François Hollande : sondage CSA pour Nice-Matin
13 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

François Hollande : sondage CSA pour Nice-Matin

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
13 pages
Français

Description

Sondage CSA pour Nice-Matin qui dit qu'un tiers des électeurs qui ont voté pour François Hollande ne le ferais plus à l'heure d'aujourd'hui.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 mai 2014
Nombre de lectures 5 174
Langue Français

Exrait

Les 2 ans de François Hollande
Institut CSA pour NICE MATIN Mai 2014
Fiche technique
Sondage exclusif Institut CSA / NICE MATIN réalisé par Internet du 22 au 24 avril 2014.
Echantillon national représentatif de1048 personnes âgées de 18 ans et plus,constitué d'après la méthode des
quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.
Les 2 ans de François Hollande – Mai 2014
2
Principaux enseignements (1/4)
2 ans après l’élection de François Hollande à la tête de l’Etat, les résultats de notre sondage CSA / Nice Matin mettent en lumière une grande défiance des Français vis-à-vis du Président de la République, tant sur le jugement de son action que sur son image personnelle. Cette image s’est par ailleurs fortement dégradée par rapport à 2013, signe que François Hollande fait aujourd’hui face à une remise en cause profonde de son action à la tête de l’Etat. Un bilan jugé très largement négatif La défiance des Français à l’égard de François Hollande est d’abord le fait d’un grand scepticisme vis-à-vis de son bilan en tant que Président de la République depuis deux ans. Une très large majorité des Français (86%) considèrent ainsi que ce bilan est négatif, un sur deux (52%) considérant même qu’il est « très négatif », une intensité très rarement mesurée pour ce type de questions. Seuls 14% des Français estiment eux ce bilan positif, et seulement 1% « très positif ». er Dans le détail, cette défiance est nettement majoritaire quels que soient les électorats du 1tour de la présidentielle observés. Si la quasi-totalité des électeurs de Nicolas Sarkozy ou de Marine Le Pen mettent logiquement en cause le bilan du Président, c’est également le cas chez une très nette majorité des électeurs de Jean-Luc Mélenchon ou de François Bayrou (85%) et, fait plus notable er encore, chez une nette majorité de ses propres électeurs de 1tour en 2012 (65%). La relative homogénéité de cette défiance parmi les différentes familles politiques crée donc une situation particulièrement défavorable au chef de l’Etat, dont le noyau dur de soutiens se réduit de plus en plus.
Les 2 ans de François Hollande – Mai 2014
3
Principaux enseignements (2/4)
Un électeur de François Hollande sur trois ne revoterait pas pour lui Fait au moins aussi significatif de ce climat politique difficile pour François Hollande, 35% des personnes déclarant avoir voté pour lui au second tour de la présidentielle affirment aujourd’hui qu’ils nereferaient pas le même choix s’ils étaient à nouveau placés dans l’hypothèse d’un second tour face à Nicolas Sarkozy. 16% de ces personnes déclarent même qu’elles ne le feraient « certainement pas », tandis que 19% sont un peu moins catégoriques et estiment qu’elles ne le feraient « probablement pas ». Deux tiers de ces personnes (65%) déclarent elles qu’elles renouvelleraient leur vote en faveur du candidat socialiste de l’époque, dont 44% en étant certains et 21% le pensant probablement. Bien que minoritaire, ce doute installé dans une partie importante de l’électorat de François Hollande apparaît assez inédit à ce stade et résulte probablement d’une certaine déception quand à son action menée jusque là. Notons à ce sujet que ce refus de er renouveler son vote est logiquement plus important chez les personnes qui n’avaient pas voté pour lui au 1tour (41% chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et 44% chez ceux de François Bayrou) mais atteint tout de même 27% chez ses propres er électeurs de 1tour, signe que cette défiance est installée au cœur même de son électorat. S’il est bien sûr difficile de tirer de plus amples conclusions à trois ans du scrutin présidentiel, à l’heure où la configuration reste très incertaine pour cette échéance, ce phénomène souligne en tout cas la situation assez précaire du Président de la République face à l’opinion, et pourrait l’handicaper en vue de 2017 dans l’hypothèse ou il décidait de se représenter.
Les 2 ans de François Hollande – Mai 2014
4
Principaux enseignements (3/4)
Une image personnelle très dégradée Au-delà de son bilan, il semble par ailleurs que ce soit l’image même du chef de l’Etat qui soit aujourd’hui mise en cause chez un large part des Français. Ceux-ci se montrent en effet très critiques à l’heure de juger François Hollande sur un certain nombre de traits d’image, qu’ils soient politiques ou plus personnels. Le Président de la République ne recueille ainsi des jugements positifs sur aucun des 15 qualificatifs testés dans notre sondage, ce constat étant même aggravé par de fortes baisses par rapport à la précédente mesure faite en mars 2013, de l’ordre de 10 points sur la plupart des qualificatifs déjà posés à l’époque. Dans le détail, les jugements les moins critiques portent sur le fait qu’il soit « sympathique » (39% pensent que cela s’applique bien le concernant) ou « honnête », même si une majorité de Français pensent le contraire (respectivement 51% et 56%). Les jugements de ces derniers sont en revanche très largement négatifs lorsqu’on les interroge sur son côté « rassembleur » (81% pensent que cela ne s’applique pas le concernant), « dynamique » (81%) ou sa capacité à « tenir ses promesses de campagne » (79%) et « être à la hauteur des événements » (79%). 77% ne l’estiment également pas « capable de réformer le pays » et 76% ne pensent pas qu’il « sait où il va ». Notons aussi que 59% des Français n’estiment pas qu’il « mène une politique de gauche », seuls 27% étant convaincus du contraire. Ses électeurs de second tour manifestent également des jugements très sévères à son égard : si 64% d’entre eux l’estiment sympathique (contre 30%) et 58% honnête (contre 32%), tous les autres traits d’image testés recueillent une majorité de jugements négatifs. Cette défiance massive à l’égard de la personnalité même du chef de l’Etat montre que les Français ne semblent plus tellement faire de différence entre son bilan et l’image qu’ils ont de François Hollande, l’un et l’autre semblant étroitement liés aussi longtemps que l’exécutif ne pourra se prévaloir d’avancées notables sur les fronts économique et social.
Les 2 ans de François Hollande – Mai 2014
5
Principaux enseignements (4/4)
Une défiance qui ne profite pas complètement à Nicolas Sarkozy Malgré cette image très dégradée auprès des Français, il est toutefois intéressant d’observer qu’une majorité (58%) estime que Nicolas Sarkozy n’aurait pas fait mieux s’il avait été réélu en 2012, « certainement pas » selon 30% d’entre eux et « probablement pas » pour 28%. Une part importante mais minoritaire des Français estiment quant à eux l’inverse (42%, dont 14% er « certainement »), dont la quasi-totalité des électeurs de Nicolas Sarkozy au 1tour de la présidentielle (90%). Si les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et de François Hollande sont très largement convaincus que Nicolas Sarkozy n’aurait pas fait mieux (respectivement 85% et 91%), les électorats du centre et de l’extrême-droite sont en revanche plus clivés sur la question. Une courte majorité des électeurs de Marine Le Pen (52%) déclarent ainsi que l’ancien Président aurait certainement ou probablement fait mieux que son successeur, tandis qu’une majorité des électeurs de François Bayrou (58%) pense elle le contraire. Ceclivage parcourant des électorats devant être en partie reconquis en vue d’une victoire en 2017 montre que la situation politique actuelle reste très incertaine, la question de savoir si Nicolas Sarkozy pourrait profiter ou non de l’impopularité de François Hollande pour revenir dans le jeu ne pouvant être tranchée à ce stade. Nicolas FERT, Chargé d’études sénior au Pôle Opinion - Corporate
Les 2 ans de François Hollande – Mai 2014
6
Titre du projet
Résultats du sondage
5
Le bilan de François Hollande est jugé négatif par une large er majorité de Français, même chez ses électeurs de 1tour
QUESTION- Quand vous pensez à l'action de François Hollande comme Président de la République, estimez-vous que son bilan deux ans après son élection à l'Elysée est très positif, assez positif, assez négatif ou très négatif ? Sous-total OUI Très positif 14% Assez positif 1% 13% Sous-total NON 86% er Résultats selon le vote au 1tour de la présidentielle de 2012 69 42431585 Jean-Luc Mélenchon Très négatif François Hollande 1 3449163565 52% Assez négatif 34% François Bayrou 15 35501585 1 2 2077397 Nicolas Sarkozy 2 18802 Marine Le Pen98
Les 2 ans de François Hollande – Mai 2014
8
nd Un tiers des électeurs de François Hollande au 2tour hésiteraient à revoter pour lui s’ils étaient placés dans la même situation
QUESTION- Si le second tour de l’élection présidentielle opposant François Hollande à Nicolas Sarkozy avait lieu dimanche prochain, voteriez-vous à nouveau pour François Hollande ?
iltre : question posée aux interviewés ayant déclaré avoir voté pour François Hollande au second tour de la présidentielle de 2012
Non, certainement pas 16%
Non, probablement pas 19%
Oui, probablement 21%
Oui, certainement 44%
Sous-total OUI 65%
Sous-total NON 35%
Les 2 ans de François Hollande – Mai 2014
er Résultats selon le vote au 1tour de la présidentielle de 2012 Jean-Luc Mélenchon 3920 16255941 5419 17107327 François Hollande François Bayrou2531 28165644
9
Une image très dégradée dans le détail …
QUESTION- Pour chacune des propositions suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique plutôt bien ou plutôt mal à François Hollande en tant que Président de la République ? S’applique S’applique Auprès de l’ensemble des Français bien mal Sympathique3951831 193210 Honnête 923 20361232(-11*)56(+12*) Déterminé 622 2639728(-10*)65(+12*) Mène une politique de gauche2759621 293014 Courageux826(-12*)66(+14*) 620 2343 Compétent 316 2548819(-10*)73(+14*) Est à l'écoute des Français19(-13*)74(+14*) 217 26487 Proche des gens comme vous1775314 25508 A l’esprit de décision17(-10*)75(+11*) 314 28478 Sait où il va 313 274981676Capable de réformer le pays1577312 25528 A la hauteur des événements212 275271479Tient ses promesses de campagne714(-8*)79(+11*) 212 2752 Dynamique12(-9*)81(+12*) 210 29527 Rassembleur 210 3051712(-8*)81(+11*) S’applique très bienS’applique assez bienS’applique assez malS’applique très malSans opinion * Evolutions : sondage réalisé en mars 2013 par Internet Les 2 ans de François Hollande – Mai 2014 auprès de 961 Français âgés de 18 ans et plus 10
… avec une forte montée des opinions négatives au sein même de son électorat de second tour
QUESTION- Pour chacune des propositions suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique plutôt bien ou plutôt mal à François Hollande en tant que Président de la République ? nd S’applique S’applique Auprès des électeurs de François Hollande au 2tour bien mal Sympathique10664(-10*)30(+12*) 1648 20 Honnête 2038 1814105832Déterminé1136 2919547(-18*)48(+18*) Courageux46(-20*)46(+19*) 1234 27198 Compétent633 3023839(-21*)53(+22*) Est à l'écoute des Français 530 3128635(-27*)59(+25*) Proche des gens comme vous528 342763361A l’esprit de décision429 3624733(-22*)60(+20*) Capable de réformer le pays527 352583260Sait où il va 625 352683161A la hauteur des événements427 372753164Mène une politique de gauche 225 343272766Rassembleur319 4031722(-18*)71(+18*) Tient ses promesses de campagne222 3931624(-17*)70(+20*) Dynamique 319 4528522(-20*)73(+20*) S’applique très bienS’applique assez bienS’applique assez malS’applique très malSans opinion * Evolutions : sondage réalisé en mars 2013 par Internet Les 2 ans de François Hollande – Mai 2014 auprès de 961 Français âgés de 18 ans et plus 11