Baromètre LPI-SeLoger juillet 2018

Baromètre LPI-SeLoger juillet 2018

Documents
14 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Baromètre des Prix Immobiliers € LES TENDANCES DESMARCHÉS IMMOBILIERSÀ FIN JUIN 2018 Arthurimmo.com, BNP Paribas Immobilier Résidentiel Ancien, CapiFrance, Crédit Foncier, Crédit Logement, Gecina, I@D, Maisons France Confort, OptimHome, Sogeprom et Theseis 4,0% Juillet 2018 2 +1,5% 2 prix du msigné Évolution en France, dans l’ancien sur 3 mois Une hausse des prix de l’ancien moins vive 2 prix du msigné en France, 3 640 € dans l’ancien Les chiffres clés de l'immobilier Nouveau repli de l’activité en juin volume de transactions -6,4% trimestriel glissant Évolution en rythme marge de négociation dans l’ancien, tous biens confondus Dans 45 % des villes, les prix baissent Hésitation des marges en juin 2015 Base 100 en déc. 2012 2016 2013 2014 2012 Selon le type de biens 2016 2013 2017 2015 2014 Le ralentissement de la hausse des prix de l’ancien se poursuit. Le rythme d’augmentation des prix signés mesuré sur un an était ainsi de 4.0 % en juin, après avoir culminé à ¢ OD ȴQ GH Oȇ«W« GHUQLHU (W OD SURJUHVsion des prix se fait moins vive aussi bien pour les appartements que pour les maisons.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 24 juillet 2018
Nombre de visites sur la page 1 385
Langue Français
Signaler un problème
Baromètre des
Prix Immobiliers
LES TENDANCES DESMARCHÉS IMMOBILIERSÀ FIN JUIN 2018
Arthurimmo.com, BNP Paribas Immobilier Résidentiel Ancien, CapiFrance, Crédit Foncier, Crédit Logement, Gecina, I@D, Maisons France Confort, OptimHome, Sogeprom et Theseis
4,0%
Juillet 2018
2
+1,5%
2 prix du m signé Évolution en France, dans l’ancien sur 3 mois
Une hausse des prix de l’ancien moins vive
2 prix du m signé en France, 3 640 € dans l’ancien
Les chiffres clés de l'immobilier
Nouveau repli de l’activité en juin
volume de transactions -6,4%trimestriel glissant Évolution en rythme
marge de négociation dans l’ancien, tous biens confondus
Dans 45 % des villes, les prix baissent
Hésitation des marges en juin
2015
Base 100 en déc. 2012
2016
2013
2014
2012
Selon le type de biens
2016
2013
2017
2015
2014
Le ralentissement de la hausse des prix de l’ancien se poursuit. Le rythme d’augmenta-tion des prix signés mesuré sur un an était ainsi de 4.0 % en juin, après avoir culminé à 4.6 % à la fin de l’été dernier. Et la progres-sion des prix se fait moins vive aussi bien pour les appartements que pour les maisons.
Selon l’ancienneté du bien
Neuf
INDICE DES PRIX SIGNÉS
Ancien
APPARTEMENT
Évolution sur3 mois Évolution sur1 an
100
112
106
Renforcement de la baisse des prix du neuf
2 444 €
2 999 €
3 095 €
3 640 € +1,5% +4,0%
3 590 € +1,0%
NEUF 2 Prix/msigné
4 060 €
3 979 € -0,2% +2,7%
4 599 €
4 072 €
ÉVOLUTION DESPRIX EN FRANCE
2018
2017
JUIN 2018
2018
Évolution sur3 mois Évolution sur1 an
MAISON
+1,1% +4,4%
3
L’amélioration des conditions de crédit qui ne s’est guère démentie au fil des mois n’est donc plus suffisante pour compenser la dégradation de la solvabilité de la demande provoquée jusqu’alors par la hausse des prix. Sur de nombreux territoires, la demande fléchit et les vendeurs doivent réviser leurs ambitions ou risquer un accroissement des délais de vente, voire la perte des acheteurs. Et le maintien (peut-être même le renforcement) des tensions sur quelques grandes aggloméra-tions ne suffit plus pour contrebalancer la tendance baissière des prix qui se constate ailleurs.
Évolution sur3 mois Évolution sur1 an
GLOBAL
La baisse des prix du neuf se poursuit. Alors qu’habituellement la pression de la demande qui se renforce à l’arrivée de l’été pousse les prix vers le haut, la morosité du marché vient contrarier la composante saisonnière. Et en juin, pour le quatrième mois consécutif, les prix étaient orientés à la baisse. Cette baisse fait écho à l’affaiblis-sement de la demande dont la solvabilité a été affectée par la dégradation des soutiens publics : donc en dehors des grandes métropoles par la détérioration du PTZ, partout par la suppression des aides personnelles à l’accession. Les prix ont ainsi diminué de 0.2 % au cours des 3 derniers mois : le recul reste le plus rapide sur le marché des maisons individuelles, particulièrement malmené depuis le début de l’année (- 0.8 %).
112
94
106
TÉLÉCHARGER
Cette analyse de Michel Mouillart Tableau des prix Graphique des prix signés selon l’ancienneté du bien https://we.tl/2N1meWHnzL Graphique des prix signés selon le type de biens
Une hausse des prix de l’ancien moins vive
L’affaiblissement du rythme annuel de progression des prix se renforce donc depuis le début de l’année : avec en juin + 2.7 % pour l’ensemble du marché, contre 3.4 % en décembre 2017. Le ralentissement est général. Les prix des maisons qui avaient cru le plus rapidement par le passé sont plus fortement affectés par cette évolution (+ 4.6 % sur un an, contre + 5.6 % en décembre 2017) que ceux des apparte-ments (+ 2.3 % sur un an, contre + 2.9 % en décembre 2017).
100
-0,1% +2,3%
94
Base 100 en déc. 2012
2012
ANCIEN 2 2 Prix/maffichéPrix/msigné
JUIN 2018
-0,8% +4,6%
+0,9%
Baromètre LPI-SeLoger - Juillet 2018
+1,3%
+2,2% +3,5%
Appartement
Maison
Baromètre LPI-SeLoger - Juillet 2018
DANS LE DÉTAIL DES VILLES
ÉVOLUTION DES PRIX
Néanmoins, alors que sur Paris les prix dépassent ou frôlent les 10 000 €/m², le ralentissement qui s’est amorcé durant l’automne 2017 se confirme maintenant.
Dans 45 % des villes, les prix baissent
TÉLÉCHARGER
-1,8%
-5,1%
Toulon 2 403 €
Bordeaux 4 994 € -1,0%-1,2%
Nantes 3 320 € +0,6%+0,5%
+1,9%+1,8%
Montpellier 3 013 €
St-Étienne 1 356 € -3,3%-5,2%
Le Havre 1 992 € +4,3%+1,0%
Les prix des appartementsdans l’ancien sur 3 mois dans 16 villes
Lille 3 160 € -7,1%-6,8%
Reims 2 527 € -2,4%-2,6%
Cette analyse de Michel Mouillart hCatrttepdess:16//villweses.urt3l/m2oisN1meWHnzL
Les villes les moins chères, sous les 1 700 €/m², sont aussi celles où les prix reculent le plus souvent en réponse à une demande budgétairement fragile et fortement impactée par la suppression des aides personnelles comme à Béziers, Brest, Bourges, Dunkerque, Mulhouse, Perpignan ou Troyes.
Toulouse 3 148 € +4,6%+3,2%
Strasbourg 3 637 € +4,7%+8,2%
Paris 9 875 € -1,2%+0,3%
Marseille 2 947 €
Rennes 3 340 € -0,4%+2,8%
Lyon 4 852 € +6,2%+6,3%
-2,5%
-3,2%
Grenoble 2 463 €
Nice 4 011 € -2,8%-3,0%
Légende Ville 2 Prix/m signé Évol. AffichéÉvol. Signé
Alors que dans les villes les plus convoitées, celles qui conjuguent dynamisme écono-mique et amélioration des réseaux de transport, celles où la demande peut se réaliser sans soutien public, la progression des prix reste vive comme à Bordeaux, Lyon ou Paris. La demande se reporte alors sur les communes environnantes et y tire les prix vers le haut.
4
-0,7%
-1,4%
Le ralentissement de la hausse des prix des appartements anciens constaté France entière depuis plusieurs mois s’accom-pagne d’une baisse parfois rapide des prix dans nombre de grandes villes. Dans près de la moitié des villes de plus de 100 000 habitants, les prix signés baissent. Et dans les villes moyennes de province, celles qui comptent entre 60 000 et 100 000 habitants, la baisse des prix se constate dans 45 % d’entre elles.
RHONE
BOUCHES-DU-RHONE
Nord-Pas-de-Calais
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Haute-Normandie
HAUTS-DE-SEINE
LOIRE-ATLANTIQUE
HAUTS-DE-SEINE
HAUTE-VIENNE
YVELINES
NORD
Rhône-Alpes
Rhône-Alpes
Ile-de-France
Ile-de-France
Nord-Pas-de-Calais
-3,8%
-0,6%
-5,4%
-2,9%
-0,9%
5,4%
Pays de la Loire
Ile-de-France
Languedoc-Roussillon
RHONE
VAL-DE-MARNE
RHONE
2,3%
16,0%
-1,3%
3,8%
-4,0%
-3,6%
Bretagne
Nord-Pas-de-Calais
MARNE
ILLE-ET-VILAINE
Poitou-Charentes
3,1%
NORD
2,4%
9,0%
-0,3%
-1,0%
6,1%
Champagne Ardenne
SEINE-SAINT-DENIS
FINISTERE
VIENNE
Bretagne
-2,5%
-0,4%
0,9%
9,6%
3,3%
2,8%
NORD
SARTHE
Aquitaine
GIRONDE
10,6%
2,9%
-12,3%
10,8%
-1,0%
PARIS
PYRENEES-ATLANTIQUES
Ile-de-France
PYRENEES-ORIENTALES
Languedoc-Roussillon
LOIRET
Aquitaine
Centre
Ile-de-France
Basse-Normandie
Ile-de-France
VAL-DE-MARNE
LOIRE
LOIRE-ATLANTIQUE
Ile-de-France
Ile-de-France
Rhône-Alpes
Pays de la Loire
ISERE
HAUTS-DE-SEINE
Nord-Pas-de-Calais
NORD
Nord-Pas-de-Calais
Provence-Alpes-Côte d'Azur
VAL-DOISE
VAL-DE-MARNE
MANCHE
Basse-Normandie
CALVADOS
PAS-DE-CALAIS
ALPES-MARITIMES
HAUTS-DE-SEINE
COTE-D OR
VAL-DE-MARNE
SEINE-SAINT-DENIS
Ile-de-France
Ile-de-France
Ile-de-France
Alsace
SEINE-MARITIME
HAUTS-DE-SEINE
SEINE-SAINT-DENIS
Lorraine
Aquitaine
HAUT-RHIN
Baromètre LPI-SeLoger - Juillet 2018
MARSEILLE
LYON
LIMOGES
LILLE
LEVALLOIS-PERRET
LE MANS
CLERMONT-FERRAND
DOUBS
CALAIS
CAEN
CERGY
CANNES
CHERBOURG-EN-COTENTIN
CHAMPIGNY-SUR-MARNE
COLMAR
DIJON
DRANCY
HAUTS-DE-SEINE
Ile-de-France
GARD
HAUTS-DE-SEINE
Provence-Alpes-Côte d'Azur
ISSY-LES-MOULINEAUX
LA ROCHELLE
SEINE-SAINT-DENIS
CHARENTE-MARITIME
LA SEYNE-SUR-MER
Provence-Alpes-Côte d'Azur
DUNKERQUE
GRENOBLE
FINISTERE
CHER
HAUTS-DE-SEINE
GIRONDE
COLOMBES
CRÉTEIL
COURBEVOIE
HAUTS-DE-SEINE
VAL-DOISE
VAUCLUSE
Languedoc-Roussillon
HERAULT
Franche-Comte
Ile-de-France
SEINE-SAINT-DENIS
Ile-de-France
Nord-Pas-de-Calais
HAUTE-GARONNE
VAR
Champagne Ardenne
Centre
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Midi-Pyrenees
7,4%
10,0%
1,7%
Picardie
Pays de la Loire
NORD
AUBE
INDRE-ET-LOIRE
5
Évolution prix signé
2 Prix/m signé
14,1%
5,6%
9,2%
1,0%
-12,0%
VAR
0,0%
3,4%
ARGENTEUIL
ASNIÈRES-SUR-SEINE
6,1%
-1,5%
2,1%
AUBERVILLIERS
AVIGNON
-8,3%
13,0%
6,0%
8,1%
-2,2%
AULNAY-SOUS-BOIS
2,3%
-5,1%
2,2%
0,0%
5,0%
5,3%
4,3%
4,4%
5,8%
3,9%
-3,3%
-5,8%
10,7%
2,9%
1,9%
1,0%
13,6%
8,0%
2,0%
BÉZIERS
BORDEAUX
BOULOGNE-BILLANCOURT
BREST
HAUTS-DE-SEINE
ALPES-MARITIMES
Provence-Alpes-Côte d'Azur
SOMME
MAINE-ET-LOIRE
Les prix des appartements dans l’ancien
ANTONY
AMIENS
ANTIBES
ANGERS
4,7%
15,8%
-6,3%
8,4%
6,0%
7,4%
-3,3%
2,3%
5,4%
4,4%
Pays de la Loire
Limousin
Ile-de-France
Rhône-Alpes
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Centre
Aquitaine
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Ile-de-France
Ile-de-France
10,7%
-1,1%
6,6%
2,2%
-0,5%
2 Prix/m signé
Évolution prix signé
MOSELLE
HERAULT
GIRONDE
Alsace
Ile-de-France
Languedoc-Roussillon
Lorraine
LE HAVRE
DANSLES VILLES
LES PRIX
sur 1 an dans 81 villes
Haute-Normandie
Ile-de-France
Bourgogne
Auvergne
TÉLÉCHARGER https://we.tl/2N1meWHnzL Tableau des 81 villes sur 1 an
Alsace
BAS-RHIN
Ile-de-France
Ile-de-France
4 043 € 2 231 € 2 294 € 4 244 € 5 068 € 2 988 € 5 632 € 3 024 € 2 550 € 2 460 € 1 984 € 1 686 € 4 704 € 7 897 € 1 511 € 1 677 € 2 454 € 1 572 € 5 112 € 3 062 € 3 245 € 1 537 € 2 135 € 2 036 € 4 777 € 6 288 € 3 609 € 2 467 € 2 835 € 1 650 € 2 606 € 7 114 € 3 516 € 2 815 € 1 936 € 1 685 € 8 259 € 3 184 € 1 585 € 4 565 € 2 896 €
Rhône-Alpes
DROME
Ile-de-France
Ile-de-France
Bretagne
PUY-DE-DOME
BOUCHES-DU-RHONE
SEINE-MARITIME
HAUT-RHIN
Poitou-Charentes
Rhône-Alpes
SEINE-SAINT-DENIS
3 152 € MÉRIGNAC METZ 2 171 € MONTPELLIER 3 021 € MONTREUIL 5 543 € MULHOUSE 1 417 € NANCY 2 058 € NANTERRE 4 780 € NANTES 3 428 € NEUILLY-SUR-SEINE 10 124 € NICE 4 189 € 2 178 € NÎMES 3 607 € NOISY-LE-GRAND 2 255 € ORLÉANS 9 623 € PARIS 1 931 € PAU 1 479 € PERPIGNAN 3 120 € PESSAC 1 897 € POITIERS 1 552 € QUIMPER REIMS 2 515 € RENNES 3 083 € ROUBAIX 1 946 € ROUEN 2 410 € RUEIL-MALMAISON 6 042 € SAINT-DENIS 3 278 € SAINT-ÉTIENNE 5 082 € SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS 2 102 € SAINT-NAZAIRE 1 381 € STRASBOURG 3 394 € TOULON 2 306 € 3 091 € TOULOUSE 2 303 € TOURCOING 2 672 € TOURS 1 574 € TROYES 1 947 € VALENCE 2 234 € VÉNISSIEUX 6 292 € VERSAILLES 1 691 € VILLENEUVE-D'ASCQ VILLEURBANNE 3 100 € VITRY-SUR-SEINE 3 635 €
MEURTHE-ET-MOSELLE
ALPES-MARITIMES
AIX-EN-PROVENCE
Ile-de-France
BOURGES
BESANÇON
+11,0%
+2,7 %
+6,2 %
+8,7 %
8 983 €
9 623 € AffichéSigné +6,3%+7,4%
+2,6 %
+10,8 %
Légende
de 1% à 5%
de -5% à -1%
9 350 €
9 920 €
15
19
7 271 €
20
9% et +
de 5% à 9%
10 693 €
Baromètre LPI-SeLoger - Juillet 2018
+10,8%
+2,2%
4
3
7 964 €
+11,7%
+6,3 %
9 141 €
8 386 €
12 505 €
+5,2%
+4,1%
JUIN 2018
6
8
9
1 7
18
11 322 €
16
17
+9,1%
Signé
LES PRIX DES APPARTEMENTS DANS L’ANCIEN À PARIS PAR ARRONDISSEMENT
125
4
1 1
115
Évolution sur 3 mois
SUR 1 AN
+10,7%
+13,5%
+4,6%
+8,3%
+6,2%
1 2
+4,9%
+5,8%
6
1 5
TÉLÉCHARGER
2 1
7
95
2012 2013 2014 85 Base 100 en déc. 2012
9
8
11
10
13
12
Évolution sur 1 an
2015
2016
2017
2018
1
Paris
Prix/m² signé
Carte de Paris Graphique des prix signés dans l’ancien https://we.tl/2N1meWHnzL Tableau des prix
1 8
3
1 6
2 0
+5,5 %
+11,6%
+3,6 %
1 4
1 3
INDICE DES PRIX SIGNÉS DES APPARTEMENTS DANS L’ANCIEN
105
5
Ville
5
12 966 €
10 963 €
10 067 €
SUR 3 MOIS
9 875 € AffichéSigné -1,2%+0,3%
+9,0 %
11 227 €
+0,7 %
+10,5 %
+1,9 %
+13,3 %
+5,9 %
2
10 436 €
+6,7 %
+2,7 %
9 365 €
+11,6%
+5,5 %
+6,1 %
1 9
1 0
+4,4 %
+4,6%
13 528 €
+6,8%
Affiché
+2,0%
+7,6%
de -1% à 1%
Évolution sur 1 an du prix/m² signé
8 632 €
6
7
14
7 496 €
+7,2 %
9 061 €
-5% et -
Focus
100
Marseille
7
2
3 1 6
2014
2013
2012
Ville
SUR 3 MOIS
JUIN 2018
16
de -5% à -1%
-5% et -
9% et +
de -1% à 1%
de 5% à 9%
3 412 €
de 1% à 5%
2015
2017
2016
1 1
9
1 3
1 4
1 5
+6,1 %
12
+3,5 %
+12,0 %
-0,6 %
+18,1 %
+6,2 %
+5,7%
-2,9 %
+13,4%
+3,9%
NC
2 289 €
+12,+NC
1 553 €
1 314 €
4
2 421 €
+0,3 %
+2,2 %
+8,1 %
-1,0 %
3 379 €
4 112 €
-2,0 %
-9,8 %
-5,4 %
-1,8 %
2 776 €
+3,3%
-2,2%
2 896 € AffichéSigné +1,4%+1,7%
2 860 €
Évolution sur 1 an
-3,8%
-4,3%
SUR 1 AN
-3,8%
5
8
+5,7%
Baromètre LPI-SeLoger - Juillet 2018
-0,1%
2 515 €
Prix/m² signé
1 615 €
110
120
Évolution sur 3 mois
Signé
+15,7%
+4,5%
+0,5%
+3,6%
11
9
10
8
1
2
3
90
Base 100 en déc. 2012
Affiché
14
15
13
INDICE DES PRIX SIGNÉS DES APPARTEMENTS DANS L’ANCIEN
TÉLÉCHARGER
Carte de Marseille Graphique des prix signés dans l’ancien https://we.tl/2N1meWHnzL Tableau des prix
2018
2 947 € AffichéSigné +1,9%+1,8%
1 0
1 6
Focus
Légende
2 638 €
Évolution sur 1 an du prix/m² signé
4
1 2
2 664 €
7
5
6
7
+1,1%
LES PRIX DES APPARTEMENTS DANS L’ANCIEN À MARSEILLE PAR ARRONDISSEMENT
3 702 €
2 128 €
2 647 €
Baromètre LPI-SeLoger - Juillet 2018
9% et +
de 5% à 9%
de 1% à 5%
de -5% à -1%
Évolution sur 1 an
2013
2014
TÉLÉCHARGER
100
90
2012
Carte de Lyon Graphique des prix signés dans l’ancien https://we.tl/2N1meWHnzL Tableau des prix
9
4
5
Lyon
110
6
8
INDICE DES PRIX SIGNÉS DES APPARTEMENTSDANSL’ANCIEN
4 852 € AffichéSigné +6,2%+6,3%
SUR 3 MOIS
2018
6
5 751 €
2015
Évolution sur 1 an du prix/m² signé
4 565 € AffichéSigné +8,9%+10,0%
-5% et -
LES PRIX DES APPARTEMENTS DANS L’ANCIEN À LYON PAR ARRONDISSEMENT
+3,3 %
+9,5 %
+14,3%
4 249 €
+13,9 %
4 363 €
+9,4 %
+6,5 %
+5,2 %
4 247 €
Focus
3
5 405 €
Prix/m² signé
Affiché
+21,5 %
+12,7 %
+4,4 %
6 048 €
+13,1%
+4,8%
Signé
2
7
+26,2%
SUR 1 AN
130
120
2
1
Base 100 en déc. 2012
9
7
8
+11,8%
+6,5%
Évolution sur 3 mois
8
4 668 €
1
Ville
5
4
de -1% à 1%
3
+7,5%
3 640 €
3 345 €
Légende
2016
2017
JUIN 2018
+6,5%
+7,4%
Métropole Nice Côte d'Azur
+12,7%
-0,5%
3 007 € 4 064 €
+12,5%
Métropole d'Aix-Marseille-Provence
+2,0%
-2,1%
Bordeaux Métropole
TÉLÉCHARGER
9
+1,1%
4 074 € 5 281 €
+6,3%
En revanche, la ville-centre peut être moins chère que le reste de la métropole, comme à Brest, à Grenoble ou à Marseille : la demande préfère une localisation excentrée en raison des différences dans la qualité de l’habitat ou du fait de l’attache-ment de la demande à la maison individuelle, notamment.
Cette analyse de Michel Mouillart hCatrttepdess:1/5/mwétreo.ptolle/s2suNr 11anmeWHnzL
1 689 € 2 407 €
Eurométropole de Strasbourg
2 616 € 3 563 €
3 941 € 4 361 €
LES PRIX DANSLES MÉTROPOLES
Toulouse Métropole
Légende
Évolution sur 1 an
Métropole Prix/m² signé
+5,8%
6 994 € 5 343 €
Métropole du Grand Paris
3 329 € 3 670 €
+7,4%
+3,6%
Les spécificités des métropoles
Entre les métropoles les moins chères (Brest, Grand Nancy ou Rouen Normandie) et celle du Grand Paris, l’écart de prix est de 1 à 4.1 pour les appartements, mais de 2.2 « seulement » pour les maisons. La dispersion des prix est en effet bien moindre sur le marché des maisons. Ces différences de prix restent à l’image du potentiel de développement économique des territoires et des niveaux de revenus des ménages résidants.
> 4 500 €
de 3 500 € à 4 500 €
de 2 500 € à 3 500 €
+6,3%
< 2 500 €
2 Prix /m signé
Baromètre LPI-SeLoger - Juillet 2018
Montpellier Méditerranée Métropole
sur 1 an
appartement maison
Les prix des appartements et des maisons dans l’ancien sur 1 an Métropole RouenMétropole Européenne de Lille Normandie 2 730 € +1,8% Rennes Métropole 2 228 € +3,5% +1,9% 2 821 €Métropole +2,9% 2 968 € +3,8% 2 485 €du Grand Nancy +3,8% 3 107 € 1 934 €+2,2% Brest Métropole2 500 € +9,4%
3 248 € 3 559 €
+7,1%
4 055 € 4 313 €
En général, les prix sont plus élevés dans la ville-centre que sur le reste de la métropole. La surcote de la ville-centre est la plus forte pour Paris (de l’ordre de 40 % pour les appartements et les maisons) : les prix progressent deux à trois fois moins vite en périphérie. Puis vient Bordeaux (de l’ordre de 20 %) : les prix augmentent moins vite hors la ville-centre. Sur Lyon, Nantes, Rouen ou Strasbourg, la surcote se situe entre 10 et 15 %, exprimant encore une forte attractivité de l’espace central : les prix progressent pourtant à des rythmes comparables, entre le centre et la périphérie ; à l’exception de Lyon où les prix augmentent deux fois plus vite dans la ville-centre. Alors qu’avec seulement 5 à 6 % d’écart, Nancy et Lille présentent un espace métropolitain apparem-ment plus homogène.
+3,6%
3 194 € 3 781 €
+5,1%
+1,7%
+4,5%
Métropole de Lyon
+2,7%
+5,1%
+2,9%
Grenoble-Alpes-Métropole
-1,2%
+2,9%
3 358 € 3 215 €
+6,3%
Nantes Métropole
Cette analyse de Michel Mouillart Carte de France https://we.tl/2N1meWHnzL Graphique d’évolution de la marge de négociation
TÉLÉCHARGER
0 à 2%
ÉVOLUTION DE LAMARGE
DE NÉGOCIATION
Nord-Pas-de-Calais 7,1%3,2%
Ile-de-France 4,3%2,5%
2017
2015
2014
Maison
Appartement
2016
France entière
2018
JUIN 2018
Haute-Normandie 6,6%3,7%
Basse-Normandie 5,2%3,8%
Selon le type de biens
Région MaisonAppartement
Bourgogne 4,4%4,4%
Rhône-Alpes 4,3%3,1%
PACA 5,0%5,8%
Légende
Marge de négociation globale
2012 2013 70 Base 100 en déc. 2012
Auvergne 1,4%1,4%
4,0%
5,0%
90
MAISON
INDICE D’ÉVOLUTION DE LA MARGE DE NÉGOCIATION
3,1%
GLOBAL
Sur le marché des maisons, les marges qui étaient déjà élevées augmentent encore, face à une demande qui reste fragile. Et sur certains territoires, les vendeurs doivent accepter de réduire sensiblement les prix pour réaliser la vente : les marges de négociation y sont alors plus élevées qu’ailleurs, comme dans le Centre (10.5 %), dans les Pays de la Loire (7.5 %) ou dans le Nord-Pas de Calais (7.1 %).
APPARTEMENT
Lorraine 5,4%3,2%
Aquitaine 4,5%3,1%
Centre 10,5%1,4%
Poitou-Charentes 5,6%2,4%
Sur le marché des appartements, les marges qui s’étaient ressaisies en mai, se sont de nouveau repliées en juin : le ralentissement de la hausse des prix affichés qui est maintenant plus prononcé que celui des prix signés, y contribue largement. Lorsque l’affaiblissement de la demande s’est accen-tué, les vendeurs ont dû réviser leurs ambitions afin de ne pas perdre leurs acheteurs : comme par exemple, en Champagne-Ardenne (5.5 %) ou en Franche Comté (4.8 %), où néanmoins les marges s’établissent encore à haut niveau. Lorsque la pression de la demande reste forte, les marges sont faibles : comme par exemple en Ile de France (2.5 %) ou en Rhône-Alpes (3.1 %) où les vendeurs n’ont pas besoin de négocier, les ventes se réalisant à leur prix.
Bretagne 5,4%4,1%
Hésitation des marges en juin
Pays de la Loire 7,5%4,0%
Midi-Pyrénées 3,7%2,8%
Limousin NCNC
Languedoc-Roussilon 3,8%2,2%
Alsace 4,6%5,1%
Baromètre LPI-SeLoger - Juillet 2018
Franche-Comté 1,6%4,8%
Champagne-Ardenne 4,1%5,5%
Picardie 4,7%4,3%
Marge
110
130
10
de négociation
> 8%
En juin, France entière, la marge de négocia-tion s’est établie à 4.0 %, en moyenne : 3.1 % pour les appartements et 5.0 % pour les maisons.
2 à 4%
4 à 6% 6 à 8%