alors que la pensée d’Eschyle est très centrée sur la Grèce Archaïque, Euripide est imprégné du Sophisme. Pour Sophocle, il se situe entre les deux, dans une transition. Cependant, dans la pensée même d’Euripide, il va y avoir une évolution au cours des ans (en considérant seulement les pièces qui nous sont parvenues). Il commence avec de grandes tragédies, dont (MédéeHippolyte), puis des œuvres plus patriotiques pendant la guerre du Péloponnèse (Les HéraclidesLes Suppliantes), puis il va parler sur l'absurdité de la guerre (HecubeLes Troyennes), pour changer totalement et se concentrer sur l’intrigue romantique (IonIphigénie en TaurideHélène) et il finira sa carrière avec des pièces centrées sur le désespoir tragique (OresteLes PhéniciennesLes Bacchantes).

Véritable auteur de talent, Euripide est encore reconnu aujourd’hui comme l’un des plus grands dramaturges de tous les temps. Si vous voulez lire une de ces œuvres comme Oreste (408), Médée (431) ou encore Les Troyennes (415) ou si vous souhaitez avoir un livre avec tous ses textes, vous trouverez ce qu’il vous faut juste en dessous.

Pour aller plus loin :