Résultats détaillés - La Tribune - BVA - Les questions de l

Résultats détaillés - La Tribune - BVA - Les questions de l'économie

-

Documents
13 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

/HV TXHVWLRQV GH O¶pFRQRPLH S e p t e m b r e2 0 1 7 /(9e( '¶(0%$5*2 0$5', 6(37(0%5(A 15H Méthodologie Enquête réalisée auprèsG¶XQéchantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internetdu 14 au 15 septembre 2017. Echantillon de plus. 1048 personnes, représentatif de la population française âgée de18 ans et La représentativité deO¶pFKDQWLOORQest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession deO¶LQWHUYLHZpaprès stratification par région et catégorieG¶DJJORPpUDWLRQ. Confidential & Proprietary±Copyright BVA Group ®2017 Recueil Echantillon 700 800 500 600 10 000 4 000 6000 1 000 2 000 5,8 5,0 10,0 4,5 7,1 1,0 1,4 1,4 1,3 1,8 2,0 0,9 0,8 0,9 1,4 1,6 1,5 1,3 0,9 1,1 0,8 1,3 1,8 1,0 1,4 1,6 300 400 TAILLE DE /¶e&+$17,//21 200 4,4 3,1 5 OU 95% 1,6 1,5 1,8 0,6 0,4 0,7 3,5 4,2 1,9 2,7 3,0 3,6 2,5 2,2 2,8 3,0 3,3 2,1 2,3 2,4 10 OU 90% 20 OU 80% 5,7 8,0 INTERVALLE DE CONFIANCE À 95% SELON LE SCORE 30 OU 70% 4,4 50% 40 OU 60% 3,5 6,5 9,8 6,9 5,7 4,9 3,2 3,5 3,7 4,0 4,1 3,8 3,5 3,7 4,1 0,6 3,0 2,5 2,1 2,8 Exemple de lecture :'DQV OH FDV G¶XQ pFKDQWLOORQ GH1 000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de20% OD PDUJH G¶HUUHXU HVW pJDOH j2,5.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 19 septembre 2017
Nombre de lectures 2 806
Langue Français
Signaler un abus
Les questions de l’économie
S e p t e m b r e 2 0 1 7
LEVÉE D’EMBARGO : MARDI 19 SEPTEMBREA 15H
Méthodologie
Enquête réalisée auprèsd’unéchantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internetdu 14 au 15 septembre 2017.
Echantillon de plus.
1048 personnes, représentatif
de
la population française âgée
de18 ans et
La représentativité del’échantillonest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession del’interviewéaprès stratification par région et catégoried’agglomération.
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
Recueil
Echantillon
700
800
500
600
10 000
4 000
6000
1 000
2 000
5,8
5,0
10,0
4,5
7,1
1,0
1,4
1,4
1,3
1,8
2,0
0,9
0,8
0,9
1,4
1,6
1,5
1,3
0,9
1,1
0,8
1,3
1,8
1,0
1,4
1,6
300
400
TAILLE DE L’ÉCHANTILLON
200
4,4
3,1
5 OU 95%
1,6
1,5
1,8
0,6
0,4
0,7
3,5
4,2
1,9
2,7
3,0
3,6
2,5
2,2
2,8
3,0
3,3
2,1
2,3
2,4
10 OU 90%
20 OU 80%
5,7
8,0
INTERVALLE DE CONFIANCE À 95% SELON LE SCORE
30 OU 70%
4,4
50%
40 OU 60%
3,5
6,5
9,8
6,9
5,7
4,9
3,2
3,5
3,7
4,0
4,1
3,8
3,5
3,7
4,1
0,6
3,0
2,5
2,1
2,8
Exemple de lecture :Dans le cas d’un échantillon de1 000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de20%, la marge d’erreur est égale à2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%.
4,6
5,3
4,6
4,0
Comme pour toute enquête quantitative,cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques.Le tableau ci-dessous présente les valeurs des margesd’erreursuivant le résultat obtenu et la taille del’échantillon considéré.
3,1
2,2
3,3
3,0
2,2
2,6
3,2
6,0
9,2
Confidential & Proprietary2017Copyright BVA Group ®
900
100
Dans le cas présent, les résultats sont calculées sur la base de 1048 individus. Ainsi, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%.
Principaux enseignements
Principaux enseignementsLes Français et la réforme du Code du travail
BVA a fait le point pour La Tribune surl’opiniondes Français àl’égarddu projet gouvernemental de réforme du code du Travail dont le calendrier est chargé. Une première journéed’actioncontre ce projet a eu lieu le 12 septembre et de nouvelles mobilisations sont prévues les 21 et 23 septembre alors que les ordonnances seront adoptées vendredi 22 septembre en Conseil des ministres. Dans ce contexte, plusieurs questions se posent : quel est le niveau de soutien des Français aux mouvements de contestation ? Leur soutien à la contestation est-il plus fort ou moins fort que lors des mobilisations contre la loi El Khomri ? Comment perçoivent-ils la réforme actuelle ?
50% des Français déclarent approuver le mouvement de mobilisation contre la réforme gouvernementale du code du Travailcontre 48% qui nel’approuventpas (2% ne se prononcent pas). Si le soutien des Français apparaît ainsi très partagé, on observe des différences significatives entre les différentes catégories de Français. Alors que de nombreuses critiques sont formulées àl’encontre d’uneréforme qui serait plus favorable aux entreprisesqu’auxsalariés,c’estchez les chez les personnes les plus fragiles sur le front del’emploique le taux de soutien au mouvement de contestation est le plus élevé« CSP- » (employés et ouvriers), 60% des personnes dont le niveau. 69% des d’étudesest inférieur au Bac, 54% des femmes et 53% des moins de 35 ans déclarent notamment approuver la mobilisation contre la réforme du code du Travail. Al’inverse,le taux de soutien à la contestation est plus faible auprès de populations dont les situations sont probablement plus assurées : les cadres (40%), les individus issus de foyers dont les revenus mensuels sont supérieurs à 3500(38%) et les 65 ans et plus (36%).
Sur le plan politique, le soutien à la contestation de la réforme est plus important auprès des sympathisants de la gauche (74%) que de la droite (39%).Pour autant, il faut noterqu’àgauche, le soutien à la contestation est quasi-unanime auprès des sympathisants de la France Insoumise (92%) quand les sympathisants socialistes sont plus partagés (51%d’approbation,47% de désapprobation). A droite, le soutien aux mobilisations contre la réforme gouvernementale est porté par les sympathisants du Front national (63%d’approbation)alorsqu’ilest très minoritaire auprès de ceux des Républicains (33%).
er Ce niveau de soutien par un Français sur deux est comparable à celui mesuré àl’égardsemestre 2016des nombreuses actions de mobilisations menées au 1 contre la loi El KhomriLe taux de soutien de ces mouvements sociaux avait oscillé entre un maximum de 56% de soutien en mars et en avril 2016 au plus fort de la mobilisation. et un minimum de 45% de soutien en juin 2016, une fois la loi adoptée àl’Assembléenationale et alors que des débordements avaient émaillé certaines manifestations.
En comparaison à nos mesures réalisées pourd’autresmobilisations sociales, ce soutien est plutôt limité. En février 2016, 84% des Français déclaraientqu’ils approuvaient le mouvement de protestation des agriculteurs (sondage BVA pour Orange et iTELE) et autour de 7 Français sur 10 environ (69%) soutenaient les grèves et manifestations de 2010 contre la réforme des retraites (sondage BVA pour Canal+, octobre 2010). Le soutien était également plus fort en ce qui concerne les mobilisations de 2006 contre le CPE : 65% des Français estimaient justifié le mouvement des syndicats de salariés, étudiants et lycéens appelant à la mobilisation contre le Contrat Première Embauche (CPE) (sondage BVA pour BFM-Les Echos-Aviva, mars 2006).
58% des Français considèrent que la réforme du code du Travail souhaitée par le Gouvernement peut permettred’améliorerla compétitivité de la France. Au-delà du caractère majoritaire de cette opinion, il faut noter que les Français étaient plus réservés àl’égarddel’avantprojet de loi El Khomri. En effet, en février 2016, uniquement 41% des Français jugeaient que la réforme gouvernementale permettraitd’améliorerla compétitivité de la France (sondage BVA pour Orange et iTELE) soit 17 points de moins.
De même, 45% des Français jugent que la réforme actuelle peut permettre de lutter contre le chômage soit 15 points de plus que lors de notre mesure de février 2016 au moment de la présentation del’avantprojet de loi El Khomri. En revanche, les opinions sont plus réservées en ce qui concernel’impactla réforme pour les salariés : seuls 24% des Français pensentqu’ellepermettraitd’améliorerleurs conditions de travail (+9 points en comparaison à février 2016).
Confidential & Proprietary2017Copyright BVA Group ®
59% des Français se déclarent favorables à ce quel’onréforme le code du Travail. Si ce taux indique une opinion plutôt positive àl’égarddu principe de la réforme, il faut souligner queles Français sont de plus en plus réservés sur ce point. En juillet 2017, la part de Français favorables à la réforme du code du travail était de 63% et surtout, en février 2016, avant les nombreuses actions de contestations de la loi El Khomri, ils étaient même 78% à considérerqu’ilétait important de réformer le code du travail (BVA pour BCC Consulting).
Sur le plan politique, la part de personnes favorables au principe de réformer le code du Travail est plus importante chez les sympathisants de la République en marche (89%) et de la droite (70%) alors que les opinions sont plus partagées auprès des sympathisants du PS (54%) et de ceux du FN (49%) voire négatives chez ceux de la France Insoumise (23% de favorables uniquement).
Caractéristiqued’undurcissement du débat sur la réforme, le niveau de soutien des évolutions envisagéess’effrite.C’estnotamment le cas en ce qui concerne les mesures les mieux soutenues de la réforme :l’ouverturede la consultation directe des salariés (74% de favorables, -4pts depuis juillet), la fusion du comitéd’entrepriseavec les délégués du personnel et du CHSCT (64%, -5pts) voire les « CDI de projet » (45%,-1pt). Mesure plus clivante, le plafonnement des indemnités prudhommales voit le niveau de soutien à son égard régresser (39% de favorables, -4pts).
Confidential & Proprietary2017Copyright BVA Group ®
Les résultats
Des syndicats de salariés et des organisations de jeunesse ont participé à une journée d’action le 12 septembre contre la réforme du code du Travail du Gouvernement et de nouvelles journées de mobilisation sont prévues le 21 et le 23 septembre. En ce qui vous concerne, diriez-vous que vous approuvez ce mouvement ?
Base : 1048 Français
OUI : 50%
CSP- : 69% Femmes : 54% Moins de 35 ans : 53%
% Oui
Oui, plutôt
Oui, tout à fait
Détail par proximité politique
Sympathisants de la gauche
74%
Sympathisants de la gauche hors PS
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
82%
23%
27%
Sympathisants du Parti socialiste
51%
2%
28%
20%
Non, plutôt pas
Non, pas du tout
Ne se prononce pas *
Sympathisants En Marche !
13%
Sympathisants de la droite
39%
Sympathisants du Front national
* Item non suggéré
63%
NON : 48%
Des syndicats de salariés et des organisations de jeunesse ont participé à une journée d’action le 12 septembre contre la réforme du code du Travail du Gouvernement et de nouvelles journées de mobilisation sont prévues le 21 et le 23 septembre. En ce qui vous concerne, diriez-vous que vous approuvez ce mouvement ?
Base : 1048 Français
49%
Réclamation du « retrait complet » du projet de Loi sur le Travail
4 mars 2016 04mars16
Sondage BVA-Orange-iTélé réalisé les 3 et 4 mars 2016
56%
Réclamation de la révision du projet de Loi sur le Travail
11 mars 2016 11mars16
Sondage BVA-Orange-iTélé réalisé les 10 et 11 mars 2016
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
% APPROUVENT LE MOUVEMENT D’ACTION
56%
Type de journéed’action
Réclamation du « retrait complet » du projet de Loi sur le Travail
er 1 avril 2016 01avr16
Sondage BVA-Orange-iTélé réalisé er les 31 mars et le 1 avril 2016
54%
Adoption de la Loi travail à l’Assemblée nationale via le recours au 49.3
13 mai 2016 13mai16
Sondage BVA-Orange-iTélé réalisé les 12 et 13 mai 2016
45%
Examen de la Loi travail par le Sénat suite à l’adoption à l’Assemblée nationale
3 juin 2016 03juin
Sondage BVA-Orange-iTélé réalisé les 2 et 3 juin 2016
50%
Réforme du code du travail
15 septembre 2017 15sept
Selon vous, la réforme du code du travail souhaitée par le gouvernement peut-elle permettre…
Base : 1048 Français
D’améliorer la compétitivitéde la France
De lutter contre le chômage
D’améliorer les conditions
de travail des salariés
Oui
24%
58%
45%
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
Non
73%
39%
53%
3%
2%
3%
Rappel **
41%
30%
15%
Ne se prononce pas *
+17 points
+15 points
+9 points
Sympathisants de la gauche
39%
21%
8%
Sympathisants du PS
54%
40%
19%
* Item non suggéré
** Sondage BVA-Orange-iTélé réalisé les 25 et 26 février 2016
Sympathisants En Marche !
91%
83%
45%
Sympathisants de la droite
72%
53%
32%
Sympathisants FN
40%
36%
16%