Teaser panorama économique des Industries Créatives et Culturelles

Teaser panorama économique des Industries Créatives et Culturelles

-

Documents
4 pages
Lire
Cet ouvrage peut-être téléchargé gratuitement

Description

er1 panorama économique des Industries Culturelles et Créatives EY - Le teaser - Jeudi 7 novembre 2013 à 10h sort le premier panorama économique des industries culturelles et 1 2 Créatives (ICC) par EY sera disponible sur le site France Créative : http://www.francecreative.fr/ Le 1er Panorama des Industries Créatives et Culturelles en France: avec 1,2 million d’emplois et 74,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le secteur des ICC est au cœur du rayonnement et de la compétitivité de la France 1EY I Audit I Conseil I Fiscalité et Droit I Transactions EY est un des leaders mondiaux de l’audit, du conseil, de la fiscalité et du droit, des transactions. Partout dans le monde, notre expertise et la qualité de nos services contribuent à créer les conditions de la confiance dans l'économie et les marchés financiers. Nous faisons grandir les talents afin qu'ensemble, ils accompagnent les organisations vers une croissance pérenne. C’est ainsi que nous jouons un rôle actif dans la construction d'un monde plus juste et plus équilibré pour nos équipes, nos clients et la société dans son ensemble. EY désigne l'organisation globale et peut faire référence à l'un ou plusieurs des membres d'Ernst & Young Global Limited, dont chacun est une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, société britannique à responsabilité limitée par garantie, ne fournit pas de prestations aux clients.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 07 novembre 2013
Nombre de visites sur la page 603
Langue Français
Signaler un problème
1erpanorama économique des Industries Culturelles et Créatives EY - Le teaser -Jeudi 7 novembre 2013 à 10h sort le premier panorama économique des industries culturelles et Créatives (ICC) par EY1sera disponible sur le site France Créative2:evit/rf.ww//frw.ceaneacrp:tth Le 1er Panorama des Industries Cratives et Culturelles en France:avec 1, 2 million d’ emplois et 74, 6 milliards d’ euros de chiffre d’ affaires, le secteur des ICCest au cur du rayonnement et de la comptitivit de la France      1EYI Audit I Conseil I Fiscalité et Droit I Transactions EY est un des leaders mondiaux de l’audit, du conseil, de la fiscalité et du droit, des transactions. Partout dans le monde, notre expertise et la qualité de nos services contribuent à créer les conditions de la confiance dans l'économie et les marchés financiers. Nous faisons grandir les talents afin qu'ensemble, ils accompagnent les organisations vers une croissance pérenne. C’est ainsi que nous jouons un rôle actif dans la construction d'un monde plus juste et plus équilibré pour nos équipes, nos clients et la société dans son ensemble. EY désigne l'organisation globale et peut faire référence à l'un ou plusieurs des membres d'Ernst & Young Global Limited, dont chacun est une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, société britannique à responsabilité limitée par gar antie, ne fournit pas de prestations aux clients. Retrouvez plus d'informations sur notre organisation surcoy..ewwwm EY est une marque déposée au niveau mondial. Cette publication présente une synthèse d'éléments dont la forme r ésumée a valeur d'information générale. Elle n'a pas vocation à se substituer à une recherche approfondie ou au jugement d'un professionnel.  Ni EYGM Limited, ni aucun autre membre de l'organisation mondiale EY ne pourra être tenu pour responsable d'un do mmage occasionné à quiconque aurait agi ou s'en serait abstenu en fonction de son contenu. Pour toute précision utile, consulter le professionnel approprié. Document imprimé conformément à l'engagement d'EY de réduire son empreinte sur l'environnement. 2France Créativeles acteurs des industries culturelles et créatives à l’origine du Panorama une plateforme qui regroupe  est
économique (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques), l’Adami (Société civile pour l'administration: l’ADAGP des droits des artistes et musiciens interprètes), l’Association de la Presse d’Information Politique et Générale (Association IPG), L’ESML (Association des éditeurs de services de musique en ligne), la Fesac (Fédération des entreprises du spectacle vivant, de la musique, de l'audiovisuel et du cinéma), la Procirep (Société civile des Producteurs de Cinéma et de Télévision), le Prodiss (Syndicat national des producteurs, diffuseurs et salles de spectacles), la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique), le SNE (Syndicat national de l’édition), le SNEP (Syndicat national de l’édition phonographique), le SNJV (Syndicat national du jeu vidéo), la SPPF (Société civile des producteurs phonographiques) et l’UPFI (Union des producteurs phonographiques français indépendants). Retrouvez-nous surnarf.wwwecrcaeitevf.r 
Une filière clé du rayonnement et de la compétitivité de la France
Le poids économique des industries culturelles et créatives -74 milliards d’ euros- dépasse le secteur du luxe et avoisine presque celui des télécommunications.De l’ agent de sécurité d’ un festival au conservateur d’ un muse en passant par le projectionniste d’ un cinma, la culture et la cration gnrent partout en France 1, 2 million d’ emplois et de trs fortes retombes conomiques sur les territoires qu’ elles animent.En perpétuelle mutation, elles ont intégré depuis des années le numérique à leur processus de production comme à leurs modes de diffusion. Séduisant toujours autant les Français, la culture fait partie de leur quotidien, via les loisirs culturels, les médias traditionnels et les multiples écrans auxquels ils ont désormais accès.
Livres
Physique ou numérique, au coeur du quotidien des Français
Synthèse
Le livre tient uneplace de choix dans les habitudes culturelles des Français,dans un secteur marqué par uneoffre importante et très diversifiée. 89%des Français déclarent avoir lu un livre sur les douze derniers mois, et un tiers plus de 10 livres par an. La fiction (25% des exemplaires vendus), les livres jeunesse (20.5%) et la bande-dessinée attirent ces lecteurs. Près de450 millions ouvragesont ainsi étévendus en 2011.La situation de ce marché tient entre autres à son hétérogénéité et son maillage extrêmement dense. Sur le plan de l’édition, degrands groupes mondiauxcoexistent à côtéd’acteurs indépendants,ce qui contribue à la diversité éditoriale du secteur. Il en est de même pour la distribution. La France se situe en tête de l’Europe avec25 000 points de vente,dont 2 500 qui vendent principalement des livres. Les libraires jouent un rôle clé auprès des lecteurs, source de conseils aussi bien pour les supports physiques que numériques. Notons la part de marché des librairies indépendantes qui s'élèvent à 24%.
Enfin, la bonne santé du secteur s’explique aussi par laLoi Lang de 1981.La loi pour le prix unique du livre a permis une modération des prix.
Focus
Le livre numérique 
Les ventes de livres numériques ont représenté 81 millions d’euros en 2012 (3% du marché total). Une tendance qui va augmenter dans les prochaines années. Le livre numérique tient moins d’une transition du papier à l’écran que d’un enrichissement progressif des usages de la lecture, par le biais de ces nouveaux supports (tablette, smartphone…) dont la qualité s’améliorera dans les prochaines années. 
Son usage sera également facilité et étendu grâce au nouveau contrat d’édition entre éditeurs et auteurs, qui prend désormais en compte ces supports. Les manuels scolaires et parascolaires commencent également à passer au format numérique et représentent ainsi un pan de développement important avec notamment les possibilités de contenu multimédia interactif.
Les plus La révolution numérique dans le secteur du livre comprend aussi la numérisation des fonds, que ce soit à travers les développements de prêt numérique dans les bibliothèques, ou par les initiatives
françaises telles que Gallica ou Gutenberg, pour la numérisation des fonds des bibliothèques nationales et la mise en ligne pour tous. Initiatives reprises dans divers pays, notamment  l’ chelle europenne avec la bibliothque virtuelle de l’ Union Europenne : Europeana.
Ils l'ont dit
« Le maintien d’un tissu dense de libraires est une garantie essentielle du maintien d’une diversité culturelle que la librairie porte à elle seule, en promouvant des livres que d’autres canaux de vente ne peuvent soutenir avec autant d’ardeur. Il n’est pas rare que 10 % des ventes d’un ouvrage soit le fait d’un seul libraire, qui s’entiche d’un libre, qui le porte et permet ainsi leur existence. Sans ces libraires, nombre d’ouvrages ne verraient pas le jour. La Procure réalise ainsi fréquemment 10 % de vente de ces ouvrages et 50% pour les ouvrages plus spécialisés, théologiques notamment. Ce réseau maintient également la vie des centres villes. Ces librairies sont des commerces de proximité qui animent et valorisent la ville résistant ainsi à l’des centres commerciaux. Ce sont des lieux de brassages culturelsattraction et d’échanges entre les gens de toutes catégories sociales. » François Maillot, Directeur général de La Procure 
« L’édition est un secteur actif et dynamique : 7 des 10 plus grands groupes du monde sont européens. Les éditeurs de jeunesse par exemple s’exportent bien : certaines maisons d’édition françaises sont présentes dans une cinquantaine de pays et ont vendu au fil du temps des dizaines de millions d’exemplaires dans toutes les langues » Vincent MontagnePrésident du Syndicat National du Livre