LES TRAVAUX DE GROUPES ET LE BRUIT
26 pages
Français

LES TRAVAUX DE GROUPES ET LE BRUIT

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
26 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

CLASSE DE SECONDE, Secondaire - Lycée, 2nde
  • exposé
  • cours - matière potentielle : généraux
  • leçon - matière potentielle : citoyenneté devant la classe sur le respect
  • exposé - matière potentielle : classe
  • leçon - matière potentielle : élocution
  • exposé
- 1 - 1 I.U.F.M. MAURY Fanny Académie de Montpellier Site de Montpellier LES TRAVAUX DE GROUPES ET LE BRUIT COMMENT FAIRE TRAVAILLER EN GROUPES UNE CLASSE DE SECONDE PARTICULIEREMENT AGITEE ? Discipline : Lettres Modernes Classe : Seconde option E.S Etablissement : Lycée Jean- Moulin, Béziers Tuteur : Jacqueline Petit Assesseur : Nicole Dejean Année Universitaire : 2001- 2002
  • planification soignée des objectifs de l'activité
  • objectifs du travail de groupe ………………………………………………………
  • problèmes de compréhension de textes
  • bruits
  • bruit
  • travaux de groupe
  • travail avec le groupe
  • travail avec les groupes
  • travaux en groupes
  • travaux de groupes
  • travail en groupe
  • travail du groupe
  • travail de groupe
  • professeurs
  • professeur
  • groupe
  • groupes
  • classes
  • classe
  • elève
  • élèves
  • élève

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 82
Langue Français

Exrait




I.U.F.M. MAURY Fanny
Académie de Montpellier
Site de Montpellier









LES TRAVAUX DE GROUPES ET LE BRUIT

COMMENT FAIRE TRAVAILLER EN GROUPES UNE CLASSE
DE SECONDE PARTICULIEREMENT AGITEE ?











Discipline : Lettres Modernes
Classe : Seconde option E.S
Etablissement : Lycée Jean- Moulin, Béziers



Tuteur : Jacqueline Petit
Assesseur : Nicole Dejean




Année Universitaire : 2001- 2002


- 1 - 1

Résumé :

Les travaux de groupes sont des pratiques destinées à favoriser l’enseignement
en privilégiant la communication entre élèves. J’ai une classe particulièrement
agitée et je dois rester vigilante lors de ces activités pour éviter tout
débordement. J’ai analysé ma manière de conduire les travaux de groupes avec
le niveau sonore de la classe pour essayer de trouver des solutions répondant au
problème du bruit.

Las actividades con grupos son practicas que favorecen la ensenanza
privilegiando el intercambio oral entre los alumnos.
Enseno en una clase llamada « dificil » y tengo que permanecer atenta para
evitar cualquier desbordamiento durante estas actividades. He analizado mi
manera de dirigir el trabajo con grupos y el nivel acustico de la aula para
encontrar estrategias que responden de modo eficaz al problema del ruido.











Mots clé : - bruit
- communication
- discipline
- groupe




- 2 - 2 SOMMAIRE :

INTRODUCTION ……………………………………………………………………………………………………….4

Première partie : Identification du problème- Observation ……………………………………………..5
1- Difficultés rencontrées ……………………………………………………………………………...5
1.1- Donner valeur aux travaux de groupes
1.2- Socialiser et responsabiliser les élèves
1.3- M’ adapter aux élèves
2- Présentation de la classe ……………………………………………………………………………6
2.1- Un groupe hétérogène
2.2- Le groupe perturbateur
2.3- Elèves en difficulté scolaire
3- Hypothèses sur les facteurs ……………………………………………………………………...…8
3.1- Mon statut de professeur
3.2- Manque d’organisation préparatoire
3.3- Le bruit inhérent à la classe
Deuxième partie : Réflexion autour de la problématique………………………………………………...10
1- Justification et objectifs du travail de groupe ……………………………………………………….10
1.1- Un travail de métacognition pour l’élève
a) moyen de socialisation
b)moyen de responsabilisation
1.2- Développer les compétences de communication et d’expression orale
a) pour l’élève
b) pour le professeur
2- Le Bruit, émanation d’une activité ? ……………………………………………………………...12
2.1- Le bruit porteur d’échanges
2.2- Le bruit incontrôlé
3- Le niveau sonore…………………………………………………………………………………….13
3.1- Quand réagir au bruit
3.2- Le bruit comme exutoire
Troisième partie : Pratiques et actions pédagogiques mises en œuvre pour répondre au problème …14
1- Où, quand ? ………………………………………………………………………………………… 14
1.1- Module/ Classe entière
1.2- Quand
- dans la séance
- dans la séquence
2- L’organisation des groupes : Aide pour limiter le niveau sonore …………………………….…16
2.1- Le temps
2.2- La planification par le professeur
2.3- Méthode pour les élèves
3- La mise en activité des élèves ………………………………………………………………………18
4- Que faire de l’élève perturbateur ? ………………………………………………………………..19
5- Mon rôle ………………………………………………………………………………………….….20
- ma place dans la salle - ma fonction
Quatrième partie : Interprétation et évaluation des résultats …………………………………………..20
1- Aspects négatifs ……………………………………………………………………………………...20
1.1- Les mêmes perturbateurs
1.2- Le travail des participants
1.3- Objectifs fixés- Objectifs atteints
1.4- La classe entière
2- Aspects positifs………………………………………………………………………………….…….22
2.1- La discipline
2.2- L’évolution des élèves
3- Concertation avec les autres professeurs…………………………………………………………....22

CONCLUSION ……………………………………………………………………………………………………..….24

- 3 - 3 INTRODUCTION



Lorsque nous évoquons le « bruit de classe », nous l’assimilons généralement
aux notions de discipline et autorité ( venant sans doute de l’angoisse du
professeur d’être chahuté).Cependant, l’enseignement du français a changé : le
professeur ne peut plus se contenter de la leçon d’élocution ou de récitation de
textes appris par cœur. La communication, la conversation, le travail collectif
sont autant de nouvelles pratiques destinées à favoriser cet enseignement. Nous
nous apercevons alors que le silence total en classe ne peut pas être exigé.

Le travail de groupe, qui change l’organisation habituelle de la classe pour
favoriser les échanges entre élèves, impose des limites et une discipline rigide
pour éviter les débordements. Il m’a donc paru intéressant, lors de cette activité,
de prêter l’oreille au bruit sous toutes ses formes (volontaire, involontaire,
causes, effets…).

Professeur stagiaire au lycée Jean- Moulin de Béziers, j’ai en responsabilité une
classe de seconde (option E.S), classe hétérogène, présentant un groupe d’élèves
perturbateurs pas vraiment propice au travail. Au milieu du premier trimestre
s’est tenue une réunion pédagogique où les professeurs de la classe ont instauré
des dispositifs nécessaires comme séparer les élèves perturbateurs dans chaque
cours, utiliser « l’arme » du carnet de correspondance en liaison avec le
professeur principal…
Bref, ce constat de début d’année m’a conduit à réfléchir sur mes méthodes et
stratégies d’enseignement : les premiers travaux de groupe effectués étaient une
occasion pour certains de bavarder, pour d’autres de ne rien faire.

Je partirai tout d’abord de l’observation des difficultés rencontrées et j’émettrai
des hypothèses sur les facteurs. Dans un second temps, je conduirai une
réflexion théorique autour de ma problématique pour justifier et clarifier mes
objectifs sur l’organisation de la classe en groupes. Ensuite, j’analyserai mes
pratiques pédagogiques réalisées pour répondre au problème du bruit dans les
travaux collectifs, pour finalement établir un bilan sur mes pratiques, les
résultats obtenus, et ce qu’il me reste à acquérir…






- 4 - 4 PREMIERE PARTIE : IDENTIFICATION DU PROBLEME -
OBSERVATION

1- Difficultés rencontrées

1.1 Donner valeur aux travaux de groupes

J’ai quatre heures de cours généraux de français qui ont lieu deux fois deux
heures consécutives, ce qui implique diverses activités pour éviter lassitude et
ennui. Après une heure de travail, j’ai quelquefois, en début d’année, fait
travailler mes élèves par groupes de deux. Il ne va pas sans dire que je me suis
heurtée à certains problèmes. Lors de ces petits travaux (un exercice à faire ou
un petit écrit d’invention), le niveau sonore tendait petit à petit à s’élever et
commençaient ici et là des bavardages : j’avais du mal à faire comprendre aux
élèves que le travail à deux était aussi important que le travail individuel.
Il faut dire qu’après une heure d’attention et de travail sur un texte, la deuxième
heure, organisée en travaux de groupes de deux, offre un cadre plus détendu et
de ce fait mes élèves n’accordaient pas ou peu de valeur à cette activité. La
réaction de Karim, élève quelquefois agité, lors du premier travail collectif en
groupes de quatre est signi

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents