L’ÉTAT MobiLisÉ PoUR RÉUssiR L’EURo 2016
L’ÉTAT MobiLisÉ PoUR RÉUssiR L’EURo 2016
L’accueî de grands événeMenTs sporTîfs înTernaTîonaux COmmENt çA mARChE ? consTîTue une prîorîTé pour e GouverneMenT pour 3 raîsons : L’organîsaTîon de ’EURO 2016 îs sonT a vîTrîne de noTre savoîr-faîre ; repose sur ’ÉTaT (Déégué îs consTîTuenT des evîers Majeurs pour a coHésîon înTerMînîsTérîe aux grands événeMenTs socîae des franÇaîs ; îs perMeTTenT de renforcer ’aTTracTîvîTé eT ’eMpoîsporTîfs - DIGES), es vîes HôTes, dans es TerrîToîres.’EURO 2016 SAS eT a FédéraTîon FranÇaîse de FooTba (FFF). Ce voonTarîsMe poîTîque connaïT des résuTaTs Tangîbes.Nous accueîerons près d’une TrenTaîne de coMpéTîTîons Majeures enTre 2015 eT 2018. Pas Moîns de 5 cHaMpîonnaTs du Monde dès ceTTe année. ET des coMpéTîTîons Très îMporTanTes, ’EuroBaskeT 2015, ’EURO 2016 de fooTba, a Ryder Cup de gof en 2018…
L’EURO 2016 de football constîtue à ce tître un enjeu majeur. Il est essentîel de s’y préparer dès maîntenantavec a MobîîsaTîon de ’enseMbe des servîces de ’ÉTaT.
Un PLAn inTERMinisTÉRiEL d’AcTion PoUR LE fooTbALL « EURo 2016 »
PaTrîck Kanner, MînîsTre de a Vîe, de a Jeunesse eT des SporTs, a présenTé ce jeudî 12 Mars e Pan InTerMînîsTérîe d’AcTîon pour e FooTba « EURO 2016 » (PIAF) au coMîTé de pîoTage EURO 2016. Ce pan déTaîe a feuîe de rouTe de ’enseMbe du GouverneMenT eT des servîces de ’ÉTaT pour réussîr ’EURO 2016 eT MaxîMîser son HérîTage.
L’État s’est ixé quatre prîorîtés : • assurer une très haute qualité d’organisation ; • faire de l’EURO 2016 un événement populaire, pour tous et partout ; • mettre l’EURO 2016 au service de la croissance et de l’attractivité de la France ; • promouvoir à travers l’EURO 2016 les valeurs du sport.
NaTîona, ce pan se décînera au nîveau oca. Des groupes de Travaî pacés auprès des préfeTs sonT progressîveMenT însTaés en régîon. Is seronT cHargés de MeTTre en œuvre es acTîons déinîes dans e pan, enrîcHîes par des înîTîaTîves prîses au nîveau oca.
CoMMe ’a îndîqué PaTrîck Kanner ors du CoMîTé de pîoTage, «’EURO 2016 doîT déMonTrer noTre savoîr-faîre en MaTîère d’organîsaTîon de grands événeMenTs sporTîfs pour assurer a proMoTîon eT e rayonneMenT de noTre pays. CeTTe coMpéTîTîon doîT aussî êTre Mîse au servîce de a coHésîon socîae, de a croîssance eT de ’exceence envîronneMenTae, eT êTre un TreMpîn pour ’eMpoî, a cuTure, a sanTé, e déveoppeMenT durabe eT ’engageMenT».
2
L’ÉTAT MobiLisÉ PoUR RÉUssiR L’EURo 2016
LEs QUATRE PRioRiTÉs
1. ASSURER UNE tRÈS hAUtE QUALItÉ D’ORGANISAtION
L’EURO 2016 de fooTba sera une vîTrîne du savoîr-faîre de a France en TerMes d’organîsaTîon eT donc une condîTîon de son rayonneMenT eT de son aTTracTîvîTé. La France doîT, noTaMMenT, êTre à a HauTeur de sa répuTaTîon dans es doMaînes de a MobîîTé, de a sécurîTé, de ’écogesTîon eT de ’înforMaTîon du pubîc.
Mobîlîté : un plan natîonal de mobîlîtédonT ’édîTîon esT prévue au preMîer seMesTre 2015, a éTé éaboré en parfaîTe coaboraTîon avec ’organîsaTeur, e MînîsTère des TransporTs eT ceuî de ’înTérîeur eT es prîncîpaux opéraTeurs (SNCF). I s’agîT de prévoîr e dépaceMenT de queques Mîîons de supporTers donT un Mîîon d’éTrangers dans a Meîeure luîdîTé jusqu’au sTade. Ce scHéMa naTîona esT coMpéTé par es pans TerrîTorîaux de MobîîTé éTabîs dans cHaque sîTe HôTe en îen avec es coecTîvîTés TerrîTorîaes.
Sécurîtéune sTraTégîe gobae de sécurîTé a éTé déinîe par e MînîsTère de ’InTérîeur. : Ee s’appuîe sur une synergîe enTre es Moyens de 'ÉTaT eT ceux des organîsaTeurs, que ce soîT dans es sTades ou dans es fans zones.
Excellence environnementale: préparé dans e cadre d’un groupe de Travaî « envîronneMenT », réunîssanT es experTs du MînîsTère en cHarge de ’Écoogîe eT du MînîsTère en cHarge des SporTs sous pîoTage DIGES,un cahier de préconisations environnementales présentera les prîncîpes éco-responsables maîs aussî de « durabîlîté » de cette manîfestatîon.
Informatîon du publîc: un pan de coMMunîcaTîon sera éaboré pour organîser a dîffusîon d’une înforMaTîon coMpèTe, opéraTîonnee, îsîbe aux dîfférenTs Types de pubîc accueîîs à ’occasîon de ’EURO 2016.
2. FAIRE DE L’EURO 2016 UN ÉVÉNEmENt POPULAIRE, POUR tOUS Et PARtOUt SUR LE tERRItOIRE NAtIONAL
La réussîTe de ceTTe coMpéTîTîon passe par noTre capacîTé à a faîre parTager à ’enseMbe de a popuaTîon, au-deà des dîx sîTes HôTes, eT en concenTranT noTaMMenT noTre acTîon d’îMpusîon eT de souTîen sur es personnes es pus éoîgnées de a praTîque sporTîve eT sur es TerrîToîres quî n’accueîenT pas dîrecTeMenT a coMpéTîTîon ou des équîpes.L’EURO 2016 doît contrîbuer à la cohésion nationale en favorisant la participation de tous, sur l’ensemble du territoire dans un esprît festîf.
> EN FAVORISANt LA PARtICIPAtION DE tOUS LES PUBLICS
Une aTTenTîon TouTe parTîcuîère sera porTée auxpersonnes en situation de handicapain noTaMMenT de eur perMeTTre d’accéder aux îeux (sTades eT fans zones) eT aux TeMps de fesTîvîTés dans de bonnes condîTîons. Une vîgîance TouTe parTîcuîère sera égaeMenT Mîse en œuvre pour qu’un noMbre sîgnîicaTîf des opporTunîTés créées en TerMes d’eMpoî ou de bénévoaT soîT accessîbe aux personnes en sîTuaTîon de Handîcap.
3
L’ÉTAT MobiLisÉ PoUR RÉUssiR L’EURo 2016
SUR LE tERRAIN D’autres publîcs feront aussî l’objet d’une attentîon partîculîère: ParMî es acTîvîTés proposées : personnes âgées, personnes hospitalisées, et, de manière plus vîsîonneMenT de MaTcHes, globale, les publics présentant des vulnérabilités ou vivant anîMaTîons, écHanges auTour des sîtuatîons partîculîères. de MaTcHs perMeTTanT de uTTer conTe ’îsoeMenT des personnes âgées eT de déveopper e îen > SUR L’ENSEmBLE DU tERRItOIRE : înTergénéraTîonne avec Dans les terrîtoîres concernés par la polîtîque de la Vîlle:e concours des jeunes neuf des dîx sTades quî accueîenT ’EURO éTanT sîTuésà en Servîce Cîvîque… proxîMîTé de TerrîToîres reevanT de a poîTîque de a vîe, ’înTégraTîon de ces équîpeMenTs dans a vîe des TerrîToîres concernés, eur accessîbîîTé aux popuaTîons, a prîse en coMpTede a cause socîae dans eur foncTîonneMenT (eMpoî eT forMaTîonSUR LE tERRAIN noTaMMenT), requîèrenT TouTe ’aTTenTîon des servîces de ’ÉTaT. mobîîsaTîon du Les acTîons s’appuîeronT sur es parTenarîaTs exîsTanTs avec es Fonds d’ÉcHanges à buT assocîaTîons œuvranT dans e cHaMp concerné. mîse en pace de sTage de reMobîîsaTîon à ’înTenTîon des personnes déMunîesÉducaTîf, CuTure eT SporTîf pour favorîser eur resocîaîsaTîon en prenanT appuî sur a(FEBECS) pour facîîTer es praTîque sporTîve.dépaceMenTs uTra-Marîns Maîs aussî dans les terrîtoîres ruraux, noTaMMenT en facîîTanT es en méTropoe. dépaceMenTs (TransporTs eT HébergeMenTs) ain que es HabîTanTs quî e souHaîTenT, en parTîcuîer es pubîcs jeunes, puîssenT accéder aux vîes HôTes. En métropole comme dans les Outre-Mers.
> PAR L’ACtION CULtURELLE Et L’ANImAtION FEStIVE :
L’objectîf est aussî de faîre de l’EURO 2016 de football une fête populaîre.I s’agîT de déveopper des acTîons cuTurees pour perMeTTre ’approprîaTîon de ’événeMenT par es pubîcs es pus dîversîiés, avecun objectîf d’éducatîon populaîre. ExposîTîons, parcours cuTures, créaTîon d’un « pass-cuTure » pour es aMaTeurs de sporTs venus de Tous es pays.L'hypothèse d'un grand concert inalun groupe franÇaîs popuaîre ou bîen orcHesTré par 'un de nos grands DJ avec connus dans e Monde enTîer esT à ’éTude eT e MécénaT soîcîTé.
3. SERVIR LA CROISSANCE Et L’AttRACtIVItÉ DE LA FRANCE
L’îMpacT éconoMîque de ’EURO 2016 sera Majeur (voîr en page 8 es cHîffres cés). La responsabilité de l’État est de faire en sorte que cet événement bénéIcie aux entreprises françaises, qu’il développe l’emploi en France et qu’il favorise les investissements étrangers sur notre terrîtoîre.L’EURO 2016 consTîTuera une vîTrîne excepTîonnee pour proMouvoîr ’înnovaTîon eT es savoîr-faîre, noTaMMenT naTîonaux, dans de Très noMbreux secTeurs (servîces grand pubîc, TransporT, envîronneMenT, bâTîMenT, sporT, nuMérîque, TourîsMe, sécurîTé, eTc.).
4
L’ÉTAT MobiLisÉ PoUR RÉUssiR L’EURo 2016 SUR LE tERRAIN « Quaîions nos > L’eMpoî consTîTuanT une prîorîTé du gouverneMenT, quarTîers » : uTîîsaTîon des î convîenT de Mobîîser es Moyens exîsTanTs eT es sTades pour déveopper en parTenarîaTs poTenTîes pour uTîîser de Manîère aMonT de ’EURO es înîTîaTîves opTîMae TouTes es opporTunîTés créées par ’EURO. prîses pour MeTTre en reaTîon I s’agîra noTaMMenT :es deMandeurs d’eMpoî eT es enTreprîses du bassîn d’îdenTîier en aMonT es dîfférenTs besoîns en eMpoîs eT en d’eMpoî. quaîicaTîons îés à ’événeMenT, es besoîns en forMaTîons assocîés au regard de a sîTuaTîon du bassîn d’eMpoî oca eT es ModaîTés de Mîse en œuvre des causes socîaes ; d’organîser a bonne dîffusîon des offres d’eMpoî eT a Mîse en reaTîon enTre eMpoyeurs eT candîdaTs ; de favorîser ’eMbaucHe de jeunes deMandeurs d’eMpoî eT de personnes éoîgnées du MarcHé du Travaî par des acTîons de préparaTîon à a candîdaTure (forMaTîon, accoMpagneMenT…) eT de sensîbîîsaTîon des eMpoyeurs. Les forMaTîons quaîianTes seronT à prîvîégîer ain de favorîser ’înserTîon durabe dans ’eMpoî ; de s’appuyer sur a popuarîTé de ’événeMenT pour proMouvoîr des MéTîers ou des secTeurs en Tensîon, es forMaTîons en aTernance aînsî que es MéTîers du sporT en généra ; de donner à des prograMMes exîsTanTs ou en projeT (Prîx de ’enTrepreneurîaT sporTîf porTé par e MînîsTère en cHarge de a Jeunesse eT des SporTs) une aMpeur eT une vîsîbîîTé caîreMenT îées à ’EURO.
I convîenT aussî d’assocîer au MaxîMuM es enTreprîses de ’ÉconoMîe socîae eT soîdaîre, donT es secTeurs d’acTîvîTés couvrenT des cHaMps aussî dîvers que a resTauraTîon, a consTrucTîon ou encore a MobîîTé durabe.
> L’EURO 2016 doîT porTer e poTenTîe des TecHnoogîes franÇaîses par un recours accru au nuMérîque. SUR LE tERRAIN > I doîT êTre ’occasîon de renforcer e TourîsMe pour mobîîsaTîon des servîces accroïTre e rayonneMenT de a France. de ’ÉTaT eT de ses opéraTeurs pour a proMoTîon de ’événeMenT, déveoppeMenT des forMaTîons à ’accueî (angues éTrangères), MobîîsaTîon du réseau dîpoMaTîque…
5
L’ÉTAT MobiLisÉ PoUR RÉUssiR L’EURo 2016
4. PROmOUVOIR LES VALEURS DU SPORt
I s’agîT à ’occasîon de ’EURO 2016 de MeTTre en exerguele caractère éducatîf de la pratîque du sport, les valeurs de solidarité et de lutte contre les discriminations.
À ce titre, la jeunesse sera particulièrement associée, notamment grâce aux missions du Service Civique.
L’éducaTîon par e sporT : Le MînîsTère de a Vîe, de a Jeunesse eT des SporTs eT ceuî de ’ÉducaTîon naTîonae, a FédéraTîon FranÇaîse de FooTba aînsî que ’USEP eT ’UNSS onT concu, e 3 Maî 2014, une convenTîon vîsanT à encourager a praTîque du fooTba à ’écoe. Au-deà, des acTîons doîvenT Mobîîser es éTabîsseMenTs scoaîres à ’occasîon de ’EURO 2016, noTaMMenT un cHaMpîonnaT européen de fooTba scoaîre, eT des projeTs sporTîfs eT cuTures (« mon EURO 2016 »). La sanTé par e sporT : Mîse en pace d’acTîons de coMMunîcaTîon desTînée à sensîbîîser es pubîcs cîbes à a praTîque de ’acTîvîTé sporTîve en îen avec ’INPES eT a mILDECA. L’engageMenT de a jeunesse : dans ’organîsaTîon eT e déroueMenT de ’événeMenT, dans des projeTs coMporTanT une dîMensîon cîToyenne, vîa des acTîons de MobîîTé des jeunes en Europe (accueî des jeunes en servîce voonTaîre européen). La uTTe conTre TouTe forMe de dîscrîMînaTîon : 'EURO 2016 pourraîT êTre a preMîère opéraTîon d'envergure pour aMorcer en France une approcHe dîfférenTe du supporTérîsMe eT, în ine, de 'accueî. Pusîeurs acTîons seronT proposées à ce TîTre, noTaMMenT ’éaboraTîon d’un îvreT d'accueî des supporTers-specTaTeurs.
UnE dÉcLinAison oPÉRATionnELLE
Le PIAF, docuMenT cadre, esT déjà assorTî de pans d’acTîons par MînîsTère. I va êTre coMpéTé par une sérîe de docuMenTs d’appîcaTîon acHevés ou en cours de inaîsaTîon, concernanT a sécurîTé, es fans zones, es acTîons d’accoMpagneMenT socîa, e dîsposîTîf d’évauaTîon… Une Mîse en œuvre ocae sera organîsée au seîn des coMîTés de pîoTage Mîs en pace par es PréfeTs dans es vîes HôTes. Un suîvî sera assuré au seîn du groupe înTerMînîsTérîe pîoTé par e DIGES.
Leministère en charge des Sports a engagé une coopération avec l’OCDE pour mettre à disposition des villes hôtes de l'EURO, une information et une analyse détaillées sur les meilleures pratiques déployées dans le cadre de l’organisation d’un grand événement sportif ou culturel. CeTTe déMarcHe orîgînae vîse à donner es Meîeures cHances aux vîes de 'EURO. touT au ong de 'année 2015,l'OCDE organisera des ateliers thématiquespour conTrîbuer à ’éaboraTîon des pans d’HérîTage de ’EURO 2016. Ces présenTaTîons porTeronT précîséMenT sur es acTîons à engager pourmaxîmîser les bénéices de l'EURO en termes de créatîon d'emplois, d'attractivité et de développement local. Le projet débouchera sur l'élaboration d'une charte des bonnes pratiques de l'organisation d'un événement.
6
L’ÉTAT MobiLisÉ PoUR RÉUssiR L’EURo 2016
L’iMPAcT ÉconoMiQUE dE L’EURo 2016
Une éTude réaîsée par e CenTre de DroîT eT d'ÉconoMîe du SporT (CDES) de LîMoges pour e coMpTe de ’UEFA MonTre e forT îMpacT éconoMîque de ’EURO 2016 sur a croîssance eT ’eMpoî. Aînsî, au ToTa, seon ceTTe enquêTe, EURO 2016 apporTeraun surcroît d’activité économique de 1,2 milliard d’euros: esdépenses réalisées par les visiteurs dans les stades et les fans zonesesTîMées à sonT 800 Mîîons d’euros, donT 200 pour es fans zones ; esmarchés adressés aux entreprises françaises dans e cadre de ’organîsaTîon de’EURO 2016 sonT esTîMés à 400 Mîîons d’euros.
L’éTude cHîffre à1,7 milliard d’euros la totalité d’investissements quî seronT réaîsés dans es sTades. Ce cHîffre représenTe un Tîers de a dépense annuee consacrée aux învesTîsseMenTs dans es équîpeMenTs sporTîfs en France.Le plan d’investissement des stades de l’EURO 2016 a constitué de ce fait un véritable soutien au secteur du BTP.
En TerMe d’eMpoîs,la construction / rénovation des stades a déjà permis de mobiliser 20 000 emploîs(équîvaenT TeMps peîn).
L’éTude du CDES esTîMe en ouTreque 94 000 personnes devraient être « mobilisées » pendant l’événement.
Enin, ’enquêTe reève que ’EURO 2016 consTîTuera unformidable booster de visibilité pour les villes hôtes, puîsqu’ee anTîcîpe150 millions de téléspectateurs par match. Soit un total de 8,1 milliards de téléspectateurs en cumulé.
7
L’ÉTAT MobiLisÉ PoUR RÉUssiR L’EURo 2016
L’EURo En cHiffREs
e 3 événeMenT sporTîf e pus îMporTanT au Mondeaprès es Jeux OyMpîques eT a Coupe du Monde de fooTba.
e 15 édîTîon de a pHase inaedu CHaMpîonnaT d’Europe de fooTba à ’îssue d’une pHase quaîicaTîve réunîssanT53 naTîons(pus a France quaîiée d’ofice en TanT que pays organîsaTeur) d’une Europe éargîe avec Israë, a Russîe, ’Abanîe ou e KazakHsTan…
24 naTîons quaîiéesen noveMbre 2015 quî évoueronT sur des sîTes connus e 12 déceMbre 2015, daTe du Tîrage au sorT des poues.
8,1 Mîîards de TééspecTaTeurs en cuMuéeT2,5 Mîîons de specTaTeursaTTendus, avec envîron7 à 8 Mîîons de supporTersdonT 1 Mîîon d’éTrangers.
31 jours de coMpéTîTîonsoîT du 10 juîn au 10 juîeT 2016.
51 MaTcHes sur 10 sîTesappréHendés par duo : Lîe-Lens, ST Denîs-Parîs, Lyon-ST ÉTîenne, Bordeaux-tououse, marseîe-Nîce.
8
En sAVoiR PLUs
cONtaCt PreSSe Du mINIStère De la VIlle, De la JeuNeSSe et DeS spOrtS stéphaNIe TISSerOND : 01 49 55 32 30 MélaNIe braNCO : 01 49 55 34 11 preSSe@vIlle-jeuNeSSe-SpOrtS.gOuv.Fr
cONtaCt PreSSe Du SeCrétarIat D’État aux spOrtS ANOuCk PaumarD : 01 40 45 90 45 sOueD KOuSSa : 01 40 45 94 47 PREssE-cAbinET@vIlle-jeuNeSSe-SpOrtS.gOuv.Fr
cONtaCt dIgeS 01 40 45 90 74 SeCretarIat@DIgeS.gOuv.Fr