Le roi vampire

Le roi vampire

-

Français
316 pages

Description

Ce fut instantané pour Roman. En trois mille ans d’existence, il n’avait jamais perdu le contrôle de ses émotions, ou encore de son coeur. Il avait toutefois su dès l’instant où il avait posé les yeux sur Evelynne Farrow qu’elle était la femme qui hantait ses rêves. Et tout changea. Absolument tout. Evie Farrow avait toujours aimé les bonnes histoires romantiques de vampires. En fait, elle gagnait sa vie en les écrivant. C’est alors qu’elle était assise dans un café à travailler sur son prochain
roman super génial qu’un bel homme de grande taille aux cheveux noirs qui aurait pu jaillir d’un
de ses propres romans l’approcha.
Evie ne le savait pas, mais Roman D’Angelo était exactement ce qu’il semblait être – un vampire. Et
pas n’importe lequel : le roi vampires.
Malheureusement et malgré le fait que Roman était à la fois ancien et invulnérable, Evie était faite
de chair et de sang. Au moment même où Roman décida qu’Evie et lui avaient rendez-vous avec
le destin, un dieu ancien et un vampire meurtrier eurent subitement un très grand intérêt envers
elle, pour leurs propres raisons.
Romain pourra-t-il combattre assez longtemps les forces incroyables qui pourraient faire en sorte
qu’Evie leur appartienne afin de gagner son coeur, ou le destin le trahira-t-il en détruisant tout ce
dont il n’avait jamais rêvé?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 août 2014
Nombre de lectures 55
EAN13 9782897521004
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
SÉRIE ROIS DES
LE ROI VAMPIRE
SÉRIE ROIS DES
LE ROI VAMPIRE
HEATHER KILLOUGHWALDEN
TRADUIT DE L’ANGLAIS PAR GUILLAUME LABBÉ
Copyright © 2012 Heather KilloughWalden Titre original anglais : The Vampire King Copyright © 2014 Éditions AdA Inc. pour la traduction française Cette publication est publiée en accord Trident Media Group, LLC, 41 Madison Avenue, 36th Floor, New York. Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permis sion écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.
Éditeur : François Doucet Traduction : Guillaume Labbé Révision linguistique : Isabelle Veillette Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Carine Paradis Montage de la couverture : Matthieu Fortin Mise en pages : Sylvie Valois Conception de la couverture : Heather KilloughWalden ISBN livre : 9782897520984 ISBN PDF : 9782897520991 ISBN ePub : 9782897521004 Première impression : 2014 Dépôt légal : 2014 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque Nationale du Canada
Éditions AdA Inc. 1385, boul. LionelBoulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone : 4509290296 Télécopieur : 4509290220 www.adainc.com info@adainc.com
Diffusion Canada : France : Suisse : Belgique :
Imprimé au Canada
Éditions AdA Inc. D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 Escalquens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Transat — 23.42.77.40 D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
KilloughWalden, Heather  [Vampire king. Français]  Le roi vampire  (Série des rois ; 1)  Traduction de : The vampire king.  ISBN 9782897520984  I. Labbé, Guillaume. II. Titre. III. Titre : Vampire king. Français. PS3611.I44V3514 2014 813'.6
C20149414277
PROLOGUE
Ça fait mal,pensatelle.Dieu, ça fait vraiment mal. Mon  Evie posa avec précaution ses poignets enveloppés de gaze contre sa poitrine puis ferma ses yeux. Son cœur faisait maintenant des siennes dans sa poitrine, battant faiblement selon un rythme iné gal. Elle avait mal à la tête et ses jambes semblaient engourdies. Elle prit ensuite le temps de penser à tout ce que ces sensations signifiaient puis elle sentit la menace du désespoir planer avant d’étouffer un sanglot. — Je peux chasser votre douleur, ditil en la regardant se recroqueviller sur ellemême contre le mur froid de la cave. Pourquoi continuezvous à me défier ? Evie sentit des larmes couler sur ses joues et s’émerveilla d’être en mesure de les former après tout le sang qu’il avait pris. Ces larmes étaient toutefois les mêmes qui avaient menacé de s’échapper depuis qu’il l’avait emmenée ici. Elle avait été forte… elle pouvait maintenant se le permettre. Evie baissa sa tête sur ses genoux pliés.Je ne suis pas vraiment ici, tentatelle de se dire en dépit du fait que la douleur combat tait sa tentative de le faire. Elle n’était pas censée être ici, dans
DES SÉRIE ROIS
cette cave sombre sous une maison située au milieu d’un impos sible nulle part. Deux jours plus tôt, elle vivait dans un autre monde. Deux jours plus tôt, elle avait été une auteure avec une vie normale et avec au moins 30 ou 40 autres années à vivre. Mais maintenant… Maintenant, tandis qu’elle étreignait son petit corps dans les ténèbres humides de cet espace horrible qui était devenu son cauchemar éveillé, elle sentait une angoisse misérable pousser contre son enveloppe extérieure. Cette enveloppe était devenue mince et fragile, comme la coquille d’un œuf. D’une seconde à l’autre, dans n’importe quelle affreuse minute, un de ces coups de bec transpercerait sa coquille et elle se briserait. Juste comme ça. C’était cequ’ilvoulait, cet homme qui l’avait arrachée à son bonheur avant de la projeter dans cette obscurité diabolique. C’était ce qu’il attendait. Ce pour quoi il ferait apparemment n’importe quoi.N’importe quoi… Une partie d’ellemême s’accrochait encore au doute, malgré tout ce dont elle avait été témoin au cours des derniers jours. Le reste d’ellemême était cependant transformé. Elle était régéné rée. Ellecroyait.; laTout cela à cause d’une preuve accablante preuve que Roman D’Angelo lui avait donnée quand il lui avait fait tourner la tête avant de l’attirer dans son monde étonnant et fantastique. Et c’était la preuve que l’ennemi de Roman lui inf li geait maintenant et impitoyablement à maintes reprises qui avait finalement modifié sa perception entre des faits et de la fiction. Elle ne pouvait désormais plus ignorer la vérité qui lui avait été démontrée. Roman était un vampire. Son ravisseur était aussi un vampire. Ils étaient réels.
2
LE ROI VAMPIRE
Ils étaientréels. Il n’y avait donc aucun moyen de s’en sortir. Les humains étaient faillibles. Les humains pouvaient être dupés ou dominés. Mais les vampires étaient… Il n’y avait aucun moyen de s’en sortir. Du moins, elle n’en connaissait aucun. Roman…,pensaEvie. Elle ne pouvait faire autrement. Où étaitil maintenant ? Cet homme grand, mystérieux et intense qui avait changé sa vie pour toujours. Il était injustifié de se languir de lui. Roi des vampires ou pas, il ne pouvait rien faire pour l’aider maintenant. Son ravisseur avait fait en sorte qu’il en soit ainsi. C’était du moins ce qu’il lui avait dit, et elle le croyait. Elle n’avait pas le choix, car Roman n’était pas ici… et elle mourait. — Prononcez seulement les mots, Evie. Pour l’amour de Dieu, la supplia son ravisseur en se mettant à genoux devant elle et en prenant une fois de plus son menton dans sa main. Elle laissa ses yeux fermés, réticente ou incapable de croiser son regard ne seraitce qu’une fois de plus. — Vous pouvez mettre un terme à tout ceci, renchéritil. Vous pouvez décider de ne plus jamais avoir à ressentir de la douleur ou de la peur. Evie gémit doucement en guise de réponse. Son corps la fai sait réellement souffrir. Son ravisseur libéra son menton, et la tête d’Evie se retrouva de nouveau contre le mur. Elle n’avait jamais eu aussi froid. Elle prononça presque les mots. Elle passa bien près bien de rendre les armes et de lui donner ce qu’il voulait. Elle désirait seulement que la torture cesse. Tout ce que tu as à faire est de prononcer trois petits mots. Que trois petits mots.
3
DES SÉRIE ROIS
Evie secoua sa tête, ce qui lui donna le tournis, mais elle repoussa ces pensées de son esprit.Non, s’intimatelle.Accroche toi encore un peu. Son cœur sembla palpiter, comme s’il poussait un soupir d’impuissance en guise de réponse. Oh mon Dieu, Roman, pensatelle misérablement.Dépêchez vous, je vous en prie.
*
*
*
Charles Alexander Ward avait poussé un gros soupir à son retour dans la salle de séjour après avoir verrouillé une fois de plus la porte de la cave. Il s’était ensuite assis sur le divan avant de se pencher pensivement vers l’avant en appuyant ses coudes sur ses genoux. C’était une dure à cuire et il devait reconnaître que la dernière partie de son plan prenait beaucoup plus de temps que ce qu’il avait prévu. Il pouvait toutefois entendre le désespoir naissant qui se mélangeait à chacune de ses respirations. Le vent était en train de tourner. Elle allait bientôt rendre les armes… ou mourir. Il se demanda depuis combien de temps il était parti avec elle. D’Angelo avait sans aucun doute retourné ciel et terre à la recherche de son amour. Charles pouvait imaginer l’édit du roi se répandre en long et en large en un rien de temps. Il pouvait imaginer les yeux du roi et ce à quoi ils pouvaient ressembler à ce moment. Cette pensée offrit à Charles un rare frisson. Cela n’avait toutefois pas d’importance. Le roi ne pouvait pas l’atteindre ici. Charles avait seulement besoin d’un peu plus de temps… une heure, peutêtre, au maximum. Il avait seulement besoin que sa précieuse captive prononce trois petits mots. Les Chimères étaient des créatures nées de l’union entre une race énigmatique, sombre et dangereuse connue sous le nom
4