Les 20 ans d

Les 20 ans d'internet à Nantes

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

1995 Les premières PME nantaises se connectent à internet : L’image Nouvelle de Philippe Roux, Images Créations, Atlantic Multimédia. Comptez 2000 euros par mois rien que pour la location de la ligne téléphonique et l’accès au web.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 10 septembre 2015
Nombre de lectures 319
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Signaler un problème
1995 Les premières PME nantaises se connectent à internet : L’image Nou velle de Philippe Roux, Images Créations, Atlan tic Multimédia. Comptez 2000 euros par mois rien que pour la location de la ligne téléphonique et l’accès au web.
Nantes D’2INT0ERNET ANS
1998 Couverture de la coupe du monde à Nantes par un site événementiel en temps réel développé par Images Créations.
Jusqu’alors utilisé par une poignée de chercheurs de l’université, internet a véritablement débarqué à Nantes il y a 20 ans. Rétrospective.
1998 La Poste installe à Nantes sa direction in formatique (180 salariés aujourd’hui). Suivront celles de la SNCF ou du ministère des Affaires étrangères. Ces implantations contribuent fortement au développement de l’écosystème numérique nantais.
1999 La presse se lance dans le web à Nantes. Ouest France lance Maville, le Télégramme tente un an plus tard Viva Nantes. Presse Océan suivra en 2007.
1999 Etudiant, JeanPhilippe Fleury crée dans sa chambre de Machecoul Matériel.net, un site de vente de produits infor matiques et hightech. Croissance ininterrompue pour l’ecommerçant qui emploie aujourd’hui 220 salariés et qui a réalisé 150 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014.
2007 Faire ses courses sans entrer dans un magasin et sans être livré chez soi. Chronodrive, une fi liale d’Auchan, implante à Orvault le premier drive de l’agglomération.
2009 Première édition du Web2day, le rendezvous nantais des entreprises du numérique.
@ 1991599169917991899290020002100220062005200820070201029002102113004002201230124015
2009 La grippe A affole les compteurs de GirodMe dical. La startup écoule en ligne 15 millions de masques respiratoires et son chiffre d’affaires dépasse la barre des 10 millions d’euros, en crois sance de 600%. Cette même grippe A génère aussi des problèmes de trésorerie. A la clé un redressement judi ciaire et la reprise, en 2013, de l’ecommerçant.
2010 Création d’iAdvize par Julien Hervouët (en photo) et Jonathan Guéron. Née un an plus tôt, Lengow s’implante à Nantes. Proposant des services aux ecommer çants, ces deux startups sont les fers de lance du web nantais. Elles emploient aujourd’hui une centaine de salariés chacune.
2011 Le bel été du web nantais. En quelques semaines, six startup lèvent plus de 4 millions d’euros. Parmi elles Réviser sa voiture.com, Doyoubuzz et Lengow que dirige Mickael Froger.
2013 Défaillance du distribu teur de jouets Avenue des Jeux, fondée par Éric Lathière Lavergne (en photo). L’ecommerçant réalisait 15 millions d’euros de chiffre d’affaires. 39 de ses 60 salariés sont repris par le groupe Ludendo.
2013 Lancement par deux créateurs de moins de 30 ans des deux pre miers sites de crowdfun ding nantais : My New Startup et We Do Good. La Banque Populaire leur emboîtera le pas en créant sa propre plate forme à SaintHerblain.
2014 Nantes est l’une des neuf premières métro poles à décrocher le label French Tech. Les en treprises du numérique ont vu leurs effectifs grossir de 4.000 emplois en six ans. Un record en province.
2015 L’arrivée d’Uber Pop à Nantes provoque la colère des taxis. Sur fond de manifestations et de chasses à l’homme, le gouvernement part en guerre contre le service de la société califor nienne Uber.