Axa Prevention Nord Automobilistes

Axa Prevention Nord Automobilistes

-

Documents
3 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE AMIENS, LE 2 AVRIL 2015 ème AXA Prévention  11 Baromètre sur le comportement des Français au volant 1 Enquête TNS Sofres pour AXA Prévention. 2 Région Nord Le nombre de bons conducteurs diminue sur les routes de la région Nord Pointsd’améliorations:l’usage du téléphone au volant etla vitesse en ville Alors qu’en 2014la proportion des bons conducteursde la région Nord s’élevait à 57 %, ils ne sont plus que 53% cette année. Même si cettebaisse s’inscrit dansla tendance observée sur l’ensemble territoire français, le chiffre reste malgré tout sensiblement supérieur à la moyenne nationale (48% en 2015). Le Baromètre AXA Prévention montre que les usagers des routes de la région Nord se relâchent. Ils adoptent cependant une conduite plus prudente en matière de téléphone au volant et de vitesse en ville que l’ensemble des automobilistes français. Certains comportements à risques n’en restent pas moins très répandus, avec des progressions préoccupantesen ce qui concerne l’alcool, la fatigue et la somnolence. Toujours accros à leur téléphone, mais moins que la moyenne nationale. En effet, 34 % reconnaissent téléphoner alors qu’ils conduisent (vs 36 % en 2014, soit une baisse de 2 points) une proportion sensiblement inférieure à la moyenne des automobilistes français (38%).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 02 avril 2015
Nombre de visites sur la page 710
Langue Français
Signaler un problème
AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE AMIENS, LE 2 AVRIL 2015 ème AXA Prévention  11 Baromètre sur le comportement des Français au volant 1 Enquête TNS Sofres pour AXA Prévention. 2 Région Nord Le nombre de bons conducteurs diminue sur les routes de la région Nord Pointsd’améliorations:l’usage du téléphone au volant etla vitesse en ville Alors qu’en 2014la proportion des bons conducteursde la région Nord s’élevait à 57 %, ils ne sont plus que 53% cette année. Même si cettebaisse s’inscrit dansla tendance observée sur lensemble territoire français, le chiffre reste malgré tout sensiblement supérieur à la moyenne nationale (48% en 2015). Le Baromètre AXA Prévention montre que les usagers des routes de la région Nord se relâchent. Ils adoptent cependant une conduite plus prudente en matière de téléphone au volant et de vitesse en ville que l’ensemble des automobilistes français. Certains comportements à risques n’en restent pas moins très répandus, avec des progressions préoccupantesen ce qui concerne l’alcool, la fatigue et la somnolence.Toujours accros à leur téléphone, mais moins que la moyenne nationale. En effet, 34 % reconnaissent téléphoner alors qu’ils conduisent (vs 36 % en 2014, soit une baisse de 2 points) une proportion sensiblement inférieure à la moyenne des automobilistes français (38%). Ils sont 18% à consulter ou envoyer un SMS au volant (vs 17% en 2014), une part également inférieure à la moyenne du territoire (23%). Téléphoner au volant avecou sans kit mains libres multiplie par 3 le risque d’accident.3 Ce risque est multiplié par 23 en casd’envoi d’un SMSen conduisant. Alcool, fatigue & somnolence : les conducteurs se relâchent fortement Même si, pour une large majorité des conducteurs, prendre le volant après avoir bu deux verres est qualifié de dangereux, ils sont 31% à le faire (vs 28% au national). Une évolution rapide et inquiétante puisque la proportion s’élevait à 25% en 2014.Les conducteurs de la région Nord se relâchent également sur les risques liés au défaut de vigilance puisque 57% conduisent de nuit pour des longs trajets entre 22 heures et 5 heures (vs 50% en 2014) et 46% prennent le volant ou continuentà conduire alors qu’ils se sentent fatigués (vs 43% en 2014).
1 Enquête réalisée du 16 au 30 décembre 2014 auprès d'un échantillon national représentatif de 1510 automobilistes 2Découpage régional Nielsen en 9 régions. Selon cette méthode, la région Nord compte les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie ainsi que les départements de Seine-Maritime ;ϳϲͿ et de l’Eure ;2ϳͿ3 http://www.securite-routiere.gouv.fr/dangers-de-la-route/telephone
AXA PREVENTION  COMMUNIQUE DE PRESSE Ils sont également 30% à conduire sans s’arrêter pendant 4 ou 5 heures d’affilées (vs 19% en 2014) et enfin 29% àconduire alors qu’ils ont prisdes médicaments pouvant altérer leur vigilance (vs 23% en 2014). L’alcool est la 1ère cause de mortalité sur la route. Les conducteurs ayant bu de l’alcool ont 8,5 fois plus de 4 risques que les autres d’être responsables d’un accident mortel. 5 La fatigue et la somnolence au volant augmentent par 8 le risque d'accident. 6 La somnolence est responsable d’un accident sur 3 sur autoroute, où elleest la première cause de mortalité. Conduite en ville, les pratiques s’y dégradent… sauf sur le front de la vitessePour les automobilistes de la région Nord, la conduite en agglomération est le point noir en termes d’infractions73 % des conducteurs ne respectent pas le feu orange, une proportion en nette hausse : puisqu’ils étaient 59% à ne pas marquer l’arrêt en 2014.52% déclarent également changer de direction ou de file sans mettre leur clignotant (vs 48% en 2014 et 50% au national). On observe cependant une légère amélioration concernant les excès de vitesse : la part des conducteurs du Nord qui reconnaissent rouler à 65km/h tend en effet à diminuer (39% en 2015 vs 43 % en 2014), ce qui les situe en nettement en dessous de la moyenne nationale (44 % en 2015 au national). L’incivisme très présent sur les routes de la régionLe civisme au volant des conducteurs de la région Nord est un phénomène bien présent : 63% des automobilistes reconnaissent s’énerver et insulter les autres conducteurs. 46% ne laissent pas la priorité à un piéton qui attend au passage, 27% forcent une priorité à droite et 17% se garent sur un emplacement réservé ou un trottoir. En revanche le remerciement semble être une pratique répandue chez les automobilistes: en effet lorsqu’un conducteur se montre courtois avec eux, 68% des automobilistes de la Région Nord déclarent le remercier systématiquement.
4 http://www.securite-routiere.gouv.fr/medias/les-chiffres-de-la-route/les-chiffres-de-l-alcool 5 http://www.securite-routiere.gouv.fr/conseils-pour-une-route-plus-sure/conseils-pratiques/ma-conduite/fatigue 6 http://www.securite-routiere.gouv.fr/conseils-pour-une-route-plus-sure/conseils-pratiques/ma-conduite/fatigue
AXA PREVENTION  COMMUNIQUE DE PRESSE Comportementsde l’ensemble des conducteurs françaispart de La bons conducteursrecule. Téléphone : les conducteurs sont toujours plus accros à leurs téléphones au volant que ce soit pour passer des appels, consulter ou envoyer des SMS ainsi que suivre son itinéraire sur la fonction GPS. En revanche point positif, l’utilisation du kit mains libres tend à se généraliser. Alcool, fatigue et somnolence: la situation reste préoccupante puisque l'alcoolémie au volant qui ne recule pas et les risques liés au défaut de vigilance sont de plus en plus répandus. Conduite en ville : même si on constate un léger mieux sur le respect de la vitesse, les comportements se dégradent nettement en agglomération (nonrespect du feu orange, oubli du clignotant). Les 1825 ans sur la bonne voie: ils se distinguent toujours de l’ensemble desautomobilistes par une nette tendance à relativiser les dangers et à commettre plus d’infractions mais on observe cette année une amélioration sur trois comportements en particulier, à savoir l'alcool au volant, la vitesse en ville et le téléphone.  L'influence positive despassagers à bordles conducteurs accompagnés adoptent des : comportements plus responsables que la moyenne. Le sens citoyen des Français mis à l'épreuve derrière le volantl'incivisme est largement : répandu sur les routes de France, tout comme la tendance à considérer que le danger "c'est les autres". fran Les çais se démobilisent sur lesquestions deprévention. A propos d’AXA PréventionAXA Prévention est une association loi 1901 dont la mission est d’informer le plus grand nombresur les risques. Pour y parvenir, elle mène depuis plus de 30 ans des campagnes nationales de sensibilisation tout en restant présente sur le terrain lors d’actions régionales. Cet engagement sociétal s’inscrit dans la responsabilité d’entreprise d’AXA France.
Initié en 2004, le « Baromètre AXA Prévention sur le comportement des Français au volant» contribue au travail d’éducation et de prévention des risques routiers. Il permet en effet depuis 11 ans une prise de parole forte et novatrice, pour sensibiliser aussi bien les automobilistes que les pouvoirs publics. A la fois outil de mesure de perception des risques et des pratiques sur la durée, son contenu est mis à jour tous les ans à travers une grande enquête réalisée par TNS Sofres auprès d'un échantillon national représentatif.Il oriente également le plan d’action annuel de l’association.Méthodologie de l'enquête du 11e baromètre Enquête réalisée du 16 au 30 décembre 2014 auprès d'un échantillon national représentatif de 1510 automobilistes. Les témoignages ont été recueillis par interviews téléphoniques d'une durée moyenne de 20 minutes, au moyen d'un questionnaire CATI (interviews assistées par ordinateur). Lesrésultats régionaux sont le fruit d'un découpage Nielsen en 9 régions, comme c’est le cas depuis l’édition 2012.CE COMMUNIQUÉ DE PRESSE EST DISPONIBLE SUR l'espace presse d'AXA France @AXAprevention @AXAFrance Relations PresseGiotto : AXA France : Nicolas Feltrin01 47 74 09 81  nicolas.feltrin@axa.fr / Catherine Alves : 01 47 74 29 46  catherine.alves@axa.fr