Sondage Loi sur les mobilités

Sondage Loi sur les mobilités

-

Documents
22 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Regard des Français sur la ͨ ůŽŝ Ě͛ŽƌŝĞŶƚĂƚŝŽŶ ĚĞƐ ŵŽďŝůŝƚĠƐ ͩ > s ͛ D Z'K : h / ϮϬ :h/E ϮϬϭϵ ϮϬ, Sondage réalisé avec pour Recueil Mét hodologie ŶƋƵġƚĞ ƌĠĂůŝƐĠĞ ĂƵƉƌğƐ Ě͛ƵŶ ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶ ĚĞ &ƌĂŶĕĂŝƐ ŝŶƚĞƌƌŽŐĠƐ ƉĂƌ ŝŶƚĞƌŶĞƚ ůĞƐ19 et 20 juin 2019 Echantillon Echantillon de1 002 Françaisreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus La représentativité deů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession deů͛ŝŶƚĞƌǀŝĞǁĠaprès stratification par région et catégorie Ě͛ĂŐŐůŽŵĠƌĂƚŝŽŶ. WƌĠĐŝƐŝŽŶƐ ƐƵƌ ůĞƐ ŵĂƌŐĞƐ Ě͛ĞƌƌĞƵƌ Chaque sondage présente une incertitude statistique queů͛ŽŶappelle margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌ. Cette margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌsignifie que le résultat Ě͛ƵŶsondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part etĚ͛ĂƵƚƌĞde la valeur observée. La margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌdépend de la taille deů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶainsi que du pourcentage observé.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 juin 2019
Nombre de visites sur la page 7 545
Langue Français
Signaler un problème
Regard des Français sur la « loi d’oƌieŶtatioŶ des ŵoďilitĠs »
LEVÉE D’EMBARGO JEUDI ϮϬ JUIN ϮϬϭ9 À ϮϬH
Sondage réalisé avec
pour
Recueil
Mét
hodologie
EŶƋuġte ƌĠalisĠe aupƌğs d’uŶ ĠĐhaŶtilloŶ de FƌaŶçais iŶteƌƌogĠs paƌ iŶteƌŶet les19 et 20 juin 2019
Echantillon
Echantillon de1 002 Françaisreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus
La représentativité del’ĠĐhaŶtilloŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession del’iŶteƌǀieǁĠaprès stratification par région et catégorie d’aggloŵĠƌatioŶ.
PƌĠĐisioŶs suƌ les ŵaƌges d’eƌƌeuƌ
Chaque sondage présente une incertitude statistique quel’oŶappelle marged’eƌƌeuƌ. Cette marged’eƌƌeuƌsignifie que le résultat d’uŶsondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part etd’autƌede la valeur observée. La marged’eƌƌeuƌdépend de la taille del’ĠĐhaŶtilloŶainsi que du pourcentage observé.
Sile pouƌĐeŶtage oďseƌǀĠ est de … Taille de l’EĐhaŶtilloŶ40% ou 60% 50%20% ou 80% 30% ou 70% 5% ou 95% 10% ou 90% 1004,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10,0 2003,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1 3002,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 4004,0 4,6 4,9 5,02,2 3,0 5003,6 4,1 4,4 4,51,9 2,7 6001,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1 8001,5 2,5 2,8 3,2 3,5 3,5 9001,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3 1 0002,5 2,8 3,0 3,11,4 1,8 2 0001,8 2,1 2,2 2,21,0 1,3 30000,8 1,1 1,4 1,6 1,8 1,8 Lecture du tableau:Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20% la marged’erreurest égale à 2,5% : le pourcentage réel est donc compris dansl’intervalle[17,5 ; 22,5].
Les principaux enseignements
La loi mobilités reçoit un accueil très favorable
Les principaux enseignements du sondage :
1. La loi sur les mobilités est très bien accueillie par les Français (72%d’adhĠsioŶen moyenne aux six mesures testées), à l’edžĐeptioŶde la fin des ventes de véhicules à carburants fossilesd’iĐi2040 rejetée par 55%d’eŶtƌeeux.
2. Les Français se montrent optimistes surl’iŵpaĐtde cette loi à la fois sur leur vie quotidienne et surl’eŶviƌoŶŶeŵeŶt
3. 70% des Français approuventl’idĠe d’iŶteƌdiƌecertains trajets aériens internes. Cette proposition fait consensus politiquement dansl’opiŶioŶ.
4. Ces trois dernières années de nombreux Français ont fait évoluer leurs modes de transport. Les trois quartsd’eŶtƌeeux ont changé au moins une habitude
Dans son analyse des réseaux sociaux, Véronique Reille-Soult relèveque les questions relatives aux nouvelles mobilités et au projet de loi LOM sont fortement commentées sur les réseaux sociaux(21 300 messages sur les 7 derniers jours). La loi est globalement bien accueillie mais quelques éléments font débat : la fin des véhicules à carburants fossiles,l’eŶĐadƌeŵeŶtdes trottinettes électriques et le sujet du transport aérien.
Céline Bracq, Co-foŶdatƌiĐe et diƌeĐtƌiĐe gĠŶĠƌale d’Ododža
Synthèse détaillée du sondage (1/3)
La loi suƌ les ŵoďilitĠs est tƌğs ďieŶ aĐĐueillie paƌ les FƌaŶçais ;72% d’adhĠsioŶ eŶ ŵoLJeŶŶe audž sidž ŵesuƌes testĠesͿ, à l’exception de la fiŶ des veŶtes de vĠhiĐules à ĐaƌďuƌaŶts fossiles d’iĐi 20ϰ0 ƌejetĠe paƌ ϱϱ% d’eŶtƌe eudž.
La loi sur les mobilités -qui a été adopté en première lecture ce mardi- est très bien accueillie par la population française. Sur les six mesures principales que nous avons testées, cinq sont très majoritairement approuvées et le niveaud’appƌoďatioŶmoyens’Ġlğǀeà 72%. Le succès foudroyant des trottinettes électriques en villess’aĐĐoŵpagŶede nombreuses polémiques, aussi 85% des Français trouventƋu’ilfaut en effet en cadrer leur utilisation (âge minimal à 12 ans, obligation de les garer dans des lieux dédiés). Autre sujet très médiatique -et concernant beaucoup plus de monde que les trottinettes-l’autoƌisatioŶdonnée aux départements de revenir sur la limitation à 80 km/h est massivement approuvée à 69%. Trois autres mesures reçoivent un haut niveaud’appƌoďatioŶ: la possibilité pour les régions de gérer les « petites lignes » ferroviaires (82%), le forfait « mobilités durables » défiscalisé de 400 euros versé par les employeurs aux salariés qui viennent en vélo ou en co-voiturage (78%) et enfin la contribution du transport aérien pour développer les autres types de transport (71%). Ces mesures sont approuvées par toutes les catégories de la population (âge, sexe, urbains, ruraux) et toutes les sensibilités politiques. Il y a toutefois une exception -et elle est de taille- concernant la fin des ventes de véhicules à carburants fossiles (diesel, essence et gaz) programmée pour 2040. Cette disposition est une révolution pour le monde des transports et elle est rejetée par 55% des Français. L’iŵpaĐtdes énergies fossiles surl’eŶǀiƌoŶŶeŵeŶt Ŷ’estpas du tout remis en cause parl’opiŶioŶ,les Français approuventd’ailleuƌsla taxe sur le transport aérien, maisaujouƌd’hui,toutes les mesures décryptées comme « anti-voiture » hérissent la population, même sil’hoƌizoŶ d’appliĐatioŶ est encore lointain. La résistance vient de droite, 60% des LR et 72% des RN rejette cette disposition de la loi, les sympathisants socialistes (50-50) et de La France insoumise (53%d’appƌoďatioŶͿet même des Verts (54%d’appƌoďatioŶͿsont partagés tandis que les sympathisants de LaREM approuvent assez nettement (59%).
Synthèse détaillée du sondage (2/3)
Les FƌaŶçais se ŵoŶtƌeŶt optiŵistes suƌ l’iŵpaĐt de Đette loi à la fois suƌ leuƌ vie ƋuotidieŶŶe et suƌ l’eŶviƌoŶŶeŵeŶt
Cette loi a pour butd’aŵĠlioƌeƌles transports quotidiens des Français tout en les rendant plus propres. Maisl’oppositioŶde gauche comme de droite considèreƋu’elleest trop peu ambitieuse sur ces deux points. LR et PS se sont abstenus tandis que LFI et PCF ont voté contre. Mais les Français ne partagent pas ces critiques sur la loi mobilités. Non seulement ils considèrentƋu’ellerépond bien aux évolutions des moyens de transport et rend la mobilité plus accessible à un plus grand nombre de Français (60%d’appƌoďatioŶdans les deux cas), mais ils trouvent égalementƋu’ellepermetd’agiƌefficacement surl’eŶǀiƌoŶŶeŵeŶtet le climat (56%). La loi sur les mobilités fait figured’edžĐeptioŶ: les dernières propositions del’edžĠĐutifpouvaient être approuvées dans le détail mais recueillaient un grand scepticisme quant à leur impact. Ce fut le cas du discours de politique généraled’EdouaƌdPhilippe que nous avons testé la semaine dernière : pour les Français « le compteŶ’LJétait pas ». Ces avis favorables sont partagés par les sympathisants de gauche de droite et du centre, avec simplement un peu de scepticisme chez les sympathisants LFI surl’iŵpaĐtpensent que la loi sera efficace, 49% pensent que ce ne sera pas le cas), mais pas chez lesenvironnemental (50% Verts (64% pensent que cela sera efficace).
70% des FƌaŶçais appƌouveŶt l’idĠe d’iŶteƌdiƌe ĐeƌtaiŶs tƌajets aĠƌieŶs iŶteƌŶes. Cette pƌopositioŶ fait ĐoŶseŶsus politiƋueŵent daŶs l’opiŶioŶ.
Les FƌaŶçais auƌaieŶt toutefois appƌouǀĠ Ƌu’uŶe ŵesuƌe figuƌe daŶs le «pack »: l’iŶteƌdiĐtioŶ de ĐeƌtaiŶs tƌajets aĠƌieŶs iŶteƌŶes ;dğs loƌs Ƌu’il est possiďle de le faiƌe daŶs uŶ teŵps ĠƋuiǀaleŶt ou iŶfĠƌieuƌͿ ƌeçoit uŶ tƌğs haut Ŷiǀeau d’appƌoďatioŶde 70%. Cet aŵeŶdeŵeŶt d’EELV et LFI, ŶoŶ ƌeteŶu, fait uŶ «à gauche (entre 82% et 84% de soutien) et il est également très soutenu chez lescarton » sympathisants de LaREM (65%) de LR (68%) et du RN (61%). EŶ ŵatiğƌe d’eŶǀiƌoŶŶeŵeŶt, les FƌaŶçais se ŵoŶtƌeŶt doŶĐ offeŶsifs. Ils Ŷ’appƌouǀeŶt pas uŶiƋueŵeŶt les ŵesuƌes iŶĐitatiǀes,ils sont prêts à en aĐĐepteƌ d’autƌes Ƌui ǀieŶdƌaieŶt ƌestƌeiŶdƌe le Đhoidž de tƌaŶspoƌts aujouƌd’hui pƌoposĠ.
Synthèse détaillée du sondage (3/3)
Ces tƌois deƌŶiğƌes aŶŶĠes de Ŷoŵďƌeudž FƌaŶçais oŶt fait Ġvolueƌ leuƌs ŵodes de tƌaŶspoƌt. Les tƌois Ƌuaƌts d’eŶtƌe eudž oŶt Đhangé au moins une habitude
Ilpaƌtie du ĐheŵiŶ. Suƌtout les plus jeuŶes, Ƌui, s’ils douteŶt de l’aĐtioŶ polfaut diƌe Ƌue Ŷos ĐoŶĐitoLJeŶs oŶt dĠjà fait uŶe itique, croient beaucoup eŶ l’iŵpaĐt des effoƌts iŶdiǀiduels. AiŶsi, Đes tƌois deƌŶiğƌes eŶtƌe ϯ et ϰ FƌaŶçais suƌ ϭϬ oŶt pƌis ŵoiŶs souǀeŶt l’aǀioŶ ;ϰϭ%Ϳ, utilisĠ daǀaŶtage de ŵoLJeŶs detransports propres type vélo ou trottinette (38%), acheté une voiture qui consomme moins de carburant (37%), pris plus souvent le train (36%) ou se sont mis au covoiturage (33%). Ces changements de comportements, mix de motivations environnementales, économiques et pratiques sont très marqués chez les jeunes, en paƌtiĐulieƌ suƌ l’usage des ŵodes de tƌaŶspoƌts pƌopƌes ;de Ϯϰ% Đhez les ϲϱ aŶs et + à ϱϮ% Đhez les ŵoiŶs de Ϯϱ aŶsͿ et suƌ le co-voiturage (de 20% chez les 65 ans et + à 52% chez les plus jeunes).
Céline Bracq, Co-fondatrice et directricegĠŶĠƌale d’Ododža
Réseaux sociaux L’œil de VĠƌoŶiƋue Reille Soult, CEO de DeŶtsu CoŶsultiŶg
La mobilité : une préoccupation partagée par tous les internautes Les questions relatives aux nouvelles mobilités et au projet de loi LOM sont fortement commentées sur les réseaux sociaux(21 300 messages sur les 7 derniers jours). Globalement, les internautes souhaitent une double logiqued’aŶtiĐipatioŶetd’eŶĐadƌeŵeŶt. C’estaussi pour eux un sujet du quotidien et qui doit être traité localement.
La loi est bien accueillie mais quelques éléments font débat :
Toutd’aďoƌd,les internautess’iŶteƌƌogeŶtsur le réalisme de la fin des véhicules à carburants fossilesd’iĐi2040. Un grand nombre d’iŶteƌŶautes s’iŶteƌƌogesur les solutions alternatives. Les échanges et messages sont particulièrement vifs chez les ruraux. «Passer du tout voiture au zéro voiture !!!C’estimpossible et utopique ! Que les politiques viennent nous expliquer comment on va faire !» Les trottinettes électriques font aussi beaucoup parler les internautes. Leur encadrement est salué par beaucoup car ils reconnaissent que bien encadré ce nouveau moyen de transport peut être intéressant en complément de ce qui existe. Parallèlement,l’edžaspĠƌatioŶàl’Ġgaƌdde ces nouveaux moyens de déplacement continue de monter.C’estaussi un sujet sur lequels’iŶteƌƌogeŶtles internautes qui sont dans des lieux qui en sont privé «faut il les implanter partout?» , «à quoi servent elles vraiment ?» Enfin, le sujet des transports aériens est aussi largement commenté. La contribution du transport aérien pour les nouveaux types de transport est saluée par tous. Chez les jeunes, la question de son impact environnemental est une préoccupation importante. Ils se lancent des challenges pour « voyager autrement ». Un bon nombre de « story » sont ainsi partagées sur Instagram. Véronique Reille Soult, CEO de Dentsu Consulting
Retrouvez les éléments détaillés del’aŶalLJsesur les réseaux sociaux à la fin de ce rapport
Résultats du sondage
Une bonne mesure
1%
1%
Approbation des mesures du projet de loi mobilité
44%
30%
69%
Créer une contribution du transport aérien pour développer les autres types de transport
55%
28%
71%
Créer un forfait « mobilités durables » défiscalisé de 400 euros versé par les employeurs aux salariés qui viennent à vélo ou en covoiturage
Donner la possibilité aux régions de gérer les « petites lignes » ferroviaires
EŶĐadƌeƌ l’utilisatioŶ des tƌottiŶettes ĠleĐtƌiƋues ;âge ŵiŶiŵal à ϭϮ aŶs, oďligatioŶ de statioŶŶeƌ daŶs des lieudž dĠdiĠs…Ϳ
Mettƌe fiŶ audž ǀeŶtes de ǀĠhiĐules à ĐaƌďuƌaŶts fossiles ;diesel, esseŶĐe et gazͿ d’iĐi ϮϬ4Ϭ
Autoriser les départements à revenir sur la limitation à 80 km/h
Le pƌojet de « loi d’oƌieŶtatioŶ des ŵoďilitĠs » ǀieŶt tout juste d’ġtƌe adoptĠ. Pouƌ ĐhaĐuŶe des ŵesuƌes suiǀaŶts du projet de loi mobilité, dîtes-Ŷous si Đ’est uŶe ďoŶŶe ou uŶe ŵauǀaise ŵesuƌe.
Moyenne :72%
1% 17%
14% 1%
85%
78%
82%
Une mauvaise mesure
1%
NSP
1% 21%
85%
90%
Le pƌojet de « loi d’oƌieŶtatioŶ des ŵoďilitĠs » ǀieŶt tout juste d’ġtƌe adoptĠ. Pouƌ ĐhaĐuŶe des ŵesuƌes suiǀaŶts du projet de loi mobilité, dîtes-Ŷous si Đ’est uŶe ďoŶŶe ou uŶe ŵauǀaise ŵesuƌe.
LaREM
LR
RN
Donner la possibilité aux régions de gérer les « petites lignes » ferroviaires
82%
78%
EŶĐadƌeƌ l’utilisatioŶ des tƌottiŶettes ĠleĐtƌiƋues (âge minimal à 12 ans, obligation de stationner dans des lieudž dĠdiĠs…Ϳ
Créer un forfait « mobilités durables » défiscalisé de 400 euros versé par les employeurs aux salariés qui viennent à vélo ou en covoiturage
PS
68%
78%
72%
83%
71%
Créer une contribution du transport aérien pour développer les autres types de transport
69%
Autoriser les départements à revenir sur la limitation à 80 km/h
Approbation des mesures du projet de loi mobilité selon la proximité partisane
67%
77%
75%
40%
59%
78%
89%
60%
71%
70%
93%
87%
EELV
84%
50%
96%
79%
92%
79%
89%
75%
LFI
78%
79%
44%
53%
Une bonne mesure
28%
54%
Mettre fin aux ventes de véhicules à carburants fossiles ;diesel, esseŶĐe et gazͿ d’iĐi ϮϬ4Ϭ
66%
92%
91%
85%
81%
69%