Confiance en l

Confiance en l'exécutif : François Hollande perd 4 points et Manuel Valls perd 7 points au mois de mars 2015

-

Français
21 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L’Oďseƌvatoiƌe PolitiƋue CSA- Les Echos - Radio Classique Baromètre CSA pour Les Echos et Radio Classique Mars 2015 Etude N° 1500259A Titre du projet Sommaire 1. 2. Fiche technique Principaux enseignements 3.La ĐoŶfiaŶĐe daŶs l’exéĐutif 4.L’iŵage des peƌsoŶŶalités politiƋues 3 5 8 14 2 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de1012 personnesâgées de 18 ans et plus Constitution de l’échantillon Méthode des quotasbasée sur les critères de sexe, d’âge et de profession du chef de ménage après stratification par régions et catégories d’agglomérations. Mode de recueil Interrogationpar téléphone(système CATI) Dates terrains Dumardi 3 au mercredi 4mars 2014 L’Oďseƌvatoiƌe PolitiƋue CSA- Les Echos - Radio Classique / Mars 2015 3 35% 40% 50% 55% 30% +/ 3.1 25% 20% 15% Exemple de lecture :pour un résultat observé de 50%, il y a 95% de chances pour que le résultat réel soit compris entre 46.9% et 53.1%. PƌéĐisioŶs suƌ les ŵaƌges d’eƌƌeuƌ 80% 75% 70% 3.6 et 6.4 8.1 et 11.9 +/ 2.8 95% 90% 85% +/ 2.2 10% +/ 2.7 5% Pour un échantillon de 1000 personnes, les margesd’erreursont les suivantes avec un niveau de confiance de 95% : Pour un pourcentage de : +/ 1.9 +/ 2.7 +/ 2.5 +/ 3 +/ 3 +/ 2.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 06 mars 2015
Nombre de lectures 3
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Signaler un problème
L’Oďseƌvatoiƌe PolitiƋue CSA- Les Echos - Radio Classique
Baromètre CSA pour Les Echos et Radio Classique
Mars 2015 Etude N° 1500259A
Titre du projet
Sommaire
1.
2.
Fiche technique
Principaux enseignements
3.La ĐoŶfiaŶĐe daŶs l’exéĐutif
4.L’iŵage des peƌsoŶŶalités politiƋues
3
5
8
14
2
Fiche technique
Interrogation
Echantillon national représentatif de1012 personnesâgées de 18 ans et plus
Constitution de l’échantillon
Méthode des quotasbasée sur les critères de sexe, d’âge et de profession du chef de ménage après stratification par régions et catégories d’agglomérations.
Mode de recueil
Interrogationpar téléphone(système CATI)
Dates terrains
Dumardi 3 au mercredi 4mars2014
L’Oďseƌvatoiƌe PolitiƋue CSA- Les Echos - Radio Classique / Mars 2015
3
35%
40%
50%
55%
30%
+/ 3.1
25%
20%
15%
Exemple de lecture :pour un résultat observé de 50%, il y a 95% de chances pour que le résultat réel soit compris entre 46.9% et 53.1%.
PƌéĐisioŶs suƌ les ŵaƌges d’eƌƌeuƌ
80%
75%
70%
3.6 et 6.4
8.1 et 11.9
+/ 2.8
95%
90%
85%
+/ 2.2
10%
+/ 2.7
5%
Pour un échantillon de 1000 personnes, les margesd’erreursont les suivantes avec un niveau de confiance de 95% :
Pour un pourcentage de :
+/ 1.9
+/ 2.7
+/ 2.5
+/ 3
+/ 3
+/ 2.2
+/ 1.4
+/ 2.5
65%
60%
+/ 2.8
88.1 et 91.9
93.6 et 96.4
57 et 63
51.9 et 58.1
67.2 et 72.8
62 et 68
72.3 et 77.7
82.8 et 87.2
77.5 et 82.5
46.9 et 53.1
41.9 et 48.1
37 et 43
12.8 et 17.2
32 et 38
27.2 et 32.8
22.3 et 27.7
17.5 et 22.5
L’Oďseƌvatoiƌe PolitiƋue CSA- Les Echos - Radio Classique / Mars 2015
+/ 3.1
45%
4
+/ 1.4
Lamarge d’erreur est de :
+/ 1.9
+/ 3.1
+/ 3
+/ 3
Le résultat réel se situe dans une fourchette entre :
Titre du projet
Principaux enseignements
5
5
Principaux enseignements(1/2)
Alors que les élections départementales approchent, la cote de confiance del’exécutifrepart à la baisse Près de deux mois après les événements dramatiques de débutd’année,l’«Charlie » et effet l’«du 11 janvier » esprit s’estompentsensiblement pourl’exécutif. Avec 25% des personnes interrogées déclarant lui faire confiance, François Hollande perd 4 points en mars, mêmes’il se maintient à un niveau sensiblement supérieur à son recordd’impopularitéd’octobre et novembre 2014 (18%). La baisses’avère encore plus marquée pour Manuel Valls : créditéd’une cote de confiance de 37%, le Premier ministre perd ce moisci 7 des 11 points gagnés entre décembre et février. C’estdonc un couple exécutif fragilisé qui aborde la séquence à hauts risques des départementales,les quelques signaux positifs des dernières semaines sur le plan économique, au premier rang desquels la baisse du chômage en janvier, ne lui permettant pas de capitaliser sur le rebond de popularité de débutd’année. De plus, il est possible que le recours au 49.3 pour adopter la loi Macron àl’Assembléenationale ait quelque peu écornél’imagedu Premier ministre. Plus précisément,c’estles catégories de population parmi lesquelles il avait le plus fortement progressé en début chez d’annéeque le Président de la République enregistre les baisses les plus importantes. Avec 22% des plus de 65 ans lui faisant confiance, il retrouve son niveau de décembre (21%) après un bond spectaculaire de 15 points entre décembre et février. Signe que la réalité d’avantles attentats de janvier reprend le dessus, il perd également 15 des 20 points gagnés entre décembre et février auprès des cadres et des professions intellectuelles supérieures, seuls 25%d’entre eux lui faisant confiance. Politiquement, cette baisse de popularité pour le chef del’Etats’expliquepar un reflux des bonnes opinions à gauche et chez ses électeurs à la aussi présidentielle : 8 points à gauche (49%) et 11 points chez ses électeurs de second tour (43%). Les évolutions observées s’avèrentou prou les mêmes pour Manuel Valls, lequel reste toutefois plus populaire que le Président de la République à peu gauche avec 58% de confiance (10 points toutefois sur un mois) et à droite (31%, 3). Marine Le Pen au plus bas depuis la présidentielle 2012Avec 53%d’image(2), positive Alain Juppéla tête du classement des personnalités politiques. Viennent ensuite conserve François Bayrou(46%, +2) etLaurent Fabiusà égalité avecMartine AubryetSégolène Royal(40% chacun). Fait intéressant,Emmanuel Macronne semble pas pâtir del’épisodedu recours au 49.3 àl’Assembléenationale : crédité de 35% d’imagepositive, il obtient un score équivalent à celui de février.
L’Oďseƌvatoiƌe PolitiƋue CSA- Les Echos - Radio Classique / Mars 2015
6
Principaux enseignements(2/2)
Bernard Cazeneuve, qui avait enregistré la plus forte progression en février (passant de 24% à 35%d’imagene baisse positive) que très légèrement ce moisci (3) et capitalise sur ses gains de notoriété. Bruno Le Maireenregistre la plus forte baisse du mois, passant de 34% à 27% de bonnes opinions, plus de quatre interviewés sur dix (41%, 1) déclarant désormais avoir une image négative du député del’Eure. Moins visible que ces derniers mois marqués par la campagne pour la présidence del’UMP,la proportiond’interviewésne se prononçant pas à son sujet progresse fortement en mars, passant de 24% à 32%. Marine Le Pen, dont le parti est en tête des intentions de vote aux élections départementales, perd 4 points de bonnes opinions et atteint son plus bas niveau jamais enregistré depuis février 2012 avec 26% ded’imagepositive. Notons que la présidente du Front national a perdu 8 points depuis octobre 2014 (34%). Cette baisse significative enl’espacecinq mois de s’explique principalement par un net reflux des bonnes opinions à son égard chez les femmes (26% ce moisci contre 37% en octobre dernier), parmi les catégories populaires (34% contre 45%) et plus globalement chez les sympathisants de droite (18% contre 29%, hors Front national). Elle se maintient toutefois à un très haut niveau auprès des sympathisants du Front national, 91%d’entreeux déclarant en avoir une image positive : aucun autre leader politique ne peut se prévaloird’untel soutien dans son propre camp. Sil’image deNicolas Sarkozyprogresse que très modérément (34%, +1), son résultat ne d’ensembledes évolutions marque notables en fonction de la catégorie socioprofessionnelle et de la préférence partisane des interviewés. Il perd ainsi 5 pointsd’imagepositive auprès des catégories dites « supérieures » (27%) mais en gagne 5 chez les catégories populaires (39%). De même,s’ilperd 3 points à gauche (12%) et 5 points à droite (57%), il en gagne 17 auprès des sympathisants du Front national (51%), retrouvant ici un niveauqu’iln’avaitplus atteint depuis mai 2014. Ces éléments laissent à penser que le discours musclé del’ancienchef del’Etatàl’encontredel’exécutifn’apas laissé indifférentes des catégories de populations avec lesquelles ses lienss’étaientsensiblement distendus au cours des derniers mois. Et enfin dans la perspective de la primaire UMP, notonsqu’AlainJuppé creuse un peu plusl’écartavecl’ancienchef del’Etat: 70% des sympathisants de droite (1) déclarent avoir une bonne image du premier contre 57% (5) du second. Les résultats sont en revanche nettement plus ressérés auprès des seuls sympathisants UMP : 74%d’image positive pour Alain Juppé (+2), 70% pour Nicolas Sarkozy (stable). YvesMarie CANN, Directeur en charge de l’Opinion
L’Oďseƌvatoiƌe PolitiƋue CSA- Les Echos - Radio Classique / Mars 2015
7
Titre du projet
La ĐoŶfiaŶĐe daŶs l’exéĐutif
8
Confiance en François Hollande
QUESTION-ou pas confiance au Président de la République, François HOLLANDE, pour affronter efficacement lesFaites-vous confiance principaux problèmes qui se posent au pays ? En % Rappel Février 2015 29% (-4)
Pas confiance 69%
Rappel Février 2015 66% (+3)
NSP 6%
Confiance 25%
L’Oďseƌvatoiƌe PolitiƋue CSA- Les Echos - Radio Classique / Mars 2015
Indice de confiance : -44**Indice calculé en soustrayant les « Pas confiance » au « Confiance »
9
Confiance détaillée en François Hollande
Ensemble
18-24 ans 25-34 ans Age35-49 ans 50-64 ans Confiance 65 ans et plus Pas confiance NSPRetraités Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Profession Ouvriers
25
30 18 25 31 22
23 25 30 20 22
69
62 77 70 65 72
71 73 66 75 70
Sympathisants Front de Gauche30 65 Sympathisants PS65 Sympathisants EELV21 73 Proximité Sympathisants MoDem18 79 politique Sympathisants UDI17 80 Sympathisants UMP13 84 Sympathisants FN4 93 L’Oďseƌvatoiƌe PolitiƋue CSA- Les Echos - Radio Classique / Mars 2015
6 -4 Evolution % « Confiance » +6 8 -11 5 +2 5 = 4 -14 6
29
6 2 4 5 8
5 6 6 3 3 3 3
-11 -15 +3 -5 +2
+1 -10 -16 -15 +8 +4 -1
10
Confiance en Manuel Valls
QUESTION-Faites-vous confiance ou pas confiance au Premier ministre, Manuel VALLS, pour affronter efficacement les principaux problèmes qui se posent au pays ? En % Rappel Février 2015 44% (-7) Confiance 37% NSP 6%
Pas confiance 57%
Rappel Février 2015 51% (+6)
L’Oďseƌvatoiƌe PolitiƋue CSA- Les Echos - Radio Classique / Mars 2015
Indice de confiance : -20**Indice calculé en soustrayant les « Pas confiance » au « Confiance »
11