Observatoire de l

Observatoire de l'opinion - Popularité de l'exécutif - Juillet 2014 (2).pdf

Documents
11 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L’observatoire de l’opinion La popularité du couple exécutif Publié par LEVÉE D’EMBARGO : 11 JUILLET 2014 À 17H CONTACTS LH2 DEPARTEMENT OPINION Adélaïde ZULFIKARPASIC Thomas GENTY Directrice Chargé d’études Tél : 01 71 16 90 96 Tél : 01 71 16 90 89 Mail : adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr Mail : thomas.genty@lh2.fr Observatoire de l’Opinion – Juillet 2014 Note technique  Enquête réalisée par LH2 pour Le Nouvel Observateur auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet* le 10 et 11 Juillet 2014.  Echantillon de 1050 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.  Echantillon constitué selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération. Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom de l’institut, la méthode d’enquête, les dates de réalisation, la taille d’échantillon. Les données émanant de sous-catégories de population connaissent les marges d’erreur inhérentes aux résultats d’enquêtes quantitatives. 2 * Il ne s ’ ag i t pas d’ un access panel.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 juillet 2014
Nombre de lectures 3 652
Langue Français
Signaler un problème
L’observatoire de l’opinion La popularité du couple exécutif
CONTACTS LH2 DEPARTEMENT OPINION Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Tél : 01 71 16 90 96 Mail : adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr
Publié par
LEVÉE D’EMBARGO :11 JUILLET 2014 À 17H
Thomas GENTY Chargéd’étudesTél : 01 71 16 90 89 Mail : thomas.genty@lh2.fr
Note technique
Enquête réalisée parLH2pourLe Nouvel Observateurauprèsd’unéchantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet* le 10 et 11 Juillet 2014. Echantillon de1050 personnes, représentatifde lapopulation françaiseâgée de 18 ans et plus.Echantillon constitué selon laméthode des quotasaux variables suivantes : sexe, âge, appliquée profession du chef de famille, après stratification par région et catégoried’agglomération. Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom del’institut,méthode lad’enquête,dates de réalisation, la taille lesd’échantillon.  Lesdonnées émanant de souscatégories de population connaissent les margesd’erreurinhérentes aux résultatsd’enquêtesquantitatives.
* Il nes’agitpasd’unaccess panel.
Observatoire de l’Opinion –Juillet 2014
2
>Principaux enseignements
3
Principaux enseignements (1/2)
Au sortird’unemarquée par des mouvements sociaux importants et la grande conférence sociale pour séquencel’emploi,l’Observatoire del’opinion LH2 Lenouvel Observateur fait le point sur la popularité du couple exécutif. Cette enquête a été réalisée par internet, les 10 et 11 juillet 2014, auprèsd’unéchantillon de 1050 personnes recrutées par téléphone, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. En voici les principaux enseignements.
La popularité du président de la République se stabilise à son niveau le plus bas
22% des Français déclarent avoir une opinion positive de François Hollande en tant que président de la République dont 2% seulement une opinion « très positive ».Al’inverse, commeau mois de juin, plus des trois-quarts des Français (77%) ont une opinion négative du chef del’Etat(77%) dont 45% une opinion « très négative ».Le solde de popularité du président(opinions positivesopinions négatives) est donc parfaitement stable à -55, soitson plus bas niveau depuis son élection. Soulignons toutefois que les opinions « très négatives » à son égard sont en baisse de 5 points, au profit des opinions « assez négatives » (32% ; +5 points).
Ce résultat reflètel’incapacitéle moment du moins pour duprésident de la République à rebondir dansl’opinion, ausortird’uneséquence sociale difficile. Au mouvement social contre la réforme ferroviaire, celui des intermittents du spectacle et la grève à la SNCM, est venues’ajouter laconférence sociale. Boycottée par 4 organisations syndicales, celle-ci a donnél’impressiond’un dialoguesocial difficile, alors même que la démocratie sociale apparaissait commel’undes derniers « points forts » de François Hollande. Le tout dans un contexte d’absencerésultats, notamment en matière ded’emploi, alorsque le nombre de chômeurs a encore progressé en mai et, pour la première fois en France, a franchi la barre des 5 millions.
Les opinions positives àl’égarddu chef del’Etatdemeurent à des niveaux très bas dans toutes les catégories de la population. Il obtient ses « moins mauvais scores » chez les CSP+ (28%d’opinions positives),les 65 ans et plus (28% également) et les salariés du secteur public (25%). Il a donc perdu la confiance y compris de ses soutiens les plus actifs au cours de la campagne présidentielle de 2012. Par ailleurs, les opinions positives à son égard se maintiennent à des niveaux très faibles chez les employés (15%, -1 point) et les ouvriers (11%, +1 point), des catégories de population particulièrement fragilisées par la crise.
Sur le plan politique, comme lors des dernières mesures,à gauche, la popularité de François Hollande ne dépasse le seuil des 50% d’opinions positivesqu’auprèssympathisants du Parti socialiste (68%) des. Ellen’estde 16% chez les sympathisants du MoDem et que quasi-nulle chez les sympathisants de la droite (2%), et notamment del’UMP(2%) et du FN (1%).
Observatoire de l’Opinion –Juillet 2014
Principaux enseignements (2/2)
La popularité du Premier ministre enregistre une très légère baisse
47% des Français déclarent avoir une opinion positive de Manuel Valls en tant que Premier ministre, soit 1 point de moins seulement que lors de notre précédente mesure, en juin, après une baisse de 4 points entre mai et juin.Al’inverse,52% des personnes interrogées en ont une opinion négative, soit 1 point de plus que le mois dernier. Au final, le solde de popularité de Manuel Valls (soit la différence entre les opinions positives et les opinions négatives) perd 2 points pours’établirà -5. On est très loin des -55 enregistrés pour le président de la République. Il est vrai que le Premier ministre résiste plutôt bien, dans un contexte économique, social et même politique, difficile. Toutefois, sa popularité connaît une lente érosion et, mêmes’iltoujours bénéficied’unpriori plutôt positif dans al’opinion, sonimage risque de ne pas résister longtemps àl’absencede résultats, en matièred’emploiprincipalement.
C’esttoujours auprès de populations traditionnellement plus marquées à gauche comme les 18-24 ans (61%, +5 points), les cadres (48%, -4 points), les salariés du secteur public (54%, +4 points) ou encore les individus ayant réalisé des études supérieures (51%, -3 points) que les opinions positives àl’égarddu Premier ministre sont les plus élevées. En revanche, elles restent basses chez les employés (43%), les ouvriers (38%) et les bas revenus (35%), malgrél’annoncesde mesures visant à réduirel’impôtsur le revenu des catégories les moins favorisées mais aussi, plus récemment, des classes moyennes.
D’unde vue politique, les opinions positives à pointl’égardManuel Valls demeurent très élevées chez sympathisants de la de gauche (70%, score stable), et notamment ceux du Parti socialiste (86%, -3 points).Il bénéficie également toujoursd’uneimage plutôt bonne chez les sympathisantsd’EuropeEcologieLes Verts (70%, +5 points). Contrairement à François Hollande, Manuel Valls disposed’uncapital-sympathie important auprès des sympathisants du centre-droit (MoDem : 57%d’opinionspositives, UDI : 51%). Sa popularité est basse en revanche auprès de ceux del’UMPscore stable) et du Front national (18%, score stable), mais reste bien supérieure à celle de (32%, François Hollande.
Cette nouvelle vague del’Observatoire del’opinion confirmela fracture quis’estentre les Français et le président de la établie République. Le Premier ministre apparaîtaujourd’hui commeétant le seul capable de rétablir la confiance. Toutefois, malgré certaines annonces en phase avec les préoccupations des Français (comme les baissesd’impôt, susceptiblesde rétablir le pouvoir d’achat), iln’ypas. Tout tend à montrer que les Français sont parvientaujourd’hui laset désabusés. Plus que de nouvelles annonces, qui tendentd’ailleursà brouiller le cap de parfoisl’action gouvernementale,ce sont des résultats concretsqu’ilsattendent. Il estd’autantplus urgent de rétablir la confiancequ’elleconstitue un paramètre irrationnel mais nécessaire à la relance del’économieLa situation dans laquelle se trouve le couple exécutif apparaît donc assezsans confiance, pas de consommation.  : épineuse. Des rendez-vous ont été fixés pour la rentrée, notamment surl’apprentissage. Espérons que ceux-ci seront couronnés de succès.
Adélaïde Zulfikarpasic, Directrice, LH2 Opinion
La popularité du couple >exécutif
6
La cote de confiance de l’exécutif
Pour chacune des personnalités suivantes, ditesmoi si vous en avez une opinion…A tous (1050 individus) Très positiveAssez positiveAssez négativeTrès négative Ne se prononcent pas* Opinion positiveEn %Opinion négative
Ensemble220 32451 2277 François Hollande, en tant Sympathisants que président de6 4835 11 5446 de la gauche la République Rappel juin 14 Sympathisants 1 222 75 297 de la droite
Ne se Opinion positiveEn %Opinion négative prononcent pas* Ensemble33 198 39 47521
Manuel Valls, en Sympathisants tant que Premier 7019 de la gauche ministre Rappel juin 14 Sympathisants 30228 de la droite - 1 pt
Observatoire de l’Opinion –Juillet 2014
51 171330
42
* Item non suggéré
27691
La cote de confiance de l’exécutif- détails
% OPINIONS POSITIVES
Rappel juin 14Rappel juin 14 François Hollande :22%Manuel Valls :47% - 1 pt Hommes 22%47%
Femmes
1824 ans
2534 ans
3549 ans
5064 ans
65 ans et plus
22%
21%
20%
22%
19%
28%
28% CSP+CSP 13%
Inactifs
Observatoire de l’Opinion –Juillet 2014
24%
47%
61%
48%
40%
43%
52%
49%
41%
49%
8
La cote de confiance de l’exécutif (rappels)
Observatoire de l’Opinion –Juillet 2014
9
Évolution comparée des popularités En %
François HollandeManuel Valls2012 20132014 62 58 56  1 pt 56 56 50 53 52 45 47 49 48 41 40 41 39 36 404032 32 7 3631 32 3 35 3530 28 2928 27 33 2727 32 31 25 30 31 29 26 26 22 24 24 23 23 22 =
Observatoire de l’Opinion –Juillet 2014
*
*Jusqu’enfévrier 2014, le recueil était réalisé par téléphone.10
Évolution comparée des popularités Rappels 2007-2012
Nicolas Sarkozy2007 2008
Observatoire de l’Opinion –Juillet 2014
2009
2010
François Fillon2011 2012
11