5 pages
Français

Biologie des comportements et écologie - article ; n°1 ; vol.124, pg 47-50

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Économie rurale - Année 1978 - Volume 124 - Numéro 1 - Pages 47-50
Les rapports de l'individu avec son environnement se réalisent d'abord par l'intermédiaire de son système nerveux, lequel préside à ses comportements à l'égard du milieu. L'élément principal de l'environnement humain est représenté par les autres hommes. Comment comprendre l'organisation historique et présente des sociétés humaines sans connaître l'instrument qui permet cette organisation : le système nerveux humain ? Comment comprendre l'action de l'homme, destructeur de la biosphère, sans connaître les mécanismes qui aboutissent à l'agressivité compétitive de ses comportements planétaires ? L'auteur, après avoir schématisé la structure et les fonctions intégrées du système nerveux humain, montre comment elles ont permis la construction de la physique et de la technologie en couvrant l'inconscience du comportement de recherche de la dominance à tous les niveaux, par un discours humaniste qui institutionalise la loi du plus fort. Il tente d'envisager comment il est possible pour l'espèce de se dégager de cette pression aveugle de nécessité.
Biology of behaviour and ecology - The relationship between the individual and his environment is first felt by his nervous system that conditions his behaviour towards his environment. The main element of human environment is represented by other men. How can one understand the past and present organization of human societies without knowing about the instrument that permits this organization — the human nervous system ? How can one understand the action of man who destroys the biosphere, without knowing the mechanisms that lead to the competitive aggressivity of his behaviour all over the world ? The writer, after having outlined the structure and the integrated functions of the human nervous system, shows how they have led to the construction of physics and technology by concealing the unconscious impulse towards domination at all levels under a humanist argument institutionalizing the principle of the survival of the strongest. He tries to determine how the species can escape this blind pressure of necessity.
4 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1978
Nombre de lectures 10
Langue Français
H. Laborit
Biologie des comportements et écologie
In: Économie rurale. N°124, 1978. pp. 47-50.
Résumé
Les rapports de l'individu avec son environnement se réalisent d'abord par l'intermédiaire de son système nerveux, lequel
préside à ses comportements à l'égard du milieu. L'élément principal de l'environnement humain est représenté par les autres
hommes. Comment comprendre l'organisation historique et présente des sociétés humaines sans connaître l'instrument qui
permet cette organisation : le système nerveux humain ? Comment comprendre l'action de l'homme, destructeur de la biosphère,
sans connaître les mécanismes qui aboutissent à l'agressivité compétitive de ses comportements planétaires ? L'auteur, après
a
v
o
i
r
s
c
h
é
m
a
t
i
s
é
l
a
s
t
r
u
c
t
u
r
e
e
t
l
e
s
f
o
n
c
t
i
o
n
s
i
n
t
é
g
r
é
e
s
d
u
s
y
s
t
è
m
e
n
e
r
v
e
u
x
h
u
m
a
i
n
,
m
o
n
t
r
e
c
o
m
m
e
n
t
e
l
l
e
s
o
n
t
p
e
r
m
i
s
l
a
construction de la physique et de la technologie en couvrant l'inconscience du comportement de recherche de la dominance à
tous les niveaux, par un discours humaniste qui institutionalise la loi du plus fort. Il tente d'envisager comment il est possible pour
l'espèce de se dégager de cette pression aveugle de nécessité.
Abstract
Biology of behaviour and ecology - The relationship between the individual and his environment is first felt by his nervous system
that conditions his behaviour towards his environment. The main element of human environment is represented by other men.
How can one understand the past and present organization of human societies without knowing about the instrument that permits
this organization — the human nervous system ? How can one understand the action of man who destroys the biosphere, without
knowing the mechanisms that lead to the competitive aggressivity of his behaviour all over the world ? The writer, after having
outlined the structure and the integrated functions of the human nervous system, shows how they have led to the construction of
physics and technology by concealing the unconscious impulse towards domination at all levels under a humanist argument
i
n
s
t
i
t
u
t
i
o
n
a
l
i
z
i
n
g
t
h
e
p
r
i
n
c
i
p
l
e
o
f
t
h
e
s
u
r
v
i
v
a
l
o
f
t
h
e
s
t
r
o
n
g
e
s
t
.
H
e
t
r
i
e
s
t
o
d
e
t
e
r
m
i
n
e
h
o
w
t
h
e
s
p
e
c
i
e
s
c
a
n
e
s
c
a
p
e
t
h
i
s
b
l
i
n
d
p
r
e
s
s
u
r
e
o
f
n
e
c
e
s
s
i
t
y
.
Citer ce document / Cite this document :
Laborit H. Biologie des comportements et écologie. In: Économie rurale. N°124, 1978. pp. 47-50.
doi : 10.3406/ecoru.1978.2556
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ecoru_0013-0559_1978_num_124_1_2556