À la découverte de la Low Fantasy

La low fantasy est un sous-genre de la fiction fantasy qui implique généralement des évènements non rationnels et donc sans lien de causalité avec la réalité. Il s'agit donc d'une variante de la fantasy que l'on associe souvent au monde du merveilleux, sans pour autant devoir communiquer avec le monde réel.

Délimitation du sous-genre

Par définition, la low fantasy regroupe toutes les œuvres fantasy se situant sur un monde réel ou un monde secondaire, mais sans qu'aucun des deux mondes connaissent l'existence de l'autre. Certains auteurs la considèrent comme l'antagoniste naturel de la high fantasy qui, en revanche, met en jeu des personnages venant du monde complètement imaginaire.

Par ailleurs, la low fantasy se caractérise notamment par la mise en évidence du monde réel (ou primaire, selon certains auteurs) ou du monde fictif rationnel, avec parfois l'inclusion d'éléments magiques dans le thème de l'histoire. De ce fait, elle peut parfois décrire des évènements non rationnels qui se produisent dans un cadre rationnel.

Les auteurs Kenneth J. Zahorski et Robert H. Boyer la décrivent d'ailleurs comme un sous-genre mettant en avant des évènements non rationnels et sans causalité qui se produisent dans le monde rationnel. Selon toujours ces auteurs, le terme « Low » ne se réfère pas à un niveau de qualité, mais plutôt au niveau relatif de « fantasy » contenu dans la fiction.

Différentes œuvres associées

De nombreux auteurs s'accordent pour dire que l'avènement des contes de fées à partir du XIXe siècle marque l'arrivée du sous-genre de la low fantasy. C'est au cours de cette période que la fiction fantasy, dès lors très en vogue dans la littérature britannique, se décline en deux sous-genres après l'ère edwardienne : la low et la high fantasy.

Certains auteurs dits puristes excluent néanmoins des œuvres comme Les Chroniques de Narnia qui reprend les soi-disant éléments principaux de la high fantasy : distinction entre le Bien et le Mal, batailles héroïques, quête initiatique, etc. Mais Pierre Bottero semble répondre aux conditions principales définies par la low fantasy, grâce à ses œuvres épiques comme La Quête d'Ewilan, Le Pacte des Machombres, L'Autre, Les Mondes d'Ewilan ou encore Les Âmes croisées.

Découvrez les autres genres de Fantasy en littérature :