E-book : vers une adaptation de la loi sur le prix unique du livre ?

-

Documents
2 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Média : Le Figaro Vox Date : 24/03/15 Domaine : Politique Audience : 1 000 000 VU/mois http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/03/24/31007-20150324ARTFIG00347-e-book-vers-uneadaptation-de-la-loi-sur-le-prix-unique-du-livre.php E-book : vers une adaptation de la loi sur le prix unique du livre ? FIGAROVOX/TRIBUNE - Alors que le salon du livre vient de s'achever, le rapport Engel a jugé illégales les offres d'abonnement illimité à un catalogue de livres en streaming. Le fondateur de YouScribe plaide pour une bibliothèque digitale légale et fluide. Fondateur de la librairie Chapitre.com, Juan Pirlot de Corbion est également le fondateur et président de YouScribe, une plateforme de publication d'écrits numériques. La Médiatrice du livre, Laurence Engel, a rendu les conclusions de son rapport à la ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin au sujet de la formule d'abonnement en accès illimité d'e-books. L'abonnement et le streaming comme modèle de développement de la lecture ne sont pas remis en question. C'est dans les modalités de fixation des prix que se trouvent des solutions possibles de mise en conformité. Une loi sur le prix unique du livre très particulière C'est dans les modalités de fixation des prix que se trouvent des solutions possibles de mise en conformité.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 10 avril 2015
Nombre de visites sur la page 11
Langue Français
Signaler un problème


Média : Le Figaro Vox

Date : 24/03/15
Domaine : Politique

Audience : 1 000 000 VU/mois





http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/03/24/31007-20150324ARTFIG00347-e-book-vers-uneadaptation-de-la-loi-sur-le-prix-unique-du-livre.php


E-book : vers une adaptation de la loi sur le prix unique du livre
?



FIGAROVOX/TRIBUNE - Alors que le salon du livre vient de s'achever, le rapport Engel a
jugé illégales les offres d'abonnement illimité à un catalogue de livres en streaming. Le
fondateur de YouScribe plaide pour une bibliothèque digitale légale et fluide.

Fondateur de la librairie Chapitre.com, Juan Pirlot de Corbion est également le fondateur et président
de YouScribe, une plateforme de publication d'écrits numériques.

La Médiatrice du livre, Laurence Engel, a rendu les conclusions de son rapport à la ministre de la
Culture et de la Communication Fleur Pellerin au sujet de la formule d'abonnement en accès illimité
d'e-books. L'abonnement et le streaming comme modèle de développement de la lecture ne sont
pas remis en question. C'est dans les modalités de fixation des prix que se trouvent des solutions
possibles de mise en conformité.


Une loi sur le prix unique du livre très particulière

C'est dans les modalités de fixation des prix que se trouvent des solutions possibles de mise en
conformité.

Avec les mêmes fondements qu'en France, les modèles d'abonnement se développent en toute
légalité dans les pays qui ont adopté aux aussi une loi sur le Prix Unique. La déclaration de
nonconformité, si elle était confirmée un jour en justice, pourrait être une immense déception pour la lecture en mode digital, pour les éditeurs et pour les auteurs. Le rapport préconise cependant
plusieurs pistes d'adaptation et mesures de soutien.

Les startups françaises accueillent favorablement cette voie consensuelle et s'engageront pour que la
lecture numérique francophone se développe selon les attentes des lecteurs. L'immobilité de la
filière du livre à la question de l'abonnement en accès illimité pour les livres, exprime la crainte
envers les modèles innovants, le risque de perte de valeur et les distributeurs étrangers. Avec un
circuit traditionnel dominé jusqu'ici par des modèles basés sur le papier, l'arrivée en masse
d'appareils digitaux à multiples usages et de nouvelles manières de lire ont bousculé les codes en
place.

L'immobilité de la filière du livre à la question de l'abonnement en accès illimité pour les livres,
exprime la crainte envers les modèles innovants, le risque de perte de valeur et les distributeurs
étrangers.

Le piratage de livres n'est autre qu'un abonnement illimité et gratuit
Le piratage numérique a envahi tous les secteurs des industries culturelles et le livre n'est plus
épargné par ce fléau. Face en particulier aux prix élevés de l'offre légale de téléchargement à l'acte,
les e-books sont devenus sa nouvelle cible, avec l'apparition de sites pirates très bien achalandés en
nouveautés. Le modèle d'abonnement en illimité est l'expression la plus simple des attentes des
lecteurs et le piratage, l'expression parfois révoltée de publics qui souhaitent plus de liberté, de
simplicité, de fluidité pour l'accès à la culture.

Les modes d'accès au livre numérique doivent être aussi fluides, sinon, le livre perdra son
attraction.

Dans les industries du jeu, de la musique et de la vidéo, le modèle d'accès en abonnement illimité
payant a démontré que les français étaient prêts à rémunérer les acteurs d'une filière de la création.
Pourquoi serait-ce différent pour ceux du livre? Avec plus de 15 millions d'entre eux déjà abonnés en
bibliothèque, la mutation digitale offre la possibilité au lecteur d'avoir désormais sa propre
bibliothèque, quand et où il veut sur ses écrans de lecture. Il convient de se rappeler sans cesse: le
livre est en compétition avec d'autres industries culturelles (musique, vidéo, jeux). Les modes d'accès
au livre numérique doivent être aussi fluides, sinon, le livre perdra son attraction. Ce qui n‘annonce
ni la désertion des bibliothèques physiques ni ne freine l'acte d'achat du livre-objet, du bon vieux
livre de poche que l'on prend plaisir à lire et relire, du livre plaisir, du livre cadeau, …
D'autre part, le blocage actuel, s'il se maintenait, pourrait avantager le géant Amazon qui, au
contraire des startups françaises, a tout le temps d'attendre l'adaptation des lois aux nouveaux
usages. Remettra-t-on la clef de la diffusion des textes numériques entre les mains d'acteurs
étrangers?

Notre récent sondage réalisé auprès de plus de 5 000 personnes en janvier 2015 a révélé un soutien
unanime de la part des lecteurs pour une bibliothèque digitale légale, fluide, vaste et correspondant
aux nouveaux usages et aux besoins de découverte. Qui a dit que la lecture perdrait du terrain contre
la vidéo, les films et les jeux? Ce ne sont pas les lecteurs manifestement. Il est temps de trouver les
solutions qui gagnent.