Sacha Guitry

Sacha GuitryDramaturge talentueux et prolifique, mais aussi grand metteur en scène et scénariste au cinéma, Sacha Guitry a marqué le vingtième siècle par son œuvre. Sur cette page vous aurez la chance de découvrir cet homme, avec sa biographie et présentation de ses principales œuvres. Vous pourrez aussi trouver des ebooks à acheter sur cet homme.

La biographie de Sacha Guitry

Né le 21 décembre 1885 à Saint-Pétersbourg, la capitale de l’Empire Russe, Alexandre Georges Pierre (dit Sacha) Guitry est pourtant originaire d’une famille française. Son père est, en effet, comédien et il a signé un contrat de 9 ans pour le théâtre Michel de Saint Pétersbourg. Sa mère est quant à elle la fille du journaliste René Delmas de Pont-Jest. Au total, ses parents auront quatre garçons et Sacha est le troisième de la fratrie.

Ses parents vont rapidement divorcer en 1889, à cause des liaisons incessantes de son mari. Cependant, Lucien arrive à garder le jeune Alexandre avec lui en Russie après l’avoir enlevé en France. Sacha va donc jouer avec son père devant le Tsar et à la fin de la saison, il retourne en France auprès de sa mère.

Le futur dramaturge de talent, il va être un mauvais élève, en redoublant dix fois sa 6e. Il arrête l’école à 18 ans et va se tourner vers l’art théâtral.

Il va rapidement commencer à écrire une première pièce de théâtre, qu’il va faire jouer au théâtre des Mathurins en 1902 grâce à la recommandation de Francis de Croisset. Cependant, sa première pièce sera transformée en opérette.

Son père va ensuite l’engager en tant que comédien, mais sous un nom anonyme. C’est là-bas qu’il va rencontrer Charlotte Lysès, ce qui causera avec son père une brouille de treize ans. Il écrira pour cette femme plusieurs pièces, dont Nono (1906) qui lui apportera un grand succès. Sacha Guitry se marie avec Charlotte Lysès le 14 août 1907.

Allant d’échec en succès, le dramaturge divorce de sa femme en 1918 et il se remarie l’année suivante avec Yvonne Printemps. Pour elle, Alexandre Guitry va écrire plusieurs comédies musicales.

Il va ensuite tout doucement se tourner vers le cinéma, mais pas avant 1935, lorsque sa nouvelle épouse, Jacqueline Delubac le pousse dans cette voie. Au tout début, il va critiquer le cinéma, pour en voir la puissance seulement dans les années 30. Il va mettre en scène et créer plusieurs films, dont faire des adaptations de ses pièces de théâtre.

Pendant la guerre, Sacha Guitry reste à Paris et il continue à écrire pièces et tournée des films. Cependant, il ne veut pas collaborer avec l’Allemagne NAZI, mais essaye de lutter contre elle via ses créations qui promeuvent la culture française et critique parfois subtilement l’Allemagne. Pourtant, il sera fait prisonnier à la fin de la guerre et condamné pour « intelligence avec l’ennemi » qui sera transformé en non-lieu en 1947.

Après-guerre, il va continuer sa carrière tant au cinéma que au théâtre, même s’il réalisa plus de films qu’il n’écrira de pièces.

En plus des trois premières femmes qui sont citées ci-dessous, Sacha Guitry a eu deux autres épouses, de plus en plus jeunes : Geneviève de Séréville entre 1939 et 1949 et Lana Marconi, de 1949 à sa mort en 1957.

Son œuvre

Sacha Guitry est avant tout un dramaturge, avec pas moins de 124 pièces à son actif, mais il a aussi une très belle carrière dans le cinéma. Effectivement, il aura réalisé, scénarisé et joué dans presque 36 films (parfois il n’a pas été acteur). Cela fait de cet homme l’un des plus grands hommes d’art de son siècle.

Dire qu’elles sont ses pièces les plus populaires n’est pas simple, car son œuvre est tellement prolifique qu’il a laissé de nombreuses grandes œuvres. Nous pouvons cependant citer Nono (1905), Pasteur (1919) ou Mozart (1926). La grande majorité de ses créations sont des comédies. Si vous recherchez ses pièces de théâtre au style si particulier, ou si vous souhaitez plus en savoir sur cet homme, il vous suffit de regarder nos livres juste en dessous. Vous pourrez y découvrir Sacha Guitry, ainsi que son style si particulier.

Découvrez aussi le site sur Sacha Guitry.

Pour aller plus loin :